C-peptide: définition, interprétation de l'analyse (norme)

Le diabète sucré est une maladie très difficile à diagnostiquer, car ses symptômes sont assez étendus et peuvent être des signes d'autres maladies..

Parfois, il est urgent non seulement d'effectuer des tests standard pour le diabète, mais également de prescrire un certain nombre de tests spéciaux pour déterminer un type spécifique, un type de maladie endocrinienne afin de composer un programme de traitement complet individuel qui peut aider les patients à faire face à la maladie..

Ceci est aidé par un test spécial - analyse du peptide C.

La norme du C-peptide dans le sang

La norme du peptide C dans le sang à jeun: 0,53 - 2,9 ng / ml. Selon d'autres sources, la limite inférieure de la norme est de 0,9 ng / ml. Après avoir mangé ou bu une solution de glucose, cet indicateur peut augmenter en 30 à 90 minutes à 7,0 ng / ml.

Dans certains laboratoires, le peptide C à jeun est mesuré dans d'autres unités: 0,17-0,90 nanomole / litre (nmol / L).

La feuille de test que vous recevez peut indiquer une plage normale. Cette plage peut différer de celle ci-dessus. Dans ce cas, concentrez-vous dessus..

Le taux de C-peptide dans le sang est le même pour les femmes et les hommes, les enfants, les adolescents et les personnes âgées. Cela ne dépend pas de l'âge et du sexe des patients.

Ce que montre le résultat de cette analyse?

Discutons du décodage du résultat du test sanguin du peptide C. Idéalement, lorsque ce chiffre est approximativement au milieu des plages normales. Chez les patients atteints de diabète auto-immun, il est réduit. Peut-être même zéro ou proche de zéro. Chez les personnes présentant une résistance à l'insuline, il se situe à la limite supérieure de la norme ou augmente.

Le niveau de C-peptide dans le sang montre combien une personne fabrique sa propre insuline. Plus ce chiffre est élevé, plus les cellules bêta du pancréas, qui produisent de l'insuline, sont actives. Les niveaux élevés de peptide C et d'insuline sont, bien sûr, mauvais. Mais c'est bien pire lorsque la production d'insuline est réduite en raison du diabète auto-immun..

Préparation à l'analyse

Biomatériau pour la recherche: le sang veineux.

Méthode de prélèvement: ponction veineuse de la veine ulnaire.

  • Le test est effectué à jeun le matin (à jeun pendant au moins 10 à 12 heures);
  • Avant l'analyse, il est permis de ne boire que de l'eau non gazeuse et non salée;
  • 1 à 3 heures avant l'étude, il est interdit de fumer des cigarettes ou du narguilé, de chiquer du tabac;
  • Tout stress physique et émotionnel doit être évité pendant la journée;
  • Vous devez refuser de prendre des boissons alcoolisées 24 heures avant;
  • Il est conseillé d'effectuer des recherches sur les radio-isotopes et des tests de stimulation uniquement après avoir déterminé la concentration de C-peptide.

Important! Le traitement actuel avec des médicaments, des vitamines ou des compléments alimentaires doit être signalé au médecin traitant à l'avance. Si nécessaire, 3 à 10 jours avant l'étude du C-peptide, annulez leur prise.

  • 1. Forst T., Kunt T. Activité biologique du C-peptide sur la microcirculation cutanée chez les patients atteints de diabète sucré insulino-dépendant. - Le Journal d'investigation clinique 1998; 101 (10)
  • 2. Données du laboratoire Invitro
  • 3. Données du laboratoire Helix
  • 4. L.A. Danilova, MD, DSc, prof. Analyses de sang, d'urine et d'autres fluides biologiques d'une personne à différentes périodes d'âge, - SpetsLit, 2014.
  • 5. Georges Elhomsy, MD. C-Peptide. - Medscape, déc.2014.

C-peptide (de l'anglais peptide de connexion, peut être traduit par «peptide de connexion») - une substance qui se forme pendant le clivage de la proinsuline par les peptidases, est un indicateur de la sécrétion de sa propre insuline. Il est curieux que l'oligopeptide lui-même, contrairement à l'insuline, n'ait aucun effet sur la glycémie, mais il est extrêmement important pour les personnes atteintes de diabète: il a déjà été prouvé qu'en raison d'un manque, les complications commencent..

C-peptide sous la normale

Si un enfant ou un adulte a un peptide C inférieur à la normale, le patient souffre de diabète auto-immun de type 1. La maladie peut être plus ou moins grave. Dans tous les cas, il est impératif de s'injecter de l'insuline, et pas seulement de suivre un régime! Les conséquences peuvent être particulièrement graves si le patient néglige les injections d'insuline pendant les rhumes et autres maladies infectieuses..

Vous vous êtes rendu compte qu'il était temps pour vous de vous injecter de l'insuline? Explorez ces articles:

Types d'insuline: comment choisir les médicaments Insuline longue pour préparations injectables le soir et le matin Calcul de la dose d'insuline rapide avant les repas Introduction de l'insuline: où et comment s'injecter correctement

Cela s'applique également aux personnes dont le peptide C se situe dans la plage normale, mais proche de sa limite inférieure. Cette situation se produit souvent chez les personnes d'âge moyen atteintes de LADA - diabète auto-immun latent chez les adultes. Ils ont une maladie relativement bénigne. Il peut y avoir actuellement des attaques auto-immunes sur les cellules bêta du pancréas. Il s'agit d'une période latente avant le début du diabète manifeste..

Qu'est-ce qui est important pour les personnes dont le peptide C est inférieur à la normale ou à sa limite inférieure? Pour ces patients, l'essentiel est d'éviter que cet indicateur ne tombe à zéro ou à des valeurs négligeables. Faites de votre mieux pour bloquer ou au moins ralentir la chute.

Comment cela peut il etre accompli? Un régime pauvre en glucides doit être strictement suivi. Éliminez complètement les aliments interdits de votre alimentation. Évitez-les aussi agressivement que les juifs religieux et les musulmans évitent le porc. Donnez des injections d'insuline à faible dose au besoin. Cela est particulièrement vrai en cas de rhume, d'intoxication alimentaire et d'autres conditions aiguës..

Que se passe-t-il si le peptide C tombe à zéro ou à des valeurs négligeables?

Pour les adultes et les enfants dont le C-peptide sanguin a chuté à presque zéro, il est très difficile de contrôler leur diabète. Leur vie est plusieurs fois plus difficile que celle des diabétiques, qui ont conservé une sorte de production de leur propre insuline. En principe, si vous souffrez de diabète sévère, vous pouvez maintenir votre glycémie à un niveau stable et vous protéger des complications. Mais pour cela, vous devez faire preuve d'une discipline de fer, à l'instar du Dr Bernstein.

L'insuline des seringues ou d'une pompe à insuline abaisse la glycémie, mais empêche les pics de sucre dans le sang. La propre insuline du pancréas agit comme un «coussin de choc». Il atténue les poussées de sucre, vous permet de maintenir des niveaux de glucose toujours normaux. C'est l'objectif principal du traitement du diabète..

C-peptide dans la zone de la limite inférieure de la norme - diabète auto-immun sous forme légère chez un adulte ou un enfant. Si le résultat du test est proche de zéro, le patient a un diabète de type 1 sévère. Ce sont des maladies apparentées, mais de gravité très différente. La deuxième option est dix fois plus difficile que la première. Essayez de l'empêcher de se développer en maintenant votre propre production d'insuline. Pour atteindre cet objectif, suivez les recommandations de ce site sur l'alimentation et l'insulinothérapie.

En savoir plus sur la prévention et le traitement des complications:

Yeux (rétinopathie) Reins (néphropathie) Pied diabétique Douleurs: jambes, articulations, tête

Dans le diabète de type 1, la période de lune de miel est lorsqu'un enfant ou un adulte atteint se débrouille avec de faibles doses d'insuline ou pas d'injections du tout. Il est important que le sucre reste normal 24 heures par jour. Pendant la période de lune de miel, le niveau de C-peptide dans le sang est à la limite inférieure de la norme, mais pas proche de zéro. En d'autres termes, il reste une certaine production de sa propre insuline. En essayant de le garder, vous prolongez votre lune de miel. Il y a déjà des cas où les gens parviennent à étirer cette merveilleuse période pendant des années.

Pourquoi y a-t-il un faible C-peptide avec du sucre normal?

Le diabétique peut s'être fait une injection d'insuline avant de passer un test de glycémie. Ou le pancréas, fonctionnant de toutes ses forces, fournissait un taux de glucose normal au moment du test. Mais cela ne veut encore rien dire. Vérifiez l'hémoglobine glyquée pour savoir exactement si vous êtes diabétique ou non.

informations générales

L'un des composants de la sécrétion du segment endocrinien du pancréas, qui détermine la production d'insuline, est le C-peptide. L'analyse de sa concentration dans le sérum sanguin est le principal critère pour déterminer la présence / l'absence de diabète sucré (DM), ainsi que le cancer du pancréas.

Le peptide C est un fragment formé par le clivage de la proinsuline en insuline. Autrement dit, la concentration de peptide C dans le sang reflète pleinement le processus de production d'insuline dans le corps. Mais en même temps, le C-peptide reste biologiquement inactif et n'effectue aucune régulation par lui-même..

Une fois produite, l'insuline est libérée dans le flux sanguin porte (circulation porte) et pénètre dans le foie. Cette étape est appelée «effet de premier passage». Et seulement après cela, l'hormone, en plus petite quantité, entre dans la circulation systémique. C'est pourquoi la concentration d'insuline dans le plasma sanguin veineux ne démontre pas le niveau de sa production primaire dans le pancréas. De plus, certaines conditions physiologiques (stress, famine, inhalation de goudron de nicotine, etc.) affectent directement la concentration de l'hormone.

Important! Le C-peptide contourne la phase de «premier passage», de sorte que son taux sanguin reste relativement stable.

Le rapport entre l'insuline et le C-peptide n'est pas toujours constant, il peut se déplacer dans un sens ou dans un autre sur fond de pathologies des organes internes (reins, foie, organes du tube digestif). En règle générale, le rapport peptide C / insuline est de 5: 1. Cela est dû au fait que l'insuline est excrétée dans le foie et que le peptide C est filtré et excrété par les reins. En outre, ces composants ont des taux d'élimination différents. La demi-vie du peptide C dans le sang est plus longue que celle de l'insuline. Par conséquent, son niveau est plus stable, ce qui permet d'effectuer des études précises même lors de la prise de préparations d'insuline, ainsi que dans le cas de la production d'autoanticorps contre l'hormone. De telles conditions sont nécessaires pour le diagnostic et le suivi du traitement des patients insulino-dépendants atteints de diabète sucré..

Des études récentes ont montré que le peptide C peut améliorer la microcirculation dans les capillaires des jambes 1.

C-peptide élevé: qu'est-ce que cela signifie

Le plus souvent, le peptide C est élevé chez les patients atteints d'un syndrome métabolique ou d'un diabète de type 2 léger. Le syndrome métabolique et la résistance à l'insuline sont pratiquement la même chose. Ces termes caractérisent la faible sensibilité des cellules cibles à l'action de l'insuline. Le pancréas doit produire en même temps un excès d'insuline et de peptide C. Sans une charge accrue sur les cellules bêta, il est impossible de maintenir une glycémie normale.

Les patients présentant un syndrome métabolique et une résistance à l'insuline sont généralement en surpoids. Il peut également y avoir une pression artérielle élevée. Le syndrome métabolique et la résistance à l'insuline peuvent être facilement maîtrisés en adoptant un régime pauvre en glucides. Il est également conseillé de faire de l'éducation physique.

Vous devrez peut-être prendre plus de médicaments et de compléments alimentaires pour l'hypertension. Si le patient ne souhaite pas adopter un mode de vie sain, il devra faire face à une mort prématurée suite à une crise cardiaque ou à un accident vasculaire cérébral. Le diabète de type 2 peut se développer.

Quand le peptide C est-il plus élevé que la normale?

Ce résultat de test indique que la production d'insuline par le pancréas est normale. Cependant, la sensibilité des tissus à cette hormone est réduite. Le patient peut avoir une maladie relativement bénigne appelée syndrome métabolique. Ou un trouble métabolique plus grave - prédiabète, diabète de type 2. Pour clarifier le diagnostic, il est préférable de passer une autre analyse de l'hémoglobine glyquée.

Parfois, le peptide C est plus élevé que la normale en raison de l'insulinome - une tumeur du pancréas qui augmente la sécrétion d'insuline. Il peut également y avoir un syndrome de Cushing. Le traitement de ces maladies rares sort du cadre de ce site. Recherchez un endocrinologue compétent et expérimenté, puis consultez-le. Avec des pathologies rares, il est presque inutile d'aller à la clinique, chez le premier médecin qui tombe.

Pourquoi le peptide C est-il élevé et les taux d'insuline sanguine normaux??

Le pancréas libère du peptide C et de l'insuline dans le sang en même temps. Cependant, l'insuline a une demi-vie de 5 à 6 minutes et le peptide C jusqu'à 30 minutes. Il est probable que le foie et les reins aient déjà traité la plus grande partie de l'insuline et que le peptide C circule toujours dans le système..


Test sanguin pour le peptide C dans le diagnostic du diabète

Puisque c'est ainsi que fonctionne le corps, un test de peptide C est plus approprié pour diagnostiquer les maladies que l'insuline. En particulier, c'est le peptide C qui est testé pour distinguer le diabète de type 1 du diabète de type 2. Le taux d'insuline dans le sang fluctue trop et donne souvent des résultats inexacts.

Comment l'analyse est-elle effectuée?

Le dîner 8 heures avant le prélèvement sanguin doit être léger et exempt d'aliments gras.

Algorithme de recherche:

  1. Le patient arrive à jeun dans la salle de prélèvement sanguin.
  2. L'infirmière lui prélève du sang veineux.
  3. Le sang est placé dans un tube à essai spécial. Parfois, il contient un gel spécial afin que le sang ne coagule pas..
  4. Ensuite, le tube est placé dans une centrifugeuse. Ceci est nécessaire pour séparer le plasma.
  5. Ensuite, le sang est placé dans un congélateur et refroidi à -20 degrés.
  6. Après cela, les proportions de peptide par rapport à l'insuline dans le sang sont déterminées.

Si un patient est suspecté de diabète, un test de stress est prescrit. Il consiste en l'introduction de glucagon intraveineux ou en ingestion de glucose. Ensuite, la glycémie est mesurée.

C-peptide pour le diabète de type 2

Dans le diabète de type 2, le peptide C peut être élevé, normal ou diminué. Voici ce qu'il faut faire dans tous ces cas. Quels que soient les résultats de vos tests, étudiez le traitement étape par étape du diabète de type 2. Utilisez-le pour contrôler votre maladie..

Si votre C-peptide est élevé, vous pouvez essayer de maintenir votre sucre dans la fourchette normale grâce à un régime pauvre en glucides et à une activité physique, sans injection d'insuline. À propos

Quelle est cette substance?

La protéine de jonction est un fragment de proinsuline, constitué de 31 résidus d'acides aminés. La protéine est éliminée par des enzymes et entre dans la circulation systémique. Grâce à cette «queue», l'insuline est stockée sous une forme inactive par le pancréas. Il convient de souligner que la densité du peptide C est cinq fois supérieure à celle de l'insuline. Cela est dû au taux inégal d'élimination des substances. La saturation du peptide de jonction est assez stable et ne croise pas l'insuline. En conséquence, il est possible d'évaluer la densité de la propre hormone pendant la période d'application de l'insuline exogène, et en présence de ses propres anticorps contre celle-ci, et lors de l'examen des patients atteints de diabète de type 1..

Ce que vous devez savoir sur les tests de diabète?

Le diabète sucré est une maladie qu'un médecin ne peut diagnostiquer qu'à l'aide de recherches en laboratoire. Quels tests devez-vous passer pour le diabète? Ces analyses peuvent être divisées en 2 types:

  • se rendre pour confirmer le diagnostic de diabète sucré;
  • remise au contrôle lorsque le diagnostic a déjà été établi.

Le diabète sucré (DM) est une maladie insidieuse caractérisée par une augmentation de la glycémie à jeun, puis tout au long de la journée. Afin de ne pas manquer cette maladie et de l'identifier à un stade précoce, pensez aux tests de dépistage du diabète.

Diagnostic du diabète sucré

Pour le diagnostic du diabète sucré, 3 tests sont principalement utilisés. Prenons les choses dans l'ordre.

Test de glycémie

Le tout premier et le plus simple test est un test de glycémie pour le diabète sucré. Peu importe dans le sang capillaire ou dans le sang veineux, les valeurs normales différeront simplement légèrement. Un test sanguin pour le diabète est généralement effectué le matin après 8 heures de sommeil, l'utilisation de tout produit est interdite. Et si une glycémie élevée (hyperglycémie) est déterminée à jeun, un diabète sucré peut être suspecté, ce qui doit être confirmé sur la base d'un test de glycémie répété. Si la glycémie est supérieure à 7 mmol / L DEUX FOIS, le médecin diagnostique un diabète sucré. Si le chiffre fluctue de la norme à 7, une deuxième analyse est effectuée.

Test de tolérance au glucose oral (OGTT)

Temps de déterminationTolérance au glucose altéréeDiabèteNorme
Sang capillaireSang désoxygénéSang capillaireSang désoxygénéSang capillaireSang désoxygéné
Avec l'estomac vide= 6,1> = 7,0= 7,8 u = 7,8 u = 11,1> = 11,1= 11,1). À une concentration de glucose> = 7,8 et

Glucosurie

La glucosurie (glycémie) n'est pas non plus le principal indicateur du diabète. Normalement, une personne en bonne santé n'a pas du tout de glucose dans les urines et le seuil rénal est de 10 mmol / l, c'est-à-dire que la concentration de glucose dans le sang est> = 10 mmol / l. En conséquence, le patient peut souffrir de diabète, mais il n'y aura pas de glucose dans l'urine.

Pour résumer, les 3 premiers tests permettent de poser un diagnostic de diabète ou de le réfuter..

Surveillance des patients atteints de diabète sucré

Voyons maintenant quels tests doivent être effectués et maîtrisés avec une maladie diabétique déjà existante.

1) Niveau de glycémie. Pour l'autosurveillance, des glucomètres sont utilisés. Pour DM 1 et DM 2 au début et avec insulinothérapie 4 fois par jour TOUS LES JOURS! Si le diabète sucré 2 est compensé et que le patient est sous traitement hypoglycémiant oral, le taux de glucose est mesuré une fois par jour + une fois par semaine 1 jour 4 fois par jour (profil glycémique).

2) Hémoglobine glyquée une fois tous les 3 mois.

3) UAC, OAM 1-2 fois par an, selon les indications plus souvent.

4) Test sanguin biochimique pour le diabète sucré.

Le tableau présente les normes d'indicateurs

5) Microalbuminurie - une fois par an. C'est un marqueur d'insuffisance rénale chronique. Normalement, il ne devrait y avoir aucune albumine dans l'urine. L'apparition d'albumine dans l'urine indique des lésions rénales et le développement d'une insuffisance rénale. Un point important est que la protéinurie (normalement dans l'urine jusqu'à 0,033 g / l) n'est pas synonyme d'albuminurie.

Il est recommandé aux patients atteints de diabète sucré de consulter un cardiologue une fois par an et de faire un ECG, un neurologue, un ophtalmologiste, un chirurgien. Selon les indications plus souvent.

Le diabète sucré n'est pas une condamnation à mort. De nombreuses personnes atteintes de cette maladie et qui suivent toutes les recommandations ont changé leurs habitudes, vivent une vie pleine, longue et heureuse..

Indications d'analyse

Les tests, qui permettent de déterminer la présence de peptides dans le sang, sont importants à réaliser chez des patients présentant différentes pathologies. C'est particulièrement important pour les diabétiques qui ont reçu un diagnostic de diverses formes de la maladie. Habituellement, une telle analyse est recommandée par le médecin lui-même lors de la thérapie..

Habituellement, l'analyse est prescrite pour:

  • Contrôler le travail du pancréas.
  • Ovaire polykystique.
  • Évaluation du risque de pathologies fœtales.
  • Infertilité chez les femmes.
  • Hypoglycémie suspectée.
  • Prédire le diabète.
  • Évaluation des performances des cellules bêta.
  • Élaboration d'un schéma thérapeutique pour le diabète.

Lors de la réalisation d'un tel test, le médecin peut déterminer la quantité exacte de peptide dans le sang et poser un diagnostic en fonction des résultats obtenus. Lorsque le niveau d'une substance est sous-estimé, le médecin peut prescrire un traitement au cours duquel le patient sera injecté avec une hormone. En outre, un traitement approprié est prescrit pour les niveaux élevés de la substance..

Recherche et sa méthodologie

Lorsqu'il est testé dans des conditions de laboratoire, la quantité de peptides dans le sang peut être déterminée avec précision. Il existe aujourd'hui plusieurs façons pour les professionnels de la santé de mener des recherches. Certains réalisent des tests à jeun, tandis que d'autres permettent de stimuler le processus de production en consommant des glucides. Dans tous les cas, le prélèvement de matière pour le test est réalisé à partir d'une veine..

Il a également été noté que pour obtenir le résultat le plus précis, il est nécessaire d'utiliser plusieurs méthodes de test. Lors du décodage, les résultats des tests sont comparés. Qui ont eu lieu à des moments différents.

Chaque clinique a ses propres règles et réglementations pour déchiffrer les indicateurs des peptides C. Si de tels indicateurs ne sont pas les principaux lors du diagnostic dans tel ou tel cas, ils doivent néanmoins être pris en compte..

Quand est-il nécessaire de faire un test sanguin pour le peptide c et que montrera-t-il?

Quelles méthodes de recherche sont utilisées

La médecine moderne a plusieurs méthodes pour déterminer le niveau de la quantité de peptide dans le sang humain. Il existe des méthodes qui doivent être effectuées à jeun, et il y a celles qui impliquent l'utilisation d'un type supplémentaire de stimulation, tandis que des formulations contenant des glucides peuvent être impliquées. Si nous parlons de l'échantillon de sang, qui est utilisé pour la recherche, alors il est prélevé directement dans les vaisseaux du type veineux, cela suffit amplement.

Il faut comprendre que compte tenu des indicateurs moyens très conditionnels, une méthode de recherche ne suffit manifestement pas pour obtenir les résultats les plus précis, il faut donc appliquer au moins 2 méthodes. De plus, le décodage des résultats obtenus n'est pas particulièrement difficile, le patient peut le faire indépendamment.

Encore une fois, il convient de noter que chaque clinique a ses propres limites pour le contenu du niveau de peptide, et les indicateurs chez les personnes en bonne santé et celles qui souffrent de diabète sous différentes formes, ces indicateurs diffèrent. Ainsi, le plus souvent, la "norme c-peptides" souhaitée est indiquée entre parenthèses et est indiquée à proximité immédiate des lectures des résultats du test sur le papier qui est délivré au patient. Et il existe de telles cliniques dans lesquelles des indicateurs «normaux» sont prescrits à l'avance sur les formulaires émis. Ainsi, il n'y a rien de difficile à déchiffrer les résultats; même une personne qui n'a pas de connaissances médicales de base peut découvrir ce que montre cet indicateur..

Donc, maintenant, il est clair que les peptides C sont ce qu'ils sont et comment ils peuvent être menacés par des quantités trop grandes ou trop petites dans le corps humain.

Il est très important de mettre en œuvre le niveau d'un tel élément à temps afin d'éviter de graves conséquences négatives.

Ainsi, si l'analyse a montré que le niveau hormonal est perturbé, alors dans ce cas, il est nécessaire de prendre des mesures appropriées dès que possible. Bien sûr, il ne faut pas penser que si le c-peptide n'est pas fortement augmenté ou également pas fortement affaibli, les conséquences seront très mauvaises, mais si rien n'est fait, alors personne ne garantira qu'avec le temps, les violations de la norme seront plus importantes, que très mauvais.

Pharma et dopage. Interview avec

PEPTIDES - crème à l'EFFET BOTOX

King of Anabolics - scandales, intrigues, peptides et pharmacies moldaves.

Mélatonine (hormone du sommeil. N-acétyl-5-méthoxytryptamine). 10 faits

Toute la vérité sur les peptides, TB 500. Aspects juridiques des colis avec pharma.

Peptides pour la perte de poids et la croissance musculaire. Les avantages et les inconvénients de l'hormone de croissance et d'autres peptides à travers les yeux des scientifiques

Que sont les peptides et comment choisir les peptides?

Regardez les protéines efficaces pour gagner de la masse musculaire - Norme de masse musculaire

Pharma et dopage. Interview avec

PEPTIDES - crème à l'EFFET BOTOX

King of Anabolics - scandales, intrigues, peptides et pharmacies moldaves.

Mélatonine (hormone du sommeil. N-acétyl-5-méthoxytryptamine). 10 faits

Toute la vérité sur les peptides, TB 500. Aspects juridiques des colis avec pharma.

Peptides pour la perte de poids et la croissance musculaire. Les avantages et les inconvénients de l'hormone de croissance et d'autres peptides à travers les yeux des scientifiques

Que sont les peptides et comment choisir les peptides?

Regardez les protéines efficaces pour gagner de la masse musculaire - Norme de masse musculaire

Norme et interprétation du peptide C

La norme du C-peptide est la même chez les femmes et les hommes. Le taux ne dépend pas de l'âge des patients et est de 0,9 à 7,1 ng / ml. Les normes pour les enfants dans chaque cas sont déterminées par le médecin.

En règle générale, la dynamique du peptide C dans le sang correspond à la dynamique de la concentration d'insuline. La norme du peptide C à jeun est de 0,78 à 1,89 ng / ml (SI: 0,26 à 0,63 mmol / L).

Pour les enfants, les règles de prise de sang ne changent pas. Cependant, lorsqu'elle est testée à jeun, cette substance chez un enfant peut être légèrement inférieure à la limite inférieure de la norme, car le peptide C ne laisse les cellules bêta dans le sang qu'après avoir mangé..

Opinion d'expert
Guseva Yulia Alexandrova
Endocrinologue spécialisé

Si toutes les autres études ne montrent pas de pathologie, ce changement de norme ne devrait pas être préoccupant..

Pour distinguer l'insulinome de l'hypoglycémie réelle, il sera nécessaire de déterminer le rapport entre la teneur en insuline et la teneur en peptide C.

Si le rapport est de 1 ou moins, cela indique une sécrétion accrue d'insuline endogène. Si le rapport de 1 est dépassé, on peut soutenir que l'insuline a été introduite de l'extérieur.

Le peptide C est élevé lorsque:

  • hypertrophie des cellules des îlots de Langerhans. Les îlots de Langerhans sont les zones du pancréas dans lesquelles l'insuline est synthétisée.,
  • obésité,
  • insulinome,
  • diabète sucré de type 2,
  • cancer de la tête du pancréas,
  • syndrome du QT long,
  • utilisation de préparations de sulfonylurée.

Opinion d'expert
Guseva Yulia Alexandrova
Endocrinologue spécialisé

En plus de ce qui précède, le peptide C peut être élevé lors de la prise de certains types d'agents hypoglycémiants et d'œstrogènes.

Le peptide C est abaissé à:

  • hypoglycémie alcoolique,
  • diabète sucré de type 1.

La substance dans le sérum peut diminuer pour deux raisons:

Diabète,
Utilisation de thiazolidinediones, telles que la troglitazone ou la rosiglitazone.

Vizox est un remède naturel à base d'extraits de plantes indigènes. Plus de détails

Cependant, il arrive très souvent que le taux sanguin du peptide à jeun soit normal ou dépasse presque la norme. Cela signifie que la norme ne peut pas dire de quel type de diabète une personne est atteinte..

Sur cette base, il est recommandé d'effectuer un test stimulé spécial afin que la norme pour une personne donnée soit connue. Cette étude peut être réalisée en utilisant:

Injections de glucagon (antagoniste de l'insuline), il est strictement contre-indiqué pour les personnes souffrant d'hypertension ou de phéochromocytome,
Test de tolérance au glucose.

Il est préférable de passer deux indicateurs: le test de jeûne et le test stimulé. Maintenant, dans différents laboratoires, ils utilisent différents ensembles de détermination d'une substance, et la norme est quelque peu différente.

Après avoir reçu le résultat de l'analyse, le patient peut le comparer indépendamment avec les valeurs de référence.

C-peptide et polypeptide pancréatique

Il était impossible de ne pas commencer avec une substance aussi importante que le C-peptide. C'est un indicateur de la qualité de la synthèse de l'insuline, en d'autres termes - du métabolisme des glucides

Les mesures diagnostiques, plus précisément l'analyse des tests sanguins de laboratoire, sont utilisées pour identifier différents types de diabète, pour vérifier l'efficacité de l'insulinothérapie précédemment prescrite, pour évaluer la quantité d'insuline dans les maladies du foie, etc..

Qu'est-ce que le C-peptide? Ceci, comme tous les peptides, est un complexe de résidus d'acides aminés (proinsuline). Avec une augmentation du glucose dans le corps, de l'insuline est nécessaire, ce qui facilitera son excrétion naturelle. Il est produit à partir de la proinsuline, le reste sera du peptide C.

Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la concentration de cette substance dans le sang a lieu dans des laboratoires spécialisés. La norme est vérifiée à jeun, de sorte qu'il n'y a pas de changement dû au glucose dans les aliments et que le peptide C reflète l'image réelle. Ainsi, les indicateurs ne doivent pas être inférieurs à 0,77 ni supérieurs à 1,9 ng / ml. De plus, il est nécessaire de déterminer le rapport entre la quantité d'insuline et le C-peptide.

La norme dans cet indicateur est un concept relatif et flou, il est difficile d'identifier une frontière claire de niveaux acceptables et pathologiques. Parce qu'une valeur de 1 et moins est une sécrétion excessive d'insuline et, par conséquent, il y aura une plus grande quantité de C-peptide, et plus de 1 est un apport d'insuline de l'extérieur. Mais quand les données de laboratoire indiqueront une maladie?

Le peptide C augmente lors de la prise d'hypoglycémiants et de médicaments, d'insuffisance rénale, d'insulinome, de diabète sucré non insulino-dépendant. Ci-dessous le C-peptide prescrit peut être détecté dans les cas de diabète insulino-dépendant, élimination du pancréas, après administration d'insuline (hypoglycémie artificielle). S'il est nécessaire d'évaluer la sécrétion d'insuline, qui est produite indépendamment et non injectée, le peptide C basal est mesuré.

Surtout, le C-peptide aide à distinguer la véritable hypoglycémie de l'apport excessif d'insuline. Comme mentionné, si les peptides ont une longue chaîne de composés, le préfixe poly est ajouté au nom-

L'un des représentants est un polypeptide pancréatique.

Il ne peut être trouvé que dans le pancréas. Plus précisément, dans les cellules endocrines, localisées dans les tissus exocrines et les îlots de Langerhans. La plupart du polypeptide pancréatique est produit dans la tête de la glande. Avec l'âge, sa concentration est plus faible dans l'organisme..

La plage normale de concentration de peptide est de 51 à 279 ng / ml. Si le niveau est inférieur, une pancréatite chronique doit être suspectée. Et sa quantité augmente avec le carcinome pancréatique. Mais ces données ne sont pas essentielles pour le diagnostic de ces maladies..

Fonctions d'analyse

L'analyse du peptide C est la détermination du degré quantitatif de la partie protéique de la proinsuline dans le sérum sanguin à l'aide de la méthode immunochimioluminescente.

Premièrement, un précurseur passif de l'insuline, la proinsuline, est synthétisé dans les cellules bêta du pancréas, il n'est activé que lorsque le taux de sucre dans le sang augmente en clivant le composant protéique de celui-ci - peptide C.

Les molécules d'insuline et de peptide C pénètrent dans la circulation sanguine et y circulent.

Hémoglobine glyquée: ce que l'analyse montre, qu'est-ce que l'HbA1c

Déterminer indirectement la quantité d'insuline avec des anticorps inactivants, qui modifient les indicateurs, les rendant plus petits. Il est également utilisé pour un dysfonctionnement hépatique sévère.
Déterminer le type de diabète sucré et les caractéristiques des cellules bêta du pancréas pour choisir une stratégie de traitement.
Pour identifier les métastases tumorales du pancréas après une ablation chirurgicale.

Un test sanguin est prescrit pour les maladies suivantes:

  • Diabète sucré de type 1, dans lequel les niveaux de protéines sont faibles.
  • Diabète sucré de type 2, dans lequel les indicateurs sont plus que la normale.
  • Diabète sucré insulino-résistant, en raison de la production d'anticorps dirigés contre les récepteurs de l'insuline, tandis que l'indice du peptide C est diminué.
  • L'état d'élimination postopératoire du cancer du pancréas.
  • L'infertilité et sa cause - ovaire polykystique.
  • Diabète sucré gestationnel (le risque potentiel pour l'enfant est précisé).
  • Divers troubles de la déformation du pancréas.
  • Hormone de croissance, où le peptide C est élevé.
  • syndrome de Cushing.

De plus, la détermination d'une substance dans le sang humain révélera la cause de l'état hypoglycémique du diabète. Cet indicateur augmente avec l'insulinome, l'utilisation de médicaments hypoglycémiants synthétiques.

Opinion d'expert
Guseva Yulia Alexandrova
Endocrinologue spécialisé

En règle générale, le peptide C est abaissé après avoir pris une grande quantité d'alcool ou après l'administration continue d'insuline exogène à un diabétique.

Une étude est ordonnée si une personne se plaint:

soif constante,
augmentation du débit urinaire,
gain de poids.

S'il existe déjà un diagnostic de diabète sucré, la substance est déterminée pour évaluer la qualité du traitement. Un traitement inapproprié conduit à une forme chronique, le plus souvent, dans ce cas, les gens se plaignent d'une vision floue et d'une diminution de la sensibilité des jambes.

De plus, il peut y avoir des signes de dysfonctionnement des reins et d'hypertension artérielle..

Pour l'analyse, le sang veineux est prélevé dans une boîte en plastique. Pendant les huit heures précédant l'analyse, le patient ne doit pas manger mais boire de l'eau..

Il est conseillé de ne pas fumer ni d'être soumis à un stress physique et émotionnel sévère trois heures avant l'intervention. Parfois, une correction de l'insulinothérapie par un endocrinologue est nécessaire. Le résultat de l'analyse peut être connu déjà après 3 heures.

Substance peptidique et diabète sucré

Les experts médicaux modernes pensent qu'un test peptidique répond plus précisément à la question de la teneur en insuline qu'un test d'insuline lui-même. Cela peut être appelé l'un des principaux avantages de cette analyse..

Le deuxième avantage est qu'une telle analyse permet de distinguer facilement l'insuline exogène et endogène. Cela s'explique par le fait que le peptide C n'a aucune réaction aux anticorps anti-insuline et ne peut pas être détruit par eux..

Étant donné que les médicaments ne contiennent pas de substance peptidique, l'analyse fournira des informations sur le travail des cellules bêta dans le corps humain. N'oubliez pas que ce sont les cellules bêta qui sont responsables de la production d'insuline endogène..

Si une personne souffre de diabète sucré, un test du peptide C fournira des informations sur la sensibilité et la résistance du corps à l'insuline..

En outre, sur la base de l'analyse, vous pouvez connaître les phases de rémission, ces informations vous permettront d'élaborer un traitement efficace. Avec une exacerbation du diabète sucré, la concentration du peptide dans les vaisseaux sanguins sera inférieure à la normale. Ainsi, nous pouvons conclure que l'insuline endogène dans le corps ne suffit pas.

Si tous les facteurs ci-dessus sont pris en compte, il est possible d'évaluer le niveau de sécrétion d'insuline dans différentes situations. Si le patient a des anticorps anti-insuline, dans certains cas, le taux de peptide C pourrait être augmenté

Ceci s'explique par l'interaction des cellules avec la proinsuline.

Il est très important de prêter attention à la concentration de peptide C dans les vaisseaux sanguins après une chirurgie de l'insulinome. Dans ce cas, une teneur accrue en substance peptidique indique une récidive d'une tumeur maligne ou le processus de métastase. N'oubliez pas que le taux de peptide C peut différer de la norme en cas de troubles du travail du pancréas ou des reins.

N'oubliez pas que le taux de peptide C peut différer de la norme en cas de troubles du travail du pancréas ou des reins..

Pourquoi la recherche sur le peptide C est nécessaire?

L'analyse déterminera le type de diabète.

Qu'est-ce que le c-peptide

Le peptide C est un indicateur du niveau de synthèse de l'insuline dans le corps humain. C'est un composant protéique de la molécule de protoinsuline. Il existe une norme stricte pour la teneur en cette protéine dans le corps. Avec un saut de glucose, la proinsuline décompose l'insuline et en fait le c-peptide. Cette substance est synthétisée dans les cellules β du pancréas: ce processus est assez compliqué.

Bien que le peptide C n'ait pas d'activité biologique prononcée et que sa vitesse soit assez faible, il reflète la vitesse à laquelle l'insuline se forme. La détermination de la quantité d'une substance permet de déterminer la teneur en insuline de l'organisme dans le diabète.

La valeur normale du peptide peut-elle changer?

En raison de l'exposition à divers facteurs chez les femmes et les hommes, le niveau normal de C-peptide dans le corps peut changer. Un test sanguin approprié permet de mesurer la valeur du composé spécifié dans le sang. Qu'est-ce qui peut affecter cette valeur?

Un indicateur réduit de l'élément spécifié est le plus souvent détecté chez les personnes:

  • sujet à un stress fréquent;
  • souffrant de diabète sucré insulino-dépendant dans des conditions hypoglycémiques.

Dans les cas où le niveau de composés peptidiques est réduit, les médecins disent que le patient a de faibles niveaux d'insuline dans le corps. Dans ce cas, le patient est prescrit de prendre des médicaments appropriés qui augmentent le nombre de molécules d'insuline dans le corps..

Un taux accru par rapport à la norme du composé organique spécifié est caractéristique des personnes ayant:

  • hypertrophie des cellules bêta;
  • les insulinomes;
  • médicaments hormonaux;
  • insuffisance rénale;
  • diabète sucré insulino-dépendant.

Préparations pour une personne atteinte de diabète sucré insulino-dépendant

Natriurétique auriculaire et neuropeptide Y

Un test sanguin pour le peptide natriurétique auriculaire est un indicateur d'une tension accrue du muscle cardiaque (myocarde) avec une pression accrue dans le ventricule gauche. Les peptides tirent leur nom du fait qu'ils sont synthétisés dans les oreillettes sous la forme d'une prohormone. Dans le corps humain, le peptide natriurétique auriculaire augmente la diurèse et le taux de filtration des fluides dans les glomérules des reins en stimulant le tonus des artérioles.

Le peptide natriurétique présente un certain nombre de caractéristiques diagnostiques spécifiques de l'analyse des indicateurs. Le peptide natriurétique auriculaire a un taux de concentration de 20 à 77 pg / ml. Une augmentation de la sécrétion est observée avec un étirement des oreillettes, associé à des pathologies cardiaques et à une insuffisance cardiovasculaire.

Le peptide natriurétique est utilisé comme marqueur spécifique du dysfonctionnement ventriculaire gauche aux stades précoces et de l'expansion des cavités cardiaques. Ces pathologies peuvent être le résultat d'autres troubles de l'organisme. Régulation du métabolisme des sels d'eau en raison du fait que le peptide natriurétique a une hormone et qu'il est produit en quantités suffisantes.

Le neuropeptide Y est également un polypeptide. Sa fonction principale est de réguler le système nerveux autonome. Outre:

  • La majeure partie est produite par les neurones du système nerveux sympathique.
  • Il a un fort effet vasoconstricteur, stimule la croissance du tissu adipeux.
  • La localisation de sa production peut être différente, y compris l'hypothalamus.
  • Les peptides de ce représentant stimulent la sensation de faim, accumulent de l'énergie de réserve sous forme de graisse, réduisent le seuil de douleur et favorisent le calme..

De plus, il a été constaté que le neuropeptide Y réduit la consommation excessive volontaire de boissons alcoolisées, abaisse la tension artérielle et a un effet tonique en cas de menace de crises d'épilepsie. Il aide à lutter contre la dépendance à l'alcool, mais favorise le surpoids et la suralimentation.

Temps d'existence

La demi-vie du peptide C entrant dans la circulation sanguine est légèrement plus longue que celle des molécules d'hormone insuline. L'étude a prouvé que l'insuline dans de telles conditions ne vit pas plus de quatre minutes et que l'élément peptidique - vingt minutes. En raison de la durée de vie différente de ces composés, leur teneur dans le volume sanguin dépend: il y a cinq molécules du peptide de connexion par molécule d'insuline.

Teneur en peptide C dans le sang

Le contenu du peptide dans le sang n'est pas constant. Les reins sont impliqués dans le processus de son élimination et les cellules hépatiques sont responsables de l'élimination de l'insuline du système circulant..

Grâce à l'analyse pour identifier la quantité d'éléments peptidiques dans l'organisme, il est possible de juger d'une diminution de la sécrétion de molécules d'insuline et d'identifier le risque de développer un insulinome (apparition de tumeurs dans le pancréas)

La détermination rapide de la quantité de composés peptidiques est importante non seulement pour le corps des adultes, mais également pour le corps des enfants, car cela réduit considérablement le risque de développer l'une des formes de diabète sucré.

C-peptide

Le peptide C est un indicateur de la sécrétion d'insuline endogène (intrinsèque), c'est-à-dire qu'il montre le travail des cellules bêta du pancréas.

L'analyse pour le peptide C fournit des informations même avec l'introduction d'insuline exogène et en présence d'anticorps contre l'insuline - contrairement à l'analyse pour l'insuline. Ceci est d'une grande importance lors de l'examen des patients atteints de diabète de type 1..
L'analyse du peptide C permet d'évaluer l'exactitude du schéma d'insulinothérapie sélectionné - en cas de manque d'insuline, les lectures du peptide C seront considérablement réduites.

Une analyse du peptide C est prescrite dans plusieurs cas: s'il est nécessaire de différencier les premier et deuxième types de diabète sucré, pour déterminer le choix correct de l'insulinothérapie, si un insulinome est suspecté, surveiller l'état du corps dans les maladies du foie et après l'ablation du pancréas.

Une teneur accrue en peptide C sera observée avec un diabète sucré non insulino-dépendant, une insuffisance rénale, la prise de médicaments hormonaux (y compris des contraceptifs hormonaux), avec l'insulinome, avec une hypertrophie des cellules bêta.
Une diminution de la teneur en peptide c est typique du diabète sucré insulino-dépendant, avec hypoglycémie (y compris alcoolique), sous stress.

Normalement, le niveau de C-peptide est de 0,5 à 2,0 μg / l.

L'analyse est effectuée à jeun, après une pause de 12 heures dans l'alimentation, seule l'eau potable est autorisée.

332 commentaires

bonne journée!
Gonflement, problèmes de vaisseaux sanguins, prise de poids, cellulite prononcée, tests réussis:
Indice Homa 0,9, insuline 3,8, glucose 4,7, peptide c 232 à un taux de 260. La créatine, l'urée sont normales. Augmentation du sodium.
Ce que disent ces analyses?

Christina, bon après-midi.
Toutes les analyses à l'exception du c-peptide sont normales, si le résultat de l'analyse d'insuline est indiqué en μed / l. Si l'insuline est indiquée en pmol / l, alors les tests peuvent parler de diabète de type 1, mais le type 1 se caractérise par une perte de poids, pas un gain.
Vous devez voir un gynécologue, vérifier le travail des ovaires.
Et la consultation d'un cardiologue est nécessaire, car l'œdème peut indiquer une violation du cœur. De plus, le sodium est augmenté.

Test sanguin du peptide C

Des analyses de sang

description générale

Un peptide de jonction (peptide C) fait partie de la chaîne peptidique de la proinsuline, dont le clivage produit de l'insuline. L'insuline et le C-peptide sont les produits finaux de la transformation de la proinsuline dans les cellules β des îlots du pancréas (pancréas) suite à l'exposition à l'endoleptidase. Dans ce cas, l'insuline et le peptide C sont libérés dans la circulation sanguine en quantités équimolaires.

La demi-vie plasmatique du peptide C est plus longue que celle de l'insuline: pour le peptide C - 20 minutes, pour l'insuline - 4 minutes. C'est pour cette raison que le C-peptide est présent dans le sang environ 5 fois plus que l'insuline, et donc le rapport C-peptide / insuline est de 5: 1. Cela suggère la conclusion que le C-peptide est un marqueur plus stable que l'insuline. L'insuline est éliminée du système circulatoire par le foie et le peptide C par les reins. La détection de la concentration en peptide C dans le sang permet de caractériser la fonction de synthèse résiduelle des cellules β (après stimulation par le glucagon ou le tolbutamide), en particulier chez les patients traités par insuline hétérogène. En médecine pratique, la détection du peptide C est utilisée pour déterminer le facteur causal de l'hypoglycémie. Par exemple, chez les patients atteints d'insulinome, une augmentation significative de la concentration de C-peptide dans le sang est révélée. Pour confirmer le diagnostic, un test d'inhibition du C-peptide est réalisé. Le matin, du sang est prélevé sur le patient pour détecter le peptide C, après quoi l'insuline est perfusée par voie intraveineuse à raison de 0,1 U / kg pendant une heure, et le sang est à nouveau prélevé pour analyse. Si le taux de peptide C après perfusion d'insuline diminue de moins de 50%, on peut supposer avec certitude que le patient a une tumeur sécrétant de l'insuline. L'analyse du peptide C vous permet également d'évaluer la sécrétion d'insuline dans le contexte de l'utilisation d'insuline exogène, en présence d'autoanticorps contre l'insuline.

Le peptide C, contrairement à l'insuline, ne réticule pas avec les anticorps anti-insuline (AT), ce qui permet de déterminer la teneur en insuline endogène chez les patients diabétiques par son taux. Sachant que les préparations médicales d'insuline ne contiennent pas de peptide C, son taux dans le sérum sanguin peut être utilisé pour évaluer la fonction des cellules β du pancréas chez les patients atteints de diabète sucré traités par insuline.

Comment est la procédure?

Le sang pour l'analyse du peptide C est prélevé dans la veine cubitale à jeun. Le dernier repas doit avoir lieu au moins 8 heures avant l'étude. 24 heures avant l'étude, exclure la consommation de boissons alcoolisées et une heure - arrêter de fumer.

Indications pour la prescription d'un test sanguin pour le peptide C

  • diagnostic différentiel du diabète sucré de type 1 et de type 2;
  • choix de tactiques pour traiter le diabète sucré;
  • évaluation de la fonction résiduelle des cellules β chez les patients diabétiques dans le contexte de l'insulinothérapie;
  • identification et contrôle de la rémission du diabète sucré juvénile;
  • diabète chez les adolescents obèses;
  • prédire l'évolution du diabète sucré;
  • diagnostic de l'insulinome;
  • suspicion d'hypoglycémie artificielle;
  • infertilité;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • évaluation de la probabilité de pathologie fœtale chez les femmes enceintes atteintes de diabète sucré;
  • évaluation de la sécrétion d'insuline dans les maladies du foie;
  • contrôle après résection du pancréas.

Décodage du résultat de l'analyse

  • insulinome;
  • métastases ou récidive d'insulinome;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • hypertrophie des cellules β;
  • Anticorps contre l'insuline;
  • diabète sucré non insulino-dépendant de type 2;
  • hypoglycémie lors de la prise d'hypoglycémiants oraux de dérivés de sulfonylurée;
  • somatotropinome;
  • apudome;
  • la prise de nourriture;
  • prendre des médicaments (œstrogènes, progestérone, glucocorticoïdes, chloroquine, danazol, contraceptifs oraux);
  • diabète sucré de type 2;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • syndrome des ovaires polykystiques.
  • l'introduction d'insuline exogène;
  • diabète sucré de type 1;
  • diabète sucré de type 2 (sauf au stade précoce);
  • diabète de type 1 insulino-dépendant;
  • hypoglycémie alcoolique;
  • état stressant;
  • Anticorps contre les récepteurs de l'insuline dans le diabète sucré de type 2 résistant à l'insuline;
  • chirurgie radicale du pancréas.

Normes

Taux: 0,78-1,89 ng / ml (SI: 0,26-0,63 mmol / L).

Maladies pour lesquelles un médecin peut demander un test sanguin du peptide C

Diabète sucré (types 1 et 2)

Dans le diabète sucré de type 2, non insulino-dépendant, une augmentation de la concentration en peptide C est observée.
Dans le diabète sucré de type 2, une augmentation de la concentration de C-peptide est observée à un stade précoce.
Dans le diabète sucré de type 1, la concentration de C-peptide dans le sang est faible.
Dans le diabète sucré de type 2 (à l'exception du stade précoce), la concentration de peptide C dans le sang est faible.
Dans le diabète sucré de type 1 insulino-dépendant, une diminution de la concentration de peptide C est observée.

syndrome de Cushing

Dans la maladie d'Itsenko-Cushing, une augmentation de la concentration de C-peptide est observée.

L'insuffisance rénale chronique

En cas d'insuffisance rénale chronique, la concentration de peptide C dans le sang est augmentée.

Syndrome des ovaires polykystiques

Avec le syndrome des ovaires polykystiques, la concentration de peptide C dans le sang est augmentée.

Hormone C-peptide: pourquoi et quand elle est augmentée et diminuée

Le peptide C est une substance qui reste lorsque l'insuline est clivée de la pro-hormone proinsuline. Le test C-peptide permet de connaître le niveau de synthèse d'insuline et de glucides dans le sang du patient. Il est important de savoir quelle est la menace si le peptide C est élevé et dans quelles limites le taux fluctue.

Quelle est cette hormone

Le peptide C (également un peptide de connexion) n'est rien de plus qu'une protéine proinsuline, qui se forme pendant la synthèse de l'insuline. Cette hormone reflète la vitesse de production d'insuline. Le pancréas produit un certain nombre d'hormones dont le corps a besoin. De cet organe, l'insuline est injectée dans le sang. En l'absence de cette hormone, le glucose ne peut pas commencer à être synthétisé, c'est pourquoi il s'accumule dans le corps.

Le mécanisme de la dégradation de la proinsuline

Si le test sanguin n'est pas effectué à temps, le patient peut tomber dans le coma diabétique. Cette condition est observée dans le diabète sucré de type 1. Avec le diabète du 2e degré, l'absorption du glucose est souvent entravée par un excès de poids qui survient lorsque le métabolisme est perturbé. Et dans ce cas, le glucose s'accumule dans le sang. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller la glycémie et de donner régulièrement du sang pour la recherche..

Les médecins modernes préfèrent déterminer le niveau de peptide C plutôt que d'insuline, car la concentration de ce dernier dans le sang est inférieure.

L'introduction du peptide C en association avec l'insuline minimise le risque de complications du diabète sucré. Bien que cette hormone ne soit pas encore entièrement comprise, on sait avec certitude qu'elle est utile pour le corps et atténue l'évolution du diabète..

Lorsque les niveaux d'hormones sont élevés

Le peptide C est abaissé ou augmenté, l'analyse révèle avec précision, elle montre également la rapidité de la formation d'insuline, ce qui est très important dans certaines maladies. Un résultat élevé est possible avec:

  • diabète sucré;
  • être en surpoids;
  • oncologie;
  • insuffisance rénale;
  • prendre des hormones;
  • carcinome pancréatique;
  • hypertrophie des cellules bêta.

Les raisons de la baisse du niveau peuvent être les suivantes:

  • diabète dans un état hypoglycémique;
  • diabète de type 1;
  • diminution de la concentration de glucose dans le corps;
  • stress.

Lorsqu'un test C-peptide est prescrit

Avant l'analyse, les boissons alcoolisées ne doivent pas être consommées un jour, 6-8 heures avant l'étude, il est interdit de manger, mais vous pouvez boire de l'eau, une heure avant l'analyse, vous devez arrêter de fumer. L'analyse du peptide C est effectuée comme suit: le sang d'une veine est placé dans un tube à essai spécial et centrifugé.

Le résultat de l'étude sur le C-peptide permet de prescrire le traitement le plus correct, de former les types de thérapie et également de contrôler les maladies du pancréas.

Les niveaux de peptide C sont généralement les mêmes que les niveaux d'insuline. Vous pouvez connaître le résultat 3 heures après l'intervention. Après avoir donné du sang veineux pour analyse, vous pouvez reprendre votre mode de vie, votre régime alimentaire et vos médicaments habituels. Vous pouvez consulter un endocrinologue au sujet de la livraison de l'analyse et du traitement ultérieur..

Un test sanguin est prescrit pour le diabète de type 1 et de type 2, la maladie des ovaires polykystiques, le syndrome de Cushing et d'autres maladies où la connaissance du niveau de cette hormone est nécessaire. En présence d'un excès de poids, d'une soif constante, d'un enthousiasme pour la quantité d'urine, il est recommandé de mener une étude sur le niveau de C-peptide dans le sang.

L'insuline et le peptide C sont produits dans le pancréas, par conséquent, en cas de maladies possibles de cet organe, un test sanguin de laboratoire est prescrit. À l'aide de l'analyse, les phases de rémission sont déterminées, de sorte que le traitement puisse être ajusté. L'hormone est souvent abaissée lors d'une exacerbation du diabète.

Les patients atteints d'insulinome ont des taux élevés de peptide de connexion. Après l'élimination de l'insulinome, le niveau de cette substance dans le corps change. Une valeur supérieure à la normale indique une récidive de carcinome ou de métastases.

Souvent, les diabétiques passent à l'insuline des pilules, vous devez donc surveiller la concentration de l'hormone dans le plasma du patient.

La norme chez les adultes et les enfants

La norme chez les femmes et les hommes ne fait aucune différence. Le taux ne change pas avec l'âge des patients et varie de 0,9 à 7,1 ng / ml. La norme chez les enfants est individuelle et est déterminée par un spécialiste pour chaque cas. Le taux de cette substance à jeun varie de 0,78 à 1,89 ng / ml.

L'insulinothérapie entraîne une diminution du taux de cette hormone. Cela informe sur la réaction normale du pancréas à l'apparition d'insuline supplémentaire dans le corps. Souvent, l'hormone à jeun ne dépasse pas la norme. Cela signifie que le taux de peptide C dans le sang ne peut pas indiquer le type de diabète chez le patient..

Dans ce cas, vous devez également effectuer des tests stimulés pour identifier le taux individuel:

  • à l'aide d'injections de glucagon (il est interdit aux personnes souffrant d'hypertension ou de phéochromocytome):
  • test de tolérance au glucose.

Il est préférable de passer les deux tests pour obtenir le résultat le plus précis..

Comment déchiffrer le résultat

Le décodage du test de laboratoire est divisé en concentration accrue et concentration réduite. Chacun d'eux peut être observé dans un certain nombre de maladies..

  • tumeur pancréatique;
  • métastases ou récidive tumorale;
  • insuffisance rénale;
  • diabète sucré de type 2;
  • quantité insuffisante de glucose dans le sang.
Tumeur pancréatique

  • l'introduction de l'insuline artificielle;
  • diabète de type 1 et 2;
  • stress;
  • chirurgie du pancréas.

Dans le premier cas, il existe une forte probabilité de carcinome pancréatique bénin ou malin..

Pour augmenter la production de cette hormone, l'insuline doit être injectée dans le corps. Cela doit être fait avec un diagnostic précisément confirmé, le traitement doit être prescrit par un spécialiste.

IndiceNorme
Protéines totales63 à 90 g / l
Créatinine44 à 97 μmol / L (g)
62 à 124 μmol / L (m)
Urée2,5 à 8,3 mmol / L
SCF> 90 ml / min / 1,73 m2
Cholestérol total3,3 à 6,2 mmol / L
LDL= 1 mmol / L (m)
> = 1,2 mmol / L (g)
Triglycérides