Signes du syndrome de l'acétone et méthodes de traitement de la pathologie

Le syndrome acétonémique est un complexe de symptômes causés par l'accumulation de corps cétoniques (bêta-hydroxybutyrique, acide acétique et acétone) dans le sang en raison d'une violation du processus métabolique des graisses et des acides. La condition conduit au développement d'une acidose, accompagnée de l'odeur d'acétone de la bouche du patient, de douleurs abdominales, de vomissements répétés, de fièvre.

Raisons de l'apparition

L'émergence du syndrome de l'acétone est due à un manque de glucides. Avec une diminution de la quantité de glucose, le corps compense la carence en utilisant des réserves internes. En décomposant les graisses par l'enzyme lipase, il forme un excès d'acides gras, qui sont transformés en métabolite coenzyme A. L'énergie est libérée, le cholestérol et les corps cétoniques sont synthétisés.

Une concentration élevée de composés acides et d'acétone perturbe l'équilibre électrolytique et acide, a un effet toxique sur le système nerveux central et le tractus gastro-intestinal, qui se traduit par des symptômes cliniques.

Le plus souvent, la pathologie se manifeste dans l'enfance de 1 an à 13 ans, chez l'adulte elle survient en raison de la famine, du diabète sucré en raison de l'incapacité d'absorber les glucides, elle est observée chez les femmes enceintes pendant la période de toxicose. L'état acétonémique chez les enfants est divisé en deux formes:

  • Primaire. Elle est classée comme acidocétose non diabétique, diagnostiquée dans 6% des cas. L'image est caractérisée par un cours de crise, accompagné de manifestations périodiques de vomissements cycliques. Cela se produit en raison des caractéristiques du métabolisme liées à l'âge dans le corps de l'enfant. Elle s'explique par une capacité réduite à utiliser les cétones et une carence en enzymes hépatiques impliquées dans les processus oxydatifs.
  • Secondaire. Elle se développe chez l'enfant dans un contexte de maladies: diabète, thyrotoxicose, troubles neuroendocriniens, anomalies du foie, formations dans le cerveau ou ses lésions infectieuses. Les traumatismes crâniens et l'épilepsie, la leucémie et l'anémie hémolytique contribuent à la maladie. Ici, les symptômes et le pronostic sont déterminés par la pathologie sous-jacente..
    Le syndrome acétonémique chez les nourrissons se manifeste par des régurgitations fréquentes, associées à la présence de néphropathie ou de toxicose en fin de grossesse chez la mère.

Chez un enfant, le développement du syndrome des vomissements cycliques peut être déclenché par les facteurs suivants:

  • faible teneur en glucides dans l'alimentation;
  • famine;
  • consommation excessive d'aliments gras en l'absence de glucides;
  • le stress et la douleur;
  • les infections;
  • surmenage et surchauffe, insolation prolongée;
  • activité physique excessive.

L'hypoglycémie cétotique est souvent diagnostiquée chez les enfants atteints de diathèse neuro-arthritique, une anomalie constitutionnelle avec altération du métabolisme de la purine et de l'acide urique. À l'âge adulte, ces caractéristiques des processus métaboliques augmentent le risque de formation de calculs dans les reins, d'arthrite, de goutte, de diabète sucré, d'obésité. Ces enfants se distinguent par la labilité de la psyché, les névroses, la peur, le physique mince, mais ils ont une excellente mémoire, se distinguent par des intérêts cognitifs..

Symptômes typiques

Avec une augmentation des corps cétoniques et une intoxication du corps, une crise d'acétone se développe. Une affection aiguë survient soudainement, parfois à la veille d'une crise, l'état de santé de l'enfant change: l'appétit disparaît, l'excitation ou la léthargie apparaît. Préoccupé par les maux de tête, les nausées, les douleurs au nombril.

La crise acétonémique chez les enfants se manifeste par les symptômes suivants:

  • Vomissements indomptables ou répétés. Tout d'abord, les restes de nourriture non digérée sortent, puis la bile est observée dans le vomi, parfois avec un mélange de sang, plus tard - du mucus mousseux. Les crises reprennent en essayant de donner de la nourriture ou de l'eau.
  • L'odeur d'acétone provient de la bouche, de l'urine et du vomi du patient (peut sentir la fumée ou les pommes pourries).
  • Les douleurs dans l'abdomen augmentent progressivement et deviennent de nature spastique. La palpation révèle une douleur à l'estomac. Parfois, les sensations sont si fortes que l'exclusion d'une maladie chirurgicale est nécessaire.
  • Les signes de déshydratation sur fond de vomissements intenses se manifestent par des muqueuses sèches, une diminution de l'élasticité de la peau, pas de larmes en pleurant, une forte diminution du volume urinaire.
  • La peau pâle et la perte de poids s'accompagnent d'un rougissement éclatant sur les joues..
  • Fièvre subfébrile (la température monte à 37,5–38, parfois jusqu'à 39 ° C).
  • Faiblesse, rythme cardiaque rapide et respiration bruyante.

L'enfant ne montre pas d'intérêt pour les jeux et les activités, dort beaucoup. L'évolution sévère de la maladie s'accompagne de convulsions, de symptômes méningés, de coma.

Ne tardez pas à appeler un médecin, même lorsque les crises ne surviennent pas pour la première fois. Les signes peuvent être facilement confondus avec une pathologie infectieuse ou chirurgicale. De plus, la déshydratation est une condition dangereuse, en particulier pour les jeunes enfants, il est donc préférable de faire le traitement dans un hôpital..

Diagnostique

Pour diagnostiquer le syndrome d'acétone chez un enfant, le médecin s'appuie sur l'anamnèse, les plaintes, le tableau clinique de la pathologie et prescrit également des méthodes d'examen de laboratoire et instrumentales. Les méthodes de laboratoire comprennent:

  • Test sanguin clinique. Dans les cas bénins, l'analyse ne révèle pas de changements significatifs, parfois il y a une accélération de l'ESR, une augmentation des leucocytes et des granulocytes neutrophiles.
  • Biochimie du sang. La teneur dans le sang en hématocrite (proportion de cellules sanguines) et en protéines totales est due à la durée des vomissements et au niveau de déshydratation. Une augmentation de l'urée est observée en raison de l'hémoconcentration et d'une diminution du débit urinaire. L'hypokaliémie est observée en cas de vomissements prolongés et d'acidose légère. Avec une violation prononcée de l'équilibre acido-basique, le potassium est normal ou augmente. Plus souvent, le liquide est perdu de l'espace extracellulaire, donc une hyponatrémie est présente.
  • Analyse d'urine. Révèle la cétonurie à des degrés divers, où + et ++ parlent d'un processus simple et permettent une thérapie à domicile. Les indicateurs +++ et ++++ indiquent une augmentation des corps cétoniques de 400 et 600 fois et un stade sévère de la maladie, le risque de complications et le coma. La condition nécessite des soins urgents, la thérapie est effectuée dans un hôpital.

Le syndrome acétonémique primaire se différencie de la forme secondaire, ainsi que les infections intestinales, les pathologies neurochirurgicales, l'appendicite et la péritonite. Des spécialistes sont invités pour consultation: gastro-entérologue, endocrinologue, neurologue, spécialiste des maladies infectieuses.

Lors de l'identification de l'acidocétose secondaire, il est important d'établir la cause de la formation pour le choix des tactiques de traitement.

Traitement du syndrome d'acétone

La tâche du traitement du syndrome d'acétone chez les enfants pendant une crise est d'éliminer la déshydratation, de rétablir l'équilibre électrolytique et d'arrêter les vomissements. Pendant les périodes de repos, les mesures thérapeutiques visent à empêcher le développement de la maladie à l'aide d'une thérapie de soutien et de prévention..

Thérapie traditionnelle

Si une acidocétose est détectée, l'enfant est placé à l'hôpital et les mesures suivantes sont prises:

  • Correction du régime. Restriction stricte des graisses, consommation de glucides et de protéines facilement digestibles.
  • Réhydratation orale. Boire beaucoup de liquides est indiqué pour l'acétonurie modérée jusqu'à ++, lorsqu'aucun déséquilibre électrolytique significatif et une déshydratation n'ont été identifiés. Le liquide est souvent administré en cuillerée afin de ne pas provoquer de vomissements. Des solutions de glucose, 1% de soude, de Ringer, d'eau minérale à haute teneur en alcali sont utilisées.
  • Lavement nettoyant. La procédure est recommandée pour l'élimination des corps cétoniques des intestins à l'aide d'une solution de bicarbonate de sodium.
  • Thérapie symptomatique. Pour arrêter les vomissements, des injections de procinétiques («métoclopramide») sont injectées. L'utilisation de sédatifs et d'antispasmodiques est montrée. Avec un manque d'appétit, prescrire "Carnitine", l'enzyme "Obomin".

Dans le cas d'une forme secondaire d'acidocétose, un traitement étiotrope de la maladie sous-jacente est effectué.

Le traitement par perfusion est indiqué en cas de vomissements persistants répétés et de déshydratation modérée à sévère. La perfusion intraveineuse de glucose et de solutions alcalines a les effets suivants:

  • aide à éliminer la déshydratation;
  • améliore la microcirculation du fluide dans le corps;
  • aide à une assimilation et un métabolisme plus efficaces des glucides facilement disponibles;
  • rétablit l'équilibre acido-basique.

Un traitement approprié vous permet de faire face aux manifestations du syndrome de l'acétone en 2 à 5 jours.

Période interictale

Dans les périodes entre les crises pour les enfants sujets à une crise d'acétone, la surveillance du dispensaire est effectuée par un pédiatre, un endocrinologue pédiatrique est impliqué, car il existe un risque de développer un diabète. Le cours est attribué:

  • massage thérapeutique;
  • complexes de multivitamines et préparations de calcium;
  • enzymes et hépatoprotecteurs;
  • sédatifs.

Deux fois par an, une surveillance de la glycémie, une échographie de la cavité abdominale et des reins sont effectuées. Un coprogramme (analyse complète des matières fécales) est nécessaire pour détecter les changements dans le travail des organes internes.

Caractéristiques de puissance

Une bonne nutrition pour les vomissements d'acétone chez les enfants est la base du traitement et de la prévention des crises, par conséquent, il est nécessaire de réviser le menu et de former correctement le régime:

  • Les aliments autorisés comprennent les produits laitiers fermentés et le lait, les pommes de terre, les céréales et les œufs. Le bœuf maigre, les poitrines de poulet, la dinde et le lapin conviennent à la viande. Poisson bouilli, soupes - dans des bouillons de légumes.
  • Le régime comprend des carottes, des betteraves, des fruits et des baies, des boissons aux fruits frais et des compotes de fruits secs. À partir d'agrumes, le pamplemousse et le citron ne sont pas interdits, car ils maintiennent une réaction urinaire alcaline.
  • Les plats sont préférables à la vapeur, cuire au four ou bouillir.
  • Un apport hydrique suffisant est requis: 1 à 1,5 litre par jour.
  • Les aliments interdits comprennent la viande grasse (en particulier les jeunes animaux) et le poisson, les bouillons riches d'os et de viande, les abats (reins, cerveaux, foie). Vous ne devez pas donner de mayonnaise et de crème sure, des aliments fumés et en conserve, des légumineuses, des cornichons, en raison d'une acidité accrue, le kiwi, les raisins de Corinthe, les églantiers sont indésirables.
  • Ne laissez pas de longues pauses entre les repas (pas plus de 3 heures). L'enfant est nourri de manière fractionnée, la nourriture est donnée en petites portions.

Lors de l'élaboration d'un menu diététique, il est nécessaire d'identifier les aliments auxquels le corps du bébé réagit négativement, dans ce cas, ils sont strictement limités. Les graisses ne sont pas complètement éliminées de l'alimentation, elles sont remplacées par 2/3 par des huiles végétales.

Comme les glucides brûlent les graisses, ils sont combinés lors de la préparation des plats: mettez du beurre dans la bouillie, les côtelettes ne sont autorisées qu'avec un ragoût de légumes ou un accompagnement de céréales.

Méthodes folkloriques

Avec le syndrome de l'acétone, des recettes folkloriques sont utilisées pour éviter les vomissements lorsque l'odeur de l'acétone apparaît. Boire beaucoup de boissons sucrées est recommandé pour reconstituer l'équilibre électrolytique. Les décoctions et infusions à base de plantes sont utilisées:

  • L'herbe sèche de mélisse (1 c. L) est versée dans un thermos, versée avec de l'eau bouillante (200 ml), a insisté pendant 2 heures. Filtrer, prendre 25 ml pendant la journée 6 fois.
  • La menthe poivrée (1 c. L.) est versée avec un verre d'eau bouillante, les plats sont recouverts d'un couvercle et emballés. Après 2 heures, filtré, le bouillon est pris 4 fois dans la journée à la cuillère.
  • Mélangez une cuillerée de matières premières sèches de mélisse, cataire, thym, versez de l'eau chaude (400 ml). Mettez-vous au bain-marie pendant un quart d'heure et filtrez. En répartissant à parts égales, toute la composition se boit pendant la journée.

Si la méthode n'a pas aidé et que les vomissements ont encore commencé, vous devez consulter un médecin.

Recommandations du docteur Komarovsky

Le pédiatre Komarovsky considère le syndrome d'acétone non pas comme une maladie, mais comme une caractéristique individuelle du corps de l'enfant, associée à l'activité des processus métaboliques, au travail du foie et du pancréas, à la capacité des reins à éliminer les substances toxiques. Il est important que les parents comprennent le mécanisme de développement du syndrome afin d'aider l'enfant à faire face au problème, d'observer des mesures préventives et de prévenir la survenue d'une crise.

Il est important de donner régulièrement aux enfants de la compote de fruits secs, de conserver les comprimés de glucose et de fructose dans l'armoire à pharmacie en cas d'augmentation des corps cétoniques. Le médecin recommande d'acheter une solution ou des comprimés de la préparation vitaminique «Nicotinamide», dont l'action s'étend à la régulation de l'absorption du glucose. En cas de détérioration ou après un effort, le médicament est administré trois fois par jour à 5 mg / kg.

Prévision et prévention

Le pronostic du syndrome d'acétone est favorable, avec un accès rapide à un médecin et en suivant les recommandations, il est possible d'arrêter les vomissements et de réduire la fréquence de survenue des crises. À mesure que l'enfant grandit, généralement à la puberté, les symptômes disparaissent complètement..

Pour éviter le développement de crises chez les enfants, il est important de respecter les règles suivantes:

  • Manger sainement avec peu de matières grasses.
  • Évitez le surmenage, la surcharge émotionnelle. Des procédures de vaccination et de durcissement en temps opportun sont recommandées pour prévenir les maladies infectieuses..
  • Organisez une routine quotidienne avec du repos et des promenades, dormez au moins 8 à 10 heures, pour les enfants d'âge préscolaire, une heure de calme est nécessaire.
  • Fournir une activité physique optimale, elle est nécessaire à la croissance du tissu musculaire et à l'augmentation du glycogène. Mais il faut veiller à ce que l'enfant ne se surmenât pas..

Pour déterminer la concentration de corps cétoniques à la maison, les parents doivent utiliser des bandelettes de test spéciales. La méthode express vous permet de déterminer en temps opportun une augmentation des produits métaboliques dans l'urine sur une échelle de couleur et de ne pas manquer une diminution des glucides et l'apparition d'une crise.

Si un enfant a constamment des épisodes de vomissements, il est important que les parents le nourrissent correctement, surveillent attentivement son état de santé, contrôlent la concentration des corps cétoniques afin de ne pas manquer la récurrence des crises..

Causes du syndrome d'acétone chez les enfants, symptômes et traitement des vomissements

L'une des plaintes les plus courantes des parents lorsqu'ils appellent un médecin est l'apparition d'épisodes de vomissements, de faiblesse chez un enfant sans raison apparente. Les symptômes sont similaires à ceux d'une intoxication, mais l'hôpital reçoit un diagnostic de syndrome d'acétone, ce qui est une surprise pour les parents. Ne vous inquiétez pas prématurément - cette condition est réparable et avec une correction correcte, elle passe rapidement. Pourquoi les enfants développent-ils le syndrome de l'acétone??

Syndrome acétonémique - un complexe de symptômes indiquant une violation des processus métaboliques dans le corps

Qu'est-ce que le syndrome d'acétone?

Le syndrome acétonémique peut se développer à tout âge, mais cette condition est plus fréquente chez les enfants. Le syndrome est caractérisé par un trouble des processus métaboliques dans le corps sans anomalies développementales concomitantes.

Il se manifeste lorsque le niveau de corps cétoniques dans le plasma sanguin augmente, si le taux de leur production dépasse le taux de dégradation. Raisons possibles:

  • jeûne, en particulier à long terme;
  • processus infectieux dans le corps;
  • intoxication;
  • troubles digestifs dus à la malnutrition;
  • néphropathie.

Lorsque le corps manque de glucose dans les aliments, il commence à le produire par dégradation métabolique des graisses. La décomposition des glucides produit du glucose et de l'eau, tandis que le traitement des graisses produit également des sous-produits, en particulier des corps cétoniques. Ils se forment au cours du métabolisme normal et sont utilisés dans le travail des cellules nerveuses, mais avec le syndrome de l'acétone, ils sont des centaines de fois plus que la normale..

L'une des raisons du développement du syndrome de l'acétone peut être un trouble digestif.

Les bases de la formation du syndrome:

  • surcharge psycho-émotionnelle, stress;
  • troubles du cerveau;
  • trop manger;
  • hérédité;
  • perturbations du métabolisme.

Symptômes associés

Le syndrome acétonémique est divisé en primaire (idiopathique), qui est une maladie indépendante, et secondaire, accompagnant diverses pathologies. Différencier ces conditions uniquement par un spécialiste qualifié sur la base des résultats de l'examen et des données de laboratoire.

Ces enfants ont un physique asthénique, sont trop émotifs, craintifs et dorment sans repos. En même temps, leurs fonctions vocales et leur mémoire sont bien développées. Cette condition est caractérisée par des crises d'acétone (le concept de «syndrome» est utilisé pour des manifestations systématiques), dans lesquelles il y a:

  • vomissements répétés;
  • faiblesse, léthargie;
  • augmentation de la température corporelle;
  • maux de tête;
  • rougissement malsain sur fond de pâleur de la peau;
  • douleur dans le nombril;
  • l'odeur d'acétone provient de l'air expiré par l'enfant, ainsi que de son vomi et de ses urines (nous recommandons de lire: les causes, les symptômes et le traitement de l'acétone dans l'urine d'un enfant).

Chez les filles, ce syndrome est observé environ 1,5 fois plus souvent que chez les garçons. Les causes des crises sont le plus souvent enracinées dans une mauvaise alimentation de l'enfant. De telles crises peuvent disparaître spontanément lorsque l'enfant atteint l'âge de 12-13 ans.

N'oubliez pas qu'un taux élevé de corps cétoniques peut ne pas être une manifestation d'un syndrome idiopathique, mais faire partie de la symptomatologie d'autres pathologies, telles que le diabète sucré, la thyrotoxicose, etc. Par conséquent, si l'enfant sent l'acétone, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Méthodes de diagnostic

Il est possible de doser l'acétone dans l'urine à la maison à l'aide de bandelettes réactives spéciales vendues en pharmacie. Dans les diagnostics de laboratoire, la quantité d'acétone est identifiée par des «plus» - de 1 à 4. Si le niveau de cétones est faible et correspond à une attaque légère, il est de + ou ++. Dans ce cas, l'enfant peut être traité à domicile. S'il y a plus de 3 avantages, cela indique une augmentation des cétones de 400 fois ou plus. Ensuite, une hospitalisation urgente est indiquée, car la probabilité de développer un coma augmente.

  • si l'intensité et l'épisodicité des vomissements se répètent;
  • si les épisodes de vomissements ultérieurs sont similaires aux précédents en termes de temps et d'intensité, s'ils se terminent soudainement;
  • Y a-t-il des périodes d'amélioration du bien-être du bébé entre les crises, combien de temps durent-elles;
  • études de laboratoire réfutant la présence d'une pathologie du tractus gastro-intestinal comme source d'attaque;
  • Y a-t-il des symptômes supplémentaires sous forme de maux de tête, de douleurs abdominales, de faiblesse générale, de photophobie.

Caractéristiques du traitement du syndrome d'acétone chez les enfants

Pendant la crise, les directions de traitement suivantes sont indiquées:

  1. Augmentation du taux de glucose. Pour cela, une solution de glucose à 40, 10 ou 5% est utilisée, elle doit être bu tiède. Dans le même but, vous pouvez boire une infusion de raisins secs.
  2. Réduire l'intoxication causée par les effets nocifs des corps cétoniques sur les organes et le système nerveux. Sans attendre un médecin, vous pouvez donner à votre bébé des sorbants, par exemple Enterosgel. Utilisez efficacement un lavement nettoyant alcalin (1 cuillère à café de soude pour 250 ml d'eau tiède).
  3. Pour lutter contre les carences en liquide, il est conseillé d'utiliser des solutions salines médicamenteuses - Regidron, Oralit. Vous ne pouvez pas arroser avec force l'enfant à la fois en grandes portions, afin de ne pas provoquer de vomissements - 1 cuillerée toutes les 10 minutes suffit. Il est conseillé de souder le petit patient avec de l'eau minérale alcaline non gazeuse dès l'apparition des premiers symptômes. Si l'état de l'enfant continue d'être grave, le médecin vous prescrira une perfusion intraveineuse de solutions médicamenteuses.
  4. Le traitement symptomatique comprend l'utilisation d'antiémétiques pour les enfants, de médicaments, d'antispasmodiques, de sédatifs et de tranquillisants.
  5. Régime alimentaire (voir aussi: Régime alimentaire des enfants après récupération d'acétone). Dans la période initiale d'une crise, l'enfant ne doit pas être nourri. Lorsque les vomissements disparaissent, offrez des craquelins, des biscuits, du porridge de riz cuit dans l'eau, de la soupe de légumes, rien de gras.
Un régime alimentaire très strict doit être suivi lors du traitement du syndrome d'acétone.

La prévention

Un enfant sujet aux crises d'acétone doit suivre un régime. Les viandes grasses (en particulier le ragoût), les légumineuses, le chocolat, le cacao, les noix et les chips doivent être exclus. Limitez les aliments frits, les graisses animales, les agrumes, les tomates, les pâtes, les biscuits. Le régime doit être dominé par les produits laitiers fermentés, les légumes, les fruits, la viande maigre, les fruits de mer.

Il est nécessaire de protéger l'enfant des expériences fortes - à la fois négatives et positives, il n'est pas souhaitable de rester longtemps au soleil et de l'hypothermie. Un tel bébé, plus que les autres enfants, a besoin d'un strict respect du régime, ce qui aide à restaurer le système nerveux..

Le temps passé près d'un téléviseur ou d'un ordinateur doit être réduit au minimum. L'enfant a besoin de passer plus de temps à l'air frais, des procédures d'eau, une activité physique modérée sont montrées. Le plus stressant pour les enfants souffrant du syndrome d'acétone est de 6 à 7 ans - à l'âge de 13 ans, la maladie est généralement oubliée. Une nutrition rationnelle et le respect du régime quotidien sont la clé du succès dans la lutte contre le syndrome d'acétone.

Syndrome acétonémique chez les enfants

L'odeur d'acétone de la bouche du bébé et des vomissements occasionnels sont une raison de consulter un médecin. Il est possible que la matière soit dans le syndrome de l'acétone, ce qui nécessite une approche individuelle obligatoire..

Ce que c'est?

Le syndrome acétonémique chez les enfants n'est pas considéré comme une maladie distincte, il s'agit d'un complexe de signes associés à l'accumulation de corps cétoniques dans le plasma sanguin de l'enfant. En médecine, le syndrome a d'autres noms, par exemple, acidocétose non diabétique ou vomissements acétonémiques.

L'état pathologique spécifié survient principalement chez les enfants et est donc considéré comme un état pathologique typique de l'enfance. Parfois, il n'y a pas d'explication raisonnable pour de telles crises de vomissements, le syndrome est considéré comme idiopathique ou primaire. Cela se produit chez environ 5% des enfants de moins de 12 ans. Cependant, les filles sont plus susceptibles d'être victimes de violence que les garçons..

Si le complexe de symptômes est basé sur une certaine maladie, le syndrome est appelé secondaire. À quel point il est répandu, les médecins du monde entier ont du mal à répondre - de telles statistiques n'existent tout simplement pas.

Les corps cétoniques qui s'accumulent dans le plasma sanguin des enfants sont l'acétone, l'acide b-hydroxybutyrique et l'acide acétoacétique. Si le syndrome est un complexe de symptômes idiopathiques indépendant, des crises acétonémiques se développent généralement à de longs intervalles entre les repas (à jeun).

Le syndrome acétonémique secondaire se développe dans le contexte d'un diabète sucré non compensé, avec des maladies de la glande thyroïde, des lésions cérébrales traumatiques, la présence de tumeurs cérébrales, après une intoxication grave, s'il y avait un effet toxique sur le foie, avec une intoxication infectieuse sévère, une leucémie.

Les raisons

Parlant du syndrome des vomissements acétonémiques, il faut comprendre que nous parlons d'acétonémie idiopathique, et non de secondaire. Si l'accumulation de corps cétoniques est associée à la maladie sous-jacente, la description du syndrome en tant que complexe distinct de symptômes n'a pas de sens - la maladie est identifiée et traitée de la manière dont une maladie spécifique doit être traitée. Nous parlerons d'un état où le bébé est généralement en bonne santé, mais parfois les parents remarquent l'odeur d'acétone de sa bouche, et des crises de vomissements se produisent, ce qui ne peut pas être expliqué..

Les corps cétoniques peuvent s'accumuler dans le plasma sanguin d'un bébé qui reçoit peu de glucides provenant des aliments. Un apport excessif en graisses peut également en être la cause principale. Le foie des enfants produit moins d'enzymes impliquées dans les processus d'oxydation métabolique. De plus, en raison de facteurs naturels d'âge, tous les enfants ont une intensité réduite du processus de division et d'élimination des corps cétoniques..

Il existe plusieurs théories sur l'origine du syndrome d'acétone infantile. Selon une version, les vomissements commencent en raison du fait que la concentration de glucose dans le sang de l'enfant baisse, s'il a faim et que le corps commence à créer des sources d'énergie de réserve - ce sont des corps cétoniques. Mais leur grand nombre provoque une intoxication et une irritation du tube digestif. D'où les manifestations émétiques.

Selon une autre version, la concentration de glucose dans le corps de l'enfant peut diminuer plus rapidement que le niveau des corps cétoniques, c'est pourquoi ce déséquilibre se produit.

Mais tous les chercheurs conviennent que le mécanisme de départ est généralement le jeûne ou une maladie infectieuse en phase aiguë. Le stress accumulé, l'instabilité psychologique, une exposition prolongée à la lumière du soleil, la faim et la suralimentation, trop de protéines et de graisses en l'absence de la bonne quantité de glucides peuvent provoquer une attaque de vomissements d'acétone.

Chez les nouveau-nés, ces vomissements sont généralement associés au fait que leurs mères dans les derniers stades souffraient de pré-éclampsie sous forme œdémateuse et de néphropathie.

Symptômes et signes

Dans une plus grande mesure, selon les observations de pédiatres, les bébés présentant une forte excitabilité dans l'organisation du système nerveux, les enfants au physique mince, ayant peur de tout dans le monde, souffrant de névrose et de troubles du sommeil nocturne sont sensibles à ce syndrome. La manifestation du syndrome est une crise d'acétone - un état pathologique survenu spontanément et soudainement ou après l'apparition de «précurseurs» (certains enfants se sentent faibles avant le début des vomissements, refusent la nourriture, se plaignent de maux de tête).

La crise elle-même est des vomissements sévères répétés qui se développent en réponse à toute tentative de nourrir ou d'abreuver l'enfant.

Dans le même temps, ce ne sont même pas les vomissements eux-mêmes qui sont dangereux, mais le fait que les signes d'intoxication et de déshydratation se développent de manière très intense - la peau du tout-petit devient inélastique, les muqueuses sèches, il pleure sans larmes, la peau devient visuellement pâle. Avec une crise sévère, le développement d'un syndrome convulsif est possible.

La température corporelle monte à 37,5-38,5 degrés. L'enfant se plaint de douleurs abdominales, de constipation ou de selles molles en tant que trouble comorbide. Le plus souvent, les tout premiers symptômes du syndrome de l'acétone apparaissent à l'âge de 2 à 3 ans, peuvent s'aggraver à l'âge de 6 à 7 ans et disparaître complètement au moment où l'enfant atteint l'âge de 12 ans..

L'acétonémie se distingue de tout autre vomissement par l'odeur caractéristique de la bouche du bébé - certains la comparent à des pommes pourries, d'autres avec des fumées. Cette odeur d'acétone peut apparaître même au stade de «précurseurs», c'est-à-dire avant l'apparition des vomissements. Cela sent non seulement la bouche, mais aussi l'urine. Parfois, l'odeur n'est captée qu'à proximité immédiate du bébé, et parfois même à une distance de plusieurs mètres.

Que faire?

Il serait erroné de recourir à des moyens folkloriques et non traditionnels. Il est préférable de commencer par une visite chez le pédiatre, qui saura exactement quel type de pathologie est - primaire ou secondaire. L'enfant se verra prescrire des tests de laboratoire. Avec cette condition pathologique, les tests sanguins sont généralement caractérisés par une leucocytose, une teneur accrue en neutrophiles, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes. Les corps cétoniques se trouvent dans l'urine.

Il est très important de consulter un médecin avec un bébé, car ces symptômes sont assez similaires à ceux de l'appendicite, de la péritonite, de la méningite, de l'encéphalite, des tumeurs cérébrales, des intoxications et même des infections intestinales. Seul un professionnel de la santé qualifié peut distinguer l'un de l'autre..

Traitement

Le syndrome acétonémique doit être traité de manière globale et la tâche principale est de sortir correctement des crises et de prévenir les attaques répétées. Si l'enfant est jeune, la déshydratation peut lui être fatale. Par conséquent, il est conseillé d'hospitaliser les enfants dans un hôpital pour enfants, où le personnel médical ne permettra pas la déshydratation. Un régime avec le syndrome d'acétone nécessite une restriction assez sévère de l'alimentation en graisses, mais il est recommandé d'utiliser des glucides, qui sont rapidement absorbés sans charge (à partir de céréales, céréales). Le menu doit prévoir un régime de boisson spécial - vous devez boire souvent et petit à petit.

Certains des corps cétoniques qui sont entrés dans l'intestin peuvent être neutralisés au moyen d'un lavement de sodium (une solution de bicarbonate de sodium est utilisée pour sa préparation). Il est recommandé à un enfant avec des vomissements d'acétone de prendre des agents de réhydratation orale (reconstituer l'équilibre eau-sel). Pour ce faire, utilisez "Regidron", "Humana Electrolyte", ainsi que de l'eau minérale alcaline ou une solution saline maison selon la méthode du Dr Komarovsky.

L'enfant peut se voir prescrire des médicaments antiémétiques, tels que «Cerucal», des antispasmodiques, des sédatifs à base de plantes. Avec la bonne approche, visant à éliminer la déshydratation, les symptômes d'une crise disparaissent en 2 à 4 jours.

Les parents doivent éviter les périodes de jeûne prolongé entre les crises..

L'enfant doit être régulièrement vu par le pédiatre local. Vous devez surveiller attentivement le régime alimentaire, il ne doit pas contenir une abondance d'aliments gras, la préférence doit être donnée aux produits laitiers, aux légumes et aux fruits. Une attention particulière doit être accordée à la prévention des rhumes et des saisons. Il est important de ne pas surcharger la psyché de l'enfant, de surveiller son bien-être émotionnel et psychologique. La trempe et la natation sont utiles. Il est important de s'assurer que l'enfant dort suffisamment..

Parfois, les médecins jugent nécessaire de prescrire un traitement de vitamines, d'enzymes et de massages à titre préventif. Dans les pharmacies, des tests express pour la détermination des corps acétoniques et cétoniques sont disponibles, avec leur aide, les parents peuvent surveiller indépendamment l'état de l'enfant en effectuant un test d'urine à la maison.

Lorsque le syndrome d'acétone est détecté et confirmé chez un bébé, il doit être enregistré auprès d'un endocrinologue pédiatrique. L'enfant sera rayé du registre s'il n'y a pas eu de crise récurrente depuis 3 ans et que les examens annuels n'ont pas montré d'écarts dans les analyses.

Le Dr Komarovsky en dit plus sur le syndrome dans la vidéo suivante..

Syndrome acétonémique chez les enfants

Le syndrome acétonémique chez les enfants est une maladie infantile courante, par conséquent, chaque parent doit connaître les manifestations et les principes du traitement de cette pathologie..

Syndrome acétonémique

La crise acétonémique chez un enfant est la principale manifestation du syndrome. L'attaque est caractérisée par la présence de nausées et de vomissements acétonémiques, d'intoxication, de déshydratation. Cet état est remplacé par des périodes de bien-être complet. Les vomissements acétonémiques apparaissent non seulement après avoir mangé, mais aussi après avoir bu de l'eau. Seules des crises répétées témoignent de vomissements d'acétone chez l'enfant. Avec cette pathologie, les processus métaboliques sont perturbés, ce qui entraîne une accumulation de corps cétoniques dans le corps de l'enfant..

Le syndrome acétonémique est divisé en primaire et secondaire.

Le primaire est une pathologie indépendante qui affecte les enfants du nouveau-né au début de l'adolescence. Le secondaire survient dans les maladies qu'il est important de reconnaître, telles que le diabète sucré, la thyrotoxicose, les tumeurs cérébrales, les lésions cérébrales traumatiques, les maladies infectieuses, l'anémie hémolytique.

Les raisons

Si une quantité insuffisante de glucides est fournie au corps, le besoin d'énergie est satisfait en décomposant les cellules graisseuses. Le résultat est une grande quantité d'acides gras.

La raison du développement de l'acétonémie est l'apport insuffisant de glucides dans le corps. En outre, le développement de la pathologie est facilité par des troubles métaboliques et une formation insuffisante de systèmes enzymatiques hépatiques, impliqués dans les processus d'oxydation..

Le corps de l'enfant est incapable d'utiliser complètement ces substances, ce qui entraîne des troubles métaboliques des acides aminés et des graisses. Un excès de corps cétoniques se forme: acétone, acides acétoacétique et bêta-hydroxybutyrique. Ils provoquent également l'odeur d'acétone émanant du patient. Les cétones irritent les muqueuses du tube digestif, entraînant des vomissements acétonémiques. Le développement du syndrome de l'acétone peut être initié par des conditions telles que:

  • maladies infectieuses (pneumonie, ARVI, neuroinfections);
  • stress;
  • syndrome de la douleur;
  • insolation;
  • intoxication.

Les facteurs nutritionnels tels que la suralimentation ou la malnutrition chronique, un apport excessif en graisses et en protéines et un apport insuffisant en glucides jouent un rôle important. Chez les nouveau-nés, le développement de l'acétonémie est associé à la maladie rénale de la mère pendant la grossesse - néphropathie.

Symptômes

Les enfants atteints de diathèse neuro-arthritique sont susceptibles de développer le syndrome. Il s'agit d'une anomalie de la constitution, caractérisée par une altération du métabolisme des purines, une formation excessive d'acide urique, une instabilité du métabolisme des lipides et des glucides. Ces enfants ont des troubles neuropsychiques: ils sont facilement excitables, nerveux, souffrent de troubles du sommeil. Les crises acétonémiques sont considérées comme une manifestation typique du syndrome. Ils peuvent survenir spontanément ou à la suite des précurseurs: nausées, maux de tête, manque d'appétit, léthargie ou, au contraire, excitabilité excessive. Les vomissements acétonémiques sont répétés et indomptables. Se produit lorsque vous essayez de boire ou de nourrir un enfant. Dans le contexte de vomissements, des signes de déshydratation et d'intoxication apparaissent, qui présentent les symptômes suivants:

  • élévation de la température à + 37,5... + 39 ° С;
  • pâleur de la peau avec rougissement sur les joues;
  • faiblesse musculaire sévère;
  • l'excitation est remplacée par la faiblesse et la léthargie;
  • l'enfant est maussade et pleurnichard;
  • convulsions dans des conditions sévères;
  • douleur abdominale;
  • refus de manger;
  • constipation ou diarrhée.

Vous devez savoir qu'avec la déshydratation, le corps perd non seulement de l'eau, mais aussi des électrolytes, ce qui peut provoquer une diminution de la pression artérielle, des perturbations du fonctionnement du foie et des reins et du système nerveux central. Lors de l'examen d'un enfant, une odeur d'acétone se dégage de la peau, du vomi et de la cavité buccale. En outre, le médecin traitant rencontre souvent de l'acétone dans l'urine, déterminée par des méthodes de laboratoire..

Diagnostique

L'état acétonomique est reconnu sur la base des plaintes de l'enfant, des données d'anamnèse, des symptômes, des résultats des tests. Le diagnostic différentiel entre le syndrome acétonémique primaire et secondaire est obligatoire. Des critères diagnostiques ont été développés pour identifier cette condition. Ils sont divisés en facultatifs et obligatoires. Les éléments suivants sont obligatoires:

  • vomissements d'acétone plus de quatre fois lors d'une exacerbation;
  • au moins 3 crises typiques, accompagnées de nausées et de vomissements;
  • épisodes d'une durée de plusieurs heures à 10 jours;
  • la fréquence des crises est d'au moins 2 fois par semaine;
  • l'absence d'une autre pathologie pouvant être à l'origine de vomissements;
  • bien-être de l'enfant entre les crises.

Les critères supplémentaires sont:

  • la possibilité d'auto-arrêt de l'attaque;
  • la présence de cette pathologie chez les proches du patient.

Recherche en laboratoire

Dans un test sanguin clinique général, un taux accru de leucocytes et de neutrophiles est déterminé, une accélération de l'ESR. Dans un test sanguin biochimique, la concentration de potassium et de sodium diminue ou augmente, le niveau d'acide urique et d'urée augmente et le niveau de glucose diminue. Les corps cétoniques apparaissent dans l'analyse de l'urine. La gravité de la cétonurie dépend de la gravité de la maladie.

Traitement

Le syndrome acétonémique doit être différencié des conditions telles que la pathologie chirurgicale et neurochirurgicale aiguë, l'infection intestinale.

Le traitement du syndrome d'acétone chez les enfants commence par la nomination d'un régime spécial.

Par conséquent, afin de prescrire le traitement correct, une consultation de pédiatres doit être effectuée: un spécialiste des maladies infectieuses, un endocrinologue, un chirurgien, un neurologue, un gastro-entérologue. En cas de crise sévère, il est nécessaire d'effectuer un traitement en milieu hospitalier. Il est nécessaire de limiter la consommation de graisses, d'inclure dans l'alimentation une quantité suffisante de glucides facilement digestibles. Pendant la période de vomissements, vous pouvez offrir aux enfants des biscuits ou des craquelins. Lorsque les vomissements cessent, des céréales liquides dans de l'eau et des bouillons de légumes sont introduits dans l'alimentation. Des escalopes à la vapeur et des légumes cuits sont progressivement ajoutés au menu. Les bébés allaités doivent être appliqués au sein aussi souvent que possible. Si le patient refuse de manger, il n'est pas nécessaire de le gaver. Les vomissements acétonémiques entraînent rapidement une déshydratation, il est donc nécessaire de boire un enfant malade. Le liquide doit être injecté de manière fractionnée, en petites portions, sinon vous pouvez provoquer une deuxième crise de vomissement. Pour la réhydratation orale, utilisez une boisson alcaline, par exemple de l'eau minérale plate. Il est nécessaire d'offrir à l'enfant des boissons aux fruits, des boissons aux fruits, du thé sucré. En outre, vous pouvez utiliser des préparations pharmaceutiques, par exemple la solution de Regidron Oralit. En cas de déshydratation sévère, des solutions pour perfusion intraveineuse sont indiquées. Le traitement symptomatique vise à éliminer les vomissements. De plus, des antispasmodiques et des sédatifs, des lavements nettoyants sont utilisés pour éliminer les corps cétoniques des intestins. Si la thérapie est correctement sélectionnée, la crise d'acétone est arrêtée dans les 2 à 5 jours. Un pédiatre local devrait superviser l'enfant. Recommandations pour la période interictale:

  1. Il est nécessaire de suivre un régime thérapeutique pour le syndrome d'acétone: manger suffisamment de produits laitiers, ainsi que des fruits et légumes. Limitez les aliments riches en matières grasses: viandes et poissons gras, saucisses, saindoux, mayonnaise, noisettes, pignons de pin, pistaches, arachides.
  2. Il est nécessaire de prévenir les maladies infectieuses.
  3. Menez un mode de vie sain: faites attention aux procédures de durcissement.
  4. Éviter le stress.
  5. Normaliser la routine quotidienne, car le repos des enfants est d'une grande importance dans la prévention des exacerbations de la maladie.
  6. À des fins préventives, il est nécessaire d'utiliser des complexes vitamines-minéraux, des enzymes, des hépatoprotecteurs, des sédatifs.

Nous devons nous rappeler que l'automédication peut avoir de graves conséquences. Par conséquent, en cas de crise, vous devez consulter un médecin..

Acétone dans l'urine des enfants

Les principaux symptômes du trouble

Le diagnostic de «syndrome d'acétone» est généralement posé lorsque le bébé a plusieurs crises au cours de l'année. Il existe une crise primaire, qui est diagnostiquée chez les bébés atteints de diathèse neuro-arthrique, et une crise secondaire, qui se développe sur la base de conditions pathologiques déjà existantes:

  • Diabète;
  • les infections;
  • troubles somatiques;
  • traumatisme.

En présence d'au moins une maladie, des signes de la maladie elle-même s'ajoutent aux symptômes caractéristiques de cette affection.

Les symptômes typiques du trouble sont:

  • sensation de nausée;
  • vomissements et par conséquent déshydratation;
  • diminution de l'appétit;
  • crampes dans l'abdomen;
  • faiblesse et fièvre;
  • l'apparition de plaque sur la langue;
  • diminution de l'urine (dysurie);
  • peau sèche;
  • mauvaise haleine de la bouche;
  • évanouissement;
  • somnolence.

Pour cela, les mesures de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • test sanguin biochimique;
  • analyse générale de l'urine et du sang;
  • identification de l'acétone à l'aide de bandelettes réactives. Ils vous permettent d'identifier l'acétone dès les premiers symptômes de la pathologie;
  • Échographie des organes péritonéaux.

Traitement de la crise d'acétone

Que faire s'il y a une odeur d'acétone dans l'urine d'un enfant? Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin. Il pourra évaluer l'état de l'enfant, prescrire un traitement adéquat ou décider de l'hospitalisation. Habituellement, un traitement hospitalier est nécessaire en cas de vomissements sévères, de faiblesse, de perte de conscience ou dans le cas où le traitement à domicile pendant deux jours n'a pas donné le résultat souhaité..

Le traitement doit être effectué dans deux directions: accélérer le processus d'excrétion des substances nocives, ainsi que fournir au corps le niveau de glucose nécessaire.

Pour reconstituer le glucose dans le corps, il est nécessaire de donner à l'enfant une boisson sucrée. Ça peut être:

L'enfant doit boire une cuillère à café toutes les 5 à 10 minutes. Ne fais pas de pause nocturne.

Pour éliminer les cétones, un lavement nettoyant est recommandé. Après le nettoyage, vous devez prendre des entérosorbants;

Si la cause réside dans la défaite du système génito-urinaire, des antibiotiques peuvent être prescrits pour l'infection. Cependant, ils sont utilisés extrêmement rarement et sous la stricte surveillance d'un médecin..

Pendant le traitement, vous pouvez nourrir l'enfant avec de la soupe aux légumes, de la farine d'avoine ou de la semoule et de la purée de pommes de terre..

Si l'enfant est à l'hôpital, il lui est prescrit un traitement par perfusion.

Une fois la crise arrêtée, vous devez créer des conditions dans lesquelles elle ne se reproduira pas..

Si cette condition a déjà été observée plus d'une fois, vous devez savoir pourquoi l'enfant a augmenté l'acétone dans ses urines. Cela nécessite un examen complet. Après cela, vous devez ajuster votre style de vie:

Assurez-vous que votre bébé dort suffisamment la nuit.
Organiser le repos de jour.
Faites des promenades d'une journée au grand air.
Il est recommandé de limiter le séjour de l'enfant devant le téléviseur, ainsi que devant l'ordinateur.
Ne chargez pas l'élève d'activités supplémentaires..
Il est important de réglementer l'activité physique. Visiter la piscine aura un effet bénéfique sur l'état du corps.

Raisons de l'apparition de l'acétone chez un enfant

En bref, la raison de la libération de corps cétoniques est un apport insuffisant de la principale source d'énergie, le glucose, dans le corps de l'enfant, ou sa surutilisation. Pourquoi le problème de l'acétone est-il si fréquent chez les enfants, en outre, en parfaite santé et presque jamais chez les adultes? Le fait est que les glucides, en particulier le glucose, qui proviennent des aliments, sont utilisés comme «carburant» selon les besoins. L'excès est déposé dans le foie sous forme de glycogène, qui est libéré en cas de besoin. Le foie du bébé étant encore trop petit et incapable de stocker suffisamment de glycogène, lorsque les coûts énergétiques augmentent, il n'en a toujours pas assez. Et puis commence la dégradation des graisses en glucose et acétone, qui pénètre dans l'urine et doit être excrétée par les reins. Lorsque des corps cétoniques (qui comprennent l'acétone) sont dans le sang de l'enfant, pénètrent dans le cerveau, irritant le centre de vomissement et agissent également sur les muqueuses du tractus gastro-intestinal.

De plus, chez l'adulte, il existe des enzymes qui résistent à la dégradation et à l'élimination de l'acétone, et dans le corps de l'enfant, elles commencent à être produites en quantités suffisantes quelques jours après la libération de corps cétoniques dans le sang..

Les enfants de physique asthénique sont le plus souvent sujets à l'acétonémie - minces et actifs

L'acétone dans le sang et l'urine peut apparaître avec une consommation d'énergie importante de l'enfant - jeux actifs, course à pied, stress émotionnel

La maladie du bébé, une forte augmentation de la température, surtout s'il ne boit pas suffisamment de liquide, peut déclencher le processus de libération des corps cétoniques. Une mauvaise alimentation, un excès de graisses et de protéines (produits carnés, œufs, etc.) des aliments avec un manque de fibres (fruits et légumes) sont également un facteur de risque pour un enfant

Tous les enfants ne sont pas sujets à l'acétonémie, cependant, si le problème survient une fois, les parents doivent être préparés à une rechute

Dans la plupart des cas, l'acétonémie est un phénomène extrêmement désagréable, mais elle est considérée comme une variante de la norme, mais elle peut s'avérer être le signe d'une maladie, par exemple le diabète sucré. Par conséquent, après la première attaque, il vaut la peine de procéder à un examen complet de l'enfant afin d'exclure une telle option..

L'acétone chez un enfant causes et méthodes de traitement


Augmentation de l'acétone dans l'urine d'un enfant (le nom scientifique de ce phénomène est syndrome acétomique) - une réaction aiguë du corps à une violation des processus métaboliques.

Les changements pathologiques peuvent être provoqués par une forte expérience émotionnelle, le stress, des dommages viraux au corps et une alimentation malsaine (qui peut être à la fois la malnutrition et la suralimentation, ainsi que l'utilisation de nouveaux produits pour le corps).

Les maladies sont observées dans l'enfance et, en règle générale, disparaissent entre 12 et 15 ans.

Il existe deux formes de la maladie:

  • Primaire - est une pathologie indépendante, se développe dans la petite enfance à partir d'un an.
  • Secondaire - se produit dans le contexte d'autres maladies, par exemple avec la thyrotoxicose, le diabète sucré, la leucémie, le jeûne prolongé, l'anémie et les commotions cérébrales.

Les enfants atteints du syndrome d'acétone ont souvent un poids insuffisant, un retard de développement physique, mais dépassent en même temps leurs pairs psychologiquement et mentalement.

Ainsi, ils se souviennent rapidement de toute information, sont capables de construire des chaînes logiques et sont très curieux.

Les enfants ont souvent une violation des processus métaboliques des purines et de l'acide urique, ce qui, à un âge plus avancé, peut entraîner le développement d'un certain nombre de maladies - obésité, goutte, diabète sucré et lithiase urinaire.

Causes de l'augmentation de l'acétone

De nombreux facteurs contribuent à l'augmentation de l'acétone dans l'urine de l'enfant:

  • Carence en glucides dans l'alimentation de l'enfant et consommation excessive d'aliments gras.
  • Manque d'apport nutritif - jeûne.
  • Perturbation du foie et du pancréas.
  • Stress sévère ou expérience psycho-émotionnelle.
  • Dommages viraux ou infectieux du corps, qui perturbent les processus métaboliques. En particulier, il s'agit de gastro-entérite, pneumonie, ARVI, grippe.
  • Intoxication du corps.

Symptômes de l'acétone dans l'urine

Avec une augmentation de l'acétone dans l'urine, l'enfant souffre des symptômes désagréables suivants:

  • Troubles du sommeil, tendance à la névrose et à la paranoïa. Cela est dû à l'épuisement du système nerveux..
  • Manque d'appétit complet.
  • Mal de crâne.
  • Nausées et vomissements fréquents après une consommation minimale d'aliments ou de liquides.
  • Odeur désagréable d'acétone de la bouche.
  • Déshydratation et intoxication du corps.
  • Faiblesse générale du corps et des muscles, pâleur de la peau et désir constant de mentir.
  • Une forme sévère de syndrome d'acétone s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle à 37-38,5 ° C, de convulsions, de troubles des selles (diarrhée ou constipation) et de douleurs abdominales spasmodiques sévères.

Diagnostic de la maladie

Pour le diagnostic du «syndrome de l'acétone», il est nécessaire d'analyser les plaintes de l'enfant et d'effectuer une série de tests de laboratoire. Aujourd'hui, il est possible d'identifier une acétone élevée chez un enfant à la maison, à l'aide de bandelettes réactives spéciales qui peuvent être achetées en magasin..

Pour effectuer le test, il est nécessaire de collecter l'urine de l'enfant dans un récipient stérile et d'immerger une bandelette avec une substance de contrôle dans le liquide biologique pendant quelques secondes. Comparez la teinte de la zone de contrôle avec l'échelle de couleurs sur l'emballage.

En règle générale, tout changement de couleur de la bandelette de test indique un taux d'acétone urinaire élevé.

  • L'analyse biochimique vous permet d'établir le niveau d'acide urique et d'urée, il y a augmentation de l'hypoglycémie et de l'hyper ou de l'hypokaliémie.
  • Analyse sanguine générale. Les résultats de l'étude doivent être alertés par une augmentation de la VS et du nombre de leucocytes.
  • Analyse d'urine, qui vous permet d'établir la gravité du syndrome d'acétone, qui peut être compris entre + - ++++.
  • La consultation de spécialistes hautement spécialisés est nécessaire afin de différencier l'acétone élevée des infections intestinales, de l'appendicite, de la méningite et de l'encéphalite. À cette fin, l'enfant est examiné par un chirurgien, un endocrinologue, un gastro-entérologue, un spécialiste des maladies infectieuses et un neurologue..

Traitement de l'acétone chez un enfant

Le traitement de l'acétone élevée comprend trois composants importants: l'adhésion à un régime alimentaire, la reconstitution de l'équilibre hydrique et l'élimination de l'intoxication du corps. Pour obtenir une dynamique positive, il est impératif de suivre toutes les recommandations du médecin, et en l'absence d'amélioration, vous devez immédiatement contacter l'hôpital.

Les médicaments suivants aideront à éliminer l'intoxication: Sorbex ou charbon actif (prendre 1 capsule toutes les 3-4 heures), solution Rehydron (1 cuillère à café toutes les 5-10 minutes), Enterosgel (1 cuillère à café 4-5 fois par jour) ). Une perfusion intraveineuse de glucose à 5% et de solution saline peut être utilisée pour améliorer l'état.

Traitement

Traitement de l'acétone élevée à domicile

Aux premiers signes de maladie, l'enfant doit être couché, il le voudra lui-même. Buvez du glucose pour l'enfant. Le médicament est vendu en pharmacie dans des ampoules et des flacons injectables, et se présente sous forme de comprimés de différentes concentrations. La solution doit être administrée au bébé à raison de 5 mg pour 1 kg de poids corporel; pour une meilleure absorption, sa température doit être proche de la température corporelle. Boire 3-4 fois par jour.

L'enfant doit boire beaucoup, de préférence des boissons chaudes sucrées. L'enfant doit boire par petites gorgées à intervalles, pour ne pas provoquer de vomissements, toutes les 5 à 10 minutes. Le fluide qui est proche de la température corporelle est mieux absorbé.

Tant que l'attaque se poursuit, ne nourrissez pas l'enfant et il ne voudra probablement pas se manger. Si vous demandez soudainement de la nourriture, offrez des craquelins de pain de blé ou une petite pomme au four, mais pas plus tôt que 30 à 40 minutes après une crise de vomissement.

Si vous ne pouvez pas saouler le pauvre type - chaque gorgée se termine par des vomissements ou le bébé refuse catégoriquement de boire, c'est très dangereux pour sa santé et même sa vie. En cas de manque de liquide, la concentration de corps cétoniques dans le sang et l'urine augmente fortement, les vomissements augmentent, ce qui entraîne une déshydratation et une altération de la fonction rénale. Dans ce cas, vous devrez peut-être consulter un médecin, vous devrez peut-être vous rendre à l'hôpital, où le glucose et le liquide nécessaire seront injectés à l'aide d'un compte-gouttes.

Avec le comportement correct des parents, l'état de l'enfant devrait déjà s'améliorer le 2-3ème jour

Après une crise, il est important de suivre un régime, de commencer à s'alimenter progressivement, par petites portions. Éliminez les aliments gras et protéinés, le chocolat, les œufs et, à l'avenir, essayez de maintenir un équilibre dans la nutrition du bébé

Boissons d'été (photo: CFA Burda)

Prévention de la crise d'acétone

Avec des charges accrues - entraînement sportif, jeux actifs, ainsi que d'éventuelles explosions émotionnelles, assurez-vous que l'enfant boit beaucoup. Dans de telles situations, ne le limitez pas aux glucides rapides, mais que ce ne soit pas du chocolat, mais, par exemple, du caramel.

Ne surchargez pas le corps de l'enfant avec des aliments gras et charnus. Le régime devrait contenir plus de légumes et de fruits, de produits laitiers fermentés et de céréales.

Si l'enfant est sujet à une augmentation de l'acétone, gardez les bandelettes de test et les ampoules ou les comprimés de glucose à la maison - cela aidera à identifier le problème à temps et à l'arrêter rapidement. Il peut même être possible d'éviter les vomissements..

Dans la grande majorité des cas, les crises deviennent moins fréquentes et plus faibles avec l'âge, et à l'âge de 8 à 12 ans, elles cessent complètement..

Voici ce que dit le Dr Komarovsky à propos de ce problème:

Nous espérons que notre article aidera dans le traitement et la prévention de cette maladie chez un enfant, car la santé de nos bébés est le problème le plus important et prioritaire, n'est-ce pas? Quelles méthodes utilisez-vous? LIRE LA SUITE:

Régime alimentaire avec acétone chez les enfants

Lorsque le bien-être du bébé s'améliorera, il demandera de la nourriture. Quelle nourriture pouvez-vous donner à votre enfant? Que suivre un régime pour l'acétone chez les enfants?

  • bouillie de riz sur l'eau
  • semoule sur l'eau
  • soupe de pommes de terre et riz sur eau
  • purée de pomme de terre
  • craquelins
  • séchage
  • pommes cuites
  • compote de fruits secs pratiquement sans sucre

Suivez ce régime pendant encore deux semaines après la sortie de l'hôpital, en diluant progressivement le régime de l'enfant avec de la viande bouillie faible en gras, de la gelée de fruits secs, ainsi que des soupes de légumes avec des morceaux de viande faible en gras. Le frit et le gras resteront longtemps interdits.!

Comment faire de la soupe pour un enfant au régime? Pour 750 g d'eau, prenez 1 pommes de terre, 1 cuillère à soupe. de riz lavé, jetez-le dans de l'eau bouillante salée (vous ne pouvez pas saler beaucoup!) et faites cuire jusqu'à ce qu'il soit tendre. N'ajoutez en aucun cas des oignons, des carottes, de l'huile ou toute autre matière grasse.!

Lorsque mon fils et moi étions à l'hôpital, notre grand-mère nous a apporté de la soupe de riz fraîchement préparée. Après le déjeuner, l'enfant a développé une diarrhée et a continué pendant plusieurs jours. Comme il s'est avéré plus tard, la soupe sans viande ni graisse semblait insipide à ma grand-mère et elle y a ajouté un peu de beurre. Le résultat - l'état de l'enfant ne s'est pas amélioré pendant plusieurs jours, la diarrhée a été traitée. Prévenez les grands-mères compatissantes à ce sujet!

Il en va de même pour la semoule et la bouillie de riz - aucun beurre ne devrait être là.!

N'ajoutez pas non plus d'huile ou de crème sure à la purée de pommes de terre - rien! Après ébullition, la soupe salée a été versée dans une tasse, les pommes de terre ont été écrasées et légèrement diluées avec la soupe égouttée afin que l'enfant ne s'étouffe pas avec des pommes de terre sèches. Tout!

L'acétone dans l'urine d'un enfant provoque, symptômes, traitement, régime


L'acétone dans l'urine d'un enfant (acétonurie) est une affection courante qui peut être causée à la fois par des troubles métaboliques temporaires chez des enfants apparemment en bonne santé et par des maladies chroniques sévères (diabète sucré). Quelle qu'en soit la cause, l'acétonurie est une maladie dangereuse qui peut progresser rapidement et devenir une menace pour la vie de l'enfant..

L'acétonurie survient à la suite d'une acétonémie (acidocétose) - l'apparition de corps cétoniques (acétone, acides bêta-hydroxybutyrique et acétoacétique) dans le sang.

D'un point de vue clinique, il est plus correct de parler de la présence d'acétonémie.

Causes de l'acétonémie

Une augmentation prolongée de la température corporelle peut entraîner une augmentation du taux de corps cétoniques dans le sang de l'enfant..

Essayons d'abord de comprendre comment les corps cétoniques pénètrent généralement dans la circulation sanguine et comment cela peut être dangereux. Normalement, il ne devrait pas y avoir d'acétone dans le sang de l'enfant.

Les corps cétoniques sont un produit intermédiaire du métabolisme pathologique lorsque les protéines et les graisses sont impliquées dans le processus de synthèse du glucose. Le glucose est la principale source d'énergie du corps humain. Il est formé par la dégradation des glucides facilement digestibles qui nous viennent avec la nourriture.

L'existence est impossible sans énergie et si, pour une raison quelconque, le taux de glucose sanguin diminue, notre corps commence à décomposer ses propres graisses et protéines pour obtenir du glucose - ces processus pathologiques sont appelés gluconéogenèse..

Lors de la dégradation des protéines et des graisses, des corps cétoniques toxiques se forment, qui ont d'abord le temps de s'oxyder dans les tissus en produits non dangereux et sont excrétés dans l'urine et l'air expiré..

Avec le vomi, l'urine et la respiration, l'enfant perd beaucoup de liquide. Dans le même temps, les troubles métaboliques progressent, la réaction sanguine passe du côté acide - une acidose métabolique se développe.

Sans traitement adéquat, l'enfant tombe dans le coma et peut mourir de déshydratation ou d'insuffisance cardiovasculaire.

Les principales causes d'acétonémie chez les enfants suivantes peuvent être distinguées:

Thérapie médicamenteuse

Nous avons donc découvert d'où venaient les corps cétoniques. Il est temps de découvrir quels médicaments sont utilisés dans la pratique médicale pour normaliser les processus métaboliques dans le corps. Pour les enfants souffrant d'une augmentation de l'acétone, le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  • Les suppositoires de Corilip sont un agent métabolique à base de vitamines et de coenzymes.
  • Stimol est un médicament qui a un effet positif sur le système digestif humain.
  • Cocarboxylase - le médicament a un effet coenzyme et normalise le métabolisme des glucides.
  • La diméphosphone est un médicament antiacidémique qui rétablit l'équilibre eau-alcaline.
  • Polysorb et Enterosgel sont des sorbants qui favorisent l'élimination des substances nocives du corps.

Tout médicament chez les enfants ne doit être utilisé que selon les directives d'un médecin. En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même. Cela peut entraîner de graves conséquences..

L'acétone chez les enfants

  • Qu'est-ce que l'acétone chez les enfants?
  • Symptômes
  • Diagnostique
  • Traitement
  • La prévention

Aujourd'hui, l'acétone élevée chez les enfants est un phénomène très courant en raison de la présence d'additifs chimiques et d'agents de conservation dans les aliments qu'ils consomment en grande quantité chaque jour, contrairement à ce qu'il était dans le passé..

L'acétone chez les enfants ou syndrome acétonémique est un problème urgent aujourd'hui, en raison de la teneur élevée en acétone dans le sang des bébés. Les médecins disent que cette maladie est principalement inhérente aux enfants mobiles avec une émotivité accrue, menant une vie active..

En conséquence, en raison d'une activité accrue, leur énergie est rapidement consommée, ce qui entraîne la consommation active des réserves de graisse accumulées par le corps..

Qu'est-ce que l'acétone chez les enfants, pourquoi une telle maladie survient, comment la reconnaître et la traiter?

L'apparition d'une crise d'acétone se produit à la suite de l'accumulation de corps cétoniques ou d'acétone dans le sang des enfants. Le syndrome acétonémique est une maladie dans laquelle il y a une récurrence fréquente de telles crises.

Dans la plupart des cas, à l'âge de 12-14 ans, l'acétone disparaît du corps, mais jusque-là, les parents sont tenus de surveiller de près l'état de l'enfant, qui a besoin de marcher dans les airs, de durcir le corps et d'adhérer à un régime alimentaire spécial..

Il existe de nombreuses raisons provoquant l'apparition de cette maladie..

De plus, cette maladie peut être causée par le jeûne, le stress ou un effort physique excessif..

Symptômes

Les syndromes pré-crise les plus courants sont une faiblesse générale et une perte d'appétit, bien qu'un diagnostic précis ne puisse être posé que par un médecin. L'apparition chez un enfant de maux de tête, de somnolence, de vomissements, de nausées, de douleurs abdominales, de léthargie, la présence d'une température élevée, ainsi que l'apparition d'une odeur d'acétone dans les urines ou de la bouche, est un symptôme d'une crise d'acétone.

Diagnostique

À ce jour, pour déterminer indépendamment la présence d'acétone chez un enfant, vous pouvez utiliser un test spécial sous forme de bandelettes, qui peuvent être achetées à la pharmacie. Afin de déterminer la quantité exacte d'acétone, le test doit être répété le matin pendant trois jours..

Un excès d'acétone dans le sang d'un enfant peut être déterminé en plongeant des bandelettes de test dans l'urine. Après quelques minutes, vérifiez: la présence d'une couleur brune sur les bandelettes indique une forte teneur en acétone. Des diagnostics supplémentaires doivent être effectués par un médecin, prescrivant des tests à l'enfant.

Traitement

Afin de se débarrasser de la crise d'acétone, l'enfant doit utiliser des sorbants et beaucoup de liquides (par exemple, de l'eau minérale). Si une baisse du taux d'acétone n'est pas observée plus près de la nuit, un lavement au soda (une cuillère à café de soude pour un litre d'eau bouillie tiède) aidera à accélérer ce processus..

Aussi, pour le traitement à l'acétone, il est nécessaire de respecter un régime alimentaire réparti sur plusieurs semaines. Par exemple, de la bouillie d'avoine et de riz, des soupes de légumes en purée, de la purée de pommes de terre dans de l'eau, donner à l'enfant la première semaine.

En outre, tout au long du traitement, l'enfant doit recevoir une capsule du médicament Créon, qui normalise le fonctionnement du pancréas..

Selon les recommandations des médecins, les parents devraient prendre des mesures préventives à l'égard des enfants, qui doivent interdire l'utilisation de chips, de chewing-gum, de produits périmés, de produits contenant des stabilisants et des conservateurs, divers bouillons concentrés et autres aliments contenant des additifs chimiques. De plus, les enfants ne doivent pas consommer de boissons gazeuses, d'aliments sucrés en grande quantité, qui ont un effet négatif sur le fonctionnement normal du pancréas et du foie..

Consultez votre médecin pédiatre

Avec une évolution sévère de la maladie et des vomissements répétés, ne retardez pas la visite chez le médecin. Le pédiatre examinera l'enfant, diagnostiquera et prescrira le traitement approprié. Les parents doivent se rappeler que chaque cas est différent. Par conséquent, ne vous soignez pas. Il est nécessaire à temps de demander l'aide d'un spécialiste qui aidera le bébé à surmonter la maladie..

RÉPONSES AUX QUESTIONS

Nous posons des questions au pédiatre (question-réponse) Les mamans et les papas de jeunes enfants ont toujours quelque chose à demander au médecin: le bain, l'alimentation et l'analyse du bébé. Un spécialiste répondra à toutes vos questions.
Formation de l'immunité de l'enfant
Ma fille a trois ans. Cet automne, elle est allée à la maternelle. Depuis, il est constamment malade. Existe-t-il des moyens de contrôler...

Nous demandons au pédiatre (question-réponse) Nous traitons les végétations adénoïdes
Le bébé avait souvent la gorge enflammée et parfois il pouvait à peine respirer par le nez. Lorsqu'ils sont allés chez le médecin, il a identifié une végétation adénoïde. L'argent colloïdal qui nous a été recommandé n'a eu aucun effet. Comment faire face à une maladie?
• La maladie est traitée de manière conservatrice ou chirurgicale...

Questions importantes pour un gastro-entérologue pédiatrique (question-réponse) La digestion est normale
Comment gérer la constipation chez un bébé de trois mois? Le bébé n'a pas pu aller de l'avant depuis deux semaines déjà. J'ai entendu; que mettre un lavement est nocif, donc tous les trois jours «nous nous purifions & raq uo; avec un morceau de bougie à la glycérine ou du savon pour bébé. Je mange presque un kéfir,...

Consulter un pédiatre (question-réponse) Les parents ont de plus en plus de nouvelles questions concernant la santé de leurs enfants. Notre spécialiste est toujours prêt à donner des conseils utiles..
Ce que peuvent signifier les poches sous les yeux d'un enfant?
Le fils (1 an 4 mois) a un gonflement («poches») sous les yeux dès la naissance. Dans le quartier...

Un orthopédiste-traumatologue pédiatrique répond aux questions (question-réponse) Un des spécialistes qui observe un bébé de la naissance au lycée est un orthopédiste. Suivez le développement du bébé avec un médecin. Avez-vous des doutes? Assurez-vous de lui demander conseil.!
Clics dans les articulations de l'enfant
Le bébé a 2 mois. Lors de l'élevage des pattes, un clic se fait entendre. À PROPOS …

Raisons du rejet

Les experts disent qu'une bonne nutrition est la clé de la santé et du bien-être humains. En raison du fait que le système digestif des bébés n'est pas encore complètement formé, il est nécessaire de nourrir les enfants uniquement avec des aliments corrects et sains. Dans un corps sain, les corps cétoniques se forment en petites quantités. Autrement dit, si un enfant consomme des glucides dans la plage normale, la cétone sera libérée dans la plage acceptable..

Un déséquilibre est souvent observé lors de troubles de l'alimentation. De plus, les médecins identifient les raisons suivantes de l'apparition d'acétone dans le sang et l'urine:

  • Manger des aliments trop caloriques (gras, frits, sucrés). Une attaque d'augmentation de cette substance chez les enfants peut se développer après une malnutrition, car le foie des miettes transforme mal les graisses.
  • Quantité insuffisante de glucides dans l'alimentation. Tout comme leur excès, la carence en glucides entraîne une détérioration des processus métaboliques. Dans ce contexte, le métabolisme est perturbé et l'oxydation des graisses et la production de cétone se produisent..
  • Consommer des acides aminés cétogènes.
  • Maladies infectieuses qui provoquent des symptômes tels que diarrhée et vomissements. De telles conditions conduisent à une famine alimentaire, ce qui provoque l'apparition d'acétone dans le sang..
  • Maladies de nature congénitale ou acquise associées à une carence en enzymes nécessaires aux processus métaboliques normaux dans l'organisme.
  • Diabète sucré des deux types et diathèse neuro-arthritique.

De nombreux parents, entendant parler d'une augmentation des corps cétoniques dans le sang d'un enfant, paniquent, mais vous ne devriez pas faire cela

Après avoir découvert cette condition, il est important de rechercher sa cause. Parfois, une alimentation régulière permet de faire face au problème.

Acétone dans le traitement des enfants

Des vomissements sévères, des selles dérangées, de l'urine et de l'air expiré avec une odeur d'acétone indiquent clairement que l'enfant a de l'acétonémie. Ce syndrome se développe en raison de l'accumulation de composés cétoniques dans le corps, qui provoquent des signes d'intoxication.

Il est important d'avertir à temps et de commencer à réduire l'acétone élevée chez les enfants - le traitement est généralement symptomatique et basé sur la correction du régime alimentaire du bébé.

Que faire avec un taux élevé d'acétone chez un enfant?

Tout d'abord, vous devez appeler un médecin à domicile le plus tôt possible, surtout si le bébé commence une crise d'acétone.

Vous pouvez également éviter les vomissements intenses à la maison. Si vous avez la moindre plainte de nausées, de douleurs abdominales, de perte d'appétit ou d'odeur d'acétone dans la bouche, ne nourrissez pas le bébé. Il est recommandé de boire beaucoup de boisson chaude, de préférence toutes les 15-20 minutes (en petites portions, 2-3 cuillères à soupe). Les eaux minérales sans gaz, le thé au citron ou une tranche d'orange et de sucre, le miel, les compotes sucrées conviennent. Pour rétablir l'équilibre eau-sel, vous pouvez essayer d'arroser le bébé avec Rehydron, solution de glucose (5%).

Il est important de prendre en charge simultanément l'intoxication du corps et l'élimination des corps cétoniques du sang. Voici comment éliminer l'acétone d'un enfant:

  1. Faire un lavement nettoyant avec de l'eau (froide) ou une solution de bicarbonate de sodium avec une concentration de 1-2%.
  2. Donner des sorbants - Fosfalugel, Smecta, Enterosgel.
  3. Boire plus souvent (toutes les 5 à 7 minutes à partir d'une cuillère à café) si les symptômes persistent.

Il est à noter que le bébé ne doit pas mourir de faim s'il a faim. Peut être nourri avec des aliments faciles à digérer et riches en glucides, comme la semoule, la carotte, la purée de pommes de terre, les biscuits secs, les soupes de légumes.

Si les activités à domicile n'ont pas aidé, le bébé sera hospitalisé et les composés cétoniques seront éliminés par administration goutte à goutte de liquides thérapeutiques en milieu hospitalier..

Comment traiter l'acétone chez les enfants après une crise?

Lors de l'élimination de l'exacerbation, vous devez continuer à surveiller la santé de l'enfant. Prévenir une rechute d'acétonémie est facile si vous suivez ces conseils:

  1. Normaliser la routine quotidienne.
  2. Marcher à l'extérieur plus souvent.
  3. Assurez-vous que votre bébé dort suffisamment jour et nuit.
  4. Élimine toute surcharge mentale et physique.
  5. Si possible, visitez la piscine.
  6. Limiter le visionnage de la télévision et les jeux informatiques.

La base de la prévention et du traitement du syndrome en question est le régime alimentaire..

Comment nourrir un enfant avec de l'acétone?

  • bouillie de maïs, d'avoine, de blé et de sarrasin;
  • viande et volaille maigres, poisson blanc (uniquement fruits de mer);
  • plats de lait fermenté;
  • légumes sous toutes formes;
  • fruits secs et fruits frais, ainsi que leurs boissons sucrées;
  • soupe, bortsch dans un bouillon de légumes;
  • thé vert, compotes, limonade maison;
  • caramel, confiture et miel;
  • noix, noisettes (limité);
  • œuf de poule (1 morceau par jour) ou caille (2-3 morceaux par jour).

Aliments interdits pour l'acétone chez les enfants:

  • abats et viandes grasses, poisson, volaille;
  • préservation;
  • viandes fumées;
  • viande, bouillons de poisson, même faibles;
  • fruits de mer (moules, crevettes, caviar);
  • chips, craquelins, collations, flocons;
  • produits de pâte feuilletée;
  • Fast food;
  • les légumineuses;
  • Légumes «lourds» - chou-fleur, épinards, champignons, radis, oseille;
  • sauces, épices chaudes.

Exemple de menu pour un enfant après l'acétone

  • flocons d'avoine aux fruits secs;
  • biscuit salé;
  • compote.
  • pomme au four;
  • pain grillé avec de la confiture;
  • thé vert.
  • soupe aux légumes;
  • bouillie de sarrasin avec escalope de dinde cuite à la vapeur;
  • biscuit sec;
  • jus de baies.
  • fromage cottage aux fruits;
  • cookies persistants;
  • compote de fruits secs.
  • ragoût ou salade de légumes;
  • poisson bouilli;
  • craquelins sucrés faits maison;
  • thé aux herbes.

Avant d'aller au lit, vous pouvez donner à votre bébé un verre de kéfir chaud ou de yogourt faible en gras.

Il est important que les repas soient fréquents, mais en très petites portions

Afficher le fil de discussion.

Les raisons de l'augmentation de l'acétone dans l'urine de l'enfant

Normalement, la teneur en acétone dans l'urine de l'enfant ne doit pas être, ou leur teneur doit être négligeable dans la région de 0,5 à 1,5 mmolitre. Tout ce qui dépasse ces indicateurs peut déjà être considéré comme de l'acétonurie..

Une combinaison d'une prédisposition héréditaire aux troubles métaboliques (syndrome primaire) avec des conditions externes négatives peut provoquer le développement d'un syndrome d'acétone. Les symptômes dans ce cas peuvent survenir très tôt et survenir jusqu'à la puberté.

En l'absence de tendance à augmenter la concentration d'acétone (secondaire) dans l'urine de l'enfant, il peut en résulter:

  • les troubles métaboliques, y compris le diabète sucré;
  • manque d'enzymes dans le corps;
  • anomalies pathologiques congénitales de l'œsophage;
  • troubles de la fonction digestive, par exemple, dysbiose (le processus de fermentation conduit à une auto-intoxication du corps);
  • maladies infectieuses;
  • états fébriles;
  • intoxication alimentaire et chimique (y compris médicinale);
  • anémie;
  • néoplasmes malins du système nerveux central;
  • dysfonctionnement du système nerveux;

Dans ces cas, l'acétonémie n'agit pas comme une caractéristique pathologique indépendante, mais comme un signal de déséquilibre dans le corps de l'enfant, parlant de la présence d'une autre maladie.

L'acétone dans l'urine d'un enfant n'indique pas toujours des problèmes aussi graves.Dans 9 cas sur 10, son apparence est un «mérite» des caractéristiques du mode de vie:

  • déshydratation, y compris vomissements fréquents ou diarrhée;
  • vivre dans des endroits avec des climats chauds (encore une fois, déshydratation);
  • fatigue physique et mentale;
  • les blessures traumatiques ou la période de rééducation après la chirurgie;
  • la présence constante de facteurs de stress subjectifs ou objectifs nécessitant une consommation importante de «carburant» glucidique;
  • chocs épisodiques, à la fois physiques (hypothermie) et psychologiques (par exemple, déménagement ou un long voyage, changement climatique);
  • alimentation déséquilibrée - un excès de protéines et de graisses avec un manque de glucides;
  • un régime alimentaire insuffisant en calories ou une violation du régime (par exemple, deux repas par jour);
  • menu trop copieux - le corps n'est pas capable de digérer et d'assimiler la quantité de nourriture reçue.

Un corps adulte avec un système enzymatique stable et des réserves de glucides peut se permettre d'ignorer ces facteurs, tandis que le corps d'un enfant réagira immédiatement avec un déséquilibre..

Qu'est-ce que le syndrome d'acétone

Le syndrome acétonémique est un complexe de manifestations associées à une augmentation des cétones dans le sang et l'urine. Dans la littérature médicale, vous pouvez trouver les synonymes suivants de ce syndrome:

  • acidocétose non diabétique;
  • syndrome de vomissement acétonémique cyclique;
  • vomissements d'acétone;

Fondamentalement, la maladie se manifeste chez les enfants de moins d'un an dans un contexte de pleine santé et accompagne souvent un enfant malade jusqu'au début de la puberté (début de l'adolescence). Dans la très grande majorité des cas, ces enfants reçoivent un diagnostic de diathèse neuro-arthritique..

Variantes du syndrome d'acétone.

Pourquoi deux variantes de ce syndrome se distinguent-elles en médecine:

L'apparition du syndrome acétonémique primaire se produit sans lien avec d'autres maladies, mais est un processus indépendant. Principalement diagnostiqué chez les enfants atteints de diathèse neuro-arthritique.

La diathèse neuro-arthritique n'est pas une maladie, mais une variante de la constitution de l'enfant. Les enfants atteints de diathèse neuro-arthritique sont prédisposés à des problèmes métaboliques, car ils ont un dysfonctionnement de certains systèmes enzymatiques.

Ainsi, la variante principale du syndrome est une conséquence d'un dysfonctionnement enzymatique et, par conséquent, d'une altération du métabolisme..

Un enfant atteint de diathèse neuro-arthritique est souvent observé:

  • manque de poids corporel;
  • augmentation de l'activité et de l'excitabilité;
  • défauts d'élocution sous forme de bégaiement;
  • problèmes de miction (incontinence urinaire);
  • douleurs articulaires et abdominales;

Pour ces enfants, les facteurs de risque énumérés précédemment doivent être évités:

  • troubles de l'alimentation, mauvaise nutrition;
  • jeûne;
  • effort physique intense;
  • stress psycho-émotionnel;
  • surchauffe générale, exposition prolongée au soleil par temps chaud.

Syndrome d'acétone secondaire

Syndrome acétonémique secondaire - une conséquence d'autres maladies.

Causes de la variante secondaire du syndrome:

  1. Infections avec fièvre, nausées et vomissements:
  • infections virales aiguës (ARVI);
  • grippe;
  • pharyngite;
  • infections intestinales aiguës, etc.
  1. Diverses maladies somatiques:
  • maladies du tube digestif;
  • maladies du système urinaire, reins;
  • dysfonctionnement hépatique;
  • Diabète;
  • maladie thyroïdienne, thyrotoxicose;
  • interventions chirurgicales volumétriques;
  • blessures graves;