Diabète sucré grade 2

La teneur en glucides a un impact significatif sur son état. La quantité de plasma sanguin chez une personne en bonne santé et chez un patient atteint de diabète de type 2 présente de sérieuses différences.

Pour une personne en bonne santé, la quantité normale dans la circulation sanguine est considérée comme comprise entre 3,5 et 6,1 mmol / L. Lorsque la nourriture est consommée, la concentration plasmatique augmente pendant une courte période, mais sous l'influence de l'insuline, elle revient rapidement à la norme physiologique.

Avec la pathologie du deuxième type, une quantité insuffisante de synthèse d'insuline pancréatique se produit, ce qui entraîne une diminution plus lente des valeurs maximales de glucose plasmatique, et sa quantité constante reste constamment surestimée.

Avec le diabète sucré de type 2, la quantité de sucre dans le plasma sanguin?

La norme de sucre dans le diabète de type 2 ne doit pas dépasser celle d'une personne en bonne santé. Les étapes initiales du développement de la pathologie n'impliquent pas l'apparition de sauts de concentration dans le corps..

Pour cette raison, les symptômes du développement de la pathologie ne sont pas aussi prononcés. Très souvent, la détection du diabète de type 2 est aléatoire et intervient lors d'un examen de routine ou d'un examen associé à d'autres pathologies.

Dans le contexte du développement de la pathologie endocrinienne, le sucre en pathologie du deuxième type peut avoir des significations différentes et dépend d'un grand nombre de facteurs. Le patient est tenu de respecter strictement les règles d'une bonne nutrition et d'un régime d'exercice, ce qui permet de maintenir la concentration de glucose dans le plasma sanguin sous un contrôle strict. Cette approche de contrôle permet d'éviter le développement de conséquences négatives de la progression de la pathologie..

Lors d'un contrôle strict, la norme pour une maladie du deuxième type ne diffère pratiquement pas des valeurs chez une personne en bonne santé.

Avec la bonne approche de surveillance et une compensation adéquate de la maladie, le risque de développer des pathologies concomitantes est considérablement réduit.

Une surveillance régulière est nécessaire pour s'assurer que la valeur ne tombe pas à 3,5 et moins. Cela est dû au fait que le patient présentant de tels indicateurs commence à montrer des signes de développement d'un coma. En l'absence de mesures adéquates visant à augmenter la quantité de glucose, la mort peut survenir..

La quantité de sucre dans le sang dans la maladie de type II fluctue selon les indicateurs suivants:

  • à jeun - 3,6-6,1;
  • après un repas, mesuré deux heures après un repas, le taux ne doit pas dépasser 8 mmol / l;
  • avant de se coucher le soir, la quantité acceptable de glucides dans le plasma est de 6,2 à 7,5 mmol / l.

Avec une augmentation de la quantité supérieure à 10, le patient développe un coma hyperglycémique, qui peut menacer de conséquences très graves pour le corps associées à des violations, ces conséquences sont des dysfonctionnements dans le travail des organes internes et de leurs systèmes.

Glucose entre les repas

Chez les hommes et les femmes qui n'ont pas de problèmes de santé, les fluctuations du taux de sucre se situent entre 3,3 et 5,5 mmol / L. Dans la plupart des cas, cette valeur s'arrête près de la marque 4.6..

En mangeant, l'augmentation du taux de glucose est normale, la concentration de ce composant du plasma chez une personne en bonne santé augmente à 8,0, mais après un certain temps, cette valeur redevient normale en raison de la libération d'un volume supplémentaire d'insuline par le pancréas, ce qui aide à utiliser l'excès de glucose en le transportant vers les cellules des tissus insulino-dépendant..

Les niveaux de sucre dans le diabète de type 2 augmentent également après les repas. Dans le contexte de la pathologie, avant les repas, le contenu au niveau de 4,5 à 6,5 mmol par litre est considéré comme la norme. Idéalement, 2 heures après un repas, le taux de sucre ne doit pas dépasser 8,0, mais le contenu pendant cette période de l'ordre de 10,0 mmol / l est également acceptable pour le patient..

Dans le cas où les normes de sucre spécifiées pour une maladie ne sont pas dépassées, cela peut réduire considérablement les risques associés à l'apparition et à la progression de pathologies secondaires dans le corps du patient..

Ces pathologies lorsque la norme de sucre dans le sang est dépassée dans le diabète sucré de type 2 sont:

  1. Modifications athéroscléreuses de la structure des parois vasculaires du système circulatoire.
  2. Pied diabétique.
  3. Neuropathie.
  4. Néphropathie et quelques autres

Les médecins déterminent toujours le taux de sucre dans le sang d'un diabétique individuellement. Ce niveau peut être considérablement influencé par le facteur d'âge, tandis que la valeur normale de la quantité de glucose ne dépend pas du fait qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme..

Le plus souvent, le taux normal de glucides dans le plasma d'un diabétique est quelque peu surestimé par rapport à celui d'une personne en bonne santé..

Selon le groupe d'âge, le nombre peut varier chez les patients diabétiques comme suit:

  1. Pour les patients jeunes, il est souhaitable de maintenir une concentration de glucose de 6,5 unités à jeun et jusqu'à 8,0 unités 2 heures après un repas..
  2. Lorsqu'un diabétique atteint l'âge moyen, une valeur acceptable à jeun est de 7,0 à 7,5 et deux heures après un repas jusqu'à 10,0 mmol par litre.
  3. Des valeurs plus élevées sont autorisées dans la vieillesse. Avant les repas, 7,5 à 8,0 unités sont possibles, et après les repas en 2 heures - jusqu'à 11,0 unités.

Lors de la surveillance du glucose chez un patient diabétique, une valeur importante est la différence entre la concentration à jeun et après un repas, il est souhaitable que cette différence ne dépasse pas 3 unités.

Indicateurs pendant la grossesse, accompagnés de la forme gestationnelle de la maladie

La forme gestationnelle est, en fait, un type de pathologie du second type qui se développe chez la femme pendant la grossesse. Une caractéristique de la maladie est la présence de pics après avoir mangé avec une glycémie à jeun normale. Après l'accouchement, les anomalies pathologiques disparaissent.

Il existe plusieurs groupes à risque dans lesquels il est possible avec un degré de probabilité élevé de développer une forme gestationnelle de pathologie pendant la grossesse..

Ces groupes à risque comprennent:

  • mineures en état de grossesse;
  • les femmes ayant un poids corporel élevé;
  • les femmes enceintes qui ont une prédisposition héréditaire au développement d'un trouble;
  • les femmes portant un enfant et ayant des ovaires polykystiques;

Pour identifier la pathologie et contrôler le degré de sensibilité des cellules des tissus insulino-dépendant au glucose après 24 semaines de grossesse, un test spécifique est réalisé. À cette fin, le sang capillaire est prélevé à jeun et la femme reçoit un verre de solution de glucose. Après 2 heures, le biomatériau est ré-échantillonné pour analyse.

Dans l'état normal du corps, la concentration à jeun est de 5,5 et sous charge jusqu'à 8,5 unités.

Pour la mère et l'enfant, il est extrêmement important en présence de la forme gestationnelle de maintenir le taux de glucides à un niveau normal et physiologiquement déterminé..

Les valeurs les plus optimales pour une femme enceinte sont:

  1. Concentration maximale à jeun - 5,5.
  2. Une heure après avoir mangé - 7,7.
  3. Quelques heures après avoir mangé et avant le coucher - 6,6.

Si des écarts par rapport aux concentrations recommandées sont détectés, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir des conseils, ainsi que prendre les mesures adéquates pour compenser la teneur élevée en glucides..

Symptômes d'hyperglycémie dans le diabète

L'hyperglycémie est une condition accompagnant la pathologie, qui se manifeste par une augmentation des lectures de glucose dans le plasma du patient. L'état pathologique est divisé en plusieurs étapes en fonction de la gravité des symptômes caractéristiques, dont la manifestation dépend du niveau d'augmentation.

L'étape facile se caractérise par une légère augmentation des valeurs qui peuvent varier de 6,7 à 8,2. Le stade modéré est marqué par une augmentation du contenu de l'ordre de 8,3 à 11,0. En cas d'hyperglycémie sévère, le niveau monte à des valeurs de 16,4. Precoma se développe lorsque la valeur atteint 16,5 mmol par litre. Le coma hyperosmolaire se développe lorsque le niveau atteint 55,5 mmol / L.

La plupart des médecins considèrent les principaux problèmes liés à l'augmentation non pas des manifestations cliniques elles-mêmes, mais du développement des conséquences négatives de l'hyperinsulinémie. Un excès d'insuline dans le corps commence à avoir un effet négatif sur le travail de presque tous les organes et de leurs systèmes.

Sont affectés négativement:

  • reins;
  • Système nerveux central;
  • système circulatoire;
  • système d'organes de vision;
  • système musculo-squelettique.

Pour éviter le développement de phénomènes négatifs dans l'organisme en cas d'hyperglycémie, un contrôle strict de ce composant physiologiquement important est nécessaire et le respect de toutes les recommandations du médecin visant à arrêter une augmentation de la glycémie.

Comment suivre le diabète de type 2?

Lors de la surveillance, des mesures doivent être prises non seulement pour empêcher une augmentation de la concentration au-dessus de la normale, mais également pour empêcher une forte diminution des glucides..

Pour maintenir un taux normal et physiologiquement déterminé, le poids corporel doit être contrôlé. À cette fin, il est recommandé de passer à un horaire de repas fractionné avec le maintien d'un régime alimentaire particulier. Le menu du patient ne doit pas contenir d'aliments riches en glucides simples. Il est nécessaire d'abandonner complètement l'utilisation du sucre, en le remplaçant par un substitut synthétique ou naturel.

Il est conseillé aux diabétiques d'arrêter complètement de boire de l'alcool, en plus de cela, ils doivent arrêter de fumer.

Afin de réduire la valeur surestimée, si nécessaire, le médecin, avec le régime alimentaire, peut recommander l'utilisation d'un traitement médicamenteux. À cette fin, des médicaments hypoglycémiants sont utilisés, appartenant à divers groupes pharmacologiques..

Les principaux groupes de médicaments dont l'utilisation fait chuter les glucides sont:

  1. Dérivés de sulfonylurée - Maninil, Glibenclamide, Amaryl.
  2. Glinids - Novonorm, Starlix.
  3. Biguanides - Glucophage, Siofor, Metfogamma.
  4. Glitazones - Aktos, Avandy, Pyoglar, Roglit.
  5. Inhibiteurs de l'alpha glycosidase - Miglitol, Acarbose.
  6. Incrétinomimétiques - Onglisa, Galvus, Januvia.

Les pilules recommandées par le médecin doivent être utilisées à un dosage strict et strictement selon le schéma prescrit par le médecin. Une telle approche du traitement médicamenteux évitera les cas de forte baisse de glucose..

Pour obtenir des informations plus fiables sur la quantité de glucose, il est recommandé d'effectuer une analyse biochimique de la collecte quotidienne d'urine..

Le patient doit toujours avoir un produit sucré avec lui, ce qui permettra, si nécessaire, d'augmenter rapidement la faible concentration. À cette fin, à en juger par le grand nombre d'avis, les cubes de sucre de canne sont idéaux.

Diabète sucré de type 2

Dans le cas du diabète sucré de type 2 (DM), les médecins désignent généralement un type de maladie métabolique qui survient en raison d'une violation de l'interaction mutuelle de l'insuline avec les cellules tissulaires. La résistance à l'insuline des tissus s'accompagne d'une hyperglycémie et d'un certain nombre de symptômes caractéristiques. Selon les statistiques, c'est le diabète de type 2 dont souffrent la plupart des personnes (jusqu'à 90 pour cent) qui reçoivent un diagnostic de ce type de général. Examinons de plus près les causes de cette maladie, considérons les symptômes du diabète sucré, les méthodes de diagnostic et de traitement.

Antécédents médicaux

Un certain nombre de signes extérieurs de SD étaient connus à l'époque du grand Empire romain. Ensuite, cette maladie a été attribuée au problème de l'incontinence hydrique du corps. Ce n'est qu'au XXe siècle que les scientifiques et les médecins ont presque compris l'essence du problème - une violation du métabolisme des glucides. Pour la première fois, le postulat de l'existence du deuxième type de diabète sucré était G.P. Himsworth à la fin des années 40 du XXe siècle - c'est alors que les fondations de la thérapie de support classique ont été posées, qui sont toujours d'actualité, car, malgré le développement actif du secteur de la recherche en sciences médicales, des mécanismes de travail plus efficaces pour lutter contre le diabète n'ont pas encore été trouvés.

Raisons du diabète de type 2

Contrairement au diabète de type 1 avec sa production insuffisante d'insuline, dans la maladie de type 2, l'hormone est libérée suffisamment, souvent même au-dessus de la norme, mais elle n'abaisse pratiquement pas la glycémie, car les cellules tissulaires ne la perçoivent pas bien. Cependant, avec le temps, la fonction des îlots de Langerance, produisant trop d'insuline, diminue progressivement et le risque de transition du diabète sucré du type 2 au type 1 augmente..

La médecine moderne affirme que le diabète de type 2 est dû à une combinaison de facteurs génétiques et de la vie, alors que la grande majorité des cas de cette maladie sont détectés chez les personnes ayant un poids corporel accru, obèses.

Les causes classiques du diabète sucré de type 2, en tenant compte des facteurs ci-dessus, sont:

  1. Problèmes génétiques. Des études montrent que 20% des enfants dont les parents sont atteints de diabète de type 2 développent la même maladie..
  2. Obésité à des degrés divers. L'obésité abdominale entraîne une résistance à l'insuline tissulaire, avec une augmentation concomitante de la charge sur le pancréas.
  3. Changements liés à l'âge. Physiologiquement, au fil du temps, tous les tissus du corps d'une personne âgée acquièrent progressivement une résistance à l'insuline, et en présence d'une disposition au diabète de type 2, les risques d'apparition de la maladie après 40 ans augmentent rapidement, en particulier chez les personnes obèses.
  4. Infections virales. Diverses infections virales peuvent "déclencher le processus", surtout si elles infectent une personne plusieurs fois par an.
  5. Problèmes de pancréas. La pancréatite, le cancer et d'autres maladies, en particulier de type chronique, provoquent un diabète de type 2 secondaire.
  6. Dépression et stress. Les situations stressantes constantes et la dépression subséquente sont un facteur de risque supplémentaire.

Les symptômes du diabète de type 2

Les symptômes classiques du diabète de type 2 sont considérés comme:

  1. Miction abondante et soif.
  2. Obésité.
  3. Éruptions cutanées et démangeaisons.
  4. Infections fongiques privées (en particulier chez les femmes).
  5. Mauvaise cicatrisation des coupures, plaies et autres lésions cutanées.
  6. Malaise chronique général avec faiblesse musculaire, maux de tête, somnolence.
  7. Transpiration abondante, surtout la nuit.

En l'absence de traitement approprié et de la transition du diabète de type 2 vers une phase sévère avec la survenue de complications supplémentaires, le patient peut présenter un œdème dans la partie faciale, une augmentation significative de la pression, une perception visuelle altérée, des douleurs cardiaques et migraines, un engourdissement partiel des extrémités, des manifestations neurologiques négatives.

Diagnostique

La méthode de base pour diagnostiquer le diabète de type 2 est un test de glycémie. Il est produit à jeun le matin - 12 heures avant le test, il est nécessaire d'arrêter de manger, de boire de l'alcool, de fumer, de ne pas se livrer à un stress physique et émotionnel fort, de ne pas prendre de médicaments et d'être relativement en bonne santé. Les maladies chroniques en phase aiguë, ainsi que les infections et autres problèmes, peuvent fausser les résultats de l'étude. Si l'analyse montre que la glycémie est comprise entre 5,5 et 7 mmol / L, le patient a des problèmes de résistance à l'insuline et, par conséquent, il existe un syndrome pré-diabétique. À des valeurs supérieures à 7 mmol / L, la probabilité de diabète est naturellement élevée si les recommandations initiales sont suivies avant le test..

En complément de l'analyse ci-dessus, un test de stress est effectué - immédiatement après le don de sang à jeun, le patient reçoit une dose de soixante-quinze grammes de glucose et pendant deux heures, toutes les 30 minutes, du sang est prélevé pour analyse avec l'étude de ses valeurs maximales. Avec des valeurs comprises entre 7,8 et 11 mmol / L, le médecin peut diagnostiquer un prédiabète. Au-dessus de 11 mmol / L - forte probabilité de diabète.

Comme alternative à la méthode de base, le patient peut faire un test sanguin pour l'hémoglobine glyquée - cela coûte beaucoup plus cher, mais est plus précis et ne dépend pratiquement pas de facteurs externes secondaires, tels que la prise de nourriture / de médicaments, l'activité physique, etc. Un résultat de l'ordre de 5,7 à 6,5 pour cent est une suspicion de diabète. Valeurs supérieures à 6,5% - confirmation de la présence de diabète chez le patient.

En plus des analyses de base, le médecin effectue un diagnostic symptomatique différentiel du patient (présence de polydipsie / polyurie et autres signes), et doit également exclure diverses pathologies d'un spectre différent qui provoquent une hyperglycémie (échographie, ECG, test de Reberg, échographie, capillaroscopie, examen du fond et composition électrolytique du sang ).

En cas de confirmation du diagnostic principal de diabète sucré, le médecin identifie le type de cette maladie - tout d'abord, des sous-espèces supplémentaires (gestationnelles, secondaires, etc.) sont vérifiées, et si elles sont absentes, un test du peptide C est effectué, qui indiquera des formes métaboliques ou auto-immunes de diabète.

Traitement du diabète de type 2

La médecine moderne ne sait pas comment guérir complètement le diabète de type 2. Toutes les mesures principales et supplémentaires prises visent à normaliser le métabolisme des glucides, à prévenir le développement ultérieur de la maladie et à prévenir les complications liées au diabète..

  1. Thérapie diététique. La principale méthode de traitement du diabète de type 2. Il est développé individuellement par un endocrinologue sur la base de plusieurs schémas, en tenant compte de l'état actuel du patient, de la gravité de l'évolution du diabète sucré et d'autres facteurs. La plupart des personnes atteintes de diabète de type 2 souffrent d'obésité, qui est un facteur de base dans le développement de la résistance à l'insuline, alors les médecins modernes proposent aux patients des régimes pauvres en glucides - plus stricts que les complexes nutritionnels équilibrés classiques (tableau numéro 9), mais donnant l'effet maximal, jusqu'à un long stade de rémission..
  2. Activité physique dosée et optimisation du rythme quotidien d'éveil, de sommeil et de repos.
  3. Les préparatifs. Le plus souvent, des médicaments antihyperglycémiques sont prescrits - biguanides, sulfonylurées, PRG, thiazolidinediones. En complément en cas de complications, il est possible d'utiliser des IEC, moxonidine, fénofibrate, statines. L'insuline est prescrite comme adjuvant en cas d'inefficacité du traitement médicamenteux classique et en cas de dégradation de la synthèse fonctionnelle des cellules bêta par les îlots de Langerhans.
  4. Transplantation chirurgicale du pancréas en cas de formation de néphropathies diabétiques.

Traitement avec des remèdes populaires

Vous trouverez ci-dessous les recettes les plus célèbres et les plus sûres pour le corps du diabétique de la médecine traditionnelle, qui aideront à restaurer le métabolisme normal des glucides et à réduire l'excès de poids. Cependant, leur utilisation doit être coordonnée avec votre médecin.!

  1. Versez cent grammes de cannelle en poudre avec un litre d'eau bouillante de la cuisinière uniquement. Mélangez bien pendant une minute et ajoutez 150 gr. mon chéri. La consistance obtenue doit être versée dans un récipient opaque et placée au froid pendant une journée. Boire 200 g deux fois par jour. dans deux semaines.
  2. Un art. diluez une cuillerée de feuilles de noix séchées bien écrasées avec un demi-litre d'eau propre à température ambiante. Mettez sur feu doux, faites bouillir pendant dix minutes, puis laissez refroidir et laissez infuser pendant deux heures. Filtrez le "thé" obtenu et consommez-le dans un demi-verre plusieurs fois par jour.
  3. Aimez-vous le thé noir? Remplacez-le par du tilleul en trempant une cuillère à soupe dans une théière. une cuillerée du produit et boire quelques tasses par jour.
  4. Passez un tiers de kilogramme de racines d'ail et de persil dans un hachoir à viande finement perforé. Ajouter 100 grammes de zeste de citron au mélange et bien mélanger jusqu'à l'obtention d'une masse uniforme, puis placer dans un récipient opaque, fermer le couvercle hermétiquement et laisser reposer 14 jours. Utilisez le produit une cuillère à café deux fois par jour.

Régime alimentaire pour le diabète de type 2

Comme mentionné ci-dessus, c'est le régime alimentaire qui est le principal mécanisme de traitement du diabète de type 2. Il est particulièrement important en cas de maladie d'obésité concomitante, en tant que principal facteur négatif provoquant la résistance des tissus à l'insuline. Malgré le fait que la diététique classique du 20e siècle a toujours recommandé une alimentation équilibrée pour le diabète de type 2, les médecins modernes sont enclins à un type de régime pauvre en glucides, qui non seulement réduit plus fortement la quantité de glucose entrant dans le corps, mais aide également à lutter rapidement et efficacement contre l'obésité. Oui, c'est plus strict, mais le résultat est nettement meilleur que le rétro "Table 9", qui nous est parvenu des années 70 du siècle dernier!

Nutrition

Le système de nutrition pauvre en glucides implique l'élimination complète des glucides simples dits «rapides», qui sont activement transformés en glucose et dans le cas où ils ne sont pas consommés en graisse. Dans ce cas, l'accent est principalement mis sur les aliments protéinés..

La liste des aliments classiques autorisés comprend généralement tous les types de viande, champignons, œufs, légumes (à l'exception des haricots, pois, pommes de terre, maïs, haricots, lentilles et olives et olives), noix avec graines, produits laitiers faibles en gras, sarrasin et riz brun / noir ainsi qu'une petite quantité de fruits (à l'exclusion des raisins avec des bananes).

Les sucreries et pâtisseries, le sucre, le pain sous toutes ses formes, les viandes fumées, les abats, les saucisses aux saucisses, les jus de compotes et toutes autres boissons sucrées, l'alcool, la mayonnaise au ketchup et les sauces (grasses), ainsi que les accompagnements à base d'amidon - pâtes, sont strictement interdits, pommes de terre, riz blanc classique, etc..

D'autres types de produits non indiqués ci-dessus peuvent être consommés en petites quantités, en tenant compte de la teneur en calories et d'autres paramètres selon des tableaux spéciaux d'unités de pain.

Il est conseillé de cuire à la vapeur ou de cuire des plats au four, dans les cas extrêmes, utiliser un multicuiseur. Friture - avec une quantité minimale d'huile végétale, essayez d'utiliser une crème au beurre similaire d'origine animale. Vous devez manger de manière fractionnée, en divisant le régime quotidien en au moins quatre repas.

Exemple de menu pour une semaine avec diabète de type 2

Nous portons à votre attention un menu standardisé pendant 7 jours. Les repas individuels sont sujets à changement au sein des groupes acceptables et selon la taille des portions / calories.

  1. Lundi. Nous prenons le petit-déjeuner avec deux cents grammes de fromage cottage, une petite pomme et du café non sucré. Nous déjeunons avec du poisson cuit au four avec des légumes - pas plus de 250 grammes au total. Nous prenons un goûter avec une petite orange et dînons avec une petite assiette de sarrasin avec une tranche de bœuf.
  2. Mardi. Nous prendrons le petit déjeuner avec une omelette de quelques œufs au lait 2,5%, ainsi qu'une pomme et un thé sans sucre. Pour le déjeuner, 200 grammes de ragoût de bœuf et un bol de salade de légumes verts. Prenez une collation l'après-midi avec du yogourt naturel faible en gras et non sucré à base de baies. Pour le dîner - soupe aux champignons.
  3. Mercredi. Pour le petit déjeuner - 100 grammes de fromage "Santé", un avocat et du café sans sucre. Pour le déjeuner - soupe sur un bouillon de poulet faible en gras avec 100 grammes de poulet bouilli. Pour une collation l'après-midi - une petite poire. Pour le dîner - une assiette de riz brun non poli et un morceau de poisson cuit au four.
  4. Jeudi. Nous prenons le petit déjeuner avec une petite assiette de bouillie de sarrasin avec du lait. Nous déjeunons avec 250 grammes de dinde bouillie aux légumes. Nous avons un après-midi avec un verre de kéfir. Dîner avec du chou cuit à la viande.
  5. Vendredi. Nous prendrons le petit déjeuner avec une salade de légumes avec deux œufs durs et du thé non sucré. Nous déjeunons avec un morceau de porc maigre de 200 grammes et une salade de chou aux herbes. Nous déjeunons avec deux petites pommes. Nous dînons avec 150 grammes de poisson bouilli.
  6. Samedi. Nous prenons le petit déjeuner avec une assiette de fromage cottage et de café noir sans crème ni sucre. Nous déjeunons avec une soupe aux champignons. Prenez une collation l'après-midi avec les petits fruits autorisés. Nous dînons avec 150 grammes de poulet, saupoudrés de fromage râpé et salade de légumes.
  7. Dimanche. Pour le petit déjeuner - une omelette de deux œufs avec des champignons cuits et un verre de thé sans sucre. Pour le déjeuner - une salade de fruits de mer, de chou et d'herbes, ainsi que 100 grammes de bœuf cuit au four. Collation de l'après-midi - un pamplemousse. Dîner - une assiette de soupe aux légumes, 100 grammes de dinde au four et 50 grammes de fromage à pâte dure.

Diabète sucré de type II - diagnostic, symptômes, prévention et traitement

Qu'est-ce que le diabète de type II

Le diabète sucré de type II est une maladie endocrinienne chronique avec un manque relatif d'insuline avec un trouble des glucides, et par la suite tous les autres types de métabolisme (graisses, protéines). Parmi les maladies causées par une altération du métabolisme, le diabète sucré se classe au 2e rang en fréquence, juste derrière l'obésité.

Prévalence du diabète sucré de type II

Le diabète sucré de type II, selon certaines estimations, affecte jusqu'à 300 millions de personnes dans le monde.

La prévalence de la maladie augmente avec l'âge, atteignant un maximum entre 60 et 70 ans. Récemment, il y a eu une tendance à une augmentation de l'incidence du diabète sucré II à un plus jeune âge - jusqu'à 30 ans et même chez les adolescents et les enfants. Les scientifiques estiment que la prévalence réelle de la maladie est beaucoup plus élevée que les cas officiellement signalés. Cela est dû au fait que les périodes initiales de diabète sucré II passent inaperçues et que le diagnostic n'est souvent posé que 5 à 7 ans après le début de la maladie. Dans 20 à 30% des cas, lors de la détection du diabète, le patient présente déjà l'un ou l'autre type de complications.

Résistance à l'insuline (altération de la tolérance au glucose)

La résistance à l'insuline est l'insensibilité des tissus à l'action de l'insuline. Les tissus corporels sont équipés de récepteurs d'insuline, lorsqu'ils interagissent avec lesquels l'insuline facilite la pénétration du glucose dans la cellule. Avec la pathologie des récepteurs de l'insuline, leur interconnexion est perturbée, les tissus deviennent résistants (insensibles) à l'action de l'insuline. La concentration d'insuline dans le sang reste normale, mais les tissus ne répondent pas à l'hormone, le glucose n'est pas délivré aux cellules. Il y a un manque relatif d'insuline - en réponse, le pancréas active la synthèse d'une hormone, qui au fil du temps épuise les cellules B et provoque le développement du diabète.

Le mécanisme d'origine et de développement du diabète sucré de type II

La fonction la plus importante de l'insuline dans le corps est de transporter le glucose à travers les membranes vers les cellules. Avec le développement de la résistance à l'insuline des tissus, le glucose n'est pas utilisé par les cellules, sa concentration dans le sang augmente. Le glucose est la principale source d'énergie des cellules. Avec un déficit d'énergie dans les cellules, le métabolisme est perturbé, d'autres moyens d'obtenir de l'énergie sont activés - une dégradation accrue des fractions protéiques et des lipides commence. Le foie est incapable d'utiliser tout le glucose en glycogène.

Le corps cherche à éliminer l'excès de glucose du corps par les reins. La présence de glucose dans l'urine (normalement il n'y a pas de sucre dans l'urine) augmente sa pression osmotique, ce qui conduit au développement d'une polyurie. Avec des mictions abondantes et fréquentes, le corps perd du liquide et des électrolytes, ce qui entraîne une déshydratation et une perturbation de l'équilibre eau-sel. Ces liens de pathogenèse expliquent les principaux symptômes du diabète: soif, sécheresse de la peau et des muqueuses, faiblesse.

L'hyperglycémie est associée à une augmentation de la concentration de mucoprotéines, qui déposent de l'hyaline sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui les détruit.

Raisons de développement

Facteurs contribuant au développement du diabète sucré de type II:

  • Prédisposition héréditaire.
  • Obésité - Un tissu adipeux excessif diminue la sensibilité des cellules à l'insuline.
  • Une alimentation déséquilibrée avec une prédominance de glucides conduit à une hyperactivité des cellules du pancréas, synthétisant l'insuline, avec leur déplétion progressive.
  • Stress constant - lors de situations stressantes, le corps produit une quantité importante d'hormones contre-insulaires (adrénaline, norépinéphrine). Ils abaissent les taux d'insuline dans le sang, ce qui provoque une hyperglycémie - une augmentation de la glycémie.
  • Prendre certains médicaments qui provoquent des troubles métaboliques menant au diabète: glucocorticoïdes, diurétiques, cytostatiques, médicaments antihypertenseurs et autres.
  • Pathologie du cortex surrénalien.

Signes de diabète sucré de type II

Distinguer les signes spécifiques caractéristiques de cette maladie et les signes non spécifiques.

Spécifique:

  • Polydipsie - soif intense.
  • Polyurie - mictions fréquentes, augmentation du volume d'urine.
  • Polyphagie - augmentation de l'appétit, besoin constant de nourriture.

Non spécifique:

  • Fatigue, faiblesse.
  • Rhumes fréquents.
  • Bouche sèche.
  • Formation sur la peau de longues pustules non cicatrisantes, infections fongiques.
  • Démangeaisons dans la région génitale externe.
  • Nausées, parfois vomissements.
  • Vision floue.
  • Engourdissement dans les membres.
  • Transpiration excessive.

Si vous présentez plusieurs signes, vous devez consulter un médecin.

Symptômes du diabète de type II

Les symptômes du diabète sucré de type II restent subtils pendant longtemps, le tableau clinique avec des signes caractéristiques apparaît souvent déjà au stade des complications formées.

Les principaux symptômes sont:

Augmentation de la soif en raison de l'augmentation du débit urinaire quotidien et de la déshydratation.

Faim sévère, conduisant à la boulimie, car malgré une nutrition abondante, les cellules meurent de faim car elles ne peuvent pas absorber le glucose.

Symptômes associés:

  • Syndrome asthénique sous forme de faiblesse, fatigue, diminution des performances, irritabilité, maux de tête.
  • Dysfonction érectile chez les hommes.
  • Troubles hormonaux, muguet des organes génitaux chez la femme.
  • La peau est sèche, si elle est endommagée, les plaies et les écorchures s'infectent facilement et guérissent lentement.

Complications du diabète sucré de type II

Le danger du diabète est que parfois les complications qui en découlent sont beaucoup plus graves que la maladie elle-même..

  • Le développement rapide de l'athérosclérose, qui devient le coupable de troubles vasculaires et entraîne une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral. Jusqu'à 65% des patients atteints de SA meurent des conséquences de l'athérosclérose.
  • Néphropathie entraînant une insuffisance rénale chronique.
  • Polyneuropathies - principalement les nerfs périphériques sont endommagés.
  • Rétinopathie (pathologie rétinienne entraînant une perte de vision), cataracte.
  • Réduction de la résistance aux maladies infectieuses.
  • Violation du trophisme de la peau. Pied diabétique.

Diagnostic du diabète sucré de type II

Les experts de l'OMS reconnaissent que le diagnostic de diabète sucré est fiable avec les paramètres suivants:

  • Glycémie à jeun - 6,1 mmol / l ou plus.
  • Concentration de glucose 2 heures après la charge de sucre - 11,1 mmol / L ou plus.
  • La présence d'une triade classique de symptômes typiques du diabète sucré chez un patient: polydipsie, polyphagie, polyurie, alors que le glucose dans le sérum sanguin est supérieur à 11,1 mmol / l lorsqu'il est mesuré à tout moment de la journée.

Le diagnostic est basé sur l'analyse des plaintes, les antécédents médicaux, l'examen physique, les données de laboratoire et les résultats de l'examen instrumental.

  • Détermination de la glycémie à jeun, 2 heures après un repas, profil glycémique (la glycémie est analysée toutes les 4 heures pendant 24 heures), test de tolérance au glucose.
  • Analyse sanguine générale.
  • Biochimie du sang.
  • Test d'hémoglobine glycosylée.
  • Analyse d'urine générale.
  • ECG.
  • Ophtalmoscopie.
  • Rhéovasographie des vaisseaux des membres supérieurs et inférieurs
  • Échographie des organes internes.

Prévention et soutien de l'organisme dans le diabète sucré de type II

Le diabète est une maladie chronique qui accompagnera une personne pour le reste de sa vie. La tâche du patient est d'atteindre un état de compensation complète, en maintenant le niveau de sucre pas au-dessus de certaines valeurs.

Niveau de rémunérationÀ jeun en mmol / l2 heures après les repas en mmol / l
Plein6.1Jusqu'à 8,0
SatisfaisantMoins de 7,8Pas plus de 10,0
DécompensationPlus de 7,8Plus de 10,0

Programme de préservation de la santé:

  • Observation endocrinologue.
  • Surveiller la glycémie avec un glucomètre.
  • Régime.
  • Activité physique.
  • Cesser les mauvaises habitudes: l'alcool, le tabagisme.
  • Saturation du corps avec des substances biologiquement actives pour normaliser le métabolisme.
  • Test d'hémoglobine glycosylée - tous les 3 mois.
  • ECG, consultation avec un neurologue, un chirurgien, un ophtalmologiste - annuellement.

Dans le diabète sucré, l'alimentation n'est pas seulement une restriction dans certains aliments pendant une courte période - c'est une partie importante et nécessaire de la thérapie. Afin de réduire la concentration de sucre, de la maintenir au niveau approprié et d'éviter de brusques fluctuations du glucose, un certain nombre de conditions doivent être respectées:

  • Équilibrez l'alimentation par rapport aux principaux nutriments: protéines, graisses, vitamines, minéraux. La quantité de glucides est réduite au minimum physiologique.
  • Manger fréquemment, toutes les 3 heures en petites portions.
  • Réduisez et il vaut mieux abandonner complètement les aliments riches en glucides: pâtisseries riches, gâteaux, pâtisseries, bonbons, gaufres, glaces.
  • Privilégiez les graisses végétales.

Lorsque des compléments alimentaires sont utilisés pour corriger la nutrition avec des méthodes traditionnelles de prévention, cela vous permet d'amener rapidement le sucre à un niveau acceptable et de le maintenir dans ces paramètres..

Ainsi, la saturation du corps en acides gras polyinsaturés (AGPI oméga-3) aide à renforcer les vaisseaux sanguins et à stabiliser le métabolisme lipidique.

Le complexe de vitamines TiNT (THT) est composé de 18 fibres alimentaires différentes qui débarrassent efficacement le corps des excès de graisses et de glucides; 20 vitamines que le corps ne peut pas produire seul, mais qui sont essentielles au fonctionnement normal de tous les organes et systèmes corporels.

Avec une activité physique adéquate dans le diabète, le glucose est utilisé par les muscles, le métabolisme augmente et la sensibilité des cellules à l'insuline augmente. De plus, le poids diminue progressivement et les médecins disent que perdre même 5 à 6 kg de poids corporel améliore considérablement la glycémie..

Les produits NSP dans la lutte contre le diabète sucré de type II

L'objectif principal de la thérapie du diabète est d'améliorer les processus métaboliques et de maintenir les taux de glucose dans des limites aussi proches que possible de celles physiologiques. Le diabète de type II, en règle générale, se développe chez les personnes âgées présentant un surpoids et une carence relative en insuline, elles n'ont pas besoin d'insuline quotidienne pour soulager les symptômes de l'hyperglycémie. La compensation est souvent obtenue avec une alimentation correctement formulée, une activité physique accrue, une perte de poids.

Les substances biologiquement actives (compléments alimentaires) développées par les spécialistes de la société NSP aideront à ramener le métabolisme perturbé à un rythme physiologique normal.

  • Fat Grubbers - régulateur métabolique.
  • Loklo - fibre naturelle, source de fibre végétale.
  • Le chélate de chrome est une préparation composite de minéraux et d'ingrédients végétaux qui maintient une glycémie normale.
  • Oméga-3 PUFA NSP - contient des acides gras polyinsaturés, est un régulateur du métabolisme des graisses, renforce les parois vasculaires.
  • La lécithine NSP est un complexe de phospholipides, qui est un matériau de construction pour les membranes cellulaires. Efficace pour les neuropathies.
  • Le varech est une algue brune, qui contient des fibres alimentaires qui éliminent l'excès de cholestérol du corps.
  • Wild Yam - réduit la saturation des lipides sériques sanguins, améliore le métabolisme du cholestérol.
  • Complexe avec garcinia NSP - stabilise le cholestérol et la glycémie, supprime la faim.

Schéma de traitement d'entretien pour le diabète sucré de type II avec des remèdes naturels de NSP

Les patients en surpoids sont invités à continuer à prendre Chelate de Chrome pendant 6 à 9 mois.

Les substances biologiquement actives affectent différents liens dans la pathogenèse du diabète sucré non insulino-dépendant et contribuent ainsi à la normalisation des taux de glucose, et donc préviennent de redoutables complications.

Recommandations de la nutritionniste Natalia Yurievna Shabanova.

Le résultat de Tamara Nedvetskaya 54 ans d'utilisation de compléments alimentaires pour le diabète sucré de type 2 (constamment):

  1. Chelate de chrome 1 t. 2 fois par jour avant les repas. (L'annulation de la metformine doit être effectuée avec soin et progressivement et être surveillée par un médecin!)
  2. Loclo 1 cuillère à café dans un verre d'eau 1h30 après le dîner.
  3. Casquette de bardane 1. 2 fois par jour avant les repas. Prendre 10 jours de chaque mois.
  4. Capsules de PUFA 1 oméga-3. 1 par jour
  5. Lécithine - 1 caps. 2 fois par jour.
  6. Yam sauvage 1 casquettes. 2 fois par jour pour les femmes
  7. Chlorophylle liquide 1 cuillère à café dans un verre d'eau à jeun.
  8. Tenez un journal diabétique. Maîtrise de soi. Régime. Exercices physique.
  9. En outre: buvez périodiquement Osteo plus 1 t.2 fois par jour, chélate de calcium et de magnésium 2 t.2 fois par jour, vous pouvez alterner - Ail, Aubépine, Coenzyme Q10
  10. Grâce à ce programme de traitement, le sucre s'est récupéré en 2 mois, 1 an était sur ce schéma de traitement, et 1,5 ans se sont déjà écoulés, le sucre est normal, j'ai même oublié à quel point c'était mauvais avant.
  11. Un bon résultat sur votre santé ne vous fera pas attendre!

Diabète sucré de types 1 et 2 - traitement, symptômes, nutrition, prévention

Parmi les maladies chroniques les plus courantes, le diabète sucré est loin d'être le dernier de la Russie moderne. Cette maladie se traduit par une augmentation du taux de glucose dans les cellules sanguines. Chez une personne en bonne santé, le niveau correspondant est toujours normal, quelle que soit la quantité de bonbons consommée. Tout dépend de la présence d'insuline dans le corps - une hormone spéciale que le pancréas sécrète. C'est lui qui décompose le glucose..

Les patients atteints de diabète sucré ont également de l'insuline dans le sang, mais ce n'est pas suffisant, ou il n'est pas en mesure de faire face à ses fonctions en raison de la pathologie particulière des cellules sanguines. Les statistiques sont décevantes: beaucoup sautent le stade précoce du développement de la maladie, commencent son évolution, et se tournent vers des spécialistes uniquement lorsque les symptômes deviennent si graves qu'ils interfèrent avec leur vie et leur travail normaux..

Types de maladies

La maladie se traduit par de multiples symptômes. Différentes formes de cette maladie surviennent pour différentes raisons et ont une pathogenèse différente. Le concept de diabète lui-même est assez large. Les experts identifient 2 types de maladies.

Diabète de type 1

Le diabète de type 1 est insulino-dépendant. Elle est le plus souvent diagnostiquée chez les jeunes de moins de 40 ans. Il s'agit d'une maladie dans laquelle les cellules sanguines sont surchargées de sucre. La raison en est les anticorps qui détruisent l'insuline. Une maladie associée à la présence de tels anticorps n'est pas complètement guérie.

Le diagnostic de cette maladie implique la réalisation de tests de laboratoire sérieux. D'après la photo, un tel diagnostic n'est pas posé, vous ne devez donc pas faire confiance aux gens qui essaient de parler à une personne de sa maladie, même sans voir les résultats du test. Au premier soupçon de maladie, vous devez immédiatement contacter un établissement médical.

Les personnes atteintes de diabète de type 1 ont tendance à être plus minces. Ils ont besoin d'injections régulières d'insuline à partir du moment où ils reçoivent le diagnostic de la maladie jusqu'à la fin de leur vie. Les antécédents médicaux de ces patients sont standard. La maladie est héréditaire.

Ceux qui étaient diabétiques dans leur famille ont une prédisposition génétique à cette maladie. Une variante chronique de ce type de maladie survient chez eux dans certaines circonstances. Elle peut être provoquée par une variété de virus et de bactéries, ainsi que par un stress sévère ou prolongé. En raison de ces facteurs négatifs, des anticorps se forment qui peuvent détruire les cellules responsables de la présence d'insuline..

Diabète de type 2

Indépendant de l'insuline, le deuxième type de maladie est souvent diagnostiqué chez les personnes âgées. Il s'agit d'une variante de la maladie caractérisée par l'incapacité de l'insuline à faire face à sa fonction principale. Le sucre ne peut pas se décomposer tout seul et s'accumule dans le sang. Peu à peu, les cellules du corps développent une «dépendance» à l'insuline. L'hormone elle-même est produite, elle ne manque pas, mais le glucose dans les cellules n'est pas décomposé.

La variante insulino-indépendante de cette maladie a son propre développement progressif. En règle générale, cette maladie est détectée chez les personnes de plus de quarante ans, mais parfois même chez les enfants. Les patients souffrant de ce type de diabète sucré sont en surpoids. Les cellules sanguines de ces personnes ne peuvent plus percevoir aucun effet de l'insuline..

Caractéristiques du diabète sucré de type 1

Le diabète de type 1 est une conséquence d'une sécrétion insuffisante (excrétion) d'insuline par le pancréas. Les spécialistes indiquent des symptômes caractéristiques qui permettent de suspecter la présence de cette maladie chez une personne à un stade précoce. Parmi eux: une sensation constante de soif, une émission excessive d'urine, de la fatigue, une sensation chronique de faiblesse. Il est nécessaire d'identifier le taux de glucose et d'insuline dans le sang. Si le diagnostic est confirmé, le traitement est immédiatement prescrit, sinon le patient peut développer des ulcères et un large éventail d'autres complications.

Pourquoi le diabète de type 1 se développe-t-il? La faculté de médecine classique donne une réponse sans équivoque à cette question. La cause principale de cette affection est un trouble du pancréas, dans lequel la production d'insuline s'arrête ou ralentit considérablement. Il convient également de noter que les femmes enceintes présentent un diabète dit gestationnel associé au risque de développer une forme insulino-dépendante de la maladie..

N'oublions pas de discuter de sujets et de symptômes très spécifiques. Le diabète sucré de type 1 s'accompagne souvent de la formation d'une odeur d'acétone dans la bouche. Ce sont les premières cloches du corps qui devraient alerter et inciter une personne à consulter un spécialiste. Plus tôt dans ce cas, le patient se rend chez le médecin, plus il est probable que la maladie puisse être détectée à un stade précoce. Cependant, souvent les gens, et en particulier les hommes, négligent de consulter un spécialiste et vivent un an ou plusieurs années, sans même connaître leur diagnostic, jusqu'à ce que cela devienne complètement insupportable..

Les signes indirects du diabète sucré de forme 1 comprennent:

  1. Complications dans le traitement des maladies infectieuses;
  2. Une mauvaise cicatrisation;
  3. Lourdeur dans les jambes;
  4. Douleur dans les muscles du mollet;

Il est également important de se rappeler que les personnes souffrant de cette maladie doivent constamment surveiller leur propre tension artérielle et maintenir son état normal avec des médicaments modernes. Des médicaments spécifiques doivent être prescrits exclusivement par un spécialiste, en fonction du diagnostic et des caractéristiques individuelles du patient.

Comment diagnostiquer le diabète de type 1?

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini les procédures que les personnes doivent suivre si elles soupçonnent la présence de cette maladie. Leur liste comprend:

  • Test de glycémie;
  • Recherche sur la tolérance au glucose;
  • Détection des niveaux de glucose urinaire;
  • Calcul du pourcentage d'hémoglobine glycosylée;
  • Détection de l'insuline et du peptide C dans le sang.

Vous devez savoir que le sang doit être prélevé pour analyse à jeun. Les résultats du test sont comparés aux valeurs de glucose trouvées dans un tableau spécial. Si ce niveau:

  1. N'atteint pas 6,1 mmol / l - il n'y a pas d'hyperglycémie, la maladie est exclue;
  2. Il est compris entre 6,1 et 7,0 mmol / L - le niveau de glycémie est proche du maximum admissible;
  3. Dépasse 7,0 mmol / L - la présence d'une maladie est très probable, mais un diagnostic précis nécessite une confirmation supplémentaire.

L'état pré-diabétique d'une personne est indiqué par une tolérance au glucose altérée et une glycémie élevée, qui, cependant, n'a pas encore dépassé les limites admissibles. Un patient avec de telles détections a besoin d'une surveillance et d'une prévention supplémentaires..

Comment le diabète de type 1 est-il traité??

Il existe les traitements suivants pour cette maladie: régime spécial, exercice, médicaments.

Un système nutritionnel correctement sélectionné aide à atténuer les principaux symptômes du diabète. La tâche principale du régime est de limiter autant que possible l'apport de sucre au corps..

Comment traiter la maladie? Dans les situations de maladie de type 1, dans la plupart des cas, des injections régulières d'insuline ne peuvent être évitées. Les experts déterminent la dose quotidienne optimale de cette hormone pour chaque patient individuellement..

Les préparations contenant de l'insuline sont absorbées dans le sang à des rythmes différents et agissent à des moments différents. Il est nécessaire de choisir les bons sites d'injection. Il existe plusieurs types de cette hormone:

  • Insuline à courte durée d'action: son effet est visible presque instantanément. Pour obtenir une hormone de ce type, on utilise le médicament Actrapid, qui agit pendant environ 2 à 4 heures;
  • L'insuline intermédiaire est administrée au corps par le médicament Protafan, qui contient des substances qui ralentissent l'absorption de l'hormone. Ce médicament fonctionne pendant environ 10 heures;
  • Insuline à action prolongée. Il est fourni au corps par un certain nombre de préparations spéciales. Cela devrait prendre environ 14 heures pour atteindre une efficacité maximale. Le brouhaha est actif pendant au moins un jour et demi..

En règle générale, les patients administrent eux-mêmes les médicaments, après avoir appris à se faire des injections sous la direction d'un spécialiste..

Le médecin d'une manière spéciale construit un schéma thérapeutique basé sur la présentation du patient, reflétant des facteurs tels que:

Si un patient atteint de diabète sucré est en surpoids, une mesure obligatoire de traitement et de prévention consiste à réduire le pourcentage d'aliments riches en calories dans le menu. Il est nocif de manger des conserves, des viandes grasses, des aliments fumés, de la crème sure, de la mayonnaise, des noix et de nombreux fruits. Nous devrons oublier les bonbons. Cela est particulièrement difficile si la maladie est diagnostiquée chez des enfants ou des femmes qui ont tendance à se faire dorloter..

Nous devons chercher des moyens de réduire la quantité d'aliments riches en calories. Un déficit énergétique se produit et le corps utilise le tissu adipeux. Cependant, il ne faut pas oublier que vous ne pouvez pas vous amener à épuiser votre énergie..

L'exercice aide à réduire la glycémie. Des charges modérées sont requises. Les exercices doivent être effectués régulièrement, dosés. Pas besoin de vous épuiser avec des poids lourds. Exercice aérobie suffisant.

Les pompes dites à insuline sont capables d'améliorer considérablement la qualité de vie des patients. Ce sont des appareils du monde de l'électronique qui déterminent avec précision le taux de sucre dans le sang et, en fonction des lectures obtenues, ils effectuent indépendamment des injections d'insuline dosées. Ils rendent le traitement plus efficace et minimisent le risque de complications.

Comment conserver les préparations d'insuline?

Les flacons ouverts peuvent être conservés à température ambiante pendant au plus six semaines. Ils doivent être conservés hors de la portée du soleil ou de la lumière artificielle. Ne stockez pas de médicaments contenant de l'insuline à proximité de sources de chaleur.

L'inadmissibilité de l'utilisation du médicament est indiquée par la formation d'un film ou de caillots caractéristiques à l'intérieur du flacon, visuellement similaires à des flocons. Ce signal joue un rôle important. L'utilisation d'un médicament périmé menace d'augmenter les problèmes de maladie et peut même entraîner des conséquences mortelles..

Diabète sucré de type 2

Le pancréas des personnes atteintes de diabète de type 2 produit à lui seul suffisamment d'insuline, mais le corps est incapable de métaboliser cette hormone en raison d'un dysfonctionnement des récepteurs cellulaires. Le glucose n'est pas traité correctement et, par conséquent, les vaisseaux sanguins et les organes internes sont endommagés. Cela peut être particulièrement dangereux pendant la grossesse. Cependant, la forme indépendante de l'insuline est typique des personnes âgées..

Le diabète du deuxième type se forme pour certaines raisons, dont la principale est considérée comme le surpoids et une prédisposition génétique à cette maladie. Selon les statistiques, environ 80% des patients atteints de diabète sucré de type 2 souffrent d'obésité. Pouvez-vous être complètement guéri en réduisant votre propre poids corporel? La réponse ici sera négative, mais à titre préventif, cette mesure peut être très efficace. Selon le concept scientifique généralement accepté, l'excès de cellules graisseuses interfère avec l'utilisation de l'insuline par l'organisme..

Symptômes et complications du diabète de type 2

Les symptômes des premier et deuxième types de maux sont très similaires: une soif intense s'accompagne d'une miction excessive, une personne se sent constamment mal - faiblesse et fatigue, crises d'irritabilité, parfois nausées et vomissements.

Une attention particulière doit être portée aux complications possibles. Selon la dernière classification internationale des maladies (IBC 10), leur liste est assez longue et suscite des inquiétudes importantes chez les patients. Si le sang est plein de glucose, des changements pathologiques dans presque tous les organes internes sont inévitables. Aux stades avancés de la maladie, les patients sont même handicapés.

Les patients atteints de diabète de type 2 augmentent considérablement le risque d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral, de toutes sortes de maladies rénales et de déficience visuelle. Même les blessures mineures ne guérissent pas pendant longtemps. Parfois, la maladie devient capable de conduire à la gangrène, ce qui peut nécessiter l'amputation du membre blessé. La liste des complications pour les hommes est complétée par l'impuissance. Une liste aussi sérieuse d'aspects négatifs oblige les spécialistes à continuer à trouver les moyens de la thérapie la plus efficace aujourd'hui..

Ce qu'il est logique de faire si vous trouvez des signes de maladie?

En présence des premiers soupçons de diabète de la deuxième forme, il est nécessaire de subir d'urgence un examen médical. Les personnes conscientes de leur prédisposition génétique à cette maladie devraient surveiller régulièrement leur glycémie et leur taux de sucre dans les urines. Cela est particulièrement vrai pour les personnes âgées de 50 ans et plus, ainsi que pour toutes les personnes en surpoids..

Si le diagnostic a déjà été établi, le patient doit être sous surveillance médicale et consulter périodiquement un spécialiste.

Pour les personnes atteintes de diabète de type 2, les médecins prescrivent:

  • Surveiller les niveaux de glucose et de cholestérol, ainsi que le poids corporel;
  • Changez votre alimentation en ajoutant des aliments hypocaloriques au menu, qui doivent contenir le moins de sucre possible. Vous devez manger des glucides plus complexes et des aliments contenant des fibres végétales;
  • Exercice régulier.

Les patients doivent apprendre à déterminer indépendamment le taux de glucose dans le sang. Aujourd'hui, il existe des appareils spécialisés qui permettent de le faire facilement à la maison. Ils sont appelés glucomètres..

Vous devez constamment adhérer à une maîtrise de soi stricte. Le traitement est inextricablement lié à la thérapie diététique et à l'exercice. Ces points complètent efficacement la thérapie basée sur l'utilisation de médicaments hypoglycémiants, appelés incrétinomimétiques en médecine. Le plus souvent, ce sont des pilules et non des injections, comme c'est le cas des médicaments contenant de l'insuline dans leur composition..

Un médicament spécifique doit être prescrit exclusivement par un médecin, sur la base de toutes les données dont il dispose sur le patient. Il est également tenu de déterminer individuellement la fréquence des visites ultérieures. Il est nécessaire d'effectuer de nombreuses analyses, d'établir quel est l'état général du patient, y a-t-il un risque de complications, pour éviter quel traitement supplémentaire sera nécessaire.

À l'aide des résultats de nombreuses études scientifiques, les spécialistes ont constaté qu'avec la perte de poids, la maladie prend une forme plus faible. En conséquence, ses symptômes sont moins douloureux pour les patients et leur qualité de vie s'en trouve considérablement améliorée..

Récemment, un nouveau remède, le patch de diabète chinois, a été largement diffusé dans les médias. Ses fabricants promettent un effet presque miraculeux, exhortant les gens à ne pas épargner d'argent et à acheter leurs produits. Cependant, les professionnels de la médecine traditionnelle sont sceptiques quant à cette option de traitement. Si vous lisez des critiques sur Internet à propos de ce correctif, elles sont extrêmement contradictoires. Certains écrivent que cela les aurait aidés. D'autres sont complètement déçus de ce remède..

Mesures préventives

Des spécialistes respectés dans le domaine de la médecine ont prouvé depuis longtemps que le stress est un facteur provoquant le développement de nombreuses maladies. Cela peut contribuer à l'apparition du diabète, vous devez donc éviter les soucis et essayer de ne pas moins réagir aux problèmes de la vie..

Comme mentionné ci-dessus, vous devez faire de l'exercice et surveiller votre propre alimentation. Il existe des régimes spécialement formulés qui sont bénéfiques pour la santé de ces patients. Si vous respectez strictement les recommandations du médecin, vous pouvez améliorer considérablement la qualité de votre vie en vous débarrassant d'une partie importante des symptômes qui accompagnent cette maladie..

Il est nécessaire d'exclure certains aliments du menu. Le soi-disant régime 9 est souvent prescrit par des spécialistes et a pour but de minimiser la consommation d'aliments contenant une grande quantité de glucides. Il a été prouvé que chez les patients utilisant ce régime, le travail du pancréas est considérablement amélioré..

Quels produits sont autorisés à la consommation? Leur liste comprend: des variétés de viande et de poisson faibles en gras; chou, concombres, aubergines, tomates et courgettes; sarrasin, orge perlé, millet et gruau. Les pommes et les fraises sont également autorisées, mais avec modération. Les produits laitiers ne peuvent être consommés que sans matière grasse. Après un tel repas, le taux de sucre dans le sang n'augmentera pas à un taux inacceptable..

Lors du choix d'un menu médical, la composition structurelle des aliments doit être prise en compte. Le régime doit contenir:

  1. 55% de protéines animales (80-90 grammes).
  2. 30% de matières grasses végétales (70-80 grammes).
  3. 300-350 grammes de glucides.
  4. 12 grammes de sel de table
  5. Un litre et demi de liquide.

Vous ne pouvez pas consommer plus de 2200-2400 kcal par jour. Vous devez manger 5 à 6 fois par jour, en «répartissant» uniformément la consommation de glucides au fil du temps. Le sucre devra être éliminé. Les aliments sucrés sont préparés en petites quantités et uniquement avec des succédanés du sucre tels que la stévia, le sorbitol ou le xylitol.

La consommation de sel doit également être limitée. La méthode de cuisson est importante. Les plats bouillis et cuits au four doivent prévaloir dans l'alimentation. Les aliments frits et mijotés peuvent être consommés en quantité minimale. Il existe des recettes spécialement conçues pour les diabétiques. En les suivant, vous pouvez préparer de délicieux repas qui ne nuiront pas à votre santé..

Le jour où vous devez adhérer à un certain menu. Ainsi, le régime numéro 9 peut être présenté:

  • Le matin: thé, bouillie de sarrasin, fromage cottage faible en gras, lait;
  • Deuxième repas: son de blé (bouilli);
  • Déjeuner: bortsch de chou à l'huile de tournesol (végétarien), gelée de fruits, viande bouillie avec sauce au lait;
  • Collation de l'après-midi: une petite quantité de pommes;
  • Repas du soir: poisson bouilli, sauce au lait cuit au four et plats de chou.

Que mangent-ils pendant la semaine

Le tableau numéro 9 est le fruit du travail des nutritionnistes soviétiques. Ils ont créé une option de restauration adaptée aux sanatoriums spécialisés. Le neuvième tableau augmente considérablement l'efficacité de la thérapie complexe.

Le menu de la semaine ressemble à ceci:

Lundi

Petit-déjeuner: chicorée, fromage cottage faible en gras au lait, bouillie (sarrasin).

Déjeuner: 200 ml de lait.

Déjeuner: soupe végétarienne aux choux, poitrine de volaille blanche, gelée de fruits.

Repas du soir: poisson bouilli, thé, plats de chou.

Avant de se coucher: un verre de kéfir faible en gras.

Mardi

Premier repas: orge, œuf de poule, chicorée, chou cuit.

Déjeuner: un verre de lait (seul le faible en gras convient).

Déjeuner: purée de pommes de terre, foie de bœuf bouilli, soupe de cornichons, compote de fruits secs.

Collation de l'après-midi: gelée de fruits.

Repas du soir: poulet bouilli, chou cuit.

Avant d'aller au lit: kéfir faible en gras.

Mercredi

Premier repas: fromage cottage faible en gras et lait, chicorée, flocons d'avoine.

Déjeuner: tasse de gelée.

Déjeuner: bortsch, viande bouillie, bouillie de sarrasin, thé.

Collation de l'après-midi: une ou deux poires.

Repas du soir: salade ou vinaigrette, œuf, thé.

Avant d'aller au lit: un verre de yogourt maigre.

Jeudi

Premier repas: bouillie de sarrasin, chicorée, fromage cottage minimum de matière grasse.

Deuxième petit-déjeuner: kéfir.

Déjeuner: bortsch maigre, compote de fruits secs, viande bouillie.

Collation de l'après-midi: poire non sucrée.

Pour un repas du soir: escalope de chou, thé de poisson bouilli faible en gras.

Avant d'aller au lit: un verre de kéfir sans gras.

Vendredi

Premier repas: œuf, du beurre, vinaigrette sans pommes de terre à l'huile de tournesol, chicorée.

Déjeuner: choucroute, ragoût ou viande bouillie, soupe aux pois.

Collation de l'après-midi: des fruits frais.

Repas du soir: pudding de légumes, volaille bouillie, thé.

Avant d'aller au lit: un verre de yaourt.

samedi

Premier repas: bouillie de millet, chicorée, saucisse du docteur.

Déjeuner: son de blé.

Déjeuner: viande bouillie, purée de pommes de terre, soupe de fruits de mer.

Collation de l'après-midi: un verre de kéfir faible en gras.

Repas du soir: fromage cottage faible en gras, thé, flocons d'avoine.

dimanche

Premier repas: œuf de poule, chicorée, bouillie de sarrasin.

Déjeuner: une ou deux pommes.

Déjeuner: escalope de bœuf, soupe légère de légumes, bouillie d'orge perlé.

Collation de l'après-midi: lait écrémé.

Repas du soir: salade de légumes, poisson bouilli, purée de pommes de terre.

Avant d'aller au lit: kéfir faible en gras.

Méthodes traditionnelles de traitement

En médecine traditionnelle, il existe de nombreuses recettes qui, avec des degrés d'efficacité variables, aident à lutter contre l'hyperglycémie. Les médecins certifiés sont souvent sceptiques quant à ces traitements, mais ils n'interdisent pas aux patients de les utiliser en conjonction avec la thérapie principale. Cette «approche holistique» donne souvent des résultats positifs en aidant les patients à réduire leurs symptômes pénibles..

Les recettes de médecine traditionnelle les plus efficaces:

  • Pour la prévention, un œuf additionné de jus de citron vous aidera. Secouez le contenu d'un œuf cru, ajoutez le jus d'un citron. Accueil 50-60 minutes avant les repas, 3 jours, le matin. Dix jours plus tard, le cours peut être répété.
  • Mangez des oignons cuits le matin pendant un mois.
  • Un bon moyen de réduire votre taux de glucose est de consommer quotidiennement des graines de moutarde ou de lin, ainsi que du thé aux feuilles de cassis.
  • Boire du jus de pomme de terre fraîchement pressé aide à réduire les niveaux de sucre. Ils utilisent également des framboises, du chou.
  • La teinture de mûrier blanc (2 cuillères à soupe / l) est préparée en versant de l'eau bouillante (2 cuillères à soupe), temps d'infusion 2-3 heures, prendre 3 fois par jour.
  • N'oubliez pas un remède populaire tel que le bouillon d'avoine. Versez une cuillère à soupe de grains d'avoine avec de l'eau (un verre et demi), puis faites bouillir pendant 15 minutes, le cours est de 3 r / j 15-20 minutes avant les repas.
  • La cannelle aide - une demi-cuillère à café par jour. Boire avec du thé.
  • Broyez les glands de chêne jusqu'à l'obtention d'une poudre. Cours - 1 h / l à jeun le matin, ainsi qu'immédiatement avant le coucher pendant sept jours.
  • Versez les cloisons en noyer (40 g) avec de l'eau bouillante (500 ml) et mettez le feu. Faites bouillir pendant dix minutes. Insister jusqu'à tendreté, boire 1 cuillère à soupe / l une demi-heure avant les repas.
  • Versez de l'eau bouillante sur (un demi-litre) d'écorce de tremble (2 cuillères à soupe / boîte), mettez le tout sur le feu et laissez cuire environ 10 minutes. Après avoir insisté, buvez un demi-verre avant de manger.
  • Une infusion efficace est préparée à partir d'un verre d'eau bouillante, qui est versé sur un clou de girofle (20 pièces). Insistez toute la nuit, buvez trois fois par jour exactement un tiers du verre. Ne retirez pas les clous de girofle usagés, ajoutez-y une autre pincée le soir, versez à nouveau de l'eau bouillante, etc. La durée du traitement est de six mois.
  • Préparez avec un demi-litre d'eau bouillante deux cuillères à soupe du mélange d'ortie avec des baies de sorbier dans le rapport: trois à sept. Insistez pendant environ trois à quatre heures. Prendre un demi-verre deux fois par jour.
  • Verser les racines de bardane (20 g) avec de l'eau bouillante (pile.), Faire bouillir au bain-marie, environ 10 minutes. Cours - 3 fois par jour sur la table / lit avant les repas.

Toutes les informations fournies aux lecteurs dans l'article sont à titre informatif uniquement. Avant d'utiliser les informations obtenues dans la pratique, assurez-vous de consulter un spécialiste compétent sur les conséquences possibles.!