Taux de sucre dans le sang

11 minutes Auteur: Lyubov Dobretsova 1250

La concentration de glucose dans le plasma sanguin est vérifiée lors d'une analyse biochimique ou l'étude est attribuée séparément. Quelle devrait être la norme de sucre dans le sang, déterminée par les valeurs de référence de l'hématologie clinique.

En comparant les résultats d'analyse obtenus avec des indicateurs standard, le médecin évalue l'état du taux de glucose et le stade des changements dans le métabolisme des glucides. Si nécessaire, le patient est référé pour un examen complémentaire.

Le rôle biologique du glucose

Glucose (C6H12À PROPOS6) - le glucide principal, un monosaccharide, qui est d'une grande importance biologique pour le plein fonctionnement de l'organisme. C'est la principale ressource énergétique et source de nutrition pour le cerveau, le SNC (système nerveux central).

La formation de glucose se produit pendant la décomposition et la fermentation des produits glucidiques et des acides aminés isolés des aliments protéinés. La partie principale du monosaccharide est absorbée par la circulation sanguine, les restes sont traités dans le foie, formant la réserve de polysaccharides du corps - glycogène.

L'hormone endogène du pancréas (insuline) «capte» les molécules de glucose libérées dans le sang et les déplace dans la circulation sanguine vers les tissus et les cellules du corps. La clé d'un taux de sucre normal est la synthèse complète de l'insuline et une réponse intracellulaire adéquate à son action..

Avec une production insuffisante d'insuline ou une violation de sa perception par les cellules, le glucose s'accumule dans le sang humain et le corps perd son approvisionnement énergétique. En conséquence, l'activité cérébrale s'affaiblit, les capacités physiques diminuent, la circulation sanguine est altérée.

Facteurs affectant les niveaux de sucre

La modification de la concentration de glucose dans le sérum ou le plasma est influencée par des troubles pathologiques du corps et des caractéristiques psychophysiques. L'écart des indicateurs de sucre par rapport à la norme peut être dû à:

  • addictions gastronomiques aux aliments riches en glucides;
  • changements liés à l'âge;
  • IMC élevé (indice de masse corporelle);
  • faible niveau d'activité physique;
  • état neuropsychologique (détresse, troubles psychopathiques);
  • maladies chroniques du système digestif, des systèmes cardiovasculaire et endocrinien;
  • Dépendance à l'alcool;
  • statut hormonal (périodes de ménopause et de grossesse chez la femme);
  • médicaments prolongés ou incorrects (bêtabloquants, diurétiques, médicaments hormonaux, etc.).

Des «sauts» de glycémie sont observés chez les personnes ayant un travail et un repos irréguliers.

Indications pour tester la glycémie

Une analyse de routine du sang veineux pour le sucre est incluse dans la liste des tests de laboratoire:

  • examen médical;
  • dépistage périnatal des femmes enceintes;
  • VVK et VTEK;
  • examen de suivi des diabétiques.

Les indications d'une étude non programmée sont des plaintes symptomatiques présentées par le patient. Les principaux sont:

  • polydipsie (soif constante);
  • polyphagie (augmentation de l'appétit);
  • pollakiurie (mictions fréquentes);
  • SFC ou syndrome de fatigue chronique (somnolence, manque de force mentale et physique, diminution du tonus, etc.).

Une surveillance préventive annuelle de la glycémie est considérée comme nécessaire:

  • Pour les femmes en période de préménopause et pendant la ménopause. L'excès de poids et les déséquilibres hormonaux (carence en progestérone et en œstrogène dans le contexte d'une synthèse accrue de l'insuline) augmentent les chances de développer une résistance à l'insuline - une diminution de la réponse cellulaire à la production et à l'action de l'hormone.
  • Enfants dont la génétique est dysfonctionnelle. En présence de diabète sucré de type 1 chez les parents et les proches parents, l'enfant hérite d'une prédisposition à la maladie.
  • 40 ans et plus. Les risques de développer un prédiabète et un diabète sont les changements liés à l'âge dans la sensibilité des tissus à l'insuline, un IMC élevé, la consommation d'alcool.
  • Patients souffrant d'obésité, d'athérosclérose, de cardiopathie chronique.

Le test doit être attribué à un nouveau-né si une femme a reçu un diagnostic de GDM (diabète sucré gestationnel) pendant la grossesse.

Mesure du sucre

Le plasma sanguin ou le sérum obtenu par défibrination est examiné. Des informations fiables sur l'état de la glycémie peuvent être obtenues à partir des résultats de l'analyse du biofluide prélevé dans une veine ou un doigt à jeun. La différence entre les indicateurs de sang veineux et capillaire est de 12% et est prise en compte lors de l'évaluation des données finales.

La mesure des valeurs de glucose après les repas (glycémie postprandiale) est réalisée dans le cadre du diagnostic de diabète sucré insulino-dépendant et non insulino-dépendant, état pré-diabétique, chez les femmes enceintes avec suspicion de GDM. Les diabétiques contrôlent seuls le sucre post-repas.

L'unité de mesure du glucose sur le territoire de la Fédération de Russie est la millimole par litre. Le nombre de mmol dans le sang peut être mesuré indépendamment à l'aide d'un lecteur de glycémie portable ou d'un bracelet intelligent multifonctionnel. La technique de laboratoire pour déterminer la glycémie est plus complexe et précise.

Le prélèvement sanguin pour le sucre est effectué dans n'importe quelle clinique sous la direction d'un médecin ou dans un centre clinique et diagnostique rémunéré à la demande du patient. Une personne en bonne santé et un patient diabétique ont des taux de glycémie différents. Pour les diabétiques, des normes distinctes sont fournies selon lesquelles le stade d'indemnisation de la maladie est évalué.

Le stade du diabète sucré est défini comme:

  • Stade initial ou compressé. L'hyperglycémie peut être corrigée avec des antihyperglycémiants. Les valeurs de glycémie sont proches de la normale.
  • Sous-compensation. Elle se caractérise par une gravité modérée de l'évolution de la maladie avec le développement de complications. Le maintien d'une glycémie normale n'est pas toujours possible.
  • Décompensation. Maladie en phase terminale avec hyperglycémie persistante et maladies vasculaires concomitantes.

Au stade décompensé, il existe un risque de développer un coma diabétique.

Taux glycémique à jeun

Le taux de sucre dans le sang d'un doigt à jeun varie de 3,3 à 5,5 mmol / L. Les résultats idéaux se situent entre 4,2 et 4,6 mml / L. Avec des résultats allant de 5,7 à 6,7 mmol / L, un prédiabète est diagnostiqué. La limite inférieure des valeurs de glucose pour le sang veineux est de 3,5 mmol / L, la limite supérieure est de 6,1 mmol / L.

Le prédiabète est une diminution de la capacité adéquate du corps à assimiler les glucides, sinon c'est une violation de la tolérance au glucose. Avec un prédiabète diagnostiqué, la concentration en sucre est surestimée, mais n'atteint pas les limites de l'hyperglycémie sévère.

Contrairement au vrai diabète sucré, la condition est réversible; il est possible de restaurer des valeurs normales de glycémie en révisant le régime alimentaire. Le patient se voit prescrire un régime «Tableau numéro 9», destiné aux diabétiques.

Caractéristiques d'âge de la glycémie

Pour les personnes qui ont franchi le cap des soixante ans, un déplacement des valeurs de 0,6 à 0,8 mmol / l à la hausse n'est pas une pathologie. Cela est dû à la diminution de la sensibilité des tissus à l'insuline liée à l'âge..

De 14 à 40 ans40 à 60 ans60 ans et plus
3,3-5,53,5-5,73,5 à 6,3

À l'âge de 90 ans et plus, des valeurs de 6,7 à 6,9 mmol / L sont autorisées. Les caractéristiques d'âge de la glycémie sont distinguées chez les enfants de moins de 14 ans, ce qui est associé à la formation du système immunitaire et des niveaux hormonaux.

Chez les adolescents, à partir de la puberté, les valeurs de glycémie ne diffèrent pas des valeurs adultes. Pour un nouveau-né et des tout-petits de moins de 3-4 semaines, les limites glycémiques de 2,7 à 4,4 mmol / l sont considérées comme normales.

Jusqu'à un anJusqu'à 3 ansJusqu'à 5 ansJusqu'à 7 ans7-14 ans
2,8 à 4,4 mmol / l3,5 à 4,5 mmol / L3,5 à 5,0 mmol / L3,3 à 5,3 mmol / L3,5 à 5,4 mmol / L

Chez les nourrissons, le prélèvement sanguin pour la recherche est effectué à partir du talon ou du doigt.

Caractéristiques de genre

Le taux de glucose dans le plasma sanguin n'est pas classé par sexe, à l'exception de la grossesse, de la période préménopausique et de la ménopause chez la femme. À 40 ans et plus, le statut hormonal féminin change constamment, par conséquent, une légère augmentation des indicateurs est autorisée (de 0,2 mmol / l).

En période périnatale, le changement du niveau glycémique s'explique par la production active de la progestérone, l'hormone sexuelle stéroïde, qui inhibe partiellement la synthèse de l'insuline. De plus, dans la seconde moitié de la grossesse, les hormones endocrines du placenta apparaissent dans le corps de la femme..

Lors du dépistage prévu, les femmes enceintes ne font pas seulement un test de glycémie de base, mais subissent également des tests de tolérance au glucose (GTT). Cela est nécessaire pour la détection rapide du GDM ou le diagnostic de diabète manifeste (une maladie diagnostiquée pour la première fois pendant la grossesse).

La norme de glycémie et de GTT chez la femme enceinte est présentée dans le tableau (en mmol / l):

Indicateur et diagnosticGlycémie à jeunUne heure après le chargement2 heures plus tard
niveau normal7,0
GDM10,0-
diabète manifeste11,1

Le test de tolérance au glucose est un test par étapes de la glycémie. Dans un premier temps, l'analyse est effectuée à jeun, puis le patient reçoit une charge de glucose sous forme d'une solution aqueuse de glucose (75 substances pour 200 ml d'eau). En outre, un prélèvement sanguin est effectué deux fois avec un intervalle de 60 minutes. GTT est prescrit non seulement pendant la gestation, mais également pour le diagnostic du diabète de type 1 et de type 2.

aditionellement

Si les résultats du test ne sont pas satisfaisants, le test sanguin de base doit être répété. Le diabète sucré n'est pas diagnostiqué pour une seule violation du niveau glycémique. Les écarts d'indicateurs peuvent être causés par:

  • mauvaise préparation pour le prélèvement sanguin;
  • surcharge psychologique avant d'aller au laboratoire;
  • infections virales aiguës;
  • prendre des médicaments.

Chez la femme, le SPM (syndrome prémenstruel) peut se refléter sur la glycémie. Si les résultats de microscopies répétées sont surestimés, le patient se voit attribuer un test de tolérance au glucose, une étude du taux d'hémoglobine glycosylée (HbA1C), un test urinaire pour le sucre (glycosurie), un test sanguin pour l'insuline et le C-peptide, etc..

Glycémie post-repas chez les personnes en bonne santé

La concentration de glucose dans le sang pendant la journée n'est pas très stable et change à plusieurs reprises. Selon le régime alimentaire et le rythme de travail, la glycémie le soir peut augmenter ou diminuer.

La glycémie est affectée par:

  • la quantité et la composition des aliments et des boissons consommés;
  • niveau d'activité physique;
  • prendre des médicaments;
  • état psycho-émotionnel.

Étant donné que le repas du soir ne doit pas être plus tard que 3 heures avant le repos nocturne, la norme de glycémie autorisée avant le coucher varie de 3,3 à 5,7 mmol / l. En l'absence de dysfonctionnement endocrinien, les taux les plus bas sont enregistrés la nuit. Entre 2 et 4 heures du matin, la quantité de sucre dans le sang ne dépasse pas 3,9-4,0 mmol / l.

Immédiatement après un repas, les mesures de glycémie ne sont pas prises en raison des caractéristiques biochimiques du métabolisme des glucides. Avant le début de la synthèse active de l'insuline, un quart d'heure s'écoule après que les aliments pénètrent dans l'organisme. Le niveau le plus élevé de glycémie postprandiale est observé après 60 minutes. après manger.

Pour une personne qui ne souffre pas de pathologie endocrinienne, l'indicateur de glucose correspond à 8,9 mmol / L l'estomac plein. Les normes pour les enfants vont de 8,0 à 8,3 mmol / l. Après une heure, les valeurs de glucose commencent à baisser progressivement. 2 heures après un repas, la glycémie normale ne dépasse pas 7,8 mmol / l.

Pour ramener la glycémie à ses valeurs initiales, qui sont de 3,5 à 5,5 mmol / l, un intervalle de trois heures d'abstinence alimentaire est nécessaire. Le système digestif féminin traite la nourriture plus rapidement que le mâle. Par conséquent, la formation de glucose et son absorption par la circulation sanguine se produisent à une vitesse accélérée. L'énergie produite à partir du glucose est également consommée rapidement..

Avec un métabolisme sain, la courbe de sucre d'une femme peut monter et descendre légèrement plus vite que celle d'un homme. Selon le taux de réactions biochimiques dans le corps, le moment optimal pour vérifier la glycémie postprandiale est considéré comme un intervalle de deux heures..

Glycémie chez les diabétiques

Pour les personnes atteintes de diabète sucré, un contrôle glycémique est fourni pour l'analyse de base, la GTT et l'étude de l'hémoglobine glycosylée (HbA1C). La substance est formée par l'attachement non fermenté de molécules de glucose à l'hémoglobine. L'analyse de l'HbA1C fournit une évaluation objective de l'état de la glycémie pendant 4 mois. Cette étude est également réalisée dans le cadre du diagnostic primaire du diabète.

Catégorie d'âgeNormeValeurs limites
les enfants6%6,5%
adolescents et adultes6,5%7%
40 ans+7%7,5%
à 60 ans et plus7,5%8%

Pour les diabétiques, un taux glycémique à jeun allant jusqu'à 6,1 mmol / L est considéré comme une bonne compensation pour la maladie. Le taux d'hémoglobine glycosylée doit se situer dans la fourchette normale d'une personne âgée non diabétique. Les valeurs d'HbA1C et de glucose dans le sang (à jeun et à jeun) sont transformées en fonction du stade du diabète.

À jeun (en mmol / l)HbA1C (en%)Après les repas (en mmol / l)
compensation4.4-6.17,8> 9,5> 10,0
Absence de pathologieLe premier type de maladieDeuxième type
une heure après avoir mangé≤ 8,9jusqu'à 11,0≤ 9,0
2 heures.pas plus de 7,8≤ 10,0jusqu'à 8,7
3 heures.≤ 5,7jusqu'à 9,0≤ 7,5

Seul un endocrinologue peut diagnostiquer correctement la pathologie du système endocrinien sur la base de tests de laboratoire et d'un examen du matériel (échographie). N'auto-testez pas le glucose à la maison.

A propos des conditions de préparation de l'étude

Pour obtenir des résultats objectifs de l'analyse de base à la veille du prélèvement sanguin, le patient doit:

  • refuser d'utiliser des médicaments;
  • ne mangez pas de plats sucrés pour le dîner et ne buvez pas de boissons alcoolisées;
  • limiter les sports et autres activités physiques.

La condition principale est le respect du régime de jeûne pendant 8 à 12 heures. L'hygiène bucco-dentaire et le chewing-gum ne sont pas recommandés le jour de l'analyse.

Résultat

Les normes de glycémie (glycémie) sont réglementées par la médecine diagnostique clinique. Le niveau de glucose dans la circulation sanguine du patient reflète la performance du pancréas pour produire l'hormone insuline et l'état du métabolisme des glucides.

La glycémie normale à jeun se situe entre 3,3 et 5,5 mmol / L. Le taux limite de glycémie postprandiale (taux de glucose deux heures après avoir mangé) est de 7,8 mmol / l. Un léger déplacement de l'indicateur est autorisé:

  • chez les femmes pendant la gestation, pendant la période préménopausique et pendant la ménopause;
  • chez les personnes âgées de 60 ans+.

Les valeurs diabétiques dépendent du stade de développement de la maladie. Une seule augmentation des valeurs n'est pas un critère diagnostique du diabète. Des résultats de tests de glycémie insatisfaisants sont à la base de tests de laboratoire complexes et d'un examen échographique du pancréas. Seul un endocrinologue peut déchiffrer correctement les données obtenues.

Quand un test de glycémie est-il effectué?

Un test de glycémie est l'une des méthodes de diagnostic biochimique les plus couramment utilisées. Avec son aide, il est possible d'évaluer l'état du métabolisme des glucides dans le corps et, en conséquence, la nature de l'évolution des réactions métaboliques. Cela est dû au fait que le glucose est la principale source d'énergie pour le fonctionnement de nombreux organes et systèmes du corps humain. Par conséquent, si son contenu dans le sang change, diverses conditions pathologiques se développent. Parlons plus en détail de cette analyse, car cela permettra à une personne de naviguer correctement dans les prescriptions du médecin.

Qu'est-ce que le glucose?

Plus de 50% de l'apport énergétique du corps se produit à la suite de réactions oxydatives dans lesquelles le glucose est impliqué. La principale source de son apport dans le corps est la nourriture, qui contient des glucides. Une fois dans la circulation sanguine puis dans le foie, les glucides complexes sont décomposés en glucides simples (glucose). Une partie du glucose peut être formée à la suite de réactions de gluconéogenèse, c'est-à-dire à partir de graisses et de protéines. Tous ces processus sont sous contrôle hormonal..

Ainsi, le niveau de glucose dans le corps est le reflet d'un certain nombre de processus. Ceux-ci inclus:

  • glycogénolyse - processus de décomposition des glucides complexes, qui s'accompagne de la formation de glucose;
  • glycogenèse - le processus de formation de glycogène (glucide complexe) à partir du glucose;
  • gluconéogenèse (voir ci-dessus);
  • glycolyse - le processus de dégradation du glucose en atomes qui composent cette molécule.

Comme mentionné, toutes ces réactions sont contrôlées par certaines hormones. Par conséquent, le niveau de glucose peut indirectement évaluer l'équilibre hormonal dans le corps et identifier ses possibles violations. Les principales hormones impliquées dans ces processus sont les suivantes:

  • insuline. Il permet la dégradation du glucose pour produire de l'énergie (hypoglycémie). Si sa carence est observée (cette condition se développe dans le diabète sucré), alors les cellules du corps humain sont dans un état de faim énergétique;
  • glucagon (augmente les niveaux de glucose dans le corps);
  • hormone de croissance (a également un effet hyperglycémique);
  • hormone stimulant la thyroïde (provoque une hyperglycémie);
  • hormones thyroïdiennes - thyroxine et triiodothyronine (a également un effet contre-insulaire);
  • cortisol (a un effet similaire);
  • adrénaline (également appelée hormones contre-insulaires).

Le don de sang pour le sucre provient généralement d'une veine. Cependant, il convient de garder à l'esprit que la concentration de glucose dans le sang artériel et veineux est différente. Cela est dû au fait que les cellules consomment constamment cette substance énergétique, par conséquent, le sang qui en sort (veineux) contient toujours moins de glucose. Normalement, le glucose dans l'urine ne doit pas être excrété. Si une telle condition est observée, cela indique que la glycémie est suffisamment élevée et dépasse le seuil de filtration. Le seuil de filtration est la concentration de glucose dans le sang à laquelle il passe à travers la membrane des glomérules rénaux et, par conséquent, apparaît dans l'urine. Typiquement, le seuil de filtration est de 10 mmol / l.

Les principales indications pour déterminer le taux de glucose dans le sang

L'indication principale quand il est nécessaire de donner du sang pour le sucre est le diagnostic de diabète sucré, c'est-à-dire une carence en insuline absolue ou relative. Avec l'aide de cette étude, il est possible de déterminer le diabète sucré de type 1 (insulino-dépendant) et de type 2 (insulino-indépendant). Compte tenu de l'incidence croissante de cette pathologie, les personnes suivantes sont à risque, qui déterminent le taux de sucre dans le sang:

  • personnes de plus de 45 ans;
  • les personnes en surpoids;
  • grands enfants à la naissance (tous 4 kg ou plus);
  • hérédité accablée pour cette maladie.
  • pathologie des organes du système endocrinien, en particulier les glandes surrénales et la glande thyroïde;
  • pathologie hépatique, qui s'accompagne d'une défaillance de cet organe;
  • grossesse;
  • suspicion d'un processus oncologique hormonalement actif dans le corps.

Comment bien se préparer à l'étude?

De nombreuses personnes s'intéressent à la question de savoir où le sang est prélevé pour le sucre, comment se préparer à l'étude et d'autres questions.

Afin d'obtenir des résultats fiables, vous devez respecter votre régime alimentaire habituel la veille. Il est considéré comme une erreur d'exclure les aliments contenant des glucides facilement digestibles la veille du test. Cela faussera l'état réel du métabolisme des glucides, car les résultats obtenus seront inférieurs aux vrais (on parle de diabète sucré).

Il est également important de tenir compte du fait que le sang est donné pour le sucre à jeun, par conséquent, vous ne pouvez pas manger le matin avant l'étude. L'heure optimale pour le test se situe entre 8 et 11 heures. Vous devez être conscient que la faim prolongée (plus de 14 heures) et un intervalle trop court entre les aliments et le prélèvement sanguin (moins de 8 heures) peuvent fausser les résultats. Si plus de 14 heures s'écoulent après un repas, le corps commence à ressentir une faim d'énergie, ce qui conduit à l'activation de ces processus qui augmentent la glycémie..

Le sang à analyser peut être obtenu à la fois à partir d'une veine (injection intraveineuse) et d'un doigt (dans ce cas, du sang capillaire est obtenu). Les valeurs normales de sucre dans ces deux cas seront différentes, ce qui doit être pris en compte lors de l'interprétation des résultats de l'étude. Un test de glycémie express peut également être effectué. Il implique l'utilisation d'un glucomètre à cet effet, tandis que le sang capillaire est analysé.

Interprétation des résultats obtenus

Les résultats obtenus doivent être correctement interprétés afin de poser un diagnostic précis. Par conséquent, il est nécessaire de connaître les valeurs normales de glycémie. Étant donné que différentes méthodes peuvent être utilisées, le laboratoire doit indiquer les valeurs (de référence) acceptables sur le formulaire de réponse. Le plus souvent, la limite supérieure de la norme est considérée comme étant de 5,5 mmol / l et la limite inférieure est de 3,3 mmol / l. Cependant, des fluctuations sont possibles ici.

Le décodage d'un test de glycémie doit également prendre en compte l'âge du patient, car chaque âge a ses propres normes. Progressivement, avec l'âge, la limite supérieure de la glycémie normale augmente, mais seulement légèrement. Ainsi, chez les personnes de plus de 90 ans, il approche 6,5-6,7 mmol / l.

Ainsi, les résultats obtenus peuvent caractériser trois états principaux, à savoir:

  • normoglycémie (cette condition devrait être chez les personnes en bonne santé);
  • hyperglycémie (glycémie élevée);
  • hypoglycémie (glycémie basse).

Le plus souvent, un état hyperglycémique indique la présence d'un diabète sucré. Mais cela peut aussi être le signe d'une autre maladie. Ça peut être:

  • tumeur surrénale;
  • augmentation de la fonction thyroïdienne;
  • gigantisme et acromégalie, dans lesquels le niveau d'hormone de croissance est augmenté;
  • pathologie du pancréas (inflammation, fibrose kystique, etc.);
  • insuffisance rénale et hépatique;
  • accident vasculaire cérébral et crise cardiaque.

Les conditions suivantes entraînent généralement une hypoglycémie:

  • augmentation de l'activité physique;
  • diminution de la fonction thyroïdienne;
  • pathologie hépatique;
  • Néoplasmes malins;
  • maladies héréditaires, caractérisées par une perturbation du fonctionnement normal des enzymes, etc..

En conclusion, il convient de noter que le glucose, étant le principal produit énergétique, détermine le fonctionnement normal des organes et des systèmes du corps humain. Par conséquent, un test sanguin biochimique, qui détermine le sucre dans le corps, est la méthode de recherche la plus populaire. Cela est dû à la grande valeur diagnostique de cette méthode de diagnostic, qui est combinée avec simplicité et disponibilité. À cet égard, presque chaque personne a rencontré cette analyse au moins une fois dans sa vie. Par conséquent, la connaissance de la façon de bien se préparer à l'étude, ainsi qu'une orientation approximative dans les résultats obtenus fourniront une aide inestimable à une personne..

Comment la glycémie est indiquée dans les tests et quels tests le montrent

Que signifient les lettres dans le décodage de l'analyse biochimique

Si la biochimie du sang est étudiée, une personne met la main sur un résultat, qui contient de nombreuses abréviations, abréviations. Afin de décoder correctement l'analyse, vous devez savoir ce que signifient les lettres indiquées sur le formulaire standard.

Les indicateurs suivants sont étudiés au cours d'une étude biochimique:

  • GLU. Il représente le glucose. Sa valeur donne une évaluation du fonctionnement du système endocrinien humain. Une augmentation de cet indicateur signale un état pré-diabétique, gestationnel, premier ou deuxième type de diabète. Le glucose est responsable du métabolisme des glucides;
  • HGB (Hb). Signifie hémoglobine. La valeur normale varie de 120 à 140 g / l. Responsable du transport du dioxyde de carbone, de l'oxygène vers les organes. Participe à la correction du pH. Donne une caractéristique de la concentration d'hémoglobine dans une portion entière de sang. Une valeur faible indique une anémie, une carence en acide folique ou en fer. Les paramètres surestimés sont un signe d'épaississement du sang, d'obstruction intestinale, de brûlures, de fatigue physique;
  • HCT (Ht). Indique un hématocrite. Indique le rapport érythrocytes / sérum. Ne reflète pas la quantité totale de globules rouges. Sa valeur optimale pour les femmes est de 35 à 45%, pour les hommes de 39 à 49%. Il augmente avec le diabète sucré, les malformations cardiaques congénitales, la diarrhée, les vomissements. Diminue avec l'anémie, la grossesse (à partir du cinquième mois de la naissance d'un enfant);
  • RBC. Sous RBC, les médecins désignent le nombre de globules rouges. Pour les femmes, la valeur optimale se situe au niveau de 3,8-5,5x1012 / l, pour les hommes - 4,3-6,2x1012 / l, les enfants - 3,8-5,5x1012 / l. Les globules rouges sont en forme de disque. Ce sont des globules rouges sériques. Ils transportent l'oxygène vers les organes et les tissus et transportent le dioxyde de carbone vers les poumons. Une diminution de l'indicateur indique une anémie, une carence en vitamines B12 et B9 et une perte de sang importante à la suite d'une blessure. Les érythrocytes augmentent avec l'inflammation, la déshydratation, l'intoxication alcoolique, le tabagisme, la surcharge physique;
  • WBC. C'est le nombre de leucocytes dans le sérum. Ils se forment dans la moelle osseuse, les ganglions lymphatiques. La valeur optimale varie dans la plage de 4,0 à 9,0 × 109 / l. Ce sont des globules blancs. Ils sont responsables du soutien du système immunitaire. Un écart par rapport à la norme indique la progression de l'inflammation;
  • PLT. Indique le nombre de plaquettes. Ce sont des éléments sanguins qui empêchent la perte de sang. Ils participent à la formation de caillots sanguins. La valeur optimale est de 180-320 × 109 / l. Une diminution de l'indicateur indique qu'une personne a tendance à saigner;
  • LYM. Dans le formulaire d'analyse biochimique, vous pouvez voir deux valeurs: LYM% (LY%) et LYM # (LY #). Le premier est déchiffré comme le contenu relatif des lymphocytes, le second - comme absolu. La norme LYM% est 25-40%, LYM # - 1,2-3,0x109 / l. Les lymphocytes sont responsables de la production d'anticorps, de l'immunité contre divers micro-organismes, des virus. Le dépassement de la norme indique une leucémie lymphocytaire, une tuberculose, une pathologie infectieuse.

Décodage d'un test sanguin général pour hommes et femmes adultes

La formule sanguine complète est l'un des services les plus couramment utilisés pour évaluer la santé.

Pour que les résultats des tests soient aussi fiables que possible, il est nécessaire de bien préparer leur livraison.

Vous pouvez obtenir des conseils sur les résultats de la recherche effectuée lors d'un rendez-vous gratuit avec un spécialiste.

Si nécessaire, vous pouvez obtenir des services médicaux sans quitter votre domicile.

Économisez de l'argent sur les services médicaux en devenant membre d'un programme de rabais spécial.

Le contrôle qualité de la recherche en laboratoire clinique, réalisé selon les normes internationales, est un argument de poids lors du choix d'un centre médical.

Une formule sanguine complète est l'un des tests diagnostiques les plus courants et les plus nécessaires. Il permet au médecin d'évaluer la formule sanguine du patient et de tirer rapidement des conclusions primaires sur son état..

Désignations latines dans l'analyse générale

Un test sanguin général est la première étude pour laquelle un médecin compétent rédige une référence pour vérifier l'état général du corps du patient. En présence d'inflammation, un processus oncologique, la composition sanguine selon les résultats d'une étude générale aura des écarts par rapport à la norme.

Sur le formulaire d'analyse générale, vous pouvez voir les désignations suivantes en latin:

  • Hgb. C'est l'hémoglobine. La norme pour les femmes est de 120-140 g / l, pour les hommes - 130-160 g / l. Diminue avec anémie, problèmes rénaux, saignements internes. Il augmente avec la déshydratation, l'insuffisance cardiaque, les pathologies du système sanguin;
  • Rbc. Ce sont des érythrocytes. Ils contiennent de l'hémoglobine. La norme pour les femmes est de 3,7-4,7x1012 / l, pour les hommes de 4,0-5,1x1012 / l. La concentration diminue avec la perte de sang, l'anémie, l'inflammation de nature chronique, en fin de grossesse. Le niveau d'érythrocytes augmente dans les maladies des poumons, des bronches, des reins, du cœur, du foie, lors du traitement avec des médicaments contenant des hormones;
  • Wbc. Indique les leucocytes. La norme pour les deux sexes est de 4,0 à 9,0 x 109 / l. L'indicateur diminue en présence d'une infection virale dans le corps, en prenant des anticonvulsivants et des analgésiques. Le nombre de leucocytes augmente dans les infections, l'inflammation, les allergies, les néoplasmes. La prise de médicaments hormonaux cardiaques contribue également à augmenter cet indicateur;
  • Plt. Ce sont des plaquettes. Leur valeur optimale est de 180-320x109 / l. La concentration diminue en cas d'empoisonnement, de déséquilibre hormonal, de pathologies hépatiques, de maladies de la rate, lors de la prise de diurétiques, d'antibiotiques, d'hormones, de nitroglycérine. Une augmentation est observée avec l'inflammation, dans la période postopératoire;
  • ESR. Il représente la vitesse de sédimentation des érythrocytes. Montre l'évolution de la maladie. La valeur optimale est de 2 à 15 mm / h pour les femmes, de 2 à 10 mm / h pour les hommes. Le niveau diminue avec une mauvaise circulation sanguine, un choc anaphylactique. ESR augmente en présence d'infection, d'inflammation, de déséquilibre hormonal, d'anémie, de problèmes rénaux. Ce taux augmente également pendant la grossesse..

Analyse de décodage

Le taux de glycémie est de 3,8 à 5,5 mmol / l ou 70 à 100 mg / dl. Lors de l'analyse de l'hémoglobine glyquée, la valeur de glucose normale est comprise entre 4 et 6%.

Hyperglycémie

Les taux élevés de glucose (sucre) dans le sang sont appelés hyperglycémie. Une augmentation temporaire (physiologique) du taux de glucose peut se produire après une surcharge physique, de l'anxiété, du stress ou du tabagisme. L'hyperglycémie est considérée comme un symptôme de la maladie lorsqu'un taux élevé de sucre est noté dans plusieurs analyses indépendantes.

Le taux de glucose augmente dans les maladies suivantes:

  • le diabète sucré est une pathologie du système endocrinien qui survient lorsque l'insuline est insuffisante (une hormone spéciale du pancréas qui participe au métabolisme du glucose); les autres signes de diabète sucré sont des changements de poids corporel, la soif, des mictions fréquentes, une cicatrisation lente;
  • phéochromocytome - une maladie du système endocrinien, dans laquelle une quantité accrue d'hormones adrénaline et norépinéphrine est libérée dans le sang; autres signes de phéochromocytome - une forte augmentation de la pression artérielle d'une personne à des valeurs très élevées, un rythme cardiaque rapide, une sensation de peur, de transpiration;
  • maladies du système endocrinien, dans lesquelles le niveau d'hormones qui contribuent à la libération de glucose dans le sang augmente; ces maladies comprennent la maladie ou le syndrome de Cushing (pathologie de la glande pituitaire), la thyrotoxicose (pathologie de la glande thyroïde);
  • les maladies chroniques du foie telles que l'hépatite, le cancer, la cirrhose;
  • maladies du pancréas - pancréatite chronique ou aiguë, tumeur pancréatique;
  • prendre certains médicaments, tels que les diurétiques, les contraceptifs oraux, les anti-inflammatoires stéroïdiens.

Hypoglycémie

Une forte baisse de la glycémie est appelée hypoglycémie..

  • régime extrêmement faible en calories; dans ce cas, le glucose est absorbé par l'organisme sans résidu;
  • la présence de longues pauses entre les repas;
  • charges sportives intenses;
  • abus d'aliments sucrés; lorsque des aliments sucrés pénètrent dans le corps, le glucose monte rapidement dans le sang, provoquant une production excessive d'insuline, suivie d'une forte diminution de la teneur en glucose;
  • consommation de boissons alcoolisées et gazeuses.

Les niveaux de glucose inférieurs à la normale lors d'un test de glycémie sont courants chez ceux qui suivent un régime strict pendant une longue période. Les symptômes d'hypoglycémie comprennent la transpiration, la pâleur, les tremblements, les palpitations cardiaques, l'anxiété, la léthargie, les évanouissements, l'irritabilité et la faim..

Chimie sanguine

L'analyse biochimique est une sous-espèce d'un test sanguin général et est effectuée dans les cas où des écarts d'indicateurs par rapport aux valeurs normales ont été trouvés dans un test sanguin général. L'analyse permet de clarifier le diagnostic ou de corriger le traitement prescrit. Dans un test sanguin biochimique, les désignations sont une abréviation alphabétique ou un nom général pour un indicateur. Considérez le décodage des désignations d'un test sanguin biochimique:

  • Protéines totales. C'est la quantité totale de protéines dans le sang, est impliquée dans la coagulation du sang, le transport de diverses substances vers les organes et les tissus. Normalement, cela correspond à des valeurs de 64 à 84 g / l. Dépasser la norme peut parler d'infections, d'arthrite, de cancer.
  • Glu signifie glucose. Normalement, il ne dépasse pas 3,30-5,50 mmol / l. Une augmentation de l'indicateur signale le développement du diabète sucré. Dans le corps, le glucose est responsable du métabolisme des glucides..
  • Urée. Formé lors de la dégradation des protéines. Normalement, il est de 2,5 à 8,3 mmol / l. La valeur de l'indicateur augmente avec les maladies rénales, l'obstruction intestinale, les maladies du système urinaire.
  • LDL, HDL désignent dans un test sanguin biochimique le taux de cholestérol, qui participe au métabolisme des graisses, à la production de vitamine D et affecte le fonctionnement des hormones sexuelles. La plage normale est de 3,5 à 6,5 mmol / l. Cet indicateur augmente avec l'athérosclérose, les maladies cardiovasculaires, les maladies du foie.
  • BIL - bilirubine. Le pigment est de couleur rouge-jaune, formé après la dégradation de l'hémoglobine. La bilirubine totale se compose de bilirubine indirecte et directe, correspond normalement à des valeurs de 5-20 μmol / l. Une forte augmentation de l'indicateur indique un manque de vitamine B12, le développement de la jaunisse, du cancer.
  • Créatinine. C'est un indicateur de la fonction rénale, participe au métabolisme énergétique des tissus. Le niveau de la norme dépend du poids corporel d'une personne et est de 53 à 115 μmol / l. En règle générale, une augmentation de cet indicateur indique une insuffisance rénale..
  • α-amylase, amylase - amylase. Favorise la dégradation et la digestion des glucides. La valeur normale de l'α-amylase est de 28-100 U / L, pour l'amylase pancréatique - 0-50 U / L. Une augmentation de l'indicateur peut indiquer une péritonite, une pancréatite, un diabète sucré et certaines autres maladies..
  • lipase - lipase. Une enzyme dans le pancréas qui décompose les graisses. Normalement, il ne dépasse pas 190 unités / l. Lors du déchiffrement des désignations d'un test sanguin biochimique, une augmentation de l'indicateur indiquera le développement de maladies du pancréas.
  • ALAT (ALT) - alanine aminotransférase. Une enzyme spéciale utilisée pour diagnostiquer la fonction hépatique. L'ALAT apparaît dans le sang si les cellules du foie, du cœur et des reins sont détruites. Normalement, l'indicateur ne doit pas dépasser 41 unités / l. chez les hommes et 31 unités / l. chez les femmes.

Nous avons donné un décodage des désignations d'un test sanguin biochimique par rapport aux indicateurs les plus courants et standards. Outre ces désignations dans le test sanguin pour la biochimie, il existe d'autres indicateurs: gamma-HT, phosphatase alcaline, LDL (lipoprotéine de basse densité), triglycérides, K + (potassium), Na (sodium), Cl (chlore), protéine C-réactive, le fer. Ces valeurs, s'écartant de la norme, peuvent également indiquer des violations dans le corps humain..

Comme vous pouvez le voir, connaissant les désignations dans les tests sanguins et les limites des valeurs normales, vous pouvez déterminer indépendamment si l'indicateur se situe dans la plage normale. Cependant, n'oubliez pas que seul un médecin peut effectuer le décodage correct de l'analyse..

Test sanguin décodage des lettres latines et désignation

Avant de procéder au décodage dans le test sanguin, vous devez comprendre la terminologie. Le sang est un tissu conjonctif du corps humain, qui a une structure moléculaire liquide. Le plasma et les cellules en suspension: les leucocytes, les érythrocytes et les plaquettes, sont ce milieu très liquide du sang humain. Sous l'influence d'une contraction rythmique constante du cœur, une circulation sur deux se produit dans tout le système vasculaire humain. La fraction massique du sang par rapport au poids total d'une personne est en moyenne d'environ 7%. Tout le monde sait que le sang est rouge ou rouge foncé..

Cela est nécessaire pour identifier certains symptômes de la maladie et établir un diagnostic précis. Lors du décodage des données de laboratoire, une image complète de l'état du sang dans le corps s'ouvre. En conséquence, en effectuant un test sanguin biochimique, il est possible de déterminer avec précision les méthodes et les méthodes de traitement. Il existe de nombreuses désignations différentes utilisées lors du décodage. Il n'est pas du tout nécessaire pour une personne ordinaire de connaître tous les chiffrements et codes. Il y a des personnes spécialement formées pour cela. Néanmoins, pour une compréhension générale, vous pouvez en considérer certains..

Analyse détaillée

Dans une analyse détaillée, vous pouvez suivre les taux de glycémie pendant une période allant jusqu'à 3 mois. Si sa quantité dépasse la norme établie (6,8 mmol / l), une personne peut être diagnostiquée avec un diabète sucré. Cependant, de faibles taux de sucre (moins de 2 mmol / l) sont dangereux pour la santé et provoquent parfois des processus irréversibles dans le système nerveux central..

Souvent, les résultats de l'analyse sont détectés par le pourcentage d'hémoglobine et de molécules de glucose. Cette interaction s'appelle la réaction de Maillard. Avec une teneur accrue en sucre dans le sang, le taux d'hémoglobine glyquée augmente plusieurs fois plus rapidement.

Notation du sucre dans l'analyse des contraintes

Chaque test est désigné en utilisant la désignation latine du glucose Glu. Comme déjà présenté ci-dessus, 3,3-5,5 mmol / L est considéré comme la norme. Avec la biochimie, les indicateurs changent légèrement, en fonction de l'âge d'un patient particulier. Cependant, ces détails peuvent être considérés comme insignifiants et ne pas être pris en compte, ils ne sont importants que pour les spécialistes et sont nécessaires dans certains cas extrêmes, lorsque l'indicateur est à la frontière.

Parfois, il est nécessaire non seulement d'examiner le sang, mais également de prendre des données avec la charge pour comparaison. Cela signifie qu'avant le test, une personne est engagée dans une certaine activité physique, cela se passe toujours sous la surveillance de médecins en toute sécurité. C'est souvent ce test qui ajoute une précision supplémentaire aux résultats..

L'indicateur jusqu'à 7,8 mmol / l peut atteindre et cela ne sera pas considéré comme un diagnostic définitif, si une charge a été donnée pendant le test, il est important d'ajuster le traitement s'il y a un chiffre de 11 ou plus. Des taux de glucose élevés sont principalement un signal fort que le corps commence déjà à souffrir de diabète.

Parfois, il y a un niveau réduit. C'est extrêmement rare, mais la limite inférieure de la norme ou même une forte diminution signifie une grave baisse de glucose, qui peut être causée par un empoisonnement

Des taux de glucose élevés sont principalement un signal fort que le corps commence déjà à souffrir de diabète. Parfois, il y a un niveau réduit. C'est extrêmement rare, mais la limite inférieure de la norme ou même une forte diminution signifie une grave baisse de glucose, qui peut être causée par un empoisonnement.

Des tests de glycémie sont nécessaires sur une base régulière, en particulier pour les personnes dont les grands-parents avaient des problèmes similaires. De plus, par exemple, une étude biochimique peut donner des informations détaillées sur l'état du corps et peut fournir des données sur d'autres diagnostics.

Cela aide facilement à prêter attention à la maladie en temps opportun et à commencer un traitement efficace à temps.

  • politique de confidentialité
  • Conditions d'utilisation
  • Pour les titulaires de droits d'auteur
  • Adénome
  • Non classé
  • Gynécologie
  • Muguet
  • À propos du sang
  • Psoriasis
  • Cellulite
  • Les ovaires

À quoi sert la détermination du glucose?

La glycémie est le principal indicateur reflétant le travail du métabolisme des glucides dans le corps humain. Toute une cascade d'organes et de systèmes est responsable du métabolisme des glucides dans le corps, de sorte que par le niveau de glucose dans le plasma et l'hémoglobine, on peut juger de l'activité fonctionnelle de tels organes et systèmes comme le pancréas, le foie, le système neurohumoral.

Il est particulièrement important de contrôler les taux de glucose plasmatique chez les personnes souffrant de diverses formes de diabète sucré. Dans le diabète, il y a une violation de la production d'insuline basale - une hormone responsable de l'utilisation du glucose, ce qui conduit à l'accumulation de ce dernier dans le sang, tandis que les cellules du corps commencent littéralement à mourir de faim et à subir un déficit énergétique. Pour les patients atteints de diabète de type insulino-dépendant, une surveillance constante de la glycémie sanguine est vitale, car une surdose d'insuline ou son manque affecte de manière significative la progression du diabète sucré. Ce n'est qu'avec l'aide d'une détermination constante du sucre qu'il est possible de maintenir le glucose à des valeurs optimales..

Test de glycémie, norme et prédiabète

Nous avons donc fait un test sanguin. La glycémie à jeun normale n'est pas supérieure à 5,6 mmol / L. La valeur seuil pour le diagnostic du diabète sucré est de 7,0 mmol / l et plus. Qu'est-ce qu'il y a entre?

Et quelques règles plus simples qui seront utiles pour ceux qui ont des taux de glucose élevés:

  • Mangez des fruits et des légumes crus; l'ajout de beurre et de crème sure à la salade augmente leur teneur en calories.
  • Choisissez des aliments faibles en gras. Cela s'applique aux yaourts, au fromage, au fromage cottage.
  • Essayez de ne pas faire frire les aliments, mais de les faire bouillir, de les cuire au four ou de les cuire. De telles méthodes de traitement nécessitent moins d'huile, ce qui signifie que la teneur en calories sera plus faible..
  • «Si vous voulez manger, mangez une pomme. Si vous ne voulez pas de pomme, vous ne voulez pas manger. " Évitez de grignoter des sandwichs, des chips, des noix, etc..

Des types d'analyses pour le sucre, comme on les appelle, sont effectués et leur décodage

En règle générale, un test de glycémie est effectué en perçant le doigt avec une aiguille jetable en métal. Si vous prenez du sang dans une veine, son taux sera 12% plus élevé, car une certaine quantité de glucose des capillaires a déjà réussi à s'échapper dans les cellules et le sucre n'a nulle part où aller des gros vaisseaux. Il existe plusieurs types d'études de ce type, mais la plus fiable est l'analyse standard de laboratoire, qui est effectuée dans tous les établissements médicaux..

Les valeurs normales pour le sang capillaire sont de 3,3 à 5,5 mmol / litre, le sang veineux est de 6,1 mmol / litre. Si le sang d'un doigt sur la feuille de test montre une concentration de sucre supérieure à 5,5 unités, il existe un risque de développer un prédiabète, et des valeurs supérieures à 6,1 mmol / L pour le sang capillaire et à 7 mmol / L pour le sang veineux sont déjà une raison de diagnostiquer le diabète sucré. ". Les taux de sucre dans le sang chez les enfants, les adultes et les personnes âgées sont les mêmes.

Analyse de laboratoire standard et test rapide

Les principaux tests de glycémie sont des méthodes de laboratoire et express. Une étude standard est réalisée à la clinique sous la direction du médecin le matin à jeun, en perçant le doigt avec une aiguille spéciale. Il existe également un test express qui consiste à mesurer le sucre à l'aide d'un lecteur de glycémie portable. Cette méthode est précise tant que les piles sont neuves, que le lecteur est en bon état de fonctionnement et que les bandelettes réactives sont stockées correctement. Les lecteurs de glycémie sont disponibles gratuitement dans les pharmacies à un prix abordable, ce qui permet aux personnes atteintes de diabète de surveiller leur glycémie à domicile.

Si le médecin a ordonné un test sanguin avec stress, cela signifie que deux tests seront effectués. Tout d'abord, ils prélèveront le matin à jeun le principal échantillon sanguin de laboratoire pour le sucre, puis ils donneront 100 grammes de glucose sous forme de sirop ou de comprimés. Quelques heures après la prise de glucose, un autre test sera effectué. Le prélèvement sanguin dans ce cas est effectué à partir d'une veine, car il donne des indicateurs plus précis des fluctuations des niveaux de sucre.

Hémoglobine glyquée

Il existe également une analyse qui vous permet de déterminer avec précision la quantité d'hémoglobine liée aux molécules de glucose, et c'est ce qu'on appelle un test d'hémoglobine glyquée. Il aide à déterminer le succès du traitement du diabète sucré et, pour sa mise en œuvre, le sang est prélevé sur le patient à tout moment de la journée. Les patients prennent une telle analyse chaque semaine pendant 3 mois. Regardez la vidéo pour une description plus détaillée de cette étude:

Test de tolérance au glucose

Pour réfuter ou confirmer le diagnostic, des tests supplémentaires sont effectués, par exemple, un test de sensibilité au glucose, lorsque le sang d'une personne est prélevé pendant deux heures quatre fois: le premier à jeun le matin, le second une heure après que la personne ait bu 75 grammes de glucose, puis chaque demi heure. Les résultats du prélèvement par les médecins sont évalués tout au long du test..

Analyse du sucre et du cholestérol

La teneur élevée en sucre et en cholestérol montrera un test sanguin biochimique, qui est utilisé dans tous les domaines de la médecine, reflétant l'état fonctionnel de tous les systèmes et organes. L'échantillonnage pour cette étude est réalisé à partir d'une veine à jeun. Avant cela, vous ne pouvez pas vous brosser les dents, prendre des médicaments par jour et, dès le petit matin, il est interdit de boire ou de manger quoi que ce soit. L'analyse biochimique montre non seulement le taux de cholestérol et de sucre, mais les médecins l'utilisent pour connaître le niveau d'urée, de protéines, de créatinine, de transaminase, de tous les minéraux: sodium, magnésium, calcium, potassium et autres.

Quel est le nom d'un test sanguin pour le diabète sucré et ses types

Combattre le DIABÈTE sans succès pendant de nombreuses années?

Chef de l'Institut: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir le diabète en prenant chaque jour...

Cependant, tous les patients ne connaissent pas le nom d'un test sanguin pour le diabète sucré (ce qui pose des difficultés particulières dans les cas où un patient souhaite effectuer lui-même un test de sucre dans un laboratoire commercial sans consulter un médecin).

Types de recherche

La glycémie peut être déterminée par des tests. Le plus simple est d'analyser le sucre de l'échantillon. Les analyses d'urine sont plus souvent prescrites comme mesure supplémentaire. Le moyen le plus simple de connaître la glycémie consiste à prélever un échantillon au doigt avec un lecteur de glycémie à domicile et des bandelettes réactives. Si vous obtenez un résultat surestimé, vous devez consulter un médecin pour prescrire des études complémentaires et poser un diagnostic.

  1. Le test de tolérance au glucose est réalisé «avec stress». Le patient est prélevé à jeun, puis il boit 75 ml de glucose, dilués dans 300 ml d'eau. Après une demi-heure, une heure, une heure et demie et deux heures après cela, l'échantillon est de nouveau prélevé. En conséquence, nous pouvons conclure sur la dynamique de l'accumulation et de l'assimilation des glucides. Une conclusion est rédigée à ce sujet par un assistant de laboratoire ou un médecin et sur sa base un diagnostic est posé;
  2. Un test d'hémoglobine glyquée (associée à des composés du glucose) n'est pas toujours prescrit. Il est le plus souvent utilisé comme étude complémentaire. Son contenu dans le test sanguin montre la quantité de glucose qui y a été injectée récemment. Dans le formulaire des résultats, ses désignations vont d'un simple nom à l'abréviation HbA1c;
  3. Test d'urine du matin pour la teneur en glucose. La norme de sucre dans l'urine est zéro, c'est-à-dire qu'ils sont absents. Désignation sous la forme - "Glucose", rarement "Glu";
  4. Un test d'urine de 24 heures est prescrit lorsque le glucose a été détecté dans le type précédent (et aussi, dans un test sanguin). En même temps, un échantillon de 150 ml est prélevé sur toute l'urine de la journée et analysé pour le glucose;
  5. Étude de l'urine pour la présence et la concentration de corps cétoniques. Les corps cétoniques sont formés à partir de la combustion des dépôts graisseux, qui se produit lorsque les cellules ne reçoivent pas suffisamment de glucose pour être converties en énergie. Il n'y a pas de tel indicateur dans le test sanguin..

Attribuez les recherches nécessaires et dites comment s'appelle l'analyse du diabète sucré, la plus nécessaire et la plus informative dans ce cas. S'il y a des écarts dans les lectures, il est préférable de ne pas s'automédiquer, mais de chercher immédiatement une aide qualifiée.

Décoder les résultats

Souvent, un test sanguin pour le diabète sucré comporte un certain nombre d'indicateurs caractéristiques. Leur signification est déchiffrée ci-dessous..

La norme de la glycémie chez les adultes et les enfants

La glycémie est un indicateur important qui doit se situer dans la plage normale pour les adultes et les enfants. Le glucose est le principal substrat énergétique pour la vie du corps, c'est pourquoi la mesure de son niveau est importante pour les personnes atteintes d'une maladie aussi courante que le diabète. Sur la base des résultats obtenus, on peut juger de la prédisposition à l'apparition de la maladie chez les individus sains et de l'efficacité du traitement prescrit chez les patients avec un diagnostic déjà connu..

Qu'est-ce que le glucose, ses principales fonctions

Le glucose est un glucide simple, grâce auquel chaque cellule reçoit l'énergie nécessaire à la vie. Après être entré dans le tractus gastro-intestinal, il est absorbé et envoyé dans la circulation sanguine, à travers lequel il est ensuite transporté vers tous les organes et tissus.

Mais tout le glucose ingéré avec les aliments n'est pas converti en énergie. Une petite partie de celui-ci est stockée dans la plupart des organes, mais la plus grande quantité est déposée dans le foie sous forme de glycogène. Si nécessaire, il est capable de se décomposer à nouveau en glucose et de combler le manque d'énergie.

Le glucose a un certain nombre de fonctions dans le corps. Les principaux sont:

  • maintenir les performances du corps au bon niveau;
  • substrat énergétique de la cellule;
  • saturation rapide;
  • maintien des processus métaboliques;
  • capacité de régénération par rapport au tissu musculaire;
  • désintoxication en cas d'empoisonnement.

Tout écart de la glycémie par rapport à la norme entraîne une violation des fonctions ci-dessus..

Principe de la régulation de la glycémie

Le glucose est le principal fournisseur d'énergie pour chaque cellule du corps, il soutient tous les mécanismes métaboliques. Pour maintenir la glycémie dans les limites normales, les cellules bêta du pancréas produisent une hormone - l'insuline, qui peut abaisser le glucose et accélérer la formation de glycogène..

L'insuline est responsable de la quantité de glucose stockée. À la suite d'un dysfonctionnement du pancréas, une insuffisance d'insuline se produit, par conséquent, la glycémie augmente au-dessus de la normale.

Taux de sucre dans le sang du bout des doigts

Table de référence adulte.

Taux de sucre avant les repas (mmol / l)Taux de sucre après les repas (mmol / l)
3,3-5,57,8 ou moins

Si le niveau de glycémie après avoir mangé ou la charge en sucre est de 7,8 à 11,1 mmol / l, un diagnostic d'altération de la tolérance aux glucides (prédiabète) est posé

Si l'indicateur est supérieur à 11,1 mmol / l, il s'agit du diabète sucré.

Valeurs normales dans le sang veineux

Tableau des indicateurs normaux par âge.

Âge

Taux de glucose, mmol / l

Nouveau-nés (1 jour de vie)2,22-3,33Nouveau-nés (2 à 28 jours)2,78-4,44Enfants3,33-5,55Adultes de moins de 60 ans4.11-5.89Adultes de 60 à 90 ans4,56-6,38

La norme de glycémie chez les personnes de plus de 90 ans est de 4,16 à 6,72 mmol / l

Tests pour déterminer la concentration de glucose

Pour déterminer le niveau de glucose dans le sang, il existe les méthodes de diagnostic suivantes:

Glycémie (glucose)

Du sang total prélevé sur le doigt est nécessaire pour l'analyse. Habituellement, l'étude est réalisée à jeun, à l'exception d'un test de tolérance au glucose. Le plus souvent, le taux de glucose est déterminé par la méthode de la glucose oxydase. En outre, pour les diagnostics express dans des conditions d'urgence, des glucomètres peuvent parfois être utilisés.

Le taux de sucre dans le sang pour les femmes et les hommes est le même. Les indicateurs glycémiques ne doivent pas dépasser 3,3 - 5,5 mmol / l (dans le sang capillaire).

Hémoglobine glyquée (HbA1c)

Cette analyse ne nécessite pas de formation particulière et peut révéler avec plus de précision les fluctuations de la glycémie au cours des trois derniers mois. Le plus souvent, ce type d'examen est prescrit pour surveiller la dynamique du diabète sucré ou pour identifier une prédisposition à la maladie (prédiabète).

La norme de l'hémoglobine glyquée est de 4% à 6%.

Chimie sanguine

Avec l'aide de cette étude, la concentration de glucose dans le plasma du sang veineux est déterminée. Le sang est prélevé à jeun. Les patients ne connaissent souvent pas cette nuance, ce qui conduit à des erreurs de diagnostic. Les patients sont autorisés à boire de l'eau ordinaire. Il est également recommandé de réduire le risque de situations stressantes et de reporter les activités sportives avant de passer..

Fructosamine sanguine

La fructosamine est une substance formée à la suite de l'interaction des protéines sanguines et du glucose. Sur la base de sa concentration, on peut juger de l'intensité de la dégradation des glucides au cours des trois dernières semaines. Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la fructosamine est effectué à partir d'une veine à jeun.

Valeurs de référence (norme) - 205-285 μmol / l

Test de tolérance au glucose (GTT)

Chez les gens ordinaires, le «sucre avec une charge» est utilisé pour diagnostiquer le prédiabète (altération de la tolérance aux glucides). Un autre test est prescrit aux femmes enceintes pour diagnostiquer le diabète gestationnel. Son essence réside dans le fait que le patient est prélevé deux fois et parfois trois fois.

Le premier prélèvement est effectué à jeun, puis 75 à 100 grammes de glucose sec sont agités dans l'eau (en fonction du poids corporel du patient), et après 2 heures l'analyse est reprise.

Parfois, les endocrinologues disent qu'il est correct d'effectuer une GTT non pas 2 heures après la charge de glucose, mais toutes les 30 minutes pendant 2 heures.

C-peptide

La substance qui résulte de la dégradation de la proinsuline est appelée c-peptide. La pro-insuline est le précurseur de l'insuline. Il se décompose en 2 composants - l'insuline et le peptide C dans un rapport de 5: 1.

Par la quantité de C-peptide, on peut indirectement juger de l'état du pancréas. L'étude est prescrite pour le diagnostic différentiel du diabète de type 1 et de type 2 ou d'insulinome suspecté.

La norme du c-peptide est de 0,9 à 7,10 ng / ml

À quelle fréquence devriez-vous vérifier le sucre pour une personne en bonne santé et un diabétique?

La fréquence du dépistage dépend de votre état de santé général ou de votre prédisposition au diabète. Les personnes atteintes de diabète J'ai souvent besoin de mesures de glucose jusqu'à cinq fois par jour, tandis que le diabète II prédispose à ne vérifier qu'une fois par jour, et parfois une fois tous les deux jours.

Pour les personnes en bonne santé, il est nécessaire de subir ce type d'examen une fois par an, et pour les personnes de plus de 40 ans, en raison de pathologies concomitantes et à des fins de prévention, il est conseillé de le faire une fois tous les six mois..

Symptômes de changements dans les niveaux de glucose

Le glucose peut à la fois augmenter fortement avec une quantité insuffisante d'insuline injectée ou avec une erreur dans le régime alimentaire (cette condition est appelée hyperglycémie) et diminuer avec une surdose d'insuline ou de médicaments hypoglycémiants (hypoglycémie). Par conséquent, il est si important de trouver un bon spécialiste qui vous expliquera toutes les nuances de votre traitement..

Considérez chaque état séparément.

Hypoglycémie

L'état d'hypoglycémie se développe lorsque la concentration de sucre dans le sang est inférieure à 3,3 mmol / L. Le glucose est le fournisseur d'énergie pour le corps, les cellules cérébrales réagissent particulièrement brusquement au manque de glucose, on peut donc deviner les symptômes d'une telle condition pathologique.

Il existe de nombreuses raisons pour abaisser la glycémie, mais les plus courantes sont:

  • surdosage d'insuline;
  • sports lourds;
  • abus de boissons alcoolisées et de substances psychotropes;
  • absence d'un des repas principaux.

Le tableau clinique de l'hypoglycémie se développe assez rapidement. Si un patient développe les symptômes suivants, il doit immédiatement informer son proche ou l'un des passants:

  • vertiges soudains;
  • mal de tête aigu;
  • sueur froide et moite;
  • faiblesse non motivée;
  • assombrissement des yeux;
  • confusion de conscience;
  • faim sévère.

Il convient de noter que les patients diabétiques s'habituent à cette condition au fil du temps et n'évaluent pas toujours sobrement leur état de santé général. Par conséquent, il est nécessaire de mesurer systématiquement la glycémie à l'aide d'un glucomètre..

De plus, il est conseillé à tous les diabétiques d'emporter quelque chose de sucré avec eux afin de stopper temporairement le manque de glucose et de ne pas donner une impulsion au développement d'un coma d'urgence aigu..

Hyperglycémie

Le critère diagnostique selon les dernières recommandations de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) est considéré comme un taux de sucre qui atteint 7,8 mmol / L et plus à jeun et 11 mmol / L 2 heures après un repas.

Une grande quantité de glucose dans la circulation sanguine peut entraîner le développement d'une urgence médicale - coma hyperglycémique. Pour éviter le développement de cette maladie, vous devez vous rappeler des facteurs qui peuvent augmenter la glycémie. Ceux-ci inclus:

  • une faible dose d'insuline incorrecte;
  • prise inattentive du médicament avec le passage de l'une des doses;
  • consommation d'aliments glucidiques en grande quantité;
  • des situations stressantes;
  • un rhume ou une infection;
  • usage systématique de boissons alcoolisées.

Pour savoir quand appeler une ambulance, vous devez connaître les signes de développement ou d'apparition d'une hyperglycémie. Les principaux sont:

  • sensation accrue de soif;
  • augmentation de la miction;
  • douleur intense dans les tempes;
  • fatigue accrue;
  • goût de pommes aigres dans la bouche;
  • déficience visuelle.

Le coma hyperglycémique est souvent mortel, c'est pourquoi il est important d'être attentif au traitement du diabète.

Comment prévenir le développement de conditions d'urgence?

La meilleure façon de traiter les urgences liées au diabète est de les empêcher de se développer. Si vous remarquez des symptômes d'augmentation ou de diminution de la glycémie, votre corps n'est plus en mesure de faire face seul à ce problème et toutes les capacités de réserve ont déjà été épuisées. Les mesures préventives les plus simples pour les complications sont les suivantes:

  1. Surveillez votre taux de glucose avec un glucomètre. Il ne sera pas difficile d'acheter un lecteur et les bandelettes de test nécessaires, mais cela vous évitera des conséquences désagréables.
  2. Prenez régulièrement des médicaments hypoglycémiants ou de l'insuline. Si le patient a une mauvaise mémoire, il travaille beaucoup ou est simplement distrait, le médecin peut lui conseiller de tenir un journal personnel, où il mettra une coche avant le rendez-vous terminé. Ou vous pouvez mettre une notification de rappel sur votre téléphone.
  3. Évitez de sauter des repas. Dans chaque famille, les déjeuners ou dîners en commun sont le plus souvent une bonne habitude. Si le patient est obligé de manger au travail, il est nécessaire de préparer à l'avance un récipient contenant des aliments préparés..
  4. Régime équilibré. Les personnes atteintes de diabète devraient faire plus attention à ce qu'elles mangent, en particulier pour les aliments riches en glucides..
  5. Mode de vie sain. Nous parlons de faire du sport, de refus de prendre des boissons alcoolisées fortes et des drogues. Il comprend également un sommeil sain de huit heures et la minimisation des situations stressantes..

Le diabète sucré peut entraîner diverses complications telles que le pied diabétique et réduire la qualité de vie. C'est pourquoi il est si important pour chaque patient de surveiller son mode de vie, de se rendre à des rendez-vous préventifs avec son médecin traitant et de suivre toutes ses recommandations à temps..