Analyses de la pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas. Une maladie non traitée entraîne de graves modifications de l'organe, marquées par de graves troubles métaboliques. Le rôle du pancréas dans l'organisme est la synthèse d'hormones, la production de suc pancréatique. Les causes de la maladie sont une nutrition inappropriée, une écologie médiocre, un alcoolisme chronique.

Avec la question de savoir quels tests sont effectués, vous devez consulter un médecin afin d'établir le bon diagnostic.

Comment diagnostique-t-on la pancréatite chronique??

La pathologie est détectée à l'aide de diverses méthodes de diagnostic:

  • recherche en laboratoire;
  • radiographie;
  • examen échographique des voies biliaires ou du foie;
  • Examen aux rayons X du duodénum;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • biochimie.

Dans la pancréatite chronique, les analyses sont effectuées en laboratoire. Chez les patients avec un diagnostic de pancréatite, ils visent à déterminer la composition du suc pancréatique, en déterminant l'effet du glucose sur le corps. Parfois, un examen scatologique (analyse des selles) est prescrit.

Comment diagnostiquer la pancréatite aiguë?

Dans la pancréatite aiguë, les professionnels de la santé examinent le liquide en perçant la paroi abdominale. Une laparoscopie est prescrite - une opération réalisée avec un laparoscope à travers de petites ouvertures d'organes internes. Une endoscopie est également réalisée, une radiographie est prise. Les ulcères sont détectés par rayons X ou tomographie. Les examens sont réalisés de différentes manières, en tenant compte du bien-être du patient.

Le diagnostic de la pancréatite consiste en la livraison de tests sanguins, de matières fécales et d'urine. Les patients reçoivent des radiographies et une fluoroscopie.

Quels tests sont effectués pour la pancréatite aiguë?

Pour connaître les causes de l'apparition de la maladie, un examen complet des organes internes est effectué. Les patients subissent des tests de matières fécales, de salive, d'urine, ainsi qu'un test sanguin pour la pancréatite.

Test sanguin

Un test sanguin pour la pancréatite est effectué tôt le matin avant le petit-déjeuner. Le diagnostic est confirmé si la quantité d'enzyme AST est supérieure à la normale. Chez les patients, l'indicateur est supérieur à 55 unités. Les symptômes sont une perte de poids sévère, des douleurs abdominales, de la diarrhée.

Le sang pour lipase est prélevé dans une veine le matin avant les repas. La lipase est une enzyme importante impliquée dans la dégradation des graisses. Avant l'examen, le patient est interdit de plats gras, épicés et épicés. Dans certains cas, le diagnostic est effectué à tout moment de la journée..

La lipase est étudiée de deux manières: enzymatique et immunochimique. En pratique, la première méthode est souvent utilisée, ce qui montre des résultats rapides. Une méthode auxiliaire de recherche est un test sanguin biochimique, qui clarifie le diagnostic.

Analyse d'urine

En cas de douleur abdominale, un test urinaire est effectué pour la présence d'une enzyme qui décompose les glucides - la diastase. La diastase pancréatique est produite par le pancréas, puis l'enzyme pénètre dans l'urine.

Les tests commencent le matin. L'urine secondaire est administrée tout au long de la journée. Le taux de diastase chez les personnes malades dépasse 64 unités. Des indicateurs similaires apparaissent avec des problèmes associés au pancréas, à la cholécystite, à la péritonite.

Il est important de faire des analyses de sang et d'urine aux premiers stades de la maladie. Il est plus facile de diagnostiquer une pancréatite aiguë lorsque la quantité de diastase augmente considérablement. Avec une forme prolongée de la maladie, un niveau accru de l'enzyme dure plusieurs semaines. Si la diminution des indicateurs est trop forte, cela indique une complication de la maladie et non une guérison complète.

Analyse des selles

Les selles sont examinées pour les fibres non digérées, la consistance des selles, les graisses et les acides gras.

La recherche est effectuée au cours de l'évolution aiguë de la maladie. De tels diagnostics fournissent des informations sur l'état de la sécrétion externe, l'activité enzymatique. À cette fin, des tests sont effectués pour établir le diagnostic de diabète sucré..

Comment diagnostiquer la pancréatite aiguë chez les enfants?

La pancréatite des enfants est une réaction pancréatique à tout processus inflammatoire. Pour les enfants, il s'agit d'une pathologie rare. Les symptômes de la maladie seront des douleurs abdominales, des selles molles, des nausées.

La pancréatite chronique chez les enfants peut être asymptomatique. Les parents doivent répondre aux plaintes des enfants à temps et consulter un gastro-entérologue. Les enfants sont diagnostiqués avec un test sanguin biochimique et un examen échographique du système digestif.

Comment décoder indépendamment les tests sanguins?

Différents types de tests sont utilisés pour établir un diagnostic. Avec leur aide, le médecin reçoit des informations complètes sur l'état du pancréas. Des indicateurs constants sont connus, dont les écarts indiquent des échecs dans le travail des organes. Le patient doit comprendre l'analyse, être capable de tirer les conclusions appropriées.

Décrypter l'analyse biochimique

  1. Le taux de glucose dans le corps d'une personne en bonne santé ne doit pas dépasser 5,5 mmol / l. Une diminution du glucose indique une perturbation du système endocrinien et du foie. Avec la pancréatite, au contraire, les indicateurs augmentent.
  2. Une diminution de l'indice protéique total (la norme est de 64 à 83 g / l) est observée pendant le jeûne, l'entérocolite et la pancréatite. Les protéines diminuent après la chirurgie, les saignements et l'inflammation.
  3. Protéines simples à dissolution rapide, albumine, diminution du diabète et processus purulents. Chez une personne en bonne santé, ils devraient dépasser 54%..
  4. L'alpha globuline est une protéine sanguine impliquée dans le transport des lipides. La norme devrait être de deux à cinq pour cent. Une diminution des indicateurs indique la présence de pancréatite ou de diabète sucré.
  5. Les lectures de protéines C-réactives sont des indicateurs de la présence de tumeurs ou d'infections.
  6. Le cholestérol doit normalement atteindre 6,7 mmol / l. Chez les patients diagnostiqués avec une pancréatite, un alcoolisme, un diabète sucré, une maladie du foie, le niveau de la substance augmente fortement. Un taux de cholestérol élevé peut être causé par l'athérosclérose, un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Chez les hommes, le cholestérol est plus élevé que chez les femmes. Ceci est pris en compte lors de l'établissement d'un diagnostic..

Indicateurs de formule sanguine complets

Chaque personne a fait un test sanguin général, mais tout le monde ne connaît pas le décryptage. C'est la méthode la plus courante, selon les résultats de l'étude, la plupart des maladies sont détectées, ainsi que la pancréatite:

  • Le nombre de leucocytes responsables de l'immunité ne doit normalement pas dépasser 9 pour 109 / l. Une augmentation indique une infection et une inflammation..
  • Le nombre d'éosinophiles qui remplissent une fonction protectrice est de 0 à 5% du nombre de leucocytes. Une diminution de la quantité indique la présence de pus et d'infection.

Après avoir appris le décodage des tests sanguins, il est facile d'apprendre à déterminer indépendamment les résultats. Mais il ne vaut pas la peine d'établir un diagnostic de manière indépendante, uniquement en termes d'indicateurs. Il faut attendre l'avis du médecin et suivre les recommandations.

Comment déchiffrer les résultats des tests d'urine?

Les tests d'urine sont précis et informatifs et détectent de nombreuses maladies. Bien sûr, le médecin doit être impliqué dans l'interprétation. Les patients sont intéressés par les informations, ce qui affecte les résultats des tests.

  1. L'urine doit apparaître jaune clair. Une concentration élevée indique des problèmes digestifs, une maladie rénale.
  2. Le liquide doit rester clair. L'opacification indique la présence de pus.
  3. Les tumeurs du pancréas peuvent être indiquées par des pigments jaunes (bilirubine).
  4. Dans une analyse d'urine normale, le glucose ne doit pas être présent. Il est déterminé dans le diabète sucré, l'insuffisance rénale et la pancréatite aiguë.
  5. L'hémoglobine dans l'urine d'une personne en bonne santé ne devrait pas apparaître. Sa présence indique un empoisonnement, une hypothermie et des maladies persistantes..

Comment bien se préparer à un examen médical?

Les tests doivent être effectués le matin avant les repas. Pour obtenir des résultats objectifs, vous n'avez pas besoin de consommer de l'alcool et des drogues la veille de l'intervention. Une grande activité physique affecte définitivement le résultat. Lors de l'évaluation des indicateurs, le médecin se concentre sur de nombreux facteurs - âge, sexe, état physiologique du patient.

Mais il existe des facteurs qui ne dépendent pas des caractéristiques ci-dessus. Considérez le principal.

Il n'est pas recommandé de manger de la nourriture pendant douze heures avant de passer des tests. Il s'agit d'une condition importante affectant l'évaluation des indicateurs..

Lors d'un don de sang après un repas, beaucoup de graisses sont concentrées dans le liquide. Dans ce cas, les résultats seront très controversés. Cela conduira à un diagnostic erroné.

Breuvages

Boire du café ou du thé fort affectera la détermination de la tolérance au glucose. L'alcool peut abaisser les niveaux.

Exercice physique

Avant les analyses, les médecins ne recommandent pas de surcharger le corps avec des exercices physiques. Après de lourdes charges, une augmentation de la quantité d'enzymes est observée.

Médicaments

Certains types de médicaments ont un effet profond sur les résultats de la recherche médicale. Augmenter les niveaux de glucose paracétamol, acide ascorbique.

Si possible, les médicaments ne doivent pas être pris avant les tests, cela affectera la conclusion du médecin et l'établissement du diagnostic correct..

À la veille des tests, il vaut mieux se coucher tôt et se lever au moins une heure avant le don de sang.

Quel est le meilleur moment pour donner du sang?

Il est préférable de faire un don de sang avant l'échographie, le massage, la radiographie, la physiothérapie.

Des tests de laboratoire pour la pancréatite doivent être effectués en laboratoire, en même temps, pour obtenir des résultats objectifs et un diagnostic correct..

Couleur des selles avec pancréatite

Quels tests sont effectués pour la pancréatite aiguë

Pour connaître les causes de l'apparition de la maladie, un examen complet des organes internes est effectué. Les patients subissent des tests de matières fécales, de salive, d'urine, ainsi qu'un test sanguin pour la pancréatite.

Test sanguin

Un test sanguin pour la pancréatite est effectué tôt le matin avant le petit-déjeuner. Le diagnostic est confirmé si la quantité d'enzyme AST est supérieure à la normale. Chez les patients, l'indicateur est supérieur à 55 unités. Les symptômes sont une perte de poids sévère, des douleurs abdominales, de la diarrhée.

Le sang pour lipase est prélevé dans une veine le matin avant les repas. La lipase est une enzyme importante impliquée dans la dégradation des graisses. Avant l'examen, le patient est interdit de plats gras, épicés et épicés. Dans certains cas, le diagnostic est effectué à tout moment de la journée..

La lipase est étudiée de deux manières: enzymatique et immunochimique. En pratique, la première méthode est souvent utilisée, ce qui montre des résultats rapides. Une méthode auxiliaire de recherche est un test sanguin biochimique, qui clarifie le diagnostic.

Analyse d'urine

En cas de douleur abdominale, un test urinaire est effectué pour la présence d'une enzyme qui décompose les glucides - la diastase. La diastase pancréatique est produite par le pancréas, puis l'enzyme pénètre dans l'urine.

Les tests commencent le matin. L'urine secondaire est administrée tout au long de la journée. Le taux de diastase chez les personnes malades dépasse 64 unités. Des indicateurs similaires apparaissent avec des problèmes associés au pancréas, à la cholécystite, à la péritonite.

Il est important de faire des analyses de sang et d'urine aux premiers stades de la maladie. Il est plus facile de diagnostiquer une pancréatite aiguë lorsque la quantité de diastase augmente considérablement

Avec une forme prolongée de la maladie, un niveau accru de l'enzyme dure plusieurs semaines. Si la diminution des indicateurs est trop forte, cela indique une complication de la maladie et non une guérison complète.

Analyse des selles

Les selles sont examinées pour les fibres non digérées, la consistance des selles, les graisses et les acides gras.

La recherche est effectuée au cours de l'évolution aiguë de la maladie. De tels diagnostics fournissent des informations sur l'état de la sécrétion externe, l'activité enzymatique. À cette fin, des tests sont effectués pour établir le diagnostic de diabète sucré..

Comment normaliser les selles

Chaque patient qui a des processus pathologiques dans le pancréas doit tout d'abord normaliser sa nutrition. Pour éliminer l'inflammation dans la glande, vous devez adhérer à un régime alimentaire strict qui exclut tous les aliments pouvant provoquer un trouble dyspeptique.

Il est à noter qu'une exacerbation de la pathologie, accompagnée d'un changement de couleur des matières fécales, se produit lorsque le régime alimentaire est violé:

  1. Le régime alimentaire du patient contient une grande quantité d'aliments contenant de l'amidon.
  2. Une personne abuse des aliments protéinés, en particulier de la viande, des œufs.
  3. Le patient consomme des quantités illimitées d'aliments gras, tels que poisson, volaille, beurre, viande.
  4. Le menu du patient contient des aliments frits et fumés, des produits de boulangerie, des produits de boulangerie.

Afin de normaliser la structure des matières fécales et de les ramener à leur couleur brune habituelle, les patients doivent respecter les règles suivantes:

  1. Il est impératif de suivre un traitement médicamenteux. Les médicaments prescrits par un spécialiste aideront à éliminer l'inflammation et à normaliser le processus de génération d'enzymes. Dans de telles situations, les patients doivent prendre des médicaments antibactériens, ainsi que des probiotiques..
  2. Après avoir éliminé l'inflammation, le patient devra prendre des médicaments dont l'action vise à normaliser la sécrétion intestinale et le péristaltisme, ainsi qu'à restaurer le processus de production de bile..

Afin de réduire les processus de fermentation et de putréfaction dans l'intestin, grâce auxquels la structure et la couleur des matières fécales seront restaurées, les gens doivent cesser d'utiliser ces produits:

  • pâtisseries riches;
  • aliments gras, frits et épicés;
  • confiture, confiture et miel d'abeille;
  • café;
  • breuvages alcoolisés;
  • confiserie;
  • thé noir;
  • un soda;
  • des collations;
  • Fast food;
  • poisson salé;
  • viandes fumées;
  • nourriture en boîte.

Le régime alimentaire d'un patient qui a reçu un diagnostic de pancréatite doit inclure les aliments suivants:

  • variétés de viande, de volaille et de poisson faibles en gras;
  • les produits laitiers;
  • produits de boulangerie séchés cuits à partir de farine de grains entiers;
  • des légumes;
  • des céréales;
  • des fruits;
  • gelée faite maison;
  • biscuits biscuits.

Pour restaurer les processus digestifs, les patients doivent prendre des probiotiques et des prébiotiques..

L'utilisation de médicaments contenant des enzymes est également montrée, par exemple, des comprimés:

Pour restaurer la fonctionnalité du pancréas, les patients doivent prendre des médicaments à effet enveloppant, par exemple "Phosphalugel", "Almagel". Les patients reçoivent des suppléments de calcium, des complexes de vitamines et de minéraux. En présence de changements graves dans la glande, des médicaments contenant des hormones sont prescrits.

Selles normales et ses anomalies dans la pancréatite

Les matières fécales d'une personne en bonne santé sont environ 80% d'eau et 20% de fractions denses. La couleur et la consistance varient selon le régime. Une grande quantité d'aliments végétaux rend les selles abondantes, moins denses et informes. La consommation de grandes quantités d'eau est semi-liquide et le manque d'eau est sec, comme les boules de mouton. La couleur change en fonction du type d'aliment:

  • avec une alimentation mixte (légumes et viande) - brun foncé;
  • avec principalement de la viande - très sombre;
  • avec un régime végétarien ou des aliments à prédominance végétale - brun clair.

Certains médicaments et aliments contenant des couleurs végétales intenses (épinards, myrtilles, betteraves, cassis, etc.) changent la couleur des selles. De tels changements en l'absence de plaintes concernant le travail du tractus gastro-intestinal et la douleur sont considérés comme des options normales, ne nécessitent pas d'intervention de l'extérieur.

En cas de dysfonctionnement de la digestion, les matières fécales changent. Un signe de pancréatite en l'absence de douleur devient un changement notable dans les selles. La pancréatite calculeuse ("pierre"), affectant la tête de la glande, conduit à une constipation intraitable. Lorsque toutes les parties de la glande sont touchées, au contraire, des ballonnements et des selles molles apparaissent. Peu de temps après avoir mangé, l'estomac commence à «bouillonner», des gaz se forment, des ballonnements se produisent et la diarrhée s'installe. La diarrhée pancréatique commence - des selles liquides fétides et molles avec un éclat gras, mal lavées. La couleur des selles change: les selles sont claires, grises ou nacrées, entrecoupées de particules alimentaires non digérées, principalement de la viande.

Analyse des matières fécales humaines

Si, au début de la maladie, la constipation survient plus souvent et lors d'exacerbations - diarrhée, des selles changeantes sont établies chez les personnes atteintes de pancréatite chronique: la constipation est remplacée par la diarrhée, et vice versa. Un signe notable de pancréatite est une odeur désagréable et désagréable de matières fécales associée à la putréfaction des protéines dans les intestins..

Bloc: 13/17 | Nombre de caractères: 1906 Source: https://zheludokok.ru/pankreatit/kal-pri-pankreatite.html

Comment normaliser les selles

Pour vous débarrasser de la diarrhée, vous devez tout d'abord adhérer au régime alimentaire recommandé par un professionnel de la santé. Les patients ont toujours besoin d'une nutrition spéciale, pas de temps en temps. Typiquement, le régime 5 est utilisé pour la pancréatite.

L'essence d'une alimentation équilibrée est réduite à la consommation de légumes, de fruits, de céréales et de pain séché. Idéalement, le menu devrait être développé individuellement, en tenant compte des caractéristiques d'un tableau clinique spécifique. Si du mucus est présent dans les selles, un traitement dans des conditions stationnaires ou même une thérapie chirurgicale peut être nécessaire. Habituellement, la méthode laparoscopique est utilisée.

Afin d'éviter une intervention radicale, il est nécessaire de restaurer la microflore intestinale - le nettoyage est effectué à l'aide de procédures de lavement. Faites-le 2 à 3 fois par jour pendant cinq jours. Après le nettoyage, vous devez prendre des probiotiques - des préparations contenant des lactobacilles et des bifidobactéries vivants.

La normalisation des selles implique des mesures thérapeutiques utilisant des médicaments:

  • Analgésiques.
  • Les antibiotiques.
  • Pilules de soulagement de la douleur.
  • Les vitamines.
  • Apport de calcium.
  • Les hormones.

L'utilisation de médicaments enzymatiques assure la libération de suc pancréatique en quantités suffisantes, ce qui contribue à améliorer le bien-être général, à normaliser la couleur et la substance des matières fécales. Les problèmes de selles conduisent souvent au stress et à la labilité émotionnelle. Dans ce cas, le médecin prescrit des sédatifs..

La décoloration fécale n'est pas un critère suffisant pour poser un diagnostic correct. Si les matières fécales ont changé, une odeur désagréable et une teinte inhabituelle apparaissent, il existe d'autres symptômes, vous devez consulter un médecin et subir un examen. Toute maladie à un stade précoce est plus facile à traiter que dans les cas avancés.

Les symptômes caractéristiques de la pancréatite sont discutés dans la vidéo de cet article..

Entrez votre sucre ou sélectionnez le sexe pour les recommandations

Bloc: 4/4 | Caractères: 1908 Source: https://diabetik.guru/analyzes/cvet-kala-pri-pankreatite-foto.html

Étiologie de la maladie

Cette maladie est considérée comme très courante, car de nombreuses personnes sont à risque. Cette maladie est associée au dysfonctionnement du pancréas, qui joue un rôle très important dans le corps humain..

Tout d'abord, la digestion dépend de cet organe. Sans enzymes, qui sont produites par le pancréas, la digestion normale des protéines, des graisses et des glucides est impossible. Cette glande importante est impliquée dans la régulation du métabolisme énergétique et aide à normaliser la glycémie. C'est cet organe en quantité adéquate qui produit de l'insuline et du glucagon, dont une personne a besoin pour une vie normale..

La pancréatite peut se développer sous plusieurs formes. La maladie peut être aiguë ou chronique. Dans le premier cas, le patient s'inquiète toujours de la masse de symptômes désagréables, mais l'évolution de cette forme est rapide. Seule la pancréatite aiguë est complètement traitable. Il est impossible de se débarrasser complètement de la forme chronique. Dans ce cas, une personne devra constamment lutter contre l'exacerbation de la maladie et ne vivre normalement qu'à un moment où la pancréatite est en rémission..

Avec la pancréatite, la digestion est toujours perturbée. Si, dans l'état normal du corps humain, des enzymes sont produites pour digérer les aliments, après quoi tout excès est expulsé du corps, alors si le tractus gastro-intestinal est perturbé, l'écoulement de la sécrétion gastrique sera perturbé, de sorte que le liquide contenant des enzymes ne digérera plus les aliments, mais les parois du pancréas. Si la maladie est chronique, le tissu se cicatrise progressivement. Au fil du temps, cela entraînera une perturbation irréparable de la production d'hormones et d'enzymes importantes..

La raison du développement de la pancréatite peut être des maladies de l'estomac et de la vésicule biliaire, des maladies infectieuses, des maladies vasculaires, des troubles hormonaux, des opérations qui ont blessé les organes internes, ainsi qu'un mode de vie inapproprié et l'abus d'alcool. Tout cela conduit à des maux, qui se manifestent par des ballonnements et des douleurs intenses dans le haut de l'abdomen, des vomissements fréquents, des éructations, de la diarrhée, des étourdissements fréquents, une faiblesse dans tout le corps et des maux de tête. Les patients atteints de pancréatite ont toujours un manque de vitamines dans le corps et la présence de plaque blanche sur la langue..

Tous ces symptômes sont très désagréables et certains d'entre eux peuvent également entraîner de graves complications. La pancréatite doit être traitée correctement, car ignorer la maladie peut être fatale.

Qu'est-ce que l'élastase pancréatique

Les médecins modernes s'appuient souvent sur un indicateur tel que l'élastase pancréatique fécale pour confirmer l'inflammation du tissu pancréatique - qu'est-ce que c'est? L'enzyme protéolytique unique E1 est produite exclusivement dans le pancréas. Il est nécessaire de décomposer les molécules de protéines en acides aminés neutres. E1 est contenu dans la sécrétion de la glande et dans les selles.

Quelle est la valeur diagnostique?

L'élastase pancréatique dans les selles est présente en une quantité 5 fois supérieure à sa concentration dans le suc digestif. Il ne change pas lors du déplacement le long du tractus gastro-intestinal, il est donc utilisé pour évaluer la cohérence de la fonction exocrine du pancréas.

L'élastase ne dépend pas de l'apport de préparations enzymatiques. Un tel traitement augmente l'activité d'une autre protéase, la chymotrypsine, mais n'affecte pas E1. Le ciblage du niveau d'élastase permet de prescrire plus précisément des enzymes à des fins de remplacement et de prédire l'issue de la maladie. La norme d'élastase pancréatique est déterminée dans la plage de 200 à 500 μg pour 1 g de matières fécales.

En cas d'insuffisance sécrétoire du pancréas, l'activité de E1 dans les selles diminue. Cela peut se produire non seulement avec, mais aussi avec un cancer, un diabète sucré décompensé, une maladie de calculs biliaires, la fibrose kystique. Dans les maladies inflammatoires, les infections intestinales, le niveau E1 ne change pas. La spécificité de la méthode de recherche et sa sensibilité sont d'au moins 95%.

Comment se préparer à l'analyse?

La préparation à l'administration de matières fécales pour l'élastase pancréatique comprend plusieurs exigences simples, à savoir:

  • à la veille de la collecte de matériel, vous ne pouvez pas utiliser de suppositoires rectaux de quelque composition que ce soit;
  • le jour de l'étude, vous n'avez pas besoin de faire de nettoyage ou de lavement médicinal;
  • arrêter de prendre des laxatifs dans 3 jours, annuler les préparations contenant de la belladone;
  • les matières fécales doivent être collectées après les selles naturelles dans un récipient en plastique ou en verre propre avec un couvercle, 10 g de matières fécales suffisent;
  • assurez-vous d'exclure la pénétration d'urine et de sécrétions génitales dans le récipient;
  • vous pouvez prendre des préparations alimentaires et enzymatiques avant de collecter les matières fécales;
  • l'analyse des selles ne doit pas être effectuée dans les 1 à 2 jours suivant l'examen radiographique de l'intestin avec un agent de contraste.

Référence! La stabilité de l'enzyme E1 permet de limiter le temps de livraison du matériel collecté de chez soi au laboratoire d'un établissement médical. Il peut même être conservé plusieurs jours à l'intérieur du réfrigérateur..

En fonction de ce que montre l'élastase pancréatique, le médecin déterminera le diagnostic. Un échantillon de selles suffit pour confirmer l'insuffisance enzymatique de la glande. En dynamique, vous pouvez suivre l'évolution de la maladie et l'efficacité du traitement.

Évaluation des résultats

L'idéal est la valeur moyenne entre la plage normale inférieure (200 μg / g) et supérieure (500 μg / g)..

Cela indique un bon état physiologique et fonctionnel du pancréas. Quelles peuvent être les options d'analyse pour la pathologie:

  1. L'élastase pancréatique supérieure à 500 μg g de matières fécales est une hypersécrétion. Il se manifeste par une diarrhée constante, des grondements dans les intestins, des ballonnements, des crampes et des douleurs dans l'abdomen et une perte de poids. Cela se produit avec une pancréatite aiguë, une oncologie, une inflammation de la vésicule biliaire.
  2. Un niveau E1 inférieur à 150 μg est une hypofonction de la glande, qui s'observe chez les patients atteints de pancréatite chronique, d'hépatite ou de cancer, chez les enfants atteints de fibrose kystique, chez les patients après gastrectomie. Se manifeste cliniquement par de la constipation, des selles putrides, des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements fréquents.
  3. Les valeurs proches des limites supérieure ou inférieure sont généralement considérées comme une erreur. Dans le même temps, il est recommandé aux patients de réanalyser les matières fécales conformément à toutes les exigences.

Attention! Les résultats obtenus n'ont une valeur diagnostique qu'en combinaison avec les plaintes des patients et les symptômes cliniques.... Si vous ressentez des douleurs dans l'abdomen et un changement persistant de la nature des selles, il est impératif de consulter un médecin et d'être examiné

Il est facile de se souvenir de la couleur des matières fécales atteintes de pancréatite. Ainsi que la détection des troubles du pancréas à l'aide de tests. Il suffit de donner des matières fécales pour le coprogramme et l'élastase E1. Si nécessaire, le spécialiste prescrira des types de recherche supplémentaires.

Si vous ressentez des douleurs abdominales et un changement persistant de la nature des selles, il est impératif de consulter un médecin et d'être examiné. Il est facile de se souvenir de la couleur des matières fécales atteintes de pancréatite. Ainsi que la détection des troubles du pancréas à l'aide de tests. Il suffit de donner des matières fécales pour le coprogramme et l'élastase E1. Si nécessaire, le spécialiste prescrira des types de recherche supplémentaires.

Signes et diagnostic de pancréatite chronique

Afin de déterminer la pancréatite chronique, le médecin doit faire attention aux symptômes du patient. Cette maladie est caractérisée par les symptômes suivants:. douleur récurrente sous les côtes du côté gauche de la colonne vertébrale;
propagation de la douleur de la région pancréatique vers le dos;
la survenue de douleurs après avoir mangé des aliments fumés, frits ou gras, ainsi que la consommation d'alcool;
sensation constante de nausée;
diarrhée avec une odeur caractéristique;
perte de poids soudaine associée à une mauvaise absorption des nutriments contenus dans les aliments par le corps.

  1. douleur récurrente sous les côtes du côté gauche de la colonne vertébrale;
  2. propagation de la douleur de la région pancréatique vers le dos;
  3. la survenue de douleurs après avoir mangé des aliments fumés, frits ou gras, ainsi que la consommation d'alcool;
  4. sensation constante de nausée;
  5. diarrhée avec une odeur caractéristique;
  6. perte de poids soudaine associée à une mauvaise absorption des nutriments contenus dans les aliments par le corps.

La pancréatite chronique peut prendre beaucoup de temps à traiter

Pendant la période de traitement, son exacerbation ou sa rémission de la maladie est possible, il est donc si important de la diagnostiquer correctement.. Pour une maladie à long terme, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • faiblesse, étourdissements, essoufflement, troubles de la mémoire;
  • augmentation du sucre, diabète de type 2;
  • dysfonctionnements du système digestif, diarrhée ou constipation, nausées et vomissements;
  • un pancréas hypertrophié provoquant un blocage de la veine splénique;
  • stagnation de la bile dans l'organe et apparition de la jaunisse.

Chimie sanguine

Il s'agit du premier test administré aux patients pour diagnostiquer une maladie pancréatique. C'est assez simple et informatif. Sur la base de ses résultats, le type de maladie d'organe est déterminé. Avec la pancréatite, un test sanguin biochimique peut révéler les écarts suivants par rapport à la norme:

  • augmentation des niveaux d'alpha-amylase. C'est une enzyme produite par le pancréas et qui aide à décomposer l'amidon dans le corps. Son niveau élevé indique une maladie d'organe. Cependant, sur la base de cet indicateur seul, il est impossible d'établir un diagnostic précis;
  • une augmentation de la lipase, une enzyme nécessaire pour décomposer les graisses dans les aliments;
  • une diminution de la quantité d'insuline et, par conséquent, une augmentation des taux de glucose
  • une diminution de la teneur en protéines du sang, en particulier en protéines d'albumine;
  • une forte augmentation de l'activité de la protéine c-réactive;
  • une augmentation de l'urée dans le sang en cas d'insuffisance rénale.

Analyse électrolytique et aqueuse du sang

Les troubles du travail du pancréas entraînent des modifications de la composition du sang, ainsi que de la quantité de liquide présent dans le sang. Cela peut entraîner un blocage des vaisseaux sanguins et la formation de caillots sanguins..

La pancréatite entraîne une diminution des taux sanguins de minéraux tels que le potassium, le calcium et le sodium. La teneur en minéraux affecte le fonctionnement normal du système cardiovasculaire.

Analyse sanguine générale

D'après les résultats de cette analyse, à savoir par le nombre de leucocytes et d'érythrocytes, on peut conclure que la maladie est présente. Une augmentation des leucocytes indique le déroulement du processus inflammatoire dans le corps. Une sédimentation érythrocytaire est observée avec une diminution du liquide dans le lit vasculaire.

Analyse d'urine générale

Un patient atteint de pancréatite présente un écart significatif par rapport à la norme en ce qui concerne la teneur en alpha-amylase. Ceci est typique du stade initial de l'évolution de la maladie. À des stades ultérieurs, des leucocytes, des érythrocytes et d'autres composants peuvent être détectés dans l'urine.

Méthodes de détermination de la pancréatite chronique

Le pancréas produit des enzymes qui décomposent les protéines, les graisses et les glucides, et synthétise également l'hormone insuline, qui fournit du glucose aux cellules du corps. Le diagnostic de la pancréatite consiste à déterminer la concentration des enzymes digestives et des hormones de la glande dans la circulation sanguine.

  • Amylase - participe au traitement des aliments glucidiques (décompose l'amidon); faire la distinction entre l'amylase pancréatique et l'α-amylase totale (diastase).
  • Trypsine et élastase - assurent l'absorption des protéines.
  • Lipase - décompose les graisses, sa carence est détectée par une augmentation du cholestérol dans les analyses.

Le manque d'insuline entraîne une glycémie élevée.

tests de pancréatite

Les enzymes pancréatiques ne deviennent normalement actives que dans les intestins. Si le mouvement du suc pancréatique le long des conduits vers l'intestin est difficile, certaines des enzymes sont activées dans l'organe lui-même en le «digérant» - un processus inflammatoire se produit. Elle peut être lente, se dérouler sans douleur, mais s'accompagne d'une dégénérescence des tissus des organes, qui sont privés d'activité sécrétoire. Les analyses de la pancréatite chronique révèlent des processus pathologiques et une insuffisance fonctionnelle du pancréas. Si une pancréatite chronique est suspectée, le diagnostic comprend ces tests de laboratoire;

  1. Numération globulaire complète (CBC) - détecte l'inflammation dans le corps;
  2. L'analyse biochimique - l'étude diagnostique la plus importante dans la pancréatite - fournit des informations sur le contenu des enzymes digestives, ainsi que du glucose et du cholestérol dans le sang.
  3. Analyse d'urine pour la diastase - peut montrer un excès léger, mais à long terme d'amylase dans l'urine - un signe de pancréatite chronique; une diminution de l'amylase par rapport à la norme indique une dégénérescence des tissus glandulaires.
  4. Analyse des selles: des selles graisseuses et graisseuses contenant des débris alimentaires non digérés indiquent un dysfonctionnement du pancréas.
  5. L'analyse de la salive pour les niveaux d'amylase aidera à différencier l'inflammation aiguë de l'inflammation chronique..

Le traitement de la forme chronique consiste à organiser une bonne nutrition et à prendre des médicaments qui corrigent l'insuffisance sécrétoire de l'organe. Les malades comprennent vite. Cela vaut la peine de rompre le régime avec une pancréatite, car après quelques heures, une crise douloureuse commence, qu'il faut distinguer de la forme aiguë d'inflammation du pancréas.

Type et caractéristiques

Dans la pancréatite, l'étude des matières fécales et le suivi de sa forme, de sa couleur, de sa consistance vous permettent de déterminer plus précisément l'évolution de la maladie et de prescrire le traitement approprié. Le processus de digestion résultant d'une inflammation du pancréas et d'une violation de la fonction enzymatique de l'organe se manifeste par une augmentation de la formation de gaz, des ballonnements et des douleurs à l'estomac. La fréquence de vidange, la forme et la couleur des selles changent en fonction de la gravité de la maladie.

La détermination du type de matières fécales dans la pancréatite est souvent effectuée selon l'échelle de Bristol des formes fécales. Les types suivants sont distingués:

  • Les matières fécales sont des grumeaux solides séparés, sous la forme d'une noix (difficile à pénétrer);
  • Fèces sous forme de saucisse, à la surface desquelles des fissures sont observées;
  • Excréments sous forme de saucisse ou de serpent, à surface lisse et à consistance molle;
  • Les matières fécales sont des morceaux mous avec des extrémités droites (passant facilement);
  • Les matières fécales ont une structure de flocons lâches avec des extrémités inégales, des selles ressemblant à de la bouillie;
  • Les masses libérées lors de la vidange ont une consistance liquide, n'incluent pas de particules solides. Les matières fécales sont complètement liquides.

Avec la pancréatite, les éléments suivants sont enregistrés:

  • Fèces avec du mucus dans la composition. De petites quantités de mucus ne sont pas considérées comme anormales. Le mucus est essentiel pour le transport des matières fécales. Avec la pancréatite, l'augmentation de la quantité de mucus peut être de différents pourcentages. Si des traces abondantes de mucus sont enregistrées sur les parois des toilettes, c'est un signal alarmant de la progression de la maladie..

L'apparition de mucus dans les selles indique une activité enzymatique accrue. Une sécrétion excessive de mucus se produit à la suite de conditions pathologiques dans lesquelles les organes du tube digestif tentent de neutraliser une substance qui affecte négativement leur état avec une quantité excessive de mucus en diluant et en évacuant avec les matières fécales. De cette manière, le corps se débarrasse des restes de traitement lors de la digestion pour empêcher le développement d'une inflammation dans les organes..

Un excès de mucus dans les selles peut être un signe avant-coureur d'autres pathologies. Le diagnostic peut être posé après un examen approfondi par un spécialiste..

  • Traces de sang dans les selles. Des traces de sang dans les selles avec pancréatite apparaissent en présence de néoplasmes dans les organes du tube digestif, ainsi qu'à la suite de fissures et de rafales sur les parois du côlon. Le sang dans les selles peut être le signe de zones de saignement dans le système digestif, ainsi que d'exacerbation d'une forme aiguë de pancréatite.

Pour découvrir la cause de l'apparition de sang dans les selles, des examens de laboratoire et instrumentaux sont effectués, ce qui permet de clarifier la densité des caillots sanguins, la couleur de la substance, la présence d'autres symptômes. Jusqu'à ce que vous en trouviez la raison, le médecin recommande de ne pas utiliser d'aliments grossiers et difficiles à digérer dans l'alimentation. Il est interdit de manger des aliments gras, épicés, salés, aigres, fumés, des fast-foods.

Une caractéristique de l'excrétion des matières fécales avec des traces de sang sont les symptômes qui accompagnent la maladie:

  • Faiblesse générale;
  • La nausée;
  • Une forte baisse de la pression artérielle;
  • Douleur lors de la vidange;
  • Intensité de décharge sévère.

Diagnostic de la pancréatite

Le diagnostic de la pancréatite chez l'adulte et l'enfant est effectué dans un établissement médical.La première chose à laquelle un médecin doit faire attention est de savoir s'il existe des symptômes concomitants. Une maladie dangereuse est accompagnée des symptômes correspondants:. périodiquement, il y a une douleur sous les côtes;
douleur dans le dos;
après avoir fumé ou frit, la douleur survient;
diarrhée nauséabonde;
le patient perd du poids de façon spectaculaire.

  1. périodiquement, il y a une douleur sous les côtes;
  2. douleur dans le dos;
  3. après avoir fumé ou frit, la douleur survient;
  4. diarrhée nauséabonde;
  5. le patient perd du poids de façon spectaculaire.

Pour chaque patient, les symptômes sont individuels et peuvent se manifester avec des forces différentes. Ci-dessous, nous examinerons quels tests sont effectués pour la pancréatite.

Analyse biochimique

Un diagnostic de laboratoire de la pancréatite est nécessaire. La première analyse attribuée au patient est biochimique, malgré sa simplicité, elle est informative. La pancréatite s'accompagne de nombreux écarts par rapport à la norme.

  1. Les alpha-amylases sont en hausse. L'enzyme est produite par le pancréas, grâce à laquelle l'amidon est entièrement décomposé.
  2. Un test sanguin pour la pancréatite peut montrer que les protéines sont réduites, en particulier l'albumine.
  3. La teneur en urée augmente.

Sur la base des résultats du test, le diagnostic sera confirmé ou refusé.

Analyse de l'eau du sang pour la pancréatite

Si des processus indésirables se produisent dans le pancréas, cela affectera nécessairement l'état du sang, ainsi que la quantité de liquide qui s'y trouve. Les vaisseaux peuvent être bloqués, des caillots sanguins commenceront à se former.

Analyse sanguine générale

Comment diagnostiquer une pancréatite avec une formule sanguine complète? Le fait est qu'avec le développement de la maladie, les érythrocytes et les leucocytes seront augmentés. Les leucocytes indiquent le développement d'un processus inflammatoire et les érythrocytes se déposent si le liquide dans le lit vasculaire diminue.

Analyse d'urine pour la pancréatite

Chez les patients atteints de pancréatite, le résultat du test s'écartera considérablement de la norme. En règle générale, cela indique que la maladie est à un stade précoce de développement. L'analyse d'urine pour la pancréatite montre que les leucocytes et les érythrocytes sont augmentés, mais cela ne s'applique qu'à un stade avancé de développement.

Quels tests doivent être passés pour la pancréatite, nous avons découvert. Mais y a-t-il d'autres méthodes de recherche qui permettront d'établir un diagnostic avec plus de précision??

Analyse d'urine

Pour déterminer les anomalies dans l'urine, le niveau d'amylase est examiné. Cette enzyme est produite dans la salive et le pancréas. Sa fonction principale est de décomposer les glucides complexes en simples.

Normalement, l'analyse des enzymes donne un indicateur ne dépassant pas 64 unités. Dans la pancréatite aiguë, la diastase augmente considérablement et lorsque la maladie est sous forme chronique, l'indicateur diminue, alors que le chiffre n'atteint pas 16 unités.

Les tests d'urine ne sont pas le seul moyen de déterminer la maladie, car le taux d'amylase peut changer dans d'autres pathologies..

Important! Il faut savoir que dans l'évolution aiguë de la pancréatite, la couleur de l'urine est plus intense que d'habitude. Les corps cétoniques peuvent également être détectés

La forme sévère est caractérisée par une présence significative de protéines, d'érythrocytes, de leucocytes et de moulages, cela se produit avec des lésions rénales.

Collecte correcte de l'urine pour analyse

Pour que les mesures soient précises, il est important d'aborder l'enquête de manière responsable. Si vous soupçonnez une évolution aiguë de la maladie, vous devez effectuer une analyse de toute urgence, tandis que la direction contient la note «cito». La diastase étant rapidement détruite, le matériel collecté doit être chaud.

Avec un contrôle de routine dans un hôpital, il est nécessaire de collecter l'urine du matin et de la livrer rapidement au laboratoire. Une surveillance quotidienne toutes les 3 heures est parfois indiquée.

Comment restaurer la microflore intestinale

Avec la diarrhée, la nausée, les ballonnements, les selles molles et nauséabondes, il est important de restaurer la microflore intestinale. La constipation est possible, par conséquent, tout d'abord, vous devez éliminer toutes les matières fécales, nettoyer complètement les intestins en définissant un lavement:. dissoudre 1 cuillère à soupe

l. de préférence du sel de mer dans de l'eau chaude (2 litres), en ajoutant du bicarbonate de soude (1 déc. l.);
avoir refroidi la composition à t 38 degrés;
mettre un lavement.

  • dissoudre 1 cuillère à soupe. l. de préférence du sel de mer dans de l'eau chaude (2 litres), en ajoutant du bicarbonate de soude (1 déc. l.);
  • avoir refroidi la composition à t 38 degrés;
  • mettre un lavement.

Répétez la procédure de lavage, de préférence 2-3 fois par jour. Un lavement est administré jusqu'à 5 jours consécutifs. Une fois les intestins rincés, le médecin vous prescrira des probiotiques pour se multiplier et conserver la microflore bénéfique. Les selles molles disparaîtront une fois que les intestins auront normalisé leur activité.

De plus, il est important de prendre des préparations enzymatiques et polyenzymes avec de la nourriture pour normaliser la digestion et traiter la diarrhée à la maison. Pour les douleurs dans le pancréas, les gonflements, le médecin vous prescrira des antispasmodiques, des compresses froides. Dans la pancréatite chronique sévère, pendant les périodes d'exacerbations qui provoquent la diarrhée, il est possible de prescrire un traitement chirurgical pour arrêter les changements destructeurs du pancréas par administration intraveineuse d'analgésiques, injections d'insuline et même transfusion de plasma.

Lire aussi, signes d'inflammation pancréatique chez un adulte?

Nous renforçons le corps avec des vitamines

Pour normaliser le travail du pancréas, le traitement est complexe, au rendez-vous:

  • les antibiotiques;
  • analgésiques;
  • antispasmodiques;
  • vitamines A, B, E, D;
  • préparations contenant du calcium;
  • comprimés contenant des enzymes: festala, pancitrate, mezim ou mezim-forte, ce qui est mieux;
  • sédatifs pour le stress;
  • préparations enveloppantes: almagel, phosphalugel;
  • agents contenant des hormones.

La microflore intestinale se normalise après la prise de médicaments contenant des enzymes qui contribuent à la production de suc pancréatique dans la bonne quantité, ce qui améliorera l'état du patient, soulagera les symptômes et ramènera les matières fécales à la normale. Un régime pour la pancréatite est essentiel.

Quelle est la consistance des matières fécales avec la pancréatite

La pancréatite fait référence à des maladies qui peuvent se manifester à la fois à l'âge adulte et dans la catégorie des personnes éloignées de la période de vieillesse. Les causes du développement de la maladie peuvent différer considérablement et le diagnostic de la pancréatite elle-même est une tâche difficile et laborieuse. Lors du diagnostic de la pancréatite, les spécialistes sont guidés par la présence d'un certain nombre de symptômes et les résultats d'études menées dans les laboratoires de diverses institutions médicales.

Fondamentalement, la maladie se manifeste après avoir pris un certain type de nourriture. Les produits salés, épicés, frits et fumés se font ressentir presque immédiatement après l'ingestion: la douleur intercostale commence à perturber, le contenu de l'intestin commence le processus de fermentation, augmente l'accumulation de gaz, des flatulences sont observées. Le renforcement des effets des substances toxiques entraîne des ballonnements et de la diarrhée, les matières fécales elles-mêmes acquièrent une masse d'aspect pâteux, la fréquence de production augmente dans les matières fécales elles-mêmes, les particules et les fibres de nourriture peuvent être distinguées. Ce fait s'explique par la quantité insuffisante des enzymes nécessaires impliquées dans le processus de digestion..

Causes des selles molles

La forme aiguë de pancréatite se manifeste généralement chez les patients sous forme de constipation, cela s'explique par les processus inflammatoires se produisant dans le pancréas. Lorsque la maladie passe d'une forme aiguë à une forme chronique, les symptômes changent chez les patients: au lieu de la constipation, les selles acquièrent une consistance liquide. Des crises prolongées de manifestations sous forme de diarrhée dans la pancréatite chronique se produisent pour les raisons suivantes:

  • Conséquence d'une consommation prolongée de boissons alcoolisées.
  • Dysbactériose, manifestée en raison de modifications de la microflore sous l'influence de bactéries nocives.
  • Dysfonctionnements du péristaltisme.
  • Manque d'enzymes impliquées dans la digestion.
  • Dans le contexte d'exacerbations de maladies d'autres organes.

Diarrhée dans la pancréatite chronique

Dans le contexte des principaux symptômes qui se manifestent dans la pancréatite, le dysfonctionnement du système digestif est le leader de la liste parmi un certain nombre d'autres symptômes. Les matières fécales avec la diarrhée ressemblent à une substance pâteuse et l'envie de se vider se produit peu de temps après un repas. Les experts soulignent les principales différences entre la diarrhée dans la pancréatite, lorsque non seulement la maladie elle-même est détectée, mais également le stade auquel elle se situe:

  • Ombre de tabouret. Dans la pancréatite chronique, la couleur des selles peut être claire ou grise.
  • Augmentation de la fréquence des selles.
  • Fèces à haute viscosité, mal lavées de la surface des toilettes.
  • Les selles ont une brillance caractéristique due à la présence de graisses non gravées dans les selles.
  • Puanteur.
  • Particules de nourriture dans les selles.

Au moment du traitement de la maladie avec des antibiotiques, la couleur des matières fécales vire au jaune, les matières fécales elles-mêmes prennent un format qui ressemble à de la pâte à modeler ramollie. Les mêmes modifications peuvent se manifester dans le contexte d'autres maladies, par exemple avec une pathologie hépatique, des problèmes de sécrétion biliaire et des maladies des voies biliaires. Une inaction supplémentaire peut entraîner les problèmes de santé suivants:

  • Développement de l'anémie.
  • Perte de poids rapide.
  • Déshydratation.
  • Carence en vitamines et protéines.
  • Problèmes de peau sous forme de sécheresse.
  • Des zones enflammées apparaissent sur la langue.
  • Les ongles et les cheveux deviennent cassants.

L'apathie se remarque dans le comportement du patient, le sommeil, l'appétit disparaît, il devient agité, nerveux.

Examen de laboratoire détaillé du pancréas

Test sanguin complet, qui vous permet d'identifier les principaux troubles de diverses étiologies dans l'état fonctionnel du pancréas.

Les résultats de la recherche sont publiés avec un commentaire gratuit du médecin.

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Éliminer l'alcool de l'alimentation dans les 24 heures précédant l'étude.
  • Ne mangez pas pendant 12 heures avant l'étude, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel dans les 30 minutes précédant l'étude.
  • Ne pas fumer dans les 3 heures précédant l'examen.

Informations générales sur l'étude

Le pancréas est un organe du tractus gastro-intestinal situé derrière l'estomac et a d'importantes fonctions exo et endocriniennes. La digestion des protéines et des graisses dans l'intestin grêle est réalisée en raison de la synthèse et de la sécrétion d'enzymes digestives par la partie exocrine de la glande. En plus des enzymes protéo et lipolytiques, il sécrète des bicarbonates, neutralisant l'acide chlorhydrique du suc gastrique dans le duodénum. La fonction endocrinienne du pancréas est assurée par le tissu de l'îlot, dans lequel les hormones insuline, glucagon, somatostatine et polypeptide pancréatique sont synthétisées puis sécrétées dans le sang. L'insuline et le glucagon régulent la glycémie et le transport dans les tissus. La pathologie pancréatique conduit principalement à une indigestion et, dans les maladies chroniques, contribue au développement de troubles endocriniens (diabète sucré).

Les causes des maladies pancréatiques sont différentes: maladies génétiques et auto-immunes, infections (généralement virales), traumatismes, lésions toxiques, prise de certains médicaments (œstrogènes, furosémide, azathioprine, etc.), néoplasmes. Le plus souvent, la pathologie du pancréas se produit dans le contexte d'un dysfonctionnement hépatique, de maladies des voies biliaires (cholélithiase avec cholédocholithiase), en raison d'une violation de l'écoulement de la bile et du suc pancréatique. L'abus d'alcool est une autre cause fréquente de maladie pancréatique..

Les manifestations cliniques des maladies du pancréas dépendent de l'étiologie, du degré de dysfonctionnement et de l'activité du processus. Les changements inflammatoires aigus, les traumatismes de la glande, ainsi que les maladies chroniques lors d'une exacerbation sont dans la plupart des cas accompagnés de douleur et de sensation de brûlure dans la région épigastrique avec irradiation dans le dos, nausées, vomissements et augmentation de la température corporelle. Les maladies chroniques du pancréas entraînent une insuffisance pancréatique, une perte de poids, le développement d'une ascite due à une digestion altérée et à l'absorption des nutriments par les intestins.

Une augmentation de l'activité des enzymes pancréatiques (amylase et lipase) et le taux de protéine C-réactive dans le sang sont des signes d'inflammation active de l'organe - pancréatite aiguë. Une modification des taux de glucose et de peptide C indique une violation de la fonction endocrinienne du pancréas et est un signe indirect de dommages au tissu des îlots pancréatiques, qui peut survenir dans la pancréatite chronique. Une forte augmentation du marqueur tumoral CA 19-9 dans le contexte de modifications des paramètres biochimiques de la fonction de la glande indique le plus souvent un cancer du pancréas.

Une augmentation de la concentration des enzymes amylase et lipase indique l'implication simultanée du foie et du pancréas dans le processus pathologique, qui se produit généralement avec une pierre de la voie biliaire commune et une pancréatite réactive.

Lorsque les indicateurs de cette analyse complexe changent, il est nécessaire d'effectuer des études de laboratoire et instrumentales supplémentaires pour clarifier les causes et les mécanismes du développement de la maladie, le choix du traitement.

À quoi sert la recherche?

  • Pour évaluer l'état fonctionnel du pancréas et la gravité des dommages;
  • pour le diagnostic différentiel des maladies du pancréas;
  • pour surveiller un patient souffrant de maladies chroniques de la zone hépatopancréatique (cholélithiase, cholélithiase, pancréatite chronique);
  • pour surveiller l'efficacité du traitement des maladies du pancréas.

Quand l'étude est prévue?

  • Avec des symptômes de lésions possibles du pancréas (douleur à la ceinture et / ou brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen, nausées, vomissements, décoloration, quantité et consistance des selles);
  • lorsque la structure et la taille du pancréas changent selon les méthodes de recherche instrumentale;
  • lors de l'examen des personnes qui abusent de l'alcool;
  • si vous avez des antécédents familiaux de maladie pancréatique;
  • lors du suivi de patients atteints de maladies chroniques du foie, du pancréas et des voies biliaires;
  • lors de l'examen préventif.