Causes de l'apparition d'acétone dans l'urine chez la femme enceinte

Pendant toute la période de grossesse, une femme doit passer un grand nombre de tests différents. Dans certains cas, une analyse d'urine peut montrer la présence d'acétone. Peu de femmes, pendant la période où elles portent un bébé, pensent à quel point la présence d'acétone dans l'urine est dangereuse et si cela peut affecter par la suite leur santé et celle du bébé à naître. Chaque maladie ou mauvais mode de vie est chargé de la présence de conséquences indésirables et des symptômes correspondants, dans notre cas, il s'agit d'une augmentation de l'acétone dans le corps d'une femme.

Formation d'acétone dans le corps

L'acétone commence à se former dans le corps car la protéine n'est pas complètement dégradée. Le corps humain contient régulièrement des cétones, mais en très petite quantité qui n'est pas dangereuse pour la santé. De plus, les corps cétoniques sont physiologiquement nécessaires pour tout organisme, en particulier pour une femme pendant la grossesse..

Pendant la grossesse, en raison de perturbations du système des processus métaboliques, la protéine peut commencer à se désintégrer massivement en molécules, ce qui menace par la suite la femme de la présence d'acétone dans le corps et, en particulier, dans l'urine, ce qui l'élimine du corps. Le corps devient incapable de le neutraliser, par conséquent, à travers le système digestif, il pénètre dans le foie, puis dans les reins.

Raisons de la teneur élevée en corps cétoniques

De nombreuses raisons peuvent entraîner la présence de cétones dans l'urine, mais l'une des plus courantes est la toxicose persistante. Pendant la toxicose, une femme ressent souvent des nausées, qui peuvent être accompagnées de vomissements. Ce sont les vomissements qui se déshydratent, à la suite desquels le corps commence à accumuler les mêmes cétones.

En outre, les experts estiment que les corps cétoniques peuvent apparaître dans le corps d'une femme, du fait que son corps n'a tout simplement pas le temps de faire face à la charge qu'il se trouve dans une «période de temps intéressante». Souvent, le corps de la femme et tous ses organes sont réorganisés au cours du premier trimestre, mais si cela ne se produit pas, dans une telle situation, cela menace la présence d'acétone dans l'urine et souvent tout au long de la grossesse.

  1. Toxicose en début de grossesse.
  2. Nutrition déséquilibrée (prédominance d'aliments gras dans l'alimentation ou d'une grande quantité de glucides).
  3. Un refus total de manger ou un régime strict. Pendant la grossesse, beaucoup commencent à prendre du poids rapidement et pour éviter cela, elles commencent à suivre un régime intensif, sans se rendre compte qu'elles causent de graves dommages à leur santé et au bébé..
  4. L'éclampsie est une sorte de toxicose tardive qui survient chez certaines femmes au cours du dernier trimestre. Une telle toxicose est très dangereuse pour la vie non seulement de l'enfant, mais également de sa mère, tandis qu'une hypertension artérielle et des convulsions peuvent être observées. Dans certains cas, les experts diagnostiquent une femme enceinte - albuminurie.
  5. Anémie ou anémie. Faible taux d'hémoglobine et manque de globules rouges. S'accompagne de pâleur de la peau, de vertiges ou de maux de tête.
  6. Diabète.
  7. Déshydratation (à la suite de fièvre ou d'ARVI)
  8. Maladies oncologiques.
  9. Pathologies et maladies du foie.
  10. Traumatisme récent au cerveau.

Conséquences de la cétonurie

La présence de substances nocives est dangereuse à la fois pour la santé de la femme et de son bébé. Les corps cétoniques dans l'urine sont l'un des types de dommages toxiques pour le corps. Son augmentation a un fort effet sur le travail du foie, pendant cette période de temps l'organe travaille pour deux (mère et bébé).

De plus, les corps cétoniques peuvent conduire au développement d'un diabète gestationnel. Une telle maladie peut soit passer après la naissance immédiate du bébé, soit entrer dans le diabète sucré de type 1 (insulino-dépendant). La mère et l'enfant sont susceptibles de se développer. Par conséquent, il est si important de surveiller et de faire des tests en temps opportun pendant la grossesse..

Quels tests doivent être passés

Un test d'urine général pendant la grossesse est l'un des plus courants. Étant donné que sa couleur ou son odeur peut indiquer diverses anomalies survenant dans le corps pendant cette période.

Si de l'acétone a été détectée dans l'urine d'une femme enceinte au moins une fois, cela peut être répété plus d'une fois. Par conséquent, une femme doit régulièrement subir des tests d'urine pour déterminer les cétones. De plus, l'augmentation peut être déterminée à domicile au moyen de tests de présence de corps cétoniques. Pour ce faire, vous devez acheter des tests pour déterminer le niveau d'acétone dans l'urine dans un kiosque de pharmacie. Extérieurement, ils ressemblent aux tests de grossesse bien connus, l'étude est réalisée à l'identique d'eux.

De plus, la femme enceinte doit également prendre:

  • analyse sanguine générale;
  • sang pour cétones;
  • courbe de sucre.

Comment réduire la concentration d'acétone dans l'urine

Le principe du traitement et de l'abaissement du taux d'acétone dans le sang dépend directement de la cause qui a conduit à de telles conséquences..

En présence d'acétone dans les urines au troisième trimestre de la grossesse, ce qui peut indiquer la présence d'un diabète gestationnel, la femme enceinte reçoit un régime alimentaire approprié comme première étape.

Vous devez exclure de votre alimentation:

  • confiserie;
  • Chocolat;
  • boissons gazeuses, principalement sucrées;
  • produits semi-finis;
  • fromage cottage gras;
  • produits laitiers;
  • il n'est pas recommandé de manger beaucoup d'œufs;
  • produits de viande et de poisson frits.

De plus, il est recommandé à la femme enceinte d'ajuster sa consommation alimentaire, celle-ci devrait être constituée d'au moins 5 à 6 repas tout au long de la journée. Une attention particulière doit être portée à l'apport hydrique. Si une femme n'a pas d'œdème, elle doit dans ce cas boire au moins 2 litres d'eau propre par jour (sans compter le thé, les soupes ou autres liquides).

Si des corps cétoniques dans l'urine apparaissent en raison de la présence de diabète sucré, alors la femme enceinte se voit prescrire des médicaments qui abaissent le taux de sucre dans le sang et l'insulinothérapie commence.

De plus, les absorbants peuvent réduire considérablement le niveau de corps cétoniques:

Si l'acétone ne descend pas dans le corps pendant une longue période, les médecins peuvent prescrire une perfusion intraveineuse de solution saline ou de solution de Rehydron, qui équilibre l'équilibre hydrique, éliminant ainsi la substance nocive du corps..

La prévention de l'apparition d'acétone dans l'urine ou le sang d'une femme enceinte comprend:

  • des contrôles réguliers avec votre médecin;
  • livraison en temps opportun des tests appropriés (tels que prescrits par un médecin);
  • une alimentation équilibrée, comprenant l'utilisation en proportions égales de graisses, protéines, glucides, ainsi que des vitamines utiles (légumes et fruits selon la saison);
  • abandonner les mauvaises habitudes (alcool, tabac);
  • minimiser la consommation d'aliments gras et frits.

Même une légère augmentation de l'acétone dans l'urine d'une femme enceinte peut indiquer divers types de troubles dans son corps, dont la cause doit être établie dès que possible. Pour qu'une femme enceinte n'ait pas de corps cétoniques, elle doit se conformer à toutes les prescriptions et recommandations de son médecin traitant, cela lui permettra de porter et de donner naissance en toute sécurité à un bébé en bonne santé.

L'apparition de corps cétoniques dans l'urine pendant la grossesse

Collecte d'analyses d'urine pour la recherche

L'apparition de corps cétoniques dans l'urine pendant la grossesse

Les corps cétoniques diagnostiqués chez une femme pendant la période de mise au monde d'un enfant dans l'urine ne sont pas toujours le signe d'une pathologie grave. Les principales raisons du développement de la cétonurie sont la gestose, le syndrome d'hyperfonction thyroïdienne, les processus infectieux ou le diabète sucré gestationnel. La détection des corps cétoniques dans l'urine pendant la grossesse nécessite un examen approfondi pour exclure les conditions dangereuses du corps de la femme et du fœtus.

Les corps cétoniques sont importants pour maintenir l'équilibre énergétique du corps. Ils sont une source d'énergie pour les tissus musculaires, les reins et jouent un rôle important dans le métabolisme des graisses. Le foie, synthétisant les cétones, ne peut pas les convertir, car il ne possède pas d'enzymes appropriées.

Dans certains cas, la présence de corps cétoniques dans l'urine d'une femme enceinte est considérée comme une norme physiologique et n'est pas un signe de violations possibles. Le corps d'une femme enceinte est soumis à un stress énorme. L'utilisation de produits métaboliques se fait à l'aide du système hépatorénal. Les corps cétoniques se forment lors du traitement des protéines, n'ont pas le temps d'être excrétés par le foie et les reins.

L'apparition de cétones au cours des trois premiers mois de la naissance d'un enfant est une norme physiologique.

Dans des conditions normales, au deuxième trimestre, le métabolisme est normalisé.

La détection de corps cétoniques dans l'urine d'une femme enceinte à partir de 4 mois indique la présence d'une toxicose tardive. La toxicose tardive non traitée provoque de graves troubles dans le corps de la mère et nuit également au développement normal du fœtus.

En cas d'orientation intempestive vers un spécialiste aux premiers stades de la gestose, des complications graves peuvent survenir, entraînant des conséquences tragiques - la mort du fœtus ou de la mère.

Interprétation des résultats d'analyse: norme et pathologie

Normes et écarts du contenu des corps cétoniques pendant la grossesse

Les corps cétoniques se trouvent dans le corps d'une femme enceinte jusqu'à 17 semaines. Normalement, il y a des corps d'acétone dans le corps, mais à une concentration si faible qu'ils ne sont généralement pas détectés dans l'analyse d'urine. Une légère augmentation de la concentration de corps formés lors de la dégradation des protéines au premier trimestre n'indique pas la présence d'un processus pathologique.

La norme des corps acétoniques ne doit pas dépasser 30 mg / l. Une légère augmentation des cétones sanguines est appelée cétonémie. Si les corps acétoniques dans l'urine sont présents en très grandes quantités, la condition est appelée cétonurie. Le taux de libération des corps acétoniques est de 1 à 20 mg / jour.

Une forte augmentation du taux de cétones dans le sang et l'urine a un effet extrêmement négatif sur l'état de la femme enceinte. Il y a une sensation de perte de force, de faiblesse et de léthargie. La condition est également accompagnée d'épisodes de nausée et d'éruption du contenu gastrique. Il s'agit essentiellement d'un empoisonnement interne.

Diagnostiquer la présence de corps cétoniques dans l'urine pendant la grossesse

Les principales raisons de l'augmentation des corps cétoniques dans le corps d'une femme enceinte

La principale raison de l'augmentation des corps acétoniques lors du portage d'un enfant par une femme est une violation du régime alimentaire. La présence d'une grande quantité d'aliments gras et protéinés avec un manque de glucides complexes entraîne de graves changements dans l'organisme. La cétonémie est également causée par la déshydratation, qui se produit dans le contexte de vomissements réguliers. Les autres raisons du développement de la cétonurie sont:

  • l'utilisation d'une femme enceinte d'aliments riches en substances cétogènes;
  • intoxication alcoolique;
  • une grande quantité d'aliments faiblement alcalins dans l'alimentation d'une femme;
  • intoxication du corps par des substances dangereuses - plomb ou mercure;
  • états fébriles;
  • Diabète;
  • maladies infectieuses - tuberculose, scarlatine;
  • augmentation du stress émotionnel, surmenage.

Il existe un certain nombre de raisons provoquant le développement de la cétonurie chez une femme au cours de la période de naissance d'un enfant à une date ultérieure. Parmi eux se trouvent:

  • Néoplasmes malins;
  • processus pathologiques dans les structures hépatiques;
  • déséquilibre hormonal qui provoque la décoloration de la grossesse et augmente le risque de fausse couche.

Pendant la période de naissance d'un enfant, il est nécessaire de surveiller attentivement l'état de santé. Tout symptôme qui apparaît doit être discuté avec votre professionnel de la santé. Cela permettra des diagnostics rapides et identifiera la cause possible du développement de la cétonurie..

Corps cétoniques dans l'urine en fin de grossesse

Diagnostic de la cétonurie et méthodes d'élimination

Le médecin traitant, qui découvre une concentration suspecte de corps cétoniques dans l'analyse de l'urine d'une femme, prescrit un certain nombre d'études nécessaires. Ils vous permettent de déterminer la cause première du développement du processus pathologique. Les mesures de diagnostic suivantes sont effectuées:

  • test sanguin clinique général;
  • un test sanguin pour la biochimie - permet non seulement d'évaluer le travail des organes internes, mais également de déterminer le lieu du processus pathologique;
  • diagnostic échographique des organes abdominaux et thyroïdiens.

Une femme doit consulter un endocrinologue qui l'aidera à prescrire un traitement adéquat. Les corps cétoniques découverts dans les dernières étapes de la gestation indiquent généralement le développement de la gestose. Cette condition est dangereuse pour la vie de l'enfant dans l'utérus et pour la femme elle-même..

Les conséquences d'une assistance non opportune avec une gestose développée peuvent être:

  • début du travail prématuré, intoxication fœtale,
  • déshydratation maternelle sévère,
  • fausse couche,
  • gel du développement fœtal,
  • coma,
  • décès maternel.

La cétonurie chez une femme enceinte nécessite rarement un traitement sérieux. Dans les cas graves, lorsqu'il existe des risques pour une femme et son enfant à naître, des médicaments sont utilisés. Les maladies infectieuses, dont l'un des symptômes est une augmentation du taux de corps cétoniques dans le corps, sont traitées en fonction de la cause profonde. La cétonurie diagnostiquée dans le contexte d'une intoxication du corps par des médicaments, des produits chimiques ou de l'alcool nécessite une hospitalisation immédiate.

Avec le diabète sucré, le patient se voit prescrire un régime thérapeutique spécial. Il est également recommandé de surveiller votre glycémie. Le diabète gestationnel est traité avec des médicaments spécifiques. Une toxicose sévère chez une femme enceinte nécessite une perfusion intraveineuse régulière de nutriments pour empêcher le fœtus de mourir de faim.

Modifications des indices corporels cétoniques urinaires en fin de grossesse

L'acétone dans l'urine pendant la grossesse: qu'est-ce que c'est et dans quelle mesure?

La grossesse est un processus très complexe qui se déroule individuellement pour chaque femme. Ce n'est un secret pour personne que pendant la période où la femme enceinte porte son enfant, de nombreux changements dans son corps affectent à la fois la santé du bébé et la femme elle-même..

C'est pourquoi il est nécessaire de surveiller régulièrement la femme enceinte par des médecins, ce qui s'accompagne de divers tests de laboratoire et méthodes de diagnostic. Une de ces méthodes pour vérifier l'état de santé de la mère et de l'enfant est l'analyse des corps acétoniques dans l'urine..

Qu'est-ce que ça veut dire?

L'acétone dans l'urine est représentée par des corps cétoniques. Ces éléments sont un produit métabolique naturel, qui se forme à la suite de la dégradation des graisses complexes actives dans le corps..

Les corps cétoniques sont excrétés exclusivement dans l'urine, de sorte que l'analyse d'urine est pratiquement le seul et le plus simple moyen de détecter leur augmentation.

Dans l'urine d'une femme enceinte, cependant, comme toute autre personne en bonne santé, il ne devrait pas y avoir d'acétone. Une variante acceptable de la norme est d'environ 10 à 30 mg par portion quotidienne d'urine. Si l'indicateur est beaucoup plus élevé, certains changements physiologiques ou pathologiques se produisent dans le corps du patient..

Dans le cas de la femme enceinte, on parle généralement de l'intoxication la plus simple, qui forme souvent la toxicose des femmes enceintes. Habituellement, le développement de cet état est associé à un manque d'énergie dans le corps d'une femme enceinte. Habituellement, le corps le compense en consommant des réserves de glucose, mais si sa carence commence à se faire sentir, les graisses complexes sont décomposées, à la suite de quoi l'acétone commence à s'accumuler..

La toxicose pendant la grossesse en elle-même n'est pas une condition très dangereuse, mais elle est lourde de conséquences telles que l'éclampsie. Même une femme elle-même peut révéler une toxicose, car l'acétone donne à l'urine une odeur spécifique qui est facile à ressentir.

De plus, gardez à l'esprit que les corps cétoniques peuvent résulter de la transformation de certains aliments, en particulier ceux contenant des graisses. Ce n'est un secret pour personne que de nombreuses femmes enceintes développent des préférences gustatives très spécifiques, ainsi qu'un appétit accru, ce qui peut entraîner une augmentation physiologique de la teneur en acétone dans l'urine..

Ce qui est dangereux?

Bien que dans certains cas, la formation d'acétone dans le corps soit une réaction physiologique naturelle, elle peut nuire à la santé de la mère et de l'enfant.

Le manque de glucose dans le corps, qui provoque le plus souvent l'apparition d'acétone dans les urines, est lui-même un indicateur du mauvais état d'une femme enceinte, dont le corps subit épuisement et faiblesse. L'inclusion de graisses complexes dans les processus énergétiques provoque non seulement l'accumulation de cétones, mais aussi (dans certains cas) l'inhibition du fonctionnement de certains organes.

En particulier, il peut affecter les reins - le seul organe de notre corps capable d'excréter efficacement l'acétone avec l'urine. Si une femme enceinte a une inhibition de l'activité ou une violation de l'activité des reins, les corps cétoniques s'accumulent dans le sang et provoquent une intoxication grave. En conséquence, nous pouvons faire face à une aggravation de la toxicose d'une femme enceinte, qui se transforme rapidement en sa forme critique - l'éclampsie. Cela se manifeste par un œdème, une augmentation de la pression, une insuffisance rénale, des lésions du système nerveux, jusqu'à une perte de conscience et des crises convulsives..

Les raisons

L'acétone dans les urines pendant la grossesse est un phénomène qui n'est pas toujours facile à expliquer, car un certain nombre de changements différents se produisent dans le corps de la femme enceinte, ce qui peut provoquer des réactions à la fois pathologiques et purement physiologiques..

Nous considérerons les causes les plus courantes de ce phénomène en médecine:

  • La raison la plus simple d'une légère augmentation de la teneur en acétone dans l'urine est un manque de glucose dans le corps d'une femme enceinte. Cela est généralement déclenché par un régime alimentaire irrégulier et inapproprié et par la consommation d'aliments extrêmement faibles en calories..
  • Un niveau élevé de corps cétoniques dans l'urine peut être un formidable avertissement sur une pathologie aussi grave que le diabète gestationnel, ce qui implique, tout d'abord, une perturbation du fonctionnement normal de certaines cellules du pancréas, qui ne sont pas capables de produire suffisamment d'insuline. Le plus souvent, les femmes qui ont déjà eu des cas d'hyperglycémie, des lésions pathologiques du foie et du pancréas, ainsi que l'abus d'alcool et de nicotine sont à risque de développer de telles maladies..

De plus, un facteur héréditaire peut jouer un rôle si une femme enceinte par l'intermédiaire de ses parents a une personne diabétique.

Causes et symptômes de l'acétone dans l'urine pendant la grossesse

Toxicose, gestose et autres causes

Les principales causes d'acétone dans l'urine en début et en fin de grossesse peuvent être identifiées..

  • Au 1er trimestre. Les corps cétoniques apparaissent le plus souvent en raison d'un degré modéré ou sévère de toxicose. Avec une augmentation du nombre d'épisodes de vomissements plus de cinq à dix fois par jour, les nutriments ne sont pratiquement pas apportés à l'organisme ou les pauses dans la prise alimentaire sont très longues. Les protéines et les graisses sont traitées pour répondre aux besoins énergétiques minimaux. Par conséquent, une femme perd rapidement du poids et des corps cétoniques se trouvent dans le sang et l'urine..
  • Au 3ème trimestre. L'acétone peut apparaître dans le contexte de la gestose et du dysfonctionnement hépatique. À cette époque également, les femmes se voient souvent prescrire des régimes à base de riz ou des jours de jeûne pour réduire la gravité de l'œdème et corriger la prise de poids pathologique. Si vous vous laissez emporter par les recommandations et que vous vous limitez sérieusement à la nourriture, de l'acétone peut apparaître dans le sang et les urines.

Quel que soit l'âge gestationnel, l'acétone peut être détectée pour les raisons suivantes (sans toxicose ni gestose).

  • Avec l'abus d'alcool. Les femmes qui boivent excessivement même pendant la grossesse modifient leur métabolisme. En règle générale, les femmes enceintes ne mangent pas bien et leur principale source d'énergie est l'alcool. Dans le même temps, en plus de l'acétone, d'autres produits métaboliques nocifs apparaissent dans le sang, affectant négativement le fœtus..
  • Avec le diabète sucré. Dans ce cas, le glucose, contenu dans le sang, ne pénètre pas dans les cellules et ne participe pas au processus d'approvisionnement en énergie. Par conséquent, d'autres méthodes de traitement commencent à fonctionner de manière plus intensive, ce qui entraîne la formation de corps cétoniques. La cétonurie peut se développer à la fois avec le diabète sucré de type 1 ou 2 et avec la forme gestationnelle (n'apparaît que pendant la grossesse).
  • Avec un stress sévère. Un stress psycho-émotionnel constant ou même unique conduit à la libération d'hormones de «stress» par les glandes surrénales - les glucocorticostéroïdes. Ils stimulent la dégradation accrue des protéines et des molécules de graisse, tandis que l'acétone se forme en parallèle.
  • Avec des maladies infectieuses. Les infections virales ou bactériennes graves sont gourmandes en énergie. Les micro-organismes pathogènes eux-mêmes en ont également besoin pour maintenir leurs fonctions vitales. La glycémie s'arrête rapidement, après quoi les protéines et les graisses entrent dans l'échange. L'acétonurie est particulièrement caractéristique avec la diarrhée et les vomissements (intoxication intestinale).
  • Avec des maladies du pancréas. Dans la pancréatite chronique, le métabolisme des graisses et des protéines peut également être altéré..

Acétone dans l'urine d'un enfant que faire

Lorsque des corps cétoniques «+» ou «++» sont détectés dans l'urine, l'acétone peut être retirée de l'urine à la maison sous la surveillance d'un pédiatre. Un syndrome d'acétone sévère doit être traité exclusivement en milieu hospitalier afin d'éviter des conséquences graves.

Comment éliminer l'acétone de l'urine à la maison? Pour ce faire, les principes suivants doivent être respectés:

  • Boire beaucoup de liquides aidera à éliminer les corps cétoniques de l'urine. Pour ce faire, vous devez lui donner à boire toutes les 10 minutes de l'eau alcaline sans gaz, du thé au citron ou des solutions électrolytiques (Regidron, Orsol, Betargin, Humana Electrolyte et autres). La quantité quotidienne de liquide peut atteindre 1500 ml, en fonction de l'âge et du poids de l'enfant (120 ml / kg de poids corporel.);
  • entérosorbants tels que Smecta, Enterosgel, Fosfalugel, Atoxil et autres. Les médicaments énumérés lieront et élimineront les corps cétoniques du corps;
  • lavements nettoyants avec une solution de soude à 1-2%;
  • jeûne avec vomissements;
  • surveiller le niveau de corps cétoniques dans l'urine à l'aide de bandelettes de test;
  • lorsque l'état de l'enfant s'aggrave (augmentation des vomissements et des douleurs abdominales, odeur d'acétone de la bouche, troubles de la conscience, convulsions), une hospitalisation est indiquée.

Traitement

Si l'analyse d'urine montre une augmentation des corps cétoniques, il est nécessaire d'établir les causes de la maladie survenue et d'exclure les maladies graves.

Le traitement est prescrit en tenant compte de la gravité de l'évolution de la maladie. Si la femme enceinte se sent stable, l'hospitalisation n'est pas nécessaire. Les symptômes désagréables peuvent être éliminés en modifiant le régime alimentaire habituel et en observant le régime de consommation d'alcool. Une augmentation fréquente de l'acétone signale une perturbation de la dégradation des glucides. Par conséquent, il est conseillé à la femme enceinte de faire un test de glycémie..

Il est conseillé à la femme enceinte de passer un test de glycémie

Dans les situations difficiles, une femme est envoyée à l'hôpital, où les médicaments nécessaires sont injectés au goutte à goutte. Ils facilitent le cours de la pathologie et comblent le manque de liquide dans le corps..

Régime thérapeutique

L'une des options pour se débarrasser de l'acétone dans l'urine qui apparaît pendant la grossesse est de changer votre alimentation habituelle. Cela suffit généralement. Les aliments interdits sont répertoriés dans le tableau:

Vous devez également exclure tous les aliments malsains, en particulier les fast-foods et les boissons gazeuses. Le régime de consommation d'alcool est très important - le liquide assurera l'élimination rapide de l'acétone du sang. Il est recommandé de boire au moins un litre et demi d'eau propre par jour..

Traitement médical

Si l'acétone élevée dans l'urine aggrave considérablement le bien-être d'une femme, des médicaments sont prescrits pour normaliser les indicateurs:

  1. Thérapie par perfusion - soulage la déshydratation et fournit un apport supplémentaire de glucose.
  2. Entérosorbants - absorbent l'acétone, qui apparaît dans les intestins, accélèrent son excrétion et réduisent les symptômes. Il peut s'agir de charbon actif, Smecta, Enterosgel.
  3. Indemnisation des maladies chroniques - avec le diabète sucré, les pathologies du foie ou du pancréas, ce sont ces affections qui doivent être traitées.

Si une femme reçoit un diagnostic de gestose, on lui prescrit des sédatifs, des médicaments pour améliorer la circulation sanguine utéro-placentaire, des médicaments qui abaissent la tension artérielle. Avec une thérapie complexe et le respect d'un régime alimentaire, les indicateurs d'urine sont normalisés. Sinon, une naissance prématurée est possible..

Méthodes pour éliminer la pathologie

Avec la toxicose chez la femme enceinte, le niveau de cétones revient à la normale lorsque l'équilibre électrolytique est rétabli grâce à un apport suffisant et régulier de liquides. Bien qu'il soit difficile pour une femme de boire avec des vomissements indomptables, en particulier en grandes portions, cela provoquera des crises répétées. Par conséquent, afin de réduire la concentration d'acétone dans l'urine et de minimiser l'urgence de vomir, une femme enceinte doit prendre des réhydratants (solutions pour reconstituer le liquide dans le corps) en petites portions de 2-3 cuillères à soupe. cuillères toutes les 5-10 minutes.

Si le niveau de cétones ne baisse pas pendant une longue période, il est conseillé à la femme de limiter la quantité de nourriture consommée. Pour protéger le fœtus de l'intoxication, une thérapie par perfusion intraveineuse est effectuée, qui comprend des complexes de glucose et de vitamines.

Après avoir ramené la concentration d'acétone à la normale, il est recommandé à la femme enceinte de suivre un certain régime, ce qui minimise les risques d'apparition supplémentaire de cétones dans l'urine.

Selon les statistiques, il est à noter que le traitement de la cétonurie pendant la grossesse ne nécessite souvent pas de médicaments et, en règle générale, consiste en un régime et un régime. Alors que les maladies primaires identifiées, dans lesquelles une augmentation de l'acétone dans l'urine est détectée comme l'un des symptômes, nécessitent un traitement complexe, y compris des médicaments de diverses actions.

Il convient de noter que si une augmentation du taux de cétones dans l'urine d'une femme enceinte, quels que soient ses stades précoces ou tardifs, est associée à une détérioration de la santé ou à des signes de maladie, le médecin insistera définitivement sur l'hospitalisation. Et le plus vite sera l'état de la femme. Pendant le séjour de la femme enceinte à l'hôpital, un régime alimentaire approprié sera sélectionné et une thérapie de désintoxication sera effectuée.

Ce que l'acétone menace pendant la grossesse

L'acétonurie chez la femme enceinte est une condition qui nécessite une intervention médicale obligatoire et une correction afin d'éviter un effet néfaste sur la santé de la mère et de l'enfant. Il est impossible de décider par vous-même comment éliminer l'excès d'acétone.

Pourquoi l'acétone est dangereuse en début de grossesse

Une augmentation du volume des corps cétoniques dans le corps peut être comparée à une intoxication. Et les manifestations d'un tel état sont appropriées:

  • la nausée;
  • vomissement;
  • la diarrhée;
  • dysfonctionnements du système digestif et du foie.

Dans les premiers stades, cela peut provoquer une déshydratation, un épaississement du sang, un dysfonctionnement du cœur et du système nerveux central..

Pourquoi l'acétone est nocive en fin de grossesse

Si de l'acétone se trouve dans les urines en fin de grossesse, cela indique des anomalies des fonctions hépatiques et le début du développement d'une toxicose tardive - gestose. Ce syndrome provoque un œdème, une augmentation de la pression artérielle, une protéinurie (apparition de protéines dans l'urine). C'est dangereux avec de telles conséquences pour la mère: vasospasme et circulation sanguine altérée, la formation de microthrombes peut entraîner une hémorragie cérébrale, une thrombose. La maladie peut provoquer un œdème pulmonaire ou cérébral, entraînant une insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique..

Une autre cause fréquente d'acétonurie en fin de grossesse est le diabète sucré pendant la grossesse (diabète gestationnel), qui disparaît généralement après l'accouchement. Cette condition comporte un risque élevé pour la mère et le bébé. Conséquences possibles - infection intra-utérine, polyhydramnios, naissance prématurée, développement de malformations fœtales, etc..

L'anémie ferriprive est une autre raison de l'augmentation du nombre de corps cétoniques dans l'urine aux stades avancés..

Comment l'acétone affecte le bébé pendant la grossesse

L'augmentation de l'acétone chez la femme enceinte, laissée sans attention et sans traitement en temps opportun, constitue un danger pour l'enfant. Il peut développer des pathologies ou développer des anomalies.

Insuffisance placentaire possible, pouvant entraîner (manque d'oxygène), ainsi qu'une naissance prématurée ou la mort fœtale.

Que faire si vous avez de l'acétone dans vos urines

L'identification des composés acétoniques dans l'urine au cours du premier trimestre en raison de la toxicose ne nécessite pas de traitement sérieux, car il suffit simplement de normaliser l'équilibre hydrique, le régime et la qualité de la nutrition. La principale chose à retenir dans ce cas: les indicateurs de la concentration de cétones dans les sécrétions doivent être surveillés en permanence par des professionnels de la santé..

Si des concentrations excessives d'acétone sont détectées dans l'urine d'une femme enceinte à une date ultérieure, la pathologie est traitée en éliminant la maladie principale.

Dans ce cas, il est possible de surmonter le problème avec succès et de se débarrasser presque complètement de toutes les conséquences. De plus, en même temps que le traitement de la maladie sous-jacente, il est impératif de réduire la concentration de composés cétoniques dans l'organisme..

Pour cela, la plupart des spécialistes expérimentés prescrivent un régime spécial pour une femme, à l'exclusion des aliments qui alourdissent le foie. Pour réduire l'intoxication du corps qui en résulte, des compte-gouttes et des injections nettoyants spéciaux sont prescrits et, dans certains cas, l'introduction d'insuline.

Le saviez-vous? Le terme «acétone» a été introduit dans l'usage officiel grâce au célèbre chimiste allemand Léopold Gmelin en 1848.

Activités de guérison

Lors de la détection de changements dans les analyses, vous ne devez pas essayer de résoudre vous-même le problème..

Parfois, la détection de l'acétone dans l'analyse d'urine d'une femme enceinte est ponctuelle et ne nécessite pas de traitement spécial.

La correction de l'acétonurie pendant la grossesse comprend les mesures suivantes:

  • alimentation rationnelle et équilibrée;
  • lutter contre l'acidose et la déshydratation;
  • neutralisation et élimination des corps cétoniques du corps.

En cas d'acétonurie non liée à la grossesse, il est nécessaire de se concentrer sur le traitement de la maladie sous-jacente.

La décision d'hospitaliser une femme enceinte est prise individuellement, en fonction de l'état de la patiente, de l'âge gestationnel et de la présence d'une pathologie concomitante.

Régime

Les médecins appellent au sens figuré la cause de l'acétone dans l'analyse d'urine «combustion incomplète des graisses dans la flamme des glucides». Par conséquent, une alimentation équilibrée d'une femme enceinte atteinte d'acétonurie de toute étiologie est toujours la base du traitement..

Le jeûne est strictement interdit en tant que méthode de thérapie à l'acétone. La restriction de l'apport en nutriments contribue à l'aggravation des troubles métaboliques.

Il est recommandé d'exclure les aliments avec un excès de graisse, la restauration rapide, les aliments frits et épicés. Le corps doit être rempli de glucides complexes: légumes, baies, fruits, céréales, pain complet.

Vous pouvez réduire rapidement l'acétone en utilisant des sucres simples, cependant, il faut garder à l'esprit que les glucides à digestion rapide ne sont pas un composant alimentaire utile pendant la grossesse. Ils ont un index glycémique élevé, provoquent un travail intense du pancréas, des dépôts graisseux. La question de l'utilisation des boissons gazeuses sucrées reste controversée

"Coca-Cola" est capable de réduire le contenu des corps cétoniques, mais il est important d'évaluer les risques et les avantages, de coordonner un tel "traitement" avec un médecin.

Un apport hydrique suffisant aide à éliminer les substances toxiques. La préférence est donnée aux compotes sucrées et aux eaux minérales alcalines.

Médicament

Tout médicament peut avoir un effet négatif sur le fœtus. Par conséquent, un spécialiste devrait prescrire des médicaments à une femme enceinte. Il est nécessaire d'éliminer les corps cétoniques du sang et de favoriser la normalisation du métabolisme. Pour la correction du syndrome de l'acétone, des énérosorbants, des médicaments de désintoxication, des solutions pour administration intraveineuse sont utilisés.

La prévention

Il est important d'informer le médecin de la pathologie concomitante, d'adopter une approche responsable de la planification de la grossesse et de suivre toutes les recommandations d'un spécialiste. Quand une femme enceinte observe un régime de sommeil et de repos, adhère aux principes d'une alimentation rationnelle et équilibrée, ne néglige pas une activité physique modérée, n'a pas de maladies chroniques, de mauvaises habitudes, le corps «fait face» aux fluctuations de l'acétone.

Que faire

Si de l'acétone est détectée lors d'une analyse d'urine, la femme enceinte doit consulter un médecin. Seul un médecin qualifié sait comment se débarrasser des corps cétoniques en excès. Habituellement, les femmes atteintes de ce syndrome sont hospitalisées. L'hôpital a la capacité de réagir rapidement aux changements de l'état de la femme enceinte, ainsi que de surveiller l'effet du traitement prescrit. La première chose sur laquelle le médecin travaille est de savoir comment éliminer la cause du syndrome. SUIVANT - Comment réduire le nombre de corps cétoniques et normaliser l'équilibre hydrique dans le corps.

Comment réduire le taux d'acétone élevé pendant la grossesse

Le traitement dépend de la cause du trouble. Habituellement, à l'hôpital, les femmes enceintes atteintes d'acétonurie se voient prescrire des compte-gouttes et des repas diététiques. En cas de vomissements sévères et de déshydratation, une boisson abondante est indiquée. Il est recommandé de boire en petites portions (une ou deux cuillères à soupe), mais souvent. Boire trop d'eau à la fois peut provoquer de graves vomissements..

Manger à de tels moments est difficile, car la nourriture n'est pas digérée et charge en plus un corps déjà affaibli.

Régime alimentaire à l'acétone chez la femme enceinte

Lorsque l'exacerbation est supprimée à l'aide de manipulations médicales, il est conseillé au patient souffrant d'acétonurie de suivre un régime. Il est nécessaire de manger par petites portions, mais souvent: une fois toutes les trois à quatre heures. Soupes recommandées à base de légumes, bouillie liquide avec ajout d'une petite quantité d'huile, fromage cottage faible en gras, biscuits biscuits, pommes. Vous pouvez manger des viandes diététiques telles que le poulet ou la dinde. Plus tard, vous pourrez introduire des produits laitiers

Une règle importante: de nouveaux produits doivent être introduits dans l'alimentation en petites portions, contrôlant votre bien-être et la réponse du corps aux nouveaux aliments.

Comment traiter l'acétone dans l'urine pendant la grossesse

Pour que le fœtus ne souffre pas d'un manque de nutriments pendant les crises du syndrome décrit, les femmes enceintes se voient prescrire des compte-gouttes contenant des préparations de glucose et de vitamines. De plus, des médicaments sans danger pour les femmes enceintes peuvent être prescrits pour traiter une maladie qui provoque une augmentation des taux d'acétone. Il peut s'agir d'hépatoprotecteurs, d'hormones, de vitamines, de sorbants (en présence de symptômes d'intoxication).

Surtout pour - Ksenia Boyko

L'acétone dans le traitement de l'urine

Comment se débarrasser de l'acétone dans l'urine? Découvrons-le.

Il est vivement conseillé aux patients adultes de respecter les recommandations telles que:

  • établir un mode de travail et de repos optimal;
  • normaliser les habitudes de sommeil (au moins 8 heures par jour);
  • marcher dehors;
  • s'en tenir à un régime;
  • limiter le stress physique et mental;
  • protégez-vous du stress.

En outre, lors du traitement de la cétonurie, il est important d'identifier et d'éliminer la cause de cette affection. Ce n'est qu'après que la cause est connue, un traitement pathogène et symptomatique est prescrit, qui consiste en ce qui suit: réhydratation orale (Regidron, Orsol, Chlorazone, thés au citron, eau encore alcaline, décoction de raisins secs, infusion de camomille);
lavements nettoyants;
entéroscopie (Enterosgel, Polysorb, Sorbeks, charbon blanc ou activé et autres);
thérapie vitaminique;
Métoclopramide ou Cerucal pour vomir.

  • réhydratation orale (Regidron, Orsol, Chlorazone, thés au citron, eau encore alcaline, décoction de raisins secs, infusion de camomille);
  • lavements nettoyants;
  • entéroscopie (Enterosgel, Polysorb, Sorbeks, charbon blanc ou activé et autres);
  • thérapie vitaminique;
  • Métoclopramide ou Cerucal pour vomir.

Pourquoi la cétonurie est dangereuse pendant la grossesse

Si l'acétone dans l'urine n'est pas très élevée et que cela s'est produit une fois, la mère n'a aucune raison de s'inquiéter. Cette situation ne lui fera pas de mal ni au bébé..

La condition la plus dangereuse est lorsque la cétonurie devient prononcée: l'acétone est élevée et dure longtemps. Dans ce cas, la tâche du médecin est de comprendre la cause de l'intoxication..

Des pathologies telles que:

Le retard dans le diagnostic est inacceptable - la santé de la mère et de l'enfant est en jeu.

Si le problème n'est pas résolu, les complications suivantes sont possibles:

  • risque de fausse couche;
  • empoisonnement avec des corps cétoniques du corps de la femme en travail et du fœtus;
  • déshydratation et même.

Avec un traitement réussi, la femme enceinte sera testée plusieurs fois pour garder la situation sous contrôle, car l'acétone peut augmenter à nouveau à l'avenir. La femme enceinte doit maîtriser la mesure indépendante du niveau d'acétone. Il est maintenant pratique de le faire à l'aide de bandelettes de test..

Facteurs contribuant à l'augmentation de l'acétone dans les tests d'urine chez les femmes enceintes et pourquoi il est dangereux

Pendant la grossesse, le corps d'une femme subit un certain nombre de réarrangements hormonaux, physiologiques et biochimiques complexes. Son corps se prépare à porter pleinement l'enfant, par conséquent, presque tous les organes commencent à travailler dans un volume accru (la vitesse du flux sanguin s'accélère, la fréquence de la respiration et la fréquence cardiaque augmentent, etc.).

Afin de fournir au corps d'une femme et d'un futur bébé la quantité d'énergie nécessaire, toutes les réserves de glycogène sont activées, le glucose est activement utilisé. Lorsque les niveaux de sucre sérique deviennent bas et que la source de glycogène dans les cellules hépatiques est coupée, des voies alternatives de production d'énergie sont déclenchées. Pour cela, les réserves de protéines et de graisses sont soumises à un fractionnement. En plus de la "chaleur" nécessaire, des corps cétoniques (acétone, acide acétoacétique et acide bêta-butyrique) se forment, qui sont très toxiques.


Dans le diabète sucré gestationnel, un niveau élevé de glucose ne peut pas être absorbé par les cellules du corps, une forte carence énergétique se produit, ce qui conduit à une destruction massive des protéines et des cellules graisseuses

  • Une augmentation du niveau de corps cétoniques pendant la grossesse peut indiquer le début d'une maladie aussi redoutable que le diabète sucré gestationnel (en raison d'une violation de la production d'insuline par les tissus du pancréas). La maladie survient chez les femmes ayant des antécédents d'épisodes d'augmentation du taux de glucose, de processus pathologiques établis dans le foie ou du pancréas, l'abus d'alcool, la présence de la maladie chez les parents les plus proches du côté paternel ou maternel, etc..
  • Niveaux insuffisants de glucose dans les aliments, faible apport calorique, nutrition irrationnelle et irrégulière.
  • Découverte intentionnelle d'une femme en grève de la faim ou en consommation quotidienne de produits riches en protéines et en gras (œufs, fromage cottage gras, aliments frits, etc.).
  • Déshydratation du corps sur fond de conditions fébriles, avec un effort physique prononcé, avec un séjour prolongé dans des pièces chaudes ou au soleil.
  • L'acétone dans l'urine des femmes enceintes apparaît assez souvent avec une toxicose aux stades précoces ou tardifs, ce qui entraîne souvent une déshydratation et des complications graves.
  • Pendant la gestation, une exacerbation de toute maladie chronique peut survenir, ou la grossesse devient une «poussée» pour l'émergence de nouvelles (par exemple, des processus pathologiques dans le tractus gastro-intestinal ou la glande thyroïde).
  • Très rarement, l'acétone dans l'urine apparaît avec une intoxication alcoolique ou un empoisonnement avec des produits chimiques.


Si une femme continue de consommer de l'alcool et du tabac pendant la grossesse, le niveau de corps cétoniques dans son corps est généralement augmenté.

Pendant la grossesse, le corps d'une femme est extrêmement sensible à tout changement dans la composition biochimique du sang et de l'urine, ce qui affecte directement la santé du bébé.

Si le niveau d'acétonurie est élevé, il existe une menace d'interruption de grossesse aux premiers stades, c'est pourquoi il est très important de diagnostiquer tout écart dans les analyses dans le temps..

Les cellules cérébrales sont particulièrement sensibles à l'acétone, ce qui entraîne une forte inhibition de l'activité du système nerveux central d'une femme et de son enfant.

Comment faire un test d'urine pour l'acétone pendant la grossesse

La manière dont le bioproduit est collecté peut affecter le résultat de l'analyse d'urine.

Une femme enceinte qui a reçu une référence appropriée doit respecter quelques exigences simples:

  1. s'abstenir de recueillir de l'urine avant de recueillir;
  2. exclure les aliments gras et salés de l'alimentation 2-3 jours avant l'analyse;
  3. le contenant pour le matériel de recherche doit être propre et sec (il est préparé à l'avance);
  4. l'urine pour analyse est collectée le matin, lors de la première visite aux toilettes. Avant cela, il est conseillé de procéder à l'hygiène des organes génitaux externes, ainsi que de fermer l'entrée du vagin avec un coton-tige;
  5. la première portion d'urine doit être jetée dans les toilettes. Pour la recherche, 150-200 g du produit suffiront;
  6. l'urine est livrée au laboratoire le même jour. Il est strictement interdit de récupérer le produit d'hier et de le conserver au réfrigérateur;
  7. pendant le transport d'un conteneur avec un biomatériau, il n'est pas souhaitable de le secouer, car de telles actions peuvent ne pas avoir le meilleur effet sur le résultat.

Le respect des règles énumérées aidera à éviter la détérioration de l'urine et à obtenir des résultats incorrects..

Qu'est-ce que le syndrome d'acétone

L'acétonémie ou la présence d'acétone dans l'urine est un état pathologique causé par une augmentation du taux de corps cétoniques due à des troubles métaboliques. En termes simples, l'acétone est le résultat d'une dégradation insuffisante des molécules de graisse et de protéines dans le corps d'une femme enceinte. Dans ce cas, une charge supplémentaire est imposée à tous les organes et systèmes, ce à quoi le corps ne peut tout simplement pas faire face. Les reins sont particulièrement touchés, de sorte que l'acétone apparaît très rapidement dans les urines..

La présence d'acétone dans l'urine chez la femme enceinte est-elle toujours mauvaise? La réponse à cette question dépend du bien-être de la femme et des symptômes qui l'accompagnent. Une légère augmentation du taux de corps cétoniques au début de la grossesse peut rester complètement inaperçue et ne présente aucune menace pour la mère ou le bébé. Normalement, le corps de toute personne produit un petit niveau de corps cétoniques, qui sont excrétés dans l'urine, la sueur, l'air expiré et ne sont pas déterminés lors des tests de laboratoire standard.

Important: cependant, si une augmentation de l'acétone est observée pendant une longue période et s'accompagne d'une détérioration de l'état général, de vomissements, d'un dysfonctionnement du tube digestif, cette affection nécessite une intervention médicale...

Raisons de l'augmentation de l'acétone chez les femmes enceintes

La cause la plus fréquente d'acétone dans l'urine des femmes enceintes est la déshydratation résultant d'une toxicose sévère ou d'une gestose, accompagnée de vomissements. Dans les premiers stades de la grossesse, de nombreuses femmes présentent des manifestations désagréables de toxicose. Et ici, vous devez clairement définir la frontière entre la norme et la condition pathologique..

Si le premier trimestre de la grossesse s'accompagne d'un léger malaise, de nausées et de vomissements le matin, qui passe au milieu de la journée et n'interfère pas avec la nutrition de la femme enceinte, buvez et menez un mode de vie habituel - il n'y a rien à craindre. Dans ce cas, même les corps cétoniques trouvés dans l'analyse d'urine ne constituent pas une menace et disparaîtront d'eux-mêmes après 2-3 jours..

La condition dans laquelle les vomissements ne s'arrêtent pas et la femme ne peut pas boire suffisamment et manger normalement devrait être une source de préoccupation. Dans ce cas, l'acétone peut indiquer une déshydratation sévère du corps, ce qui nuit à la grossesse et nécessite un traitement spécial..

Important: le syndrome d'acétone prolongé indique une intoxication générale de tout le corps, ce qui peut entraîner des conséquences négatives pour la grossesse.

Si tous les symptômes ci-dessus sont observés en fin de grossesse, nous pouvons parler d'une complication telle que la gestose. Elle est caractérisée par un complexe de symptômes étendu, y compris une augmentation persistante de l'acétone dans l'urine. Une assistance médicale dans ce cas est requise.

Découvrez si une femme enceinte souffrant de constipation peut prendre Bisacodyl.

Si la grossesse et le VIH sont compatibles et quelles sont les chances d'une femme d'avoir un bébé en bonne santé, vous le découvrirez ici.

En plus de la toxicose et de la gestose, l'augmentation de l'acétone pendant la grossesse peut être influencée par:

  • alimentation déséquilibrée (une grande quantité de protéines et de graisses et une petite quantité de glucides);
  • violation du régime normal de consommation d'alcool;
  • déshydratation due à une élévation élevée de la température corporelle (par exemple, avec ARVI);
  • processus pathologiques dans le foie;
  • .

Dans tous les cas, la détection de changements dans l'analyse d'urine à n'importe quel stade de la grossesse doit être une raison sans équivoque pour contacter votre médecin..

Acétone dans l'urine d'une femme enceinte: causes, danger, traitement

Une acétone élevée signifie la présence d'une quantité importante de corps cétoniques dans l'urine. L'acétone dans l'urine pendant la grossesse se forme sous l'influence de faits externes et internes. Une femme doit contrôler cet indicateur tout au long de la grossesse..

Comment l'acétone se forme

Normalement, les cétones (corps cétoniques) sont toujours présentes dans le corps d'une femme. À de faibles concentrations, les corps cétoniques sont physiologiquement nécessaires pendant la gestation, constituant une réserve d'énergie pour les muscles. Cependant, ces substances sont toxiques, elles sont neutralisées et éliminées du corps par le foie et les reins..

L'acétone se forme lorsque les glucides alimentaires sont insuffisants pour maintenir l'équilibre énergétique. Chez les femmes enceintes, cela se produit également en raison de la restructuration du métabolisme. Le corps commence à transformer les protéines et les graisses en énergie, et les cétones sont le gaspillage de cette transformation. Le foie et les reins ne peuvent pas faire face à leur excès, par conséquent, lorsque la teneur en acétone dans le sang dépasse 10%, il pénètre dans l'urine. La présence d'acétone dans l'urine des femmes enceintes augmente considérablement la charge sur les systèmes excréteurs.

Causes d'une augmentation de la concentration d'acétone dans l'urine chez la femme enceinte

Un taux élevé de composés d'acétone dans l'urine est une conséquence de:

  • maladies chroniques ou troubles des organes digestifs;
  • jeûner pendant plus d'un mois;
  • une mauvaise nutrition;
  • les maladies hormonales;
  • toxicose prolongée;
  • l'utilisation d'alcool ou d'autres substances toxiques à un stade précoce de la grossesse;
  • stress chronique, manque systématique de sommeil, immunité affaiblie, mauvaise activité physique.

Une combinaison de deux ou plusieurs des raisons ci-dessus est possible..

Les symptômes de l'apparition de l'acétonurie

L'acétonurie, ou une teneur accrue en acétone dans l'urine d'une femme enceinte, est une affection causée par la concentration de corps cétoniques dans l'urine dépassant la norme.

  • étourdissements, migraine;
  • augmentation de la sécrétion de sueur à odeur désagréable;
  • fatigue accrue;
  • soif intense;
  • l'odeur d'acétone de la bouche;
  • nausées ou vomissements;
  • l'apparition dans l'urine d'une odeur d'ammoniaque associée à un ou plusieurs autres signes.

Si de telles conditions se produisent, la femme enceinte doit contacter la clinique et passer des tests.

Quels tests doivent être passés

Pour déterminer la quantité d'acétone dans l'urine, les laboratoires utilisent les échantillons Legal, Lange, Gerhard. Avec des tests positifs, ils recommencent généralement dans la semaine..

  • Le taux d'acétone dans l'urine pendant la grossesse est inférieur à 0,6 mmol / L (10,8 mg / dL). De tels indicateurs ne sont pas déterminés par l'équipement de laboratoire, un tiret est donc mis sous la forme.
  • 0,6 à 1,5 mmol / L (10,8-27 mg / dL) - la présence de cétones est supérieure à la moyenne.
  • Au-dessus de 1,5 mmol / l (27 mg / dl) signifie la nécessité d'une intervention médicale urgente, un examen complémentaire est obligatoire.

Lorsque la concentration d'acétone est fixée à plus de 50 mg / dl, le traitement est effectué en milieu hospitalier.

Méthodes d'autosurveillance pour les niveaux d'acétone urinaire

L'analyse d'urine pour l'acétone pendant la grossesse peut être effectuée sans se rendre à la clinique. Les pharmacies réalisent des ventes OTC de tests spéciaux qui aideront à mener une telle analyse de manière indépendante.

Préparation à l'analyse

Seule l'urine du matin convient à l'analyse, qui est collectée conformément aux exigences d'hygiène:

  1. Préparez un contenant stérile.
  2. Avant d'uriner, effectuez une toilette complète des organes génitaux externes. Fermer la sortie vaginale avec un petit coton-tige.
  3. Recueillir la partie médiane de l'urine.

Le test est effectué dans l'heure suivant le prélèvement d'urine..

Diagnostic express par bandelette de test

Après avoir plongé la bandelette dans un récipient contenant de l'urine, tenez-la conformément aux instructions et retirez-la. Il y a un décodage de l'analyse sur l'emballage avec le test.

L'instruction aidera à déterminer le niveau de concentration des composés d'acétone par des marqueurs de couleur:

  • Niveau 1 (jaune) - normal.
  • Niveau 2 (orange) - concentration minimale acceptable, jusqu'à 10 mg / dl.
  • Niveau 3 (rose) - quantité modérée de corps cétoniques, jusqu'à 30 mg / dl.
  • Niveau 4 (rouge ou violet) - élevé, 80 mg / dL ou plus, ce qui peut être le signe d'une maladie grave.

Si le test à domicile est positif, il est préférable de faire des tests supplémentaires en laboratoire..

Le danger de l'acétone pour une femme enceinte et un enfant à naître

L'acétone est une substance toxique, par conséquent, elle entraîne des conséquences négatives pour la santé de la mère et le développement du fœtus. Le principal danger d'un taux élevé d'acétone pendant la grossesse est qu'il indique un trouble métabolique et la présence de maladies qui n'ont pas été diagnostiquées auparavant.

L'acétonurie est le principal signe du diabète gestationnel et déclenche une fausse couche en début de grossesse. La présence d'acétone dans les urines pendant la grossesse au 3ème trimestre s'accompagne d'hypertension, d'œdème, de dysfonctionnement des organes internes, de spasmes vasculaires.

Comment réduire les niveaux d'acétone urinaire

Pour comprendre comment réduire la quantité de composés acétoniques, il est important de connaître la raison de leur apparition. Elle est individuelle à chaque période de grossesse..

Recommandations générales

Il est impératif de réduire le stress émotionnel, de dormir suffisamment et de mener une vie active. C'est la première méthode pour stabiliser l'état général d'une femme..

Si vous avez des symptômes diabétiques, il est important de surveiller en permanence l'urine et la glycémie à l'aide de bandelettes réactives et d'un glucomètre..

Régime

Pour normaliser les processus métaboliques, il est conseillé de réviser les règles alimentaires. Si l'acétone dans l'urine est légèrement augmentée pendant la grossesse, il est recommandé d'ajuster le régime en y ajoutant des glucides:

  • biscuits, céréales;
  • les légumineuses;
  • bouillons de légumes;
  • miel, confiture;
  • fruits sucrés et baies.

Les légumes frais de saison devraient être au menu tous les jours.

Vous devez retirer du régime les aliments gras (lait et viande), les plats fumés, trop salés, marinés, les pâtisseries à la farine blanche, le thé fort et les boissons gazeuses.

Remèdes populaires

À partir des remèdes populaires, une décoction d'églantier est recommandée - elle contient beaucoup de vitamine C, apaise parfaitement la soif et élimine bien l'excès de liquide. Une décoction de raisins secs ou d'abricots secs sans sucre ajouté est également une boisson utile qui a un effet nettoyant et diurétique. Les boissons sont préparées sur la base de la proportion de 100 g de fruits secs pour 1 litre d'eau. S'il n'y a pas d'œdème, vous pouvez les boire 2 à 3 fois par jour..

Drogues

Avec une forme grave d'intoxication, des compte-gouttes avec des acides aminés et du glucose sont prescrits, des entérosorbants sont utilisés (Smecta, Enterumin, Polysorb et autres). Ils sont utilisés dans un hôpital sous surveillance médicale..

S'il est nécessaire de réduire rapidement la quantité de cétones, une hémodiafiltration est utilisée - une technologie de purification du sang à l'aide d'un équipement spécial.

Si la gestose a conduit à un taux élevé d'acétone, des teintures de valériane ou d'agripaume, des médicaments améliorant la circulation sanguine utéro-placentaire (Actovegin, Curantil) et des antihypertenseurs (Methyldopa, Nifedipine) sont prescrits pour sa correction. En cas de toxicose tardive sévère au troisième trimestre, des médicaments antiémétiques (Cerucal), antidiarrhéiques (Lopéramide, Rehydron, Maxilac) peuvent être prescrits.

Prévention de l'apparition d'acétone dans les urines

Pour maintenir le niveau de corps cétoniques dans le corps de la femme enceinte dans les limites normales, les experts recommandent:

  • Équilibrez votre alimentation. Il est nécessaire de manger souvent et en petites portions, assurant un apport uniforme de glucides dans le corps.
  • Buvez plus de liquide car c'est un nettoyant naturel. Il vaut mieux boire de l'eau pure sans minéraux.
  • Prenez des complexes vitaminiques recommandés par votre médecin.
  • Observez la régularité des mictions et des selles.
  • Visite systématique des spécialistes selon le calendrier établi par le gynécologue traitant.
  • Observez la routine quotidienne. Ceci est particulièrement important au troisième trimestre, lorsque l'enfant grandit activement. Si l'activité physique est évitée, un œdème se développe, ce qui contribue à l'accumulation dangereuse de toxines.

La grossesse est l'état naturel d'une femme, mais il est important de la garder sous contrôle et d'éviter le développement de complications pendant tout le temps d'attente pour le bébé..