Gangrène: symptômes, causes, traitement de la gangrène des membres inférieurs

La gangrène est l'une des maladies chirurgicales les plus graves. Il s'agit d'une nécrose tissulaire, souvent accompagnée d'une décoloration noir / gris terreux. Avec un traitement intempestif de la gangrène ou une infection infectieuse étendue, 34% des patients meurent et 62% restent handicapés. Pour réduire le risque de tels résultats, vous devez connaître les premiers signes de la maladie et, s'ils sont détectés, consulter immédiatement un médecin..

Il est à noter que la gangrène peut survenir sur les membres (jambes ou bras), sur le tronc, sur le visage et dans certains organes internes (poumons, intestins, appendice, etc.). Différentes parties du corps présentent différents types de gangrène et leurs symptômes. Cela doit être distingué, car les tactiques de traitement et de pronostic en dépendent considérablement..

Classification

Selon le type de lésion tissulaire, il est habituel de distinguer quatre types de gangrène:

  • La sécheresse est la forme la plus favorable de la maladie, dans laquelle le processus ne se propage pas aux tissus environnants, mais reste dans la partie touchée (doigt, jambe, avant-bras, etc.). Dans le même temps, l'organe a un aspect «momifié» caractéristique - il est dense, dépourvu d'humidité, quelque peu froissé;
  • Humide - un type de gangrène avec des processus de décomposition prononcés. La zone touchée se ramollit, gonfle à cause de l'œdème et prend une odeur putride;
  • Gaz (synonyme - infection anaérobie / airless) - malgré le fait qu'il s'agisse d'un type de gangrène humide, il est isolé sous une forme distincte. Il se développe uniquement en présence de certains microbes (clostridies). C'est le plus dangereux pour la vie du patient, car il se propage rapidement à travers les tissus sains et provoque une intoxication grave (empoisonnement par des toxines) du corps;
  • Une escarre est une gangrène de tissus mous (tissu sous-cutané et peau elle-même), qui se développe en raison d'une pression constante sur une zone. En règle générale, cela survient chez les patients qui ne changent pas de position corporelle plusieurs fois par jour.

Chez les enfants dont l'immunité est insuffisante (après une infection, dans le contexte d'une autre maladie, avec le VIH congénital), un cinquième type de gangrène est distingué - «noma». Il s'agit d'une forme de gangrène humide, dans laquelle meurent les tissus du visage: lèvres, joues, gencives, tissu adipeux. Habituellement fatal.

Chaque type de cette pathologie a ses propres raisons. En les connaissant, vous pouvez empêcher le développement ou suspecter une maladie en temps opportun..

Les raisons

Contrairement à la croyance populaire, la gangrène peut survenir non seulement après des blessures par balle ou d'autres blessures aux membres. Il peut également être observé lors de l'obturation («blocage») avec des caillots sanguins ou des plaques de divers vaisseaux, des lésions des nerfs des extrémités, à l'issue de certaines infections, etc. Après avoir déterminé la cause à temps, on peut assumer la forme de la maladie et choisir le traitement optimal.

Il n'y a qu'une seule raison - la présence d'une plaie suffisamment profonde qui a été infectée par Clostridia (bactéries qui vivent dans un espace sans air).

Cependant, pour le développement de la gangrène gazeuse, un certain nombre de conditions sont nécessaires:

  • La plaie doit atteindre le muscle ou le tissu adipeux;
  • Mauvais apport sanguin aux tissus infectés, car les clostridies ne peuvent se multiplier et se développer que dans un environnement sans air;
  • La fermeture de la plaie favorise la propagation des microbes, car le flux d'oxygène dans la cavité de la plaie diminue.
VueLes raisons les plus courantesQuels organes sont le plus souvent touchés?
Sec
  • Athérosclérose - formation d'un caillot sanguin sur la paroi d'une artère qui la ferme complètement.
    • La gangrène sèche des membres inférieurs survient le plus souvent avec une thrombose des artères poplitées ou fémorales.
    • Atteinte du bras, généralement due à une thrombose de l'artère brachiale.
  • La maladie vibratoire est une pathologie professionnelle des personnes qui sont constamment en contact avec les vibrations (travail avec des marteaux-piqueurs, des bétonnières, des finisseurs d'asphalte, des chasses). La gangrène se développe en raison d'un vasospasme constant qui alimente les nerfs des membres et des troubles nutritionnels des tissus.
  • Maladie de Raynaud - destruction des vaisseaux sanguins ou des nerfs qui constituent les extrémités des bras / jambes;
  • La polyneuropathie est une violation de l'innervation des extrémités, dans laquelle les mains et les pieds sont affectés;
  • Typhus - Dans certains cas, cette infection peut entraîner une gangrène cutanée sèche. Le plus souvent, les parties latérales du tronc sont touchées..
  • Toutes les parties des membres (doigt, main, pied, jambe inférieure, etc.);
  • Cuir.
Humide
  • Pied diabétique - La gangrène dans le diabète sucré survient le plus souvent sur le pied ou les orteils. Cela est dû à une forte violation de l'apport sanguin à ces tissus et à une immunité réduite. En raison de ces facteurs, les microbes putréfactifs se fixent rapidement au membre blessé;
  • Brûlures profondes (stades IIIb, IV) et engelures (stades III et IV);
  • Atteinte aux hernies (peut entraîner une gangrène de la région intestinale);
  • Appendicite et cholécystite, qui n'ont pas été opérées à temps;
  • Thrombose des artères alimentant les intestins (mésentérique);
  • La pneumonie causée par des microbes atypiques (Clostridia, Bacteroids, Pseudomonas aeruginosa) peut entraîner une gangrène pulmonaire chez les patients immunodéprimés.
Les organes internes:

  • Poumons;
  • Intestin (généralement l'appendice)
  • Vésicule biliaire.

Extrémités (le plus souvent les pieds).

Gaz (synonymes - infection anaérobie, airless ou gaz)Muscles, tissus sous-cutanés et peau partout dans le corps. Habituellement, la maladie commence à se propager des mains ou des pieds.
EscarrePour le développement d'une escarre à part entière, 60 à 70 heures de pression sur le tissu suffisent. Les patients présentant les pathologies suivantes présentent un grand danger de formation:

  • Choc cardiogénique;
  • Insuffisance hépatique / rénale sévère;
  • Tumeur maligne.
Tissus mous dans la région du sacrum, de la colonne vertébrale, des articulations de la hanche, des omoplates.
NomaCette forme de gangrène se développe principalement chez les enfants fragilisés par l'infection. Généralement rougeole, méningite ou rubéole.Tissus des joues, des lèvres, des gencives et des espaces tissulaires profonds du visage.

Lors du diagnostic, il convient également de prendre en compte les symptômes de gangrène dont le patient se plaint. Ils sont déterminés par la forme de la maladie et aident à naviguer lors du diagnostic initial..

Symptômes

En fonction du type de gangrène, des symptômes locaux (modifications du membre) ou des signes d'intoxication (fièvre, faiblesse, troubles de la conscience, etc.) peuvent prévaloir. La capacité de diverses formes de se propager aux tissus environnants est également très différente. Ces points doivent être pris en compte lors du choix d'un traitement et de la rapidité de sa mise en œuvre, car dans certains cas, un retard de plusieurs heures peut entraîner la mort.

Symptômes de gangrène sèche

Étant donné que cette forme se développe en raison de la malnutrition du bras ou de la jambe, il y a tout d'abord des signes d'insuffisance circulatoire. Ceux-ci inclus:

  • Sensations de "rampement rampant", de "picotements" dans le membre affecté ou une partie de celui-ci (doigts, pied / main, avant-bras / jambe, etc.). L'apparition de douleurs de nature aiguë est possible, qui s'affaiblissent quelque peu au repos;
  • Faiblesse dans le membre. En règle générale, il se manifeste sous le stress (longue marche, jogging, montée des escaliers - pour les jambes; prise du poignet, transport d'objets lourds - pour les mains);
  • Pâleur et froideur de la zone de la peau où il y a un manque de circulation sanguine artérielle;
  • La gangrène des membres inférieurs est souvent précédée d'une claudication «intermittente».

Comment identifier un apport sanguin insuffisant? Pour ce faire, il suffit de connaître quelques techniques simples pour les membres:

  • Levez vos bras au-dessus de votre tête et pliez vos mains en alternance. En cas de violation de la perméabilité des artères, il y aura une pâleur et une faiblesse dans le membre, une sensation de "fluage rampant" et des douleurs;
  • Allongé sur le dos, soulevez vos jambes droites à un angle de 40 à 45 °. Des symptômes similaires apparaîtront. De plus, le patient ne peut pas garder les membres dans cette position pendant plus de 20 à 25 secondes. Ainsi, on peut soupçonner le stade initial de gangrène des membres inférieurs ou la possibilité de son développement..

Ce sont les moyens les plus simples d'évaluer l'état des artères. Ils ne sont pas assez précis, cependant, ils vous permettent de déterminer le manque de circulation sanguine même à la maison.

Avec un blocage complet de l'artère, ces symptômes sont rapidement remplacés par des signes de nécrose (nécrose). Le membre prend une apparence caractéristique qui permet le diagnostic de gangrène sèche. Le plus souvent, les changements suivants sont notés:

  1. Noircissement des tissus - vous devez faire attention à la couleur, car les autres formes de la maladie sont caractérisées par une couleur cyanotique ou vert terreux (à l'exception du noma);
  2. Réduction de la taille d'un membre avec gangrène. Ce signe est facile à détecter si vous mesurez les bras ou les jambes dans des parties symétriques;
  3. Sécheresse sévère dans la zone touchée et pas de transpiration;
  4. Les tissus deviennent très denses en raison de la perte de liquide;
  5. La croissance des cheveux et des ongles dans la partie morte s'arrête.

Le patient ne ressent pas de douleur, car les terminaisons nerveuses avec gangrène sèche meurent avec d'autres tissus. Les symptômes généraux (fièvre, étourdissements, perte / diminution de l'appétit, nausées, etc.) ne sont pas prononcés, car le corps empêche les toxines de pénétrer dans la circulation sanguine et la propagation de la maladie. Grâce à cela, la frontière entre la zone saine et endommagée peut être tracée très clairement..

Dans de rares cas, une zone de gangrène sèche peut se séparer du membre d'elle-même, ce qui équivaut à la guérison du patient. Cependant, il ne faut pas compter sur ce résultat et attendre la séparation du foyer pathologique. Lorsque les premiers symptômes sont détectés, vous devez immédiatement consulter un médecin qui déterminera les tactiques optimales..

Symptômes de gangrène humide

Une caractéristique distinctive de la gangrène humide est qu'elle peut affecter non seulement les membres, mais également les organes internes. Dans ce cas, des symptômes de nature locale et une réaction générale du corps à l'infection se produisent. Cela est dû à la présence de microbes putréfactifs, absents sous forme sèche. Ils détruisent progressivement les tissus humains, libérant des toxines dans le sang. En règle générale, la maladie se propage assez lentement dans les zones saines, elle a donc un pronostic plus favorable que la gangrène anaérobie.

Manifestations locales

Les symptômes locaux les plus courants de la gangrène des membres humides sont:

  • Changement de couleur des tissus en bleuâtre ou violet foncé. Dans le même temps, il n'y a pas de frontière claire entre les zones saines et affectées, car le corps ne peut pas arrêter la propagation des microbes. La zone de transition peut être détectée par les signes suivants: rougeur de la peau, augmentation de la température locale et présence de douleur;
  • L'apparition d'une odeur de pourriture de la zone touchée;
  • Gonflement et gonflement de la partie infectée du bras / jambe;
  • Douleur constante de nature aiguë dans le membre infecté, qui se produit en raison d'une irritation des récepteurs des tissus entourant la gangrène;
  • Réduire la température des zones mortes.

Des symptômes similaires seront observés avec nome.

Gangrène du "pied diabétique". Chez les patients atteints de diabète sucré, difficile à traiter, le travail des vaisseaux sanguins est perturbé. Une manifestation typique est un manque d'approvisionnement en sang au pied, en raison de laquelle l'infection pénètre facilement à travers toute plaie. Étant donné que les processus de défense sont également altérés, les patients peuvent développer des symptômes de gangrène des jambes..

Pour éviter ce résultat, même les petites plaies doivent être traitées avec des solutions antiseptiques (Fukortsin, Diamond Green, etc.) et des préparations cicatrisantes (Levomekol). Il est également nécessaire d'appliquer un patch ou des pansements bactéricides. Si aucune amélioration n'est observée dans les 2 jours, vous devez consulter un médecin.

La gangrène humide des organes internes se manifeste de différentes manières, en fonction de l'emplacement. Actuellement, les plus touchés: les poumons, les intestins et la vésicule biliaire. Ils se caractérisent par les symptômes suivants:

Pendant les 7 à 10 premiers jours, les symptômes peuvent être limités à une toux humide intermittente avec une petite quantité de mucosités. Peut-être hémoptysie.

Pendant la période de pointe, la gangrène du poumon se manifeste comme suit:

  • Toux avec expectorations abondantes - environ un litre / jour. Il est de couleur verte ou gris-terreux, avec une forte odeur putride, visqueux;
  • Douleur thoracique aggravée par le rire, la toux et les éternuements. En règle générale, il est net, apparaît des deux côtés;
  • Hémoptysie fréquente;
  • Essoufflement de gravité variable. Plus le poumon est affecté, plus l'essoufflement est fort. Se produit généralement après un petit effort physique.
Organe affectéSymptômes typiques
Poumons
appendiceLa gangrène humide de l'appendice est toujours précédée d'une appendicite aiguë, présentant les symptômes suivants:

  • Douleur constante, intensité sévère ou modérée, caractère douloureux. Le plus souvent, il commence dans le haut de l'abdomen et migre après quelques heures vers la paroi abdominale inférieure droite;
  • La température peut monter jusqu'à 37-38 ° C;
  • Diarrhée / constipation.

Le développement de la gangrène sera mis en évidence par la disparition temporaire de la douleur (pendant 3-8 heures), puis leur augmentation significative. Apparaît également:

  • Tension musculaire abdominale;
  • Manque de selles;
  • Nausée persistante;
  • Haute température jusqu'à 40 o С.
Intestins
  • Douleur intense de nature aiguë sur toute la surface de l'abdomen. Le patient ne peut pas indiquer un endroit précis "où ça fait mal";
  • Manque de selles;
  • Nausées et vomissements constants;
  • Augmentation de la température à 38-40 о С.
Vésicule biliaireLes symptômes sont similaires à la gangrène intestinale, car la gangrène de la vésicule biliaire est souvent compliquée par une péritonite (infection du péritoine)

Symptômes généraux

Quel que soit l'emplacement de la gangrène humide, le patient présente toujours des symptômes généraux. Ils se développent en raison de l'intoxication du corps avec les déchets de microbes putréfactifs. Les symptômes ne sont pas spécifiques, car ils surviennent avec les maladies infectieuses les plus graves. Le plus souvent, les patients ont:

  • L'élévation de la température à 38-39 o C. Avec la gangrène des organes de la cavité abdominale, il est possible d'augmenter jusqu'à 40 o C, en raison du développement de la péritonite;
  • La faiblesse;
  • Perte / diminution de l'appétit;
  • Nausées et étourdissements constants;
  • Augmentation de la transpiration;
  • Les enfants de moins de 6 ans peuvent avoir des crises, car leur système immunitaire ne peut pas faire face à une maladie aussi grave;

Chez les personnes âgées, ces symptômes peuvent être moins prononcés, car leur corps ne peut pas répondre de manière adéquate à l'infection.

Symptômes de la gangrène anaérobie

La forme la plus grave de la maladie est la gangrène sans air ou anaérobie. La principale différence entre cette forme et la forme humide est que l'infection ne se produit pas avec des microbes putréfactifs ordinaires, mais avec des Clostridia - des bactéries anaérobies gazeuses. Ils ne peuvent vivre que sans air, ils poussent donc bien sur des tissus morts et dans des plaies fermées. En raison de la libération d'une grande quantité de toxines dangereuses, les Clostridia détruisent les muscles, les tissus adipeux et la peau autour de leur zone de croissance. Les microbes se propagent rapidement à travers le membre infecté et provoquent une grave intoxication.

Une zone infectée par la gangrène anaérobie a un aspect caractéristique:

  1. Peau pâle et froide. Des taches bleues ou rougeâtres peuvent apparaître autour de la plaie;
  2. Œdème tissulaire sévère, en constante augmentation. Lors du sondage, le membre a une consistance pâteuse;
  1. Un liquide trouble, nauséabond, verdâtre ou brunâtre peut sortir de la plaie;
  2. Si les muscles sont visibles dans la plaie, ils ressemblent à de la "viande bouillie": blanchâtre, pâle, avec des fibres exfoliantes;
  3. En sentant la jambe / le bras infectés, vous pouvez ressentir la caractéristique "crunch" (crépitation) uniquement pour la gangrène anaérobie.

Avec une infection anaérobie, les symptômes généraux prévalent toujours sur les manifestations locales. En règle générale, c'est l'intoxication prononcée qui entraîne la mort des patients. Les manifestations typiques de l'intoxication corporelle par les toxines clostridiales sont:

  • Faiblesse sévère à l'adynamie (le patient ne peut pas bouger);
  • Augmentation de la température à 39-41 ° C;
  • Troubles du sommeil et de la conscience (un délire peut apparaître);
  • Nausées et vomissements constants, après quoi le soulagement ne vient pas;
  • La pression artérielle, le plus souvent, diminue en dessous de 100/70 mm Hg. Une diminution supplémentaire de 30 mm Hg est un signe défavorable;
  • Tachycardie - le pouls augmente à 100-120 battements / min. Le patient peut ressentir un battement de cœur.

Il est également possible que les reins, le foie et les toxines cérébrales soient endommagés par les microbes. Si des mesures n'ont pas été prises en temps opportun pour améliorer l'état du patient, la probabilité de décès par infection anaérobie est extrêmement élevée.

Symptômes d'escarres

La mort des tissus sous cette forme se développe progressivement. Dans la phase initiale de la maladie, la peau sur laquelle une pression constante est appliquée devient pâle. La sensibilité à la température et à la douleur est quelque peu réduite. Après 2-3 jours, un œdème tissulaire apparaît. Le noircissement de petites zones est possible, ce qui est un signe fiable de gangrène développée.

Si l'ulcère de décubitus n'a pas été traité de manière adéquate, l'infection se déclare en quelques jours. Cela conduit à l'apparition de symptômes généraux tels qu'une température de 38 à 39 ° C, une faiblesse, des nausées / vomissements, une augmentation de la transpiration.

Diagnostic des lésions des membres inférieurs

Ce diagnostic ne peut être posé que sur la base des plaintes du patient et des résultats de l'examen. Des mesures diagnostiques supplémentaires sont effectuées pour évaluer l'état du patient ou déterminer le type de microbe et sa sensibilité aux antibiotiques. Dans le premier cas, effectuez:

  • KLA (test sanguin clinique) - augmentation de l'ESR (plus de 20) et des taux de leucocytes (plus de 10 * 10 9 / l). Une diminution du nombre de leucocytes (moins de 4 * 10 9 / l) est un mauvais signe, car elle montre l'échec de l'immunité du patient;
  • Analyse biochimique du sang veineux - une augmentation de la teneur en protéine C-réactive (plus de 10 mg / l). Une augmentation de la quantité de créatinine (plus de 110 μmol / L) et d'urée (plus de 8 mmol / L) avec gangrène anaérobie est un signe défavorable, car elle peut indiquer le début du développement d'une insuffisance rénale;
  • Analyse clinique de l'urine - changements uniquement avec anaérobie. Des protéines ou du glucose peuvent apparaître. Le développement d'une insuffisance rénale sera indiqué par une diminution de la densité urinaire (inférieure à 1015), des taux de créatinine (moins de 0,5 g / jour), de l'urée (moins de 20 g / jour).

Pour déterminer quel type de bactérie se trouve dans la plaie, un frottis bactérien est effectué à partir de la zone infectée. En règle générale, ses résultats peuvent être trouvés au plus tôt dans une semaine..

Si l'examen ne permet pas de déterminer le type de gangrène (par exemple, humide ou anaérobie), une radiographie du membre infecté est effectuée. Si des bulles de gaz sont visibles sur l'image, c'est une confirmation fiable du processus anaérobie.

Diagnostic des organes internes

En règle générale, la confirmation de la gangrène avec un tel arrangement échoue avec les données d'enquête et d'examen. L'exception est les hernies étranglées. Pour effectuer un diagnostic, les diagnostics suivants sont recommandés:

Organe affectéProcédures de diagnostic
Poumon
  • Radiographie thoracique / fluorographie calculée - des «foyers» de rayons X de forme irrégulière sont visibles. La légèreté des poumons est réduite, ce qui se manifeste par un assombrissement. Seul un médecin qualifié doit déchiffrer l'image;
  • Bronchoscopie - réalisée à l'aide d'un instrument de bronchoscope endoscopique. C'est un mince tube élastique qui est inséré dans la bronche pour l'examiner. Réalisé sous anesthésie générale.
IntestinsSi la gangrène n'a pas été causée par une atteinte à la hernie, le diagnostic peut être posé par des méthodes endoscopiques:

  • Coloscopie - l'introduction d'un instrument spécial avec une caméra et une source de lumière dans la cavité intestinale à travers l'anus;
  • Laparoscopie - un instrument similaire est utilisé, mais il est inséré à travers une petite incision (1-2 cm) dans la paroi abdominale antérieure.
appendiceEn règle générale, le diagnostic instrumental de la gangrène de l'appendice ou de la vésicule biliaire n'est pas effectué. Cela est dû au fait que la cholécystite / appendicite gangréneuse aiguë, dans la plupart des cas, a une évolution caractéristique:

  • Le patient s'inquiète de la douleur aiguë pendant une longue période (jusqu'à 7 jours);
  • Pendant une courte période (jusqu'à 12 heures), la douleur s'arrête complètement. Le patient se sent «guéri»;
  • Bientôt, la douleur revient, mais beaucoup plus sévère, sur toute la surface de l'abdomen. Il y a une tension dans la paroi abdominale antérieure.

Dans la très grande majorité des cas, les patients n'appliquent qu'au troisième stade, lorsqu'ils développent une péritonite (inflammation péritonéale)

Vésicule biliaire

Après avoir diagnostiqué une gangrène, le patient est immédiatement admis à l'hôpital et un traitement complexe est commencé..

Traitement de la gangrène

La chirurgie est le seul moyen d'éliminer la gangrène bras / jambe. Dans les formes sèches et humides, en règle générale, l'amputation du segment affecté (main, pied, jambe, etc.) est effectuée. La présence de symptômes graves d'intoxication est une indication pour les injections intraveineuses de cristalloïdes (solution de Ringer ou chlorure de sodium à 0,9%) et la prise d'antibiotiques. La thérapie antimicrobienne devrait couvrir différents types de bactéries, car il est presque impossible de déterminer avec précision le pathogène à un stade précoce..

Si possible, les médecins essaient de sauver le bras ou la jambe infectés. Le traitement sans amputation de la gangrène gazeuse, qui se situe le plus souvent sur les membres inférieurs, est réalisé progressivement. À cette fin, tous les tissus morts de la plaie sont retirés. L'opération est complétée par des incisions en «rayures» - longues incisions longitudinales de la peau et des tissus adipeux pour assurer un flux d'air constant. Cette procédure aide à réduire la croissance et la propagation des microbes anaérobies. De plus, plusieurs antibiotiques, sérum anti-gangréneux et perfusion intraveineuse de solutions cristalloïdes (jusqu'à 4-5 litres / jour) sont prescrits.

Si les mesures ci-dessus sont inefficaces, la gangrène du membre inférieur (ou supérieur) est traitée par amputation. Cette procédure ne peut être effectuée qu'avant que l'infection ne se propage au tronc..

La gangrène des organes internes peut être traitée selon des principes similaires:

  • Le tissu mort (une partie du poumon, de la vésicule biliaire ou de l'appendice) est retiré;
  • Éliminer les symptômes d'intoxication (perfusion intraveineuse de solutions de Ringer / chlorure de sodium);
  • Plusieurs antibiotiques sont prescrits.

Le pronostic pour le patient dépend de la rapidité du traitement, de l'état du corps et du taux de propagation de l'infection..

Prévoir

Bien que le pronostic des formes sèches et humides soit relativement favorable, ils conduisent souvent à une invalidité du patient due à une amputation de gangrène. L'exception est le noma, qui entraîne une intoxication sévère et est mortel dans 90 à 95%.

La forme gazeuse est plus difficile, car elle peut également affecter les organes internes. Selon les statistiques, la mort survient dans 30 à 40% des cas..

La gangrène de l'appendice et de la vésicule biliaire, avec un traitement adéquat, se termine presque toujours bien. Malheureusement, la lésion de la région intestinale laisse une marque désagréable sur la vie du patient, car après l'opération, il faut: suivre un régime pour la vie, régulièrement (une fois tous les 2-3 ans) subir un examen par un gastro-entérologue et prendre un certain nombre de médicaments.

La gangrène du poumon se termine par la mort dans 25 à 30% des cas. Après une opération majeure (ablation d'un lobe ou du poumon entier), des symptômes d'essoufflement (essoufflement) peuvent persister et des maladies infectieuses du tissu pulmonaire peuvent survenir plus souvent.

Combien vivent avec la gangrène qui a été complètement guérie? En règle générale, cette maladie n'affecte pas l'espérance de vie - seulement sa qualité.

La gangrène est une maladie qui entraîne souvent la mort ou une invalidité, même avec un traitement adéquat. Il y a une forte probabilité d'une issue défavorable (létale) chez les patients affaiblis, les enfants et avec une visite tardive chez le médecin. Cette maladie est beaucoup plus facile à prévenir qu'à guérir. Pour ce faire, il suffit de traiter la plaie avec un antiseptique en temps opportun et de se rendre dans un établissement médical.

Gangrène sèche - symptômes et traitement

Qu'est-ce que la gangrène sèche? Nous analyserons les causes d'occurrence, le diagnostic et les méthodes de traitement dans l'article du Dr K. Manasyan, phlébologue avec 6 ans d'expérience.

Définition de la maladie. Causes de la maladie

La gangrène est une nécrose (nécrose) des tissus d'un organisme vivant associée à l'environnement externe, par exemple la peau, les poumons, les intestins et autres. Du grec ancien, ce terme est traduit par «ulcère corrosif».

La gangrène sèche est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement immédiat. Avec cette pathologie, la mort tissulaire se produit sans processus infectieux et inflammatoire prononcé. Sinon, cette nature de l'évolution de la maladie s'appelle la momification, c'est-à-dire le dessèchement de l'organe.

Il existe deux types de mécanismes de gangrène:

  • directs (traumatiques et toxiques) - apparaissent en raison de dommages directs, parfois même mineurs;
  • indirecte (ischémique, allergique, trophoneurologique) - il y a une mort indirecte des tissus par les canaux anatomiques, en particulier, lorsque le système vasculaire est endommagé.

Sur cette base, les facteurs de risque de développement de la gangrène sèche peuvent également être divisés en deux groupes:

  1. Externe (exogène):
  2. hypothermie (gelure);
  3. brûlure chimique;
  4. choc haute tension.
  5. Interne (endogène):
  6. athérosclérose des artères des membres inférieurs;
  7. Diabète;
  8. fumeur;
  9. maladies inflammatoires des artères (vascularite, en particulier thromboangéite). [4] [5] [6]

Souvent, la gangrène se produit avec une combinaison de facteurs, par exemple à la suite de dommages mécaniques à la peau d'un patient diabétique. Selon les statistiques, la proportion de personnes atteintes de momification, qui s'est développée dans le contexte de ces facteurs et a conduit à l'amputation d'un membre, est de 4,2 à 6,4 pour mille personnes par an. À cet égard, les personnes atteintes de pieds diabétiques risquent de développer une gangrène. [Dix]

Symptômes de gangrène sèche

Les symptômes de la gangrène sèche comprennent:

  • assombrissement de la peau (au début, la peau pâlit, acquiert une teinte bleuâtre, puis devient progressivement noire);
  • réduction du volume de la peau, son dessèchement, ses rides et son compactage;
  • exfoliation de la couche épidermique de la peau;
  • diminution de la température des membres (dépendance de la température ambiante);
  • diminution de la sensibilité des tissus affectés (engourdissement);
  • la présence d'une odeur spécifique d'un site mourant (bien que moins forte);
  • sensation de douleur (sensation de douleur lancinante, brûlante et douloureuse, qui peut être permanente et s'intensifier avec un minimum de stress);
  • picotements, brûlures ou démangeaisons dans la zone touchée;
  • dysfonctionnement des membres.

Le syndrome de la douleur reflète à quel point les tissus environnants sont affectés: plus la douleur dans la zone de nécrose est forte, plus il y a de cellules vivantes dans cette zone. L'affaiblissement des sensations douloureuses ou leur disparition indique la progression de la maladie, car la sensibilité du tissu mourant disparaît à la suite de la mort des terminaisons nerveuses. À l'heure actuelle, les zones anatomiques en bordure de gangrène sèche ont un besoin urgent de flux sanguin artériel, ce qui leur manque. En conséquence, des produits métaboliques et des impulsions de douleur sont produits dans ces tissus..

La gangrène sèche commence par l'apparition d'une petite lésion sur un membre (généralement située sur l'orteil). Ensuite, il se propage aux doigts adjacents, plantaire et dorsal du pied, capturant de plus en plus de tissus du membre.

Les changements de couleur des zones cutanées mourantes sont associés à l'accumulation d'hémoglobine et à la libération de fer érythrocytaire qui, à la suite de la combinaison avec le sulfure d'hydrogène dans l'air, se transforme en sulfure de fer.

La zone située à la frontière de la gangrène et des tissus sains est appelée démarcation. Habituellement, il n'est pas encadré. Dans des cas extrêmement rares, au cours de l'évolution naturelle de la maladie, elle peut se limiter d'elle-même, ce qui entraînera l'auto-amputation d'un membre mourant. [3] [5] [6]

Les premiers signes de gangrène sèche comprennent les conditions suivantes:

  • gel d'un membre même dans la chaleur;
  • douleur dans les jambes et fatigue après avoir marché pendant une longue période;
  • la présence de plaies et d'ulcères cicatrisants à long terme sur la peau du membre.

IMPORTANT: La survenue d'une de ces manifestations en présence de facteurs prédisposants tels que le diabète sucré ou l'athérosclérose est une bonne raison pour une visite précoce chez un phlébologue ou un chirurgien. Un retard au moins peut entraîner la perte d'un membre pour le patient.

Pathogenèse de la gangrène sèche

Le processus d'apparition et de développement de la gangrène sèche des extrémités peut être conditionnellement divisé en sept étapes:

  1. Le flux sanguin dans les tissus diminue progressivement mais de manière critique, ce qui entraîne une diminution de l'apport en oxygène et en nutriments, ce qui entraîne une ischémie (anémie).
  2. Les processus énergétiques dans les cellules sont perturbés.
  3. Compensatoire pour réduire la vitesse du flux sanguin dans les tissus, une paralysie des vaisseaux veineux se produit.
  4. Une hyperémie veineuse se développe - une accumulation excessive de sang dans le système veineux.
  5. Les structures cellulaires sont progressivement détruites - parois cellulaires, mitochondries, appareil nucléaire.
  6. Une partie d'un organe ou d'une zone du corps qui est alimentée par une branche artérielle meurt. De plus, le dépérissement s'étend à un blocage d'un vaisseau ou à une zone avec des artères de contournement (par exemple, du bout des doigts à la paume). Ce type de gangrène ne se propage pas dans les zones saines..
  7. Les tissus morts sont séparés des tissus sains, à la frontière de la démarcation, un tissu cicatriciel se forme (auto-amputation). Cette étape n'est possible qu'avec un état général satisfaisant du corps: lorsqu'il est capable de faire face à une intoxication et dispose de réserves pour organiser la zone de démarcation tissulaire et de cicatrisation.

Dans le cours naturel de la gangrène sèche, il n'y a aucun signe d'infection (contrairement à la gangrène humide), cependant, la présence d'agents pathogènes opportunistes n'est pas exclue dans les tissus morts. Dans le même temps, il n'y a pas de développement rapide de l'infection dans les zones de nécrose..

Le processus de développement de la gangrène sèche des jambes et des bras peut durer de plusieurs jours à plusieurs mois, en fonction du niveau de lésion artérielle et des mécanismes compensatoires d'autorégulation. [3] [4] [5] [6] Si la nécrose s'est déjà développée, il est impossible de guérir sans enlever une partie du membre.

Classification et stades de développement de la gangrène sèche

En fonction de la propagation de la nécrose aux extrémités, les types de maladies suivants peuvent être distingués:

  • gangrène des doigts;
  • gangrène du segment distal du pied (main);
  • gangrène de la zone du talon;
  • gangrène totale du pied (main) ou du bas de la jambe (avant-bras);
  • gangrène de la cuisse (c'est extrêmement rare, car les patients ne vivent tout simplement pas pour voir une lésion gangréneuse aussi massive). [3] [5] [6]

Selon le mécanisme de développement, on distingue deux types de gangrène:

  • La gangrène primaire est une nécrose résultant d'une ischémie tissulaire. En d'autres termes, il est associé à une violation de la perméabilité d'un vaisseau artériel qui alimente une certaine partie du corps..
  • La gangrène secondaire est une nécrose tissulaire résultant d'une inflammation purulente aiguë des espaces cellulaires et des gaines fasciales. Se développe le plus souvent avec le phlegmon du pied, affectant les doigts, ainsi qu'avec un abcès profond ou un abcès profond dans le contexte de la forme neuroptique du syndrome du diabète sucré.

En termes de prévalence, trois degrés de gangrène sont distingués:

  • superficiel - seul le derme est affecté;
  • profondément - pénètre dans les tendons, les cavités articulaires, le fascia et les os;
  • total - affecte toutes les parties de l'organe ou du membre.

En plus de la gangrène sèche, il y a aussi des gaz humides et.

La gangrène humide se déroule avec une prédominance du composant infectieux, c'est-à-dire une fusion putréfactive. Le processus implique tous les tissus sans exception - peau, graisse sous-cutanée, fascia, ligaments, muscles, tendons et os. Par endroits, la peau acquiert une couleur violet-cyanosée, noire ou gris-vert. Caractérisé par l'apparition de cloques épidermiques, remplies d'abord de contenu brun puis verdâtre avec une odeur putride désagréable prononcée.

Contrairement à la gangrène sèche, avec des tissus humides, ils ne s'épaississent pas, mais se désintègrent, se détachent et se liquéfient. L'œdème et le rougissement de la peau se propagent rapidement. La peau du bas de la jambe peut être tendue, brillante. Sans traitement actif, la ligne de démarcation n'apparaît pas, car le processus a tendance à généraliser.

La gangrène gazeuse est caractérisée par l'apparition d'une légère crépitation de gaz sous la peau autour du foyer de nécrose, c'est-à-dire une sensation de craquement qui apparaît en raison de l'éclatement de bulles de gaz dans les tissus. La crépitation n'est pas audible, mais se fait sentir avec les doigts comme un "craquement" d'amidon ou de neige sous les pieds. Objectivement, le gaz dans les tissus mous peut être détecté par radiographie du membre sur des images suffisamment «douces». [Onze]

Complications de la gangrène sèche

En soi, la présence de gangrène indique une non-viabilité complète et une nécrose des tissus, suggérant un degré extrême du processus pathologique. Par conséquent, le manque de traitement en temps opportun peut entraîner la perte du membre affecté..

La gangrène sèche ne peut pas se développer en gangrène humide ou gazeuse, comme le prétendent à tort de nombreuses sources, car au départ, lorsque la nécrose se produit, le mécanisme de développement de la gangrène devient évident. [1] [2] [3] [4] [7]

La septicémie et le choc septique sont des complications rares de la gangrène sèche. Ils surviennent en relation avec l'effet toxique des produits de désintégration lorsqu'ils pénètrent dans la circulation systémique. Ces complications peuvent entraîner une défaillance de plusieurs organes et, par conséquent, la mort..

Les manifestations de la septicémie comprennent:

  • frissons;
  • température corporelle élevée ou très basse (plus de 38 ° C ou moins de 36 ° C);
  • essoufflement (fréquence respiratoire supérieure à 20 par minute);
  • hypotension artérielle (pouls plus de 90 battements par minute);
  • arythmie;
  • oligurie (volume urinaire inférieur à 0,5 ml / kg / h);
  • léthargie, léthargie;
  • la présence de diverses indications de laboratoire qui ne peuvent pas être corrigées - faibles niveaux de protéines, de plaquettes et de globules rouges, ainsi que des niveaux élevés de bilirubine, d'azote résiduel, d'urée, de sucre dans le sang et d'acétone dans l'urine.

En cas de choc septique, la pression devient extrêmement faible, même dans le contexte d'une perfusion intensive de liquides intraveineux. À cet égard, environ 30 à 40% des patients meurent malgré le traitement fourni. [12]

Diagnostic de la gangrène sèche

Le diagnostic de gangrène sèche est assez simple, car l'apparition de l'organe affecté indique une nécrose:

  • sa sécheresse;
  • réduction de la zone cutanée en volume;
  • couleur de peau foncée, jusqu'à noire;
  • la présence d'une légère odeur désagréable et d'une douleur directement dans la zone morte;
  • la présence de tissus environnants froids au toucher avec un syndrome douloureux prononcé. [1] [2] [3] [4] [7]

À l'examen, il est nécessaire de diagnostiquer la cause de la gangrène sèche (par exemple, l'athérosclérose des artères et la thromboangiite). Pour ce faire, vous devez vérifier la pulsation des artères de la jambe affectée et de la jambe saine au niveau des régions inguinales et poplitées, derrière la cheville médiale et à l'arrière du pied. À l'avenir, il est nécessaire de confirmer le diagnostic causal à l'aide de l'échographie.

En tant que préparation préopératoire pour déterminer le type de traitement chirurgical, une angiographie des membres inférieurs est réalisée:

  • avec des lésions étendues des artères, une opération chirurgicale est effectuée - shunt autoveineux;
  • pour les lésions courtes, il est préférable de pratiquer une chirurgie endovasculaire (le traitement le moins traumatisant). [1] [2]

Pour la préparation préopératoire, vous devez faire un test sanguin général et biochimique, ainsi qu'une culture bactérienne. Ces tests de laboratoire aideront à déterminer si le diabète est la cause de la gangrène sèche..

Traitement de la gangrène sèche

Afin d'éviter la gangrène et de préserver le membre autant que possible, il est nécessaire de rétablir la circulation sanguine dans les tissus entourant la zone gangréneuse.

Il est possible de normaliser la circulation sanguine dans l'organe à l'aide d'une intervention chirurgicale:

  1. Chirurgie reconstructrice des artères du membre (généralement le bras):
  2. shunt autoveineux;
  3. endartériectomie (élimination du blocage d'une artère) avec du plastique autoveineux;
  4. pontage des artères du segment aorto-ilio-fémoral avec des prothèses synthétiques.
  5. Chirurgie endovasculaire aux rayons X (non indiquée chez les patients atteints de thromboangéite):
  6. stenting;
  7. angioplastie par ballonnet des artères.

Seules ces méthodes chirurgicales de traitement peuvent améliorer le flux de sang artériel vers le membre ischémique, corriger le déséquilibre du flux sanguin vers la récupération et donner l'occasion de guérir.

Les chirurgies palliatives (sympathectomie lombaire et ostéotrépanation) pour améliorer la qualité de vie et autres traitements non chirurgicaux (thérapie génique et physique) ne parviennent pas à prévenir la progression de la gangrène sèche.

Le tissu gangreneux lui-même doit être retiré. Pour ce faire, effectuez:

  • amputations mineures - ablation des doigts ou d'une partie du pied avec nécrose;
  • nécrectomie - ablation superficielle de la gale nécrotique jusqu'aux limites du tissu avec un flux sanguin satisfaisant.

En cas de lésions gangreneuses étendues avec perte d'un pied d'appui, ils ont recours à l'amputation de la jambe ou de la cuisse. Pour éviter une issue aussi triste, il est important dès les premiers signes de gangrène de consulter immédiatement un médecin: perdre un membre est bien pire que le traiter. Cela est particulièrement vrai pour les personnes atteintes de diabète sucré et d'athérosclérose: vous ne pouvez pas attendre que la gangrène commence à progresser, sinon l'ablation du membre affecté sera inévitable.

Si, néanmoins, une gangrène étendue du pied a entraîné une perte de sa capacité de soutien, il est alors conseillé dans de tels cas de procéder à une amputation de la jambe inférieure au niveau de la bordure du tiers moyen et supérieur. À l'avenir, cela vous permettra de choisir et d'utiliser une prothèse confortable..

Même après une amputation de gangrène due à un blocage des artères des jambes, il est nécessaire de pratiquer une chirurgie reconstructive (pontage) ou endovasculaire sur les artères du membre inférieur. Ceci est fait afin de fournir un flux sanguin pour une guérison réussie du moignon post-amputation de la jambe inférieure..

Avec des causes physiques de gangrène (gelures) ou chimiques (injection intra-artérielle de drogues synthétiques), le traitement consiste à normaliser la viscosité du sang. Pour cela, il est réalisé:

  • thérapie anticoagulante et par perfusion;
  • prévention du syndrome de défaillance d'organes multiples;
  • Ablation chirurgicale de la zone affectée par la gangrène sèche. [1] [2] [3]

Prévoir. La prévention

Le pronostic dépend du degré de lésions gangreneuses:

  • avec la gangrène des doigts ou de petites zones du pied, le membre peut être restauré en rétablissant la circulation sanguine, en éliminant les tissus morts et en créant des conditions favorables à la guérison;
  • avec gangrène sèche totale du pied, l'amputation est indiquée au niveau de la jambe, mais à la condition que le flux sanguin dans la jambe soit suffisant pour la guérison du moignon post-amputation;
  • avec une gangrène étendue de la jambe inférieure, le patient est amputé de la jambe au niveau de la cuisse.

Le taux de survie à cinq ans pour la gangrène sèche est comparable au taux de survie pour les néoplasmes malins (par exemple, cancer de l'intestin): à la fin de la première année après le diagnostic d '«ischémie critique» (une diminution critique de l'apport sanguin) est confirmé, seuls 45% des patients ont une chance de conserver un membre et environ 30% continuent de vivre après l'amputation d'une cuisse ou d'une jambe, et 25% meurent.

Néanmoins, le nombre de grosses amputations reste élevé et leurs résultats sont extrêmement difficiles. Le risque de mortalité dans les 30 jours suivant de telles amputations est de 4 à 30% et le risque de complications telles que l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébral, l'infection est de 20 à 37%. [1] [7] [10]

Rééducation et prothèses

Les difficultés de rééducation des patients après amputations et prothèses chez de nombreux patients âgés affectent négativement les résultats à long terme et leur qualité de vie..

La période de rééducation dépend du nombre de lésions gangreneuses, de la qualité de la cicatrisation du défaut, des maladies somatiques concomitantes, de l'âge du patient et de son désir de retrouver une vie bien remplie. En règle générale, avec un traitement réussi et en suivant toutes les recommandations du médecin, la durée de la rééducation est de 3 à 6 mois.

La nutrition affecte également la qualité de la rééducation. Par conséquent, pendant la période de récupération, le régime alimentaire doit être composé d'aliments riches en protéines et en calories (mais pas en gras): viande de dinde, poisson, haricots, fromage cottage et œufs. Il vaut mieux refuser les aliments gras pendant la rééducation..

La prothèse primaire est choisie après la guérison de la plaie du moignon. Ensuite, lorsque le muscle du moignon est formé, le patient est équipé d'une prothèse secondaire. Ceci est fait par un médecin de réadaptation avec un prothésiste. [7] [8] [9]

La prévention

Pour prévenir le développement de la gangrène chez les personnes prédisposées à cela (par exemple, les personnes atteintes de diabète sucré, d'athérosclérose), il est important d'observer des mesures préventives:

  • arrêter de fumer - cette dépendance peut entraîner une mauvaise circulation et le blocage des vaisseaux sanguins;
  • contrôle de la glycémie;
  • vérifier le corps pour les blessures, les traiter et surveiller leur guérison au quotidien;
  • l'abus d'alcool.

En outre, pour éviter la gangrène, les engelures et d'autres causes externes de nécrose doivent être évitées..

Gangrène des jambes: étapes, symptômes, causes et traitement. Gangrène sèche de la jambe

La gangrène est une nécrose tissulaire du corps. La pathologie survient à la suite de l'arrêt complet de l'apport d'oxygène à certaines parties du corps. Habituellement observé dans les zones les plus éloignées du cœur. Dans cet article, nous vous expliquerons en quoi la gangrène des jambes diffère, quels symptômes elle accompagne.

informations générales

La gangrène des membres inférieurs est une pathologie assez grave qui menace souvent la vie d'une personne. Il se développe dans le contexte d'un apport limité d'oxygène aux tissus ou de son arrêt complet. La zone touchée est généralement assez éloignée du cœur. En raison d'une carence en oxygène, un processus irréversible de mort cellulaire commence. En conséquence, la gangrène de la jambe se développe progressivement. Une photo de cette pathologie et de ses principales variétés est présentée plus loin dans cet article..

Étapes du développement de la gangrène

La source du processus pathologique dans les tissus périphériques des extrémités est la restriction ou l'arrêt définitif du flux sanguin et de l'apport en oxygène. Sur cette base, les médecins distinguent deux étapes de la gangrène des jambes:

  • Développement progressif. La mort tissulaire se produit de manière séquentielle. Au début, les cellules du pied ou de l'orteil commencent à mourir. Si, à ce stade, les mesures nécessaires ne sont pas prises pour éliminer le problème, la nécrose se développe davantage et se propage au tissu sous-cutané et aux os. En cas d'infection, la gangrène devient humide, passe progressivement à d'autres tissus, provoquant une grave intoxication du corps. En règle générale, un tel tableau clinique est observé dans le diabète sucré..
  • Développement ultra-rapide. Un arrêt soudain de la circulation sanguine dans les jambes contribue à la formation de caillots sanguins dans les artères de la partie affectée du membre. En conséquence, les tissus meurent. L'absence de rouleau de granulation dit limitant entraîne une absorption rapide des produits de décomposition. En termes de sauvegarde d'une jambe, cela compte littéralement pendant des heures.

Étiologie de la gangrène

Les principales causes du développement de la maladie peuvent être conditionnellement divisées en externe et interne. Les premiers comprennent les suivants:

  • Dommages mécaniques et blessures.
  • Escarres.
  • Rayonnements ionisants, brûlures / gelures.
  • Exposition à des agents chimiques (phosphore, alcali, arsenic).

Les raisons internes incluent tous les processus pathologiques qui se produisent avec une nutrition tissulaire altérée. Ils sont généralement accompagnés d'une déformation des vaisseaux sanguins et de modifications anatomiques, ce qui est souvent observé dans l'athérosclérose, le diabète sucré.

Parfois, la gangrène des jambes se développe sans la participation de micro-organismes. Dans ce cas, nous parlons de la forme aseptique de la pathologie. Si la flore anaérobie est impliquée dans la pathogenèse, on parle de gangrène septique..

Quels symptômes indiquent une maladie?

Le premier signe de pathologie est une douleur intense. L'inconfort est si fort et douloureux que le patient essaie par tous les moyens de soulager son état. Au fil du temps, l'intensité de la douleur ne fait qu'augmenter et persister jusqu'à la nécrose finale des fibres nerveuses.

Un autre symptôme est un changement de teinte de la peau. La couleur de la zone touchée peut aller du bleuâtre au verdâtre. En outre, les patients se plaignent d'engourdissement des membres, de perte de sensibilité, de crampes sévères. Les pieds sont froids tout le temps, même par temps chaud. De petits ulcères se développent progressivement sur la peau, qui guérissent très lentement.

Les signes de gangrène de la jambe peuvent différer selon la forme de la pathologie. Actuellement, les médecins distinguent trois types de maladies: la gangrène humide, sèche et gazeuse. Ensuite, examinez chaque option plus en détail..

Gangrène humide de la jambe (photo)

Le stade initial de cette pathologie est caractérisé par un développement rapide, qui s'accompagne d'un blocage rapide des vaisseaux de l'organe affecté..

La gangrène humide de la jambe (voir photo ci-dessous) survient généralement en raison de blessures, de brûlures ou d'engelures. Les tissus morts n'ont pas le temps de se dessécher et de commencer à pourrir. Cela sert d'environnement favorable à la reproduction de nombreux micro-organismes, ce qui ne fait qu'aggraver le cours de la pathologie. La pourriture et la décomposition ultérieure des déchets de bactéries entraînent une intoxication du corps.

En raison du développement de la maladie, non seulement les membres sont touchés, mais également les systèmes des organes internes (intestins, vésicule biliaire, poumons). Ils augmentent progressivement de taille, acquièrent une teinte bleuâtre. La pathologie se manifeste par une pâleur de la peau, l'apparition de taches brunes, l'épiderme commence progressivement à se décoller. Au fur et à mesure de sa progression, une masse humide et nauséabonde constituée de tissu nécrotique se développe dans la lésion..

Les patients se plaignent d'une forte augmentation de la température, de la bouche sèche, d'une pression artérielle basse. Le processus pathologique se propage très rapidement aux tissus et organes sains, ce qui peut entraîner une septicémie et la mort. La gangrène humide des jambes dans le diabète sucré est particulièrement dangereuse, lorsque le corps n'est pas capable de résister pleinement aux maux.

Gangrène gazeuse

Cette forme de pathologie se développe sur le site de tissus écrasés en raison d'une infection de la plaie. La gangrène s'accompagne de l'activité active de microbes anaérobies qui, en se multipliant, produisent un gaz spécifique. La bactérie se propage très rapidement sur les plaies humides et les tissus morts. L'infection se développe généralement en quelques jours et entraîne une intoxication grave du corps. La plaie gonfle, le gaz s'accumule progressivement dans ses tissus et la décomposition musculaire commence. Ce tableau clinique est accompagné d'une gangrène gazeuse de la jambe..

Les symptômes d'intoxication peuvent être les suivants:

  • Chaleur.
  • La nausée.
  • Abaissement de la pression artérielle.
  • Respiration rapide.
  • Tachycardie.

En appuyant sur la zone touchée, une odeur désagréable se fait sentir. Cela s'explique par la libération de bulles de gaz sous la peau..

Gangrène sèche

La maladie touche principalement les membres inférieurs chez les patients extrêmement émaciés. Le stade initial de la gangrène des jambes s'accompagne de troubles du système circulatoire, d'un blocage des vaisseaux sanguins. Il s'agit d'un processus très lent qui peut prendre des mois, voire des années. Au début, les patients se plaignent d'une douleur intense dans les pieds et les orteils, le membre devient marbré et froid. À mesure que la maladie progresse, les tissus meurent lentement. Tout d'abord, ils sèchent et se ratatinent, puis s'épaississent et acquièrent une couleur bleuâtre. Extérieurement, la frontière entre les tissus sains et déjà morts se distingue clairement.

La gangrène sèche ne s'accompagne pas d'intoxication du corps, car il n'y a pas de processus de suppuration. Tant qu'il ne se transforme pas en une forme humide, il n'y a pas de menace pour la vie du patient. Habituellement, la gangrène sèche de la jambe ne se propage pas aux tissus adjacents, mais s'arrête à une zone limitée du membre. Pendant cette période, le corps a le temps de réagir et de «mettre en marche» les mécanismes de défense afin d'isoler les zones saines des zones nécrotiques..

Comment diagnostiquer la gangrène?

Pour le diagnostic le plus informatif et le plus précis du processus pathologique, les médecins utilisent aujourd'hui plusieurs méthodes efficaces. Ceux-ci comprennent les éléments suivants:

  • Diagnostics microbiologiques. Permet de déterminer le type d'agent pathogène, sa sensibilité aux antibiotiques.
  • Tomodensitométrie.
  • Radiographie. Aide à identifier la présence même de petits volumes de gaz dans les tissus affectés.
  • Bronchoscopie.

Sur la base des résultats du test, le médecin peut confirmer le diagnostic de gangrène des jambes. Des photos de la pathologie et des options de traitement sont présentées dans cet article.

Thérapie médicamenteuse

Les méthodes de traitement de la pathologie sont déterminées sur une base individuelle. Il n'est généralement pas possible de réparer la zone touchée. La tâche prioritaire du médecin est de déterminer les causes du développement de la pathologie, de préserver tous les tissus sains. Si des troubles sont survenus en raison de modifications des indicateurs de santé généraux, les mesures médicales sont généralement de nature complexe..

Si la gangrène de la jambe est fixée aux stades initiaux du développement, la lésion n'est pas très grande, vous pouvez sauver le membre et faire avec des méthodes de traitement conservatrices. Une telle thérapie comprend généralement:

  1. Prendre des médicaments pour réduire l'inflammation et bloquer l'infection dans les zones saines. Il peut s'agir d'agents antibactériens, de pommades à action complexe («Iruksol») et d'autres médicaments.
  2. Changer le régime alimentaire, prendre des complexes multivitaminés et des médicaments pour stimuler le système immunitaire. La méthode de renforcement des fonctions protectrices du corps est sélectionnée simultanément par plusieurs spécialistes.
  3. Physiothérapie. Il est recommandé d'utiliser un certain nombre de matériel (par exemple, l'action infrarouge) pour éliminer les cellules mortes, stimuler les fonctions de régénération tissulaire et empêcher la propagation de la nécrose..
  4. Cours de thérapie par l'exercice. La gymnastique est généralement prescrite pendant la période de rééducation, lorsque la pharmacothérapie donne des résultats positifs..

En cas de suppuration, la gangrène de la jambe se propage sur de grandes surfaces, il n'est pas possible de se passer d'une intervention chirurgicale. Dans ce cas, il est important d'éliminer tous les tissus morts et de rétablir l'apport sanguin nécessaire à une nutrition adéquate des cellules..

Quand l'opération est-elle indiquée?

Certains patients présentent souvent un développement rapide de la nécrose. Parfois, la mort des tissus provoque un dessèchement des membres et une infection ultérieure de la zone touchée. Dans de telles situations, les médecins décident d'amputer afin de sauver la vie du patient..

Actuellement, les options d'intervention chirurgicale suivantes sont utilisées dans la pratique médicale:

  • Prothèses. La restauration du flux sanguin par implantation d'une prothèse est une technique assez populaire. Le chirurgien l'installe dans une artère ou un vaisseau, de sorte que le sang s'écoule ensuite vers tous les tissus et cellules. Cette option vous permet d'éviter les rechutes de pathologies telles que la gangrène de la jambe..
  • Traitement de contournement. C'est une opération assez sérieuse. Son objectif principal est que le sang circule vers les tissus via un shunt spécial - un vaisseau formé artificiellement.
  • Chirurgie endovasculaire. Il s'agit d'une technique moderne de restauration de la perméabilité vasculaire. Le chirurgien insère un cathéter avec un ballon intégré. L'appareil se déplace ensuite à travers l'artère jusqu'à la zone touchée et l'étend. Pour éviter un rétrécissement, les médecins placent généralement un stent spécial.

La thrombendartériectomie est pratiquée si la gangrène des orteils se développe en raison de la présence de plaque qui interfère avec le flux normal de nutriments.

Le traitement de la gangrène est un processus assez compliqué qui ne permet pas toujours de sauver un membre. En présence de facteurs prédisposant au développement d'une pathologie (diabète sucré, altération de la composition sanguine, traumatisme mécanique et dommages), une consultation supplémentaire de spécialistes étroits est nécessaire. Une catégorie spéciale comprend les patients alités et les patients âgés chez lesquels une gangrène des jambes est très susceptible de se développer. Ces personnes nécessitent des soins particuliers, un examen périodique pour évaluer la perméabilité vasculaire.

Aide à la médecine traditionnelle

Les herboristes expérimentés recommandent d'utiliser le pouvoir de la nature pour traiter la gangrène. Les méthodes les plus efficaces et en même temps efficaces sont les suivantes:

  1. Huile de lys blanc. Vous pouvez acheter ce remède dans une pharmacie. Les guérisseurs traditionnels recommandent d'humidifier un chiffon dans l'huile et de faire des compresses. Ils doivent être changés toutes les trois heures. Dans l'intervalle entre les compresses, il est important de rincer la zone touchée avec une solution de manganèse.
  2. Pain de seigle. Les morceaux de pain de seigle doivent être mâchés et mélangés avec un peu de sel. Le mélange résultant peut être utilisé comme compresse pour des pathologies telles que la gangrène des jambes..
  3. Les symptômes de cette maladie peuvent être soulagés avec une pommade spéciale. Pour le préparer, vous devrez mélanger de la colophane, du miel, du savon à lessive dans des proportions égales (environ 50 g chacun). Après cela, la composition résultante doit être bouillie, l'ail, l'oignon et l'aloès doivent être ajoutés dans les mêmes proportions. Le résultat devrait être une pommade qui devrait être réchauffée dans un bain-marie avant utilisation directe..

N'utilisez pas les recettes ci-dessus comme seul traitement de la gangrène. De plus, avant d'utiliser les méthodes de médecine traditionnelle, il est nécessaire de consulter un médecin..

Actions préventives

Beaucoup de gens s'intéressent à l'apparence de la gangrène des jambes (photo). Le stade initial de cette pathologie se développe généralement lentement, ce qui permet de consulter un médecin et de suivre un traitement. Est-il possible de prévenir cette maladie?

Tout d'abord, les médecins conseillent de respecter les règles d'hygiène de base, car la gangrène survient souvent après une infection et la saleté pénètre dans une plaie ouverte. De plus, si des symptômes alarmants apparaissent, vous devez immédiatement demander l'aide d'un médecin. Seul un spécialiste qualifié après un examen diagnostique sera en mesure de confirmer le diagnostic et de recommander un traitement adéquat..

Il est important de traiter soigneusement et en temps opportun les surfaces de la plaie. Si vous êtes à risque de développer une gangrène, il est nécessaire de subir périodiquement des évaluations de santé et de traiter en temps opportun les pathologies concomitantes (diabète sucré, pancréatite).