Une blessure à la jambe ne guérit pas: que faire avec le diabète

Toute blessure sur le corps peut provoquer le développement d'un processus infectieux. Si les blessures ne guérissent pas pendant longtemps, le risque d'une telle menace augmente plusieurs fois. Les diabétiques sont souvent confrontés au problème des coupures et des fissures qui ne guérissent pas, en particulier sur les pieds.

Les membres inférieurs atteints de diabète souffrent d'un mauvais apport sanguin et d'une neuropathie, ils nécessitent donc des soins et une surveillance constants de leur santé. Que faire si une blessure à la jambe ne guérit pas et comment l'éviter, vous apprendrez de cet article..

Pourquoi les blessures aux jambes ne guérissent pas

Le diabète est une pathologie endocrinienne dans laquelle le taux de sucre dans le sang augmente, ce qui provoque divers troubles de l'activité des organes et de l'état des systèmes corporels. Les petits vaisseaux sanguins sont particulièrement touchés, deviennent plus perméables et sujets à destruction. En raison des problèmes de circulation sanguine vers les tissus, le processus de guérison est difficile et devient parfois impossible..

En raison d'un apport sanguin altéré aux membres inférieurs, les terminaisons nerveuses sont détruites, de sorte que les patients diabétiques ne se sentent tout simplement pas blessés. Même des coupures ou callosités mineures, mal traitées, peuvent éventuellement conduire à la formation d'une plaie purulente..

Les infections purulentes dans le diabète sont une situation dangereuse, car l'immunité des diabétiques est considérablement réduite. Les tissus purulents, laissés sans surveillance, peuvent entraîner une gangrène et une amputation du membre, donc si la plaie de la jambe ne guérit pas, chaque diabétique doit savoir quoi faire et comment récupérer plus rapidement..

Les coupures, écorchures ou callosités ne guérissent pas longtemps en raison du gonflement des membres inférieurs, car un excès de liquide empêche les bords de la plaie de se développer ensemble. Les jambes sont également constamment en mouvement, de sorte que le tissu nouvellement fusionné se fissure encore et encore..

La peau des diabétiques est sèche en raison de la mort des cellules nerveuses responsables de la fonction excrétrice, elle est donc facilement sujette aux fissures. De plus, le sang des patients diabétiques est très épais, de sorte que l'apport de nutriments et de vitamines aux cellules est difficile, ce qui, à son tour, nuit au processus de guérison des tissus..

Ainsi, les principales causes des plaies non cicatrisantes sont:

  • processus infectieux;
  • faible immunité;
  • mauvaise microcirculation du sang dans les membres;
  • destruction des terminaisons des fibres nerveuses;
  • gonflement des tissus;
  • l'incapacité de fixer (immobiliser) la zone touchée;
  • famine cellulaire (nutriments et vitamines insuffisants).

Les plus sensibles à la formation de plaies mal cicatrisées du pied, moins souvent de la cheville. Les plaies non cicatrisantes se transforment éventuellement en ulcères et érosions difficiles à guérir. Les ulcères trophiques, le syndrome du pied diabétique et la neuropathie font partie des complications les plus courantes du diabète. Toutes ces pathologies sont liées au problème des plaies non cicatrisantes..

Étapes de la thérapie au cours du processus de la plaie

Avant de décider quoi faire si la plaie de la jambe ne guérit pas, il est utile de savoir à quel stade se trouve le processus de la plaie, car les méthodes de traitement différeront:

  • La première étape est caractérisée par une compression vasculaire réflexe. Dans ce cas, un thrombus est formé à partir de plaquettes, ce qui obstrue le vaisseau et arrête le saignement. Après ce processus, le vaisseau se dilate et le liquide commence à s'infiltrer dans les tissus mous, entraînant un œdème et la plaie commence à se mouiller. À ce stade, il est important de nettoyer la surface de la plaie de la saleté et de la désinfecter pour exclure l'infection par des agents pathogènes..
  • La deuxième étape commence par des signes d'inflammation - œdème accru, rougeur cutanée et augmentation de la température des tissus dans la zone endommagée. Pour éliminer les cellules endommagées, les leucocytes commencent à s'accumuler dans la zone de la plaie et des anticorps se forment. Au deuxième stade, une thérapie antibactérienne avec des pommades est effectuée.
  • La troisième étape dans le temps de la manifestation coïncide avec la seconde, car après une blessure, la prolifération du tissu de granulation, qui remplit la plaie, augmente. Dans le diabète, ce processus est lent, c'est donc à ce stade que le traitement principal des plaies non cicatrisantes est consacré - antibactériens, gels et onguents cicatrisants, complexes de vitamines et de minéraux, régime alimentaire, compresses à base de plantes, procédures de physiothérapie sont prescrits.

Traitement primaire des plaies diabétiques

Si une personne diabétique remarque que la plaie à la jambe ne guérit pas, le médecin traitant saura mieux quoi faire dans chaque cas..

Il y a des principes fondamentaux des soins primaires des plaies que vous devez connaître, en particulier:

  • traitement des tissus endommagés avec des solutions antiseptiques immédiatement après une blessure;
  • arrêter le saignement (s'il ne s'arrête pas) à l'aide d'une solution saline ou de manganèse;
  • élimination des poches avec une compresse froide;
  • appliquer une pommade antibactérienne sur la surface de la plaie;
  • recouvrir la plaie d'un pansement ou d'un pansement stérile.

Après le traitement initial de la plaie, un traitement supplémentaire peut être envisagé. Si les membres du patient deviennent engourdis, cela peut indiquer la présence d'une neuropathie, ce qui nécessite une approche particulière. Des différences de traitement seront également présentes dans le diagnostic du pied diabétique, du pied de Charcot ou de la gangrène..

Guérir les plaies du diabète sucré à la maison

Pour faciliter la cicatrisation des plaies, elles doivent être traitées dès que des dommages surviennent. La plupart des diabétiques ne ressentent pas la formation de callosités, de coupures ou de perforations de la peau sur les pieds, par conséquent, afin de ne pas manquer un point important du traitement initial de la plaie, il est nécessaire d'examiner constamment les jambes, surtout si des blessures sont possibles, par exemple après avoir marché pieds nus sur le sol.

La guérison des plaies liées au diabète sucré se produira plus rapidement si, en plus du traitement local de la surface endommagée, d'autres mesures sont appliquées - pour normaliser la glycémie, prendre des vitamines et utiliser des herbes médicinales en thérapie. Dans certains cas, le traitement à domicile peut ne pas suffire.

Les méthodes de traitement physiothérapeutiques donnent un bon effet dans le traitement des plaies non cicatrisantes. Dans les établissements de santé, vous pouvez résoudre rapidement le problème avec un champ magnétique, un laser, un courant électrique ou des ultrasons. Si la maladie est sévère (gangrène, pied de Charcot), une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Drogues

Pour la cicatrisation des plaies dans le diabète sucré, diverses pommades contenant des composants antibactériens et cicatrisants sont prescrites..

En fonction de l'étiologie et de la nature de la surface de la plaie, ils diffèrent notamment:

  • pour le traitement des ulcères trophiques, on utilise des pommades Delaksin, Vulnostimulin, Trophodermin, Fuzikutan, Solcoseri, Algofin;
  • les plaies ouvertes sont traitées avec Levomekol, pommade au zinc, Baneocin, Dioxizol;
  • dans le traitement des plaies purulentes, les onguents Vishnevsky sont utilisés, streptocides, syntomycine, ichtyol et Iruksol.

Les complexes de vitamines et de minéraux aident à guérir les plaies du diabète sucré. Ils stimulent le système immunitaire et saturent les cellules avec des substances biologiquement actives utiles.

Remèdes populaires

Parallèlement à la thérapie médicamenteuse, un traitement alternatif basé sur le pouvoir de guérison des herbes peut être utilisé.

Pour la cicatrisation des plaies du diabète sucré, des compresses ou des bains sont fabriqués à partir de remèdes populaires qui ont des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes, telles que:

  • Chélidoine. Les feuilles fraîches de la plante sont appliquées directement sur la plaie.
  • Concombres frais. Faire tremper la gaze avec du jus de légumes et faire des compresses ou des lotions.
  • Calendula. Pour le bain, préparez deux cuillères à soupe de fleurs médicinales séchées dans 200 ml d'eau.
  • Lait aigre. Les compresses sont fabriquées à partir de produits laitiers fermentés, qui soulagent parfaitement l'inflammation.

La prévention

Les patients diabétiques devraient être tenus de prévenir les plaies qui ne guérissent pas, car le risque de faire face à un tel problème est très élevé.

Qu'avons nous à faire:

  • lavez-vous les pieds tous les jours;
  • inspecter les jambes quotidiennement, en particulier les pieds pour déceler les dommages;
  • hydrater la peau avec des crèmes;
  • ne marchez pas pieds nus;
  • surveillez l'humidité de la pièce et buvez plus d'eau propre, car la peau des diabétiques est sujette à une sécheresse excessive;
  • choisissez les chaussures orthopédiques les plus confortables et les meilleures pour éviter la formation de cors;
  • vous ne pouvez pas prendre un bain pendant une longue période ou garder vos pieds dans l'eau, car la peau sèche absorbe rapidement l'humidité, puis devient lâche et craquelée;
  • lors du traitement des plaies, refusez d'utiliser de l'iode ou du peroxyde d'hydrogène;
  • ne portez pas de chaussettes avec des bandes élastiques serrées, car elles nuisent à l'apport sanguin aux membres inférieurs;
  • abandonner les cigarettes et l'alcool qui perturbent la microcirculation sanguine.

Que faire si la plaie ne guérit pas

Les égratignures et les abrasions guérissent généralement sans souci. Mais si la plaie ne guérit pas trop longtemps, des mesures doivent être prises pour arrêter l'inflammation..

Le contenu de l'article:

  • Que faire si la plaie ne guérit pas pendant une longue période
  • Vidéo
© shih-wei / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Même si vous avez traité une peau endommagée, cela ne garantit pas une guérison rapide..

Si la plaie ne guérit pas, cela peut être dû à:

Infection. Il arrive qu'une infection pénètre à l'intérieur. Cela peut se produire pendant et après une blessure. C'est pourquoi une manipulation et un habillage spéciaux sont si nécessaires;

Diabète. Avec cette maladie, la peau se régénère très lentement. Premièrement, le site de la blessure s'assèche, créant l'illusion de la guérison. Mais que faire si la blessure d'un diabétique ne guérit pas pendant longtemps? Ici, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente, d'élaborer le régime alimentaire approprié, d'appliquer des pommades spéciales;

Avitaminose. La carence en éléments essentiels, en particulier les vitamines A et B, conduit à une longue cicatrisation des plaies. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin afin qu'il sélectionne le complexe vitaminique nécessaire;

Âge. Plus une personne est âgée, plus il faut de temps pour récupérer les tissus endommagés. Les personnes âgées ont besoin de soins plus approfondis des plaies.

Un stress fréquent, un syndrome de fatigue chronique, une immunité réduite et de mauvaises habitudes ne contribuent pas à une guérison rapide.

Que faire si la plaie ne guérit pas pendant une longue période

Pour les grosses blessures, vous devez consulter un spécialiste, les blessures mineures peuvent être traitées à domicile. Comment procéder pour accélérer votre récupération?

Pour cela, vous avez besoin de:

Immédiatement après une blessure, traitez la zone endommagée avec un antiseptique. L'iode ou le vert brillant feront l'affaire. Il est conseillé de rincer tous les jours. Vous pouvez utiliser une solution de peroxyde d'hydrogène ou de furaciline.

Distinguer les plaies sèches et humides. Ils doivent être traités de différentes manières. Pour les variétés humides, les produits à consistance gélatineuse conviennent. Cette forme permet à l'excès de liquide de s'échapper et la plaie s'assèche progressivement. Les blessures sèches, au contraire, sont traitées avec des onguents qui ont une consistance crémeuse. Les graisses dans leur composition forment un film protecteur et empêchent la pénétration de microbes à l'intérieur. Parmi les médicaments, il convient de privilégier le solcoseryl ou l'actovegin.

Appel à l'aide de recettes de médecine traditionnelle. La résine-gomme, mélangée avec du beurre dans un rapport 1: 1, aide bien. Le mélange doit être appliqué sur la plaie 2 fois par jour..

Eplan est considéré comme un remède efficace, disponible sous différentes formes: crème, liniment, solution.

Après avoir appris quoi faire si la plaie ne guérit pas, commencez immédiatement le traitement. Et puis très bientôt l'intégrité de la peau sera restaurée.

Opinion d'expert

- Les lésions cutanées ouvertes nécessitent un traitement approprié. Les petites abrasions qui en résultent suffisent à rincer abondamment à l'eau claire, à traiter avec un antiseptique et à utiliser un pansement aseptique..

Dans le cas de coupures plus profondes, notamment avec des objets dont la propreté est mise en doute, il est important non seulement de soigner correctement les plaies, mais aussi de contacter l'établissement médical le plus proche ou la salle d'urgence pour l'administration du vaccin antitétanique! Si vous rencontrez du verre brisé, un ongle, ainsi que pour des blessures à la tête, vous devez absolument demander l'aide d'un médecin.

La blessure au pied ou au bas de la jambe ne guérit en aucun cas - il peut s'agir d'un ulcère trophique

La vie d'une personne moderne est pleine de surprises, mais malheureusement pas toujours agréables. L’ulcère trophique est l’une de ces «surprises» qui peuvent nous guetter à chaque pas et apparaître au moment le plus inopportun..

Le plus souvent, les ulcères trophiques apparaissent dans la région de la jambe ou du pied

Si, à la suite du traitement d'une maladie complexe pendant une longue période, des blessures et des blessures sont apparues sur votre corps, un ulcère trophique peut se développer. La présence de cette maladie est mise en évidence par une augmentation de la plaie, qui ne guérit pas pendant un mois et demi ou plus. Cette maladie ne peut en aucun cas être ignorée, car elle progressera. Il est impératif d'identifier la cause de la maladie et de l'éliminer, sinon l'ulcère peut réapparaître.

Le premier signal du développement de la maladie est la formation d'une plaie ouverte sur le corps humain. Le plus souvent, un ulcère apparaît dans la région de la jambe inférieure, du pied. Un ulcère trophique sur la jambe peut être multiple ou unique. La peau de ces plaies est compactée le long du bord et au milieu, elle est recouverte à des degrés divers d'une floraison purulente. Des processus nécrotiques (nécrose tissulaire) sont observés. L'état général du patient s'aggrave, des douleurs apparaissent après une longue marche, des charges sur les jambes, une personne ressent un énorme inconfort dû à un œdème. Le traitement des ulcères trophiques sur les jambes est long et complexe, cela peut prendre six mois.

Causes et symptômes

Les ulcères surviennent lorsque l'apport d'oxygène et de nutriments aux tissus est insuffisant, ce qui est une conséquence de perturbations du système circulatoire. En raison de problèmes de flux sanguin dans les vaisseaux des jambes, un blocage se forme. La partie inférieure de la jambe est l'endroit le plus propice au développement de la maladie, car cette partie du corps est mal protégée par les muscles et la peau est facilement endommagée. Fondamentalement, de telles violations apparaissent après des blessures graves, des engelures, des brûlures, entraînant des lésions des terminaisons nerveuses, de la moelle épinière et peuvent également survenir avec des varices, une insuffisance artérielle, des lésions chimiques ou radiologiques, le diabète, la tuberculose, la syphilis. Il faut dire que les ulcères trophiques du diabète sucré affectent le plus souvent les phalanges des ongles des orteils..

Les symptômes d'un ulcère trophique sur les jambes peuvent être des plaies enflammées de toute taille avec des bords inégaux et bâclés, avec une teinte bleuâtre désagréable, parfois saignante, avec une odeur putride prononcée. Étant donné que l'approvisionnement en sang est altéré, les pieds gonflent, leur couleur change en cyanose, le froid se fait sentir sur toutes les jambes.

Puisqu'un ulcère trophique a une origine différente, les symptômes diffèrent également. Les ulcères trophiques variqueux ont des contours ronds ou ovales (parfois polycycliques). Il est localisé dans la partie inférieure de la jambe ou sur sa zone antérolatérale. Les bords semblent être en contre-dépouille et inégaux. Le fond de la plaie est séreux-purulent. Il y a un syndrome douloureux, un œdème tissulaire.

L'ulcère d'origine ischémique se distingue par la clarté des contours de la plaie, dont le fond est recouvert d'une croûte. Il n'y a pas d'hyperpigmentation, la peau a un éclat laqué. Le fond est sec, souvent de couleur foncée. À la palpation, des douleurs surviennent et il y a un manque de pouls dans les artères périphériques. Apparaît souvent sur les chevilles, les proéminences osseuses, les orteils.

Un ulcère de nature neurotrophique se caractérise par un gonflement, la présence d'un pouls sur les artères, une sécheresse, une chaleur et un manque de sensibilité des pieds. La plaie est profonde et ses bords sont comme des callosités. Le fond est sombre et sec. La sensibilité à la palpation se perd d'abord sur les pouces, puis sur les pieds eux-mêmes, le réflexe d'Achille disparaît. Lieux d'apparition: zones souvent blessées de la semelle, des pouces, des pieds, des talons.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie n'est effectué que par un médecin généraliste. Un examen de l'état des vaisseaux du membre est prescrit à l'aide de méthodes échographiques et fonctionnelles, d'angiographie, de thermographie infrarouge..

Une méthode d'échographie est utilisée pour diagnostiquer la maladie.

Un tel examen est complété par des tests sanguins pour la teneur en sucre, des études bactériologiques et cytologiques, et un test de Wasserman est effectué. Un point très important dans le diagnostic d'un ulcère trophique est la réalisation, souvent répétée, d'une biopsie du fond de l'ulcère lui-même et de ses bords. Après avoir reçu les résultats du test, le médecin détermine le degré de la maladie et décide quels médicaments pour les ulcères trophiques seront les plus efficaces dans un cas particulier et si une intervention chirurgicale est nécessaire..

Traitement

Pour effectuer un traitement efficace des ulcères trophiques des membres inférieurs, vous devez tout d'abord abandonner les mauvaises habitudes et respecter strictement le régime alimentaire prescrit par votre médecin: oubliez les bonbons, les assaisonnements chauds, les sauces, les épices. Le régime doit être composé principalement de légumes et de fruits. Il n'est pas nécessaire de négliger les exercices thérapeutiques, qui améliorent la circulation sanguine et le métabolisme..

La détermination de la méthode de traitement dépend de la nature et de la gravité de la maladie. Les scientifiques et les médecins ont trouvé une relation entre la survenue d'un ulcère trophique et un manque d'acide ribonucléique dans le corps du patient. Par conséquent, parmi les médicaments prescrits, il y aura certainement des globules rouges..

Le traitement des ulcères trophiques avec varices est compliqué par des symptômes plus prononcés: démangeaisons, sensation de brûlure dans la région du mollet, œdème important, intensification et augmentation des crises la nuit. Souvent, la maladie s'accompagne d'eczéma, de dermatite, de développement d'une lymphostase, ce qui entraîne une atrophie de l'épiderme, donc lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, ne vous laissez pas emporter par l'automédication. Il est impératif de porter des bandages de compression, des chaussettes de compression au genou, des bas.

Le traitement chirurgical n'est possible qu'après la normalisation de l'état du patient et la guérison de la plaie. L'opération vise à rétablir la circulation sanguine dans la zone touchée en contournant et en supprimant les veines déformées.

Les médecins recommandent souvent d'utiliser les lingettes Activetex pour le traitement des ulcères trophiques. C'est en effet un remède très efficace. Les serviettes sont faites de textiles et de tricots, imprégnées d'huiles d'origine naturelle, ainsi que d'une composition de médicaments qui ont un fort effet antimicrobien et cicatrisant. L'action des lingettes vise à soulager la douleur, à activer et à stimuler la croissance des cellules des tissus sains. Par exemple, les serviettes du groupe "F" sont imprégnées d'un médicament tel que la furangine, qui arrête le développement des streptocoques et des staphylocoques; serviettes du groupe "X" - chlorhexidine antiseptique, qui supprime non seulement les micro-organismes ci-dessus, mais également Pseudomonas aeruginosa. Mais le groupe «FH» comprend une combinaison de substances qui améliorent la guérison de presque toutes les plaies à différents stades.

Le processus de traitement utilisant ce remède chez les enfants est pratiquement le même que chez les adultes. Les serviettes sont pratiques pour toutes les occasions. Par exemple, pour fermer une hernie ombilicale, avec érythème fessier, dermatite, qui survient à la suite de l'utilisation constante de couches.

Malheureusement, l'immunité d'un adulte diminue avec les années. Il existe une forte probabilité de nouvelles infections, ce qui complique considérablement l'ensemble du processus de traitement des ulcères trophiques.

Prévention de la maladie

La prévention des ulcères trophiques repose sur le traitement de la maladie précédente. Il est très important de prendre en compte le lieu de travail du patient et les fonctions qu'il y exerce. Dans le cas de la prédisposition d'une personne aux varices, il est nécessaire d'éviter de lourdes charges sur les jambes, un travail constant en position assise, ainsi qu'une hypothermie prolongée. Si, dans le diabète sucré, les tissus cutanés reçoivent une nutrition suffisante, mais ils sont mal absorbés (à la suite desquels des ulcères trophiques apparaissent), alors chez les personnes sujettes à des problèmes veineux, au contraire.

Les bandages élastiques aideront à éviter les varices - l'une des causes des ulcères trophiques

En outre, les mesures préventives impliquent une détection précoce des varices. Les personnes sujettes à cette maladie doivent surveiller visuellement l'état des veines, utiliser des sous-vêtements de compression élastiques, des golfs, des bas, des bandages élastiques.

Méthodes folkloriques

Le traitement des ulcères trophiques avec des remèdes populaires n'est possible qu'aux premiers stades de la maladie. Et même dans ce cas, il est conseillé de consulter des médecins, car l'automédication est un risque énorme. N'oubliez pas que les chirurgiens sont catégoriquement contre le traitement des ulcères avec des onguents, car la plaie se bouche, le processus de nettoyage s'arrête et l'infection se propage à toute la jambe.

Vous pouvez utiliser des antiseptiques, laver avec du savon à lessive. La médecine traditionnelle recommande de s'habiller pendant 3 heures avec une solution de sel (1 cuillère à soupe pour 1 litre d'eau). Faites des pauses entre les procédures pour que l'ulcère soit ouvert. Si ses bords changent de couleur et deviennent plus roses, la guérison se déroule normalement..

Ci-dessous, nous proposons plusieurs recettes populaires utilisées pour traiter les ulcères trophiques..

1. Compresse de caillé. Vous devez faire du fromage cottage vous-même à la maison sans chauffer; pour cela, mettez 2-3 cuillères à soupe de lait aigre dans un sac souple. Le sérum résultant doit être lavé sur la plaie et le gruau sous la forme d'une compresse (recouverte de papier de compression et faisant un bandage serré) doit être appliqué sur la plaie. Conserver jusqu'à ce que la masse de caillé soit complètement sèche. Ensuite, la procédure doit être répétée plusieurs fois. L'acide lactique soulage la douleur et favorise la guérison.

2. Traitement à la streptomycine. L'ensemble du processus est très simple et abordable. Nous achetons des comprimés de streptomycine à la pharmacie, les broyons en une masse poudreuse que nous saupoudrons sur les plaies. La streptomycine agit comme un agent antimicrobien et est utilisée pour guérir les plaies purulentes.

3. Cendre + calendula + streptocide. Une méthode ancienne utilisée par nos grands-mères. Les cendres sont versées avec de l'eau bouillante et décantées. L'infusion résultante est versée sur les plaies, nettoyée avec des cotons-tiges, puis rincée avec une infusion de fleurs de calendula. Après traitement, la plaie est saupoudrée de poudre de streptocide et fixée avec un bandage serré.

4. Peroxyde d'hydrogène + streptocide. La plaie est traitée avec une solution de peroxyde, recouverte de poudre de streptocide. Une serviette imbibée de peroxyde dilué avec de l'eau bouillie (50 g d'eau pour 2 cuillères à café de peroxyde) est appliquée sur le dessus. Couvrir de papier imperméable. Vous devez changer le pansement plusieurs fois par jour..

5. Solution de Solutio Pyoctanini. Vendus gratuitement en pharmacie. Une serviette stérile est imprégnée d'une solution, la plaie est nettoyée avec. Plusieurs serviettes avec une solution sont placées sur la plaie, et sur le dessus se trouve une éponge en caoutchouc coupée en deux, qui se trouve également dans la pharmacie. D'en haut, l'éponge est recouverte de plusieurs serviettes imbibées de solution et bien bandées. Le pansement doit être fait tous les jours pendant les trois premiers jours, et une fois le processus de guérison commencé, tous les trois jours. Les éponges elles-mêmes ne peuvent pas être réappliquées après utilisation. Dans les cas extrêmes, ils doivent être bouillis avant d'être réutilisés. Chaque fois que le pansement est changé, les bords de la plaie doivent être traités avec une fine couche de pommade Lokacorten. Au bout d'un mois, le résultat sera évident.

La médecine traditionnelle recommande de rincer les plaies avec une infusion de fleurs de calendula

Contrairement à tous les espoirs des patients, les méthodes traditionnelles sont rarement capables de se débarrasser de la maladie. De plus, dans le cas d'un tel traitement, il existe un risque de progression possible de la maladie et de l'amener à un degré plus sévère. Après tout, les pommades avec ulcères trophiques aident beaucoup une personne et, malheureusement, l'inverse.

En règle générale, le traitement des ulcères trophiques à domicile implique une exposition locale quotidienne à des pommades, des serviettes, des solutions à la surface même de la plaie, ainsi que l'imposition d'un bandage dense. Mais si l'hygiène de la plaie est insuffisante et que le traitement est inapproprié, des complications sont tout à fait possibles, conduisant souvent à de l'eczéma, une pyodermite, une dermatite. Il est possible qu'une forme aiguë du processus inflammatoire des bords de la peau avec des infiltrats, des abcès soit également ajoutée. Le soin de ces ulcères est assuré avec des pansements humides et desséchants avec l'utilisation obligatoire d'antiseptiques et de pansements absorbants. Les crèmes, les hauts parleurs, les pommades contenant du zinc, un mélange salicylique-zinc, peuvent être appliqués en fine couche uniquement sur la peau autour de l'ulcère.

L'automédication avec des pilules est également très dangereuse, car seul un médecin peut prédire comment le corps réagira à l'un ou l'autre médicament et quelles en sont les conséquences. S'appuyant sur ses connaissances et son expérience, le médecin prescrit le traitement approprié, détermine comment il se déroulera - en hospitalisation ou au domicile d'un patient.

Blessures aux jambes - méthodes modernes de traitement et de diagnostic

Photo du site cosmetof.ru

Les plaies trophiques sur les jambes sont chroniques (de 3 à 4 mois à plusieurs années), et sont régulièrement exacerbées. Au cours d'un processus purulent-destructeur, les tissus perdent leur capacité à se guérir et, s'ils guérissent, alors avec la formation de cicatrices profondes. Il est impossible de traiter une telle lésion à domicile..

Mécanisme de développement et description

Les plaies sur les jambes avec des varices sont un défaut tissulaire ouvert avec des lésions de l'hypoderme sous les muscles et les tendons. L'état pathologique se développe dans le contexte d'une stagnation de longue date du sang veineux, qui interfère avec la circulation du sang artériel frais, riche en oxygène et en nutriments. En conséquence, le trophisme tissulaire est perturbé, les cellules commencent à mourir progressivement, formant des plaies profondes.

Le blocage des vaisseaux lymphatiques dans les jambes entraîne le développement d'un œdème. La lymphe stagnante, à la recherche d'une issue, commence à transpirer vers l'extérieur, formant un suintement dans la plaie. L'apparition d'une infection secondaire provoque un état purulent-destructeur avec une prédominance de processus de destruction. Ces défauts sur les jambes sont très difficiles à cicatriser et sans traitement, ils peuvent progresser jusqu'à la pénétration dans l'os..

Les raisons

Les varices sont la principale raison de l'apparition de plaies trophiques sur les jambes. Le traitement médicamenteux ne peut pas affecter la perturbation profonde de la circulation sanguine et la microflore pathogène qui colonise rapidement la plaie aggrave encore la maladie..

Une autre cause de défaut de tissu ulcéreux dans les jambes est la thrombose veineuse. Le mécanisme de formation des plaies dans cette maladie est similaire à celui des varices. Un caillot sanguin ferme la lumière des vaisseaux sanguins et interfère avec le mouvement normal du sang. Un manque prolongé de nutrition entraîne la formation de plaies profondes non cicatrisantes sur la jambe.

Tout dommage cutané peut provoquer l'apparition de défauts ulcéreux:

Même la plus petite blessure à l'épithélium en violation du trophisme ne peut pas guérir et se transforme rapidement en une plaie pleurante à la jambe. Augmente le risque de défaut en raison d'un manque ou d'une mauvaise hygiène des membres.

Complications

Les plaies veineuses sur les jambes apparaissent au quatrième stade des varices chroniques et ne guérissent pratiquement pas sans l'aide d'un médecin spécialiste. Si les défauts cutanés ne sont pas traités, le patient peut développer une gangrène et une septicémie. Ces conditions conduisent à l'amputation de la jambe. La formation d'un caillot sanguin à proximité immédiate de la plaie n'est pas moins dangereuse. Un caillot de sang arraché peut bloquer l'artère pulmonaire ou provoquer un arrêt cardiaque. Et c'est déjà la mort instantanée.

Autres complications moins dangereuses des blessures à la jambe non cicatrisantes:

  • Eczéma variqueux. L'apparition de cette condition est facilitée par l'utilisation incorrecte de diverses pommades, gels et crèmes médicinales. Les tissus présentant des phénomènes stagnants réagissent négativement à tous les allergènes, qui sont abondants dans les produits externes..
  • Cancer de la peau. Les plaies non cicatrisantes sur les jambes peuvent éventuellement dégénérer en une formation maligne. Cela se produit dans 3,5 à 5% des cas..
  • Pathologies articulaires. Les plaies sur les jambes se limitent rarement à une localisation dans les tissus superficiels. Beaucoup plus souvent, les muscles du mollet et de la cheville, les tendons et une partie des articulations osseuses sont impliqués dans le processus de destruction purulente. Au fil du temps, cela conduit au développement de l'arthrose et à une immobilité complète de l'articulation..

Seul un traitement précoce et compétent des blessures aux jambes peut être un moyen efficace de prévenir ces complications..

Quel médecin devriez-vous contacter si vous avez des blessures aux jambes??

S'il y a une lourdeur et une douleur dans les membres, des signes d'épanchement sur le bas des jambes, des zones de pigmentation et des zones à peau épaissie, vous devez immédiatement consulter un phlébologue. Si la plaie de la jambe s'est déjà ouverte, il est logique de contacter un chirurgien vasculaire.

En l'absence de médecins de spécialisation similaire dans la clinique locale, il est recommandé de reporter le billet au thérapeute local ou de prendre rendez-vous avec le médecin de famille.

Diagnostique

La détection des plaies trophiques non cicatrisantes sur les jambes ne pose pas de problème. Il suffit d'examiner le patient pour que tout soit clair. Il est beaucoup plus important d'établir le degré de troubles circulatoires et de négligence de la maladie. Pour cela, un certain nombre d'études en laboratoire et instrumentales sont prescrites:

  • analyse sanguine générale;
  • examen bactériologique d'un frottis d'une plaie;
  • histologie (informative uniquement dans les premiers stades);
  • dopplerographie par ultrasons;
  • Angiographie MSCT;
  • Angiographie de contraste aux rayons X;
  • TDM et échographie des vaisseaux du membre;
  • débitmétrie laser.

Pour les plaies aux jambes compliquées par la pénétration osseuse, une IRM peut être nécessaire.

Comment traiter les plaies durables sur les jambes

Le traitement des plaies de la jambe implique une voie conservatrice et chirurgicale. Lors du début du traitement, il est important de comprendre que tant que la cause principale du défaut, à savoir l'insuffisance veineuse chronique, n'a pas été éliminée, il n'est pas nécessaire d'attendre un effet particulier de l'utilisation de médicaments..

Médicament

Photo du site irecommend.ru

Au premier stade du traitement, il est nécessaire de nettoyer la plaie de la jambe du pus et du tissu nécrotique à l'aide de divers médicaments. Ceci est réalisé en lavant la surface de la plaie avec des solutions antiseptiques - chlorhexidine, trypsine, furaciline. La peau autour du défaut est désinfectée avec une préparation verte brillante ou de l'iode ordinaire. Ensuite, les dommages sont recouverts d'un bandage stérile et bandés.

Sinon, comment traiter une plaie non cicatrisante sur la jambe, quelles pommades pouvez-vous utiliser? Les médicaments suivants accélèrent la cicatrisation et l'épithélialisation, nettoient le fond du défaut:

Ces fonds sont également appliqués sous une serviette, en partant pendant plusieurs heures ou une journée. Une fois que la blessure à la jambe s'est dégagée et que des signes de granulation apparaissent, vous pouvez utiliser des pansements à l'huile d'amande, d'argousier ou de rose. Un bon effet cicatrisant est donné par des films spéciaux de collagène (Oblekol) ou des éponges homéostatiques imprégnées d'un principe actif (Hartman, Kombutek-2, Metarukol).

Pour éviter l'infection, réduire le risque de complications et la propagation de microbes pathogènes dans tout le corps, les patients souffrant d'une blessure à la jambe non cicatrisante se voient prescrire des antibiotiques à large spectre - amoxicilline, oxacilline, doxycycline. Prenez-les dès le début de la thérapie.

Physiothérapie

Après avoir nettoyé la plaie de la jambe du pus et des résidus nécrotiques, éliminé l'œdème, vous pouvez poursuivre le traitement, qui comprend la physiothérapie. Il est recommandé aux patients en phase de guérison de suivre un traitement de magnétothérapie, d'irradiation ultraviolette et d'ozone. Bien soulage la douleur et accélère le traitement au laser de régénération des plaies.

Soins chirurgicaux

Le traitement des plaies de jambe non cicatrisantes n'est pas complet sans l'intervention d'un chirurgien vasculaire. Sous anesthésie générale ou locale, le spécialiste enlève le tissu affecté et nettoie le fond de l'ulcère, élimine le pus, les caillots sanguins. La question de la suture est prise sur place. Parfois, il est préférable de laisser la plaie de la jambe ouverte..

L'élimination des défauts cutanés difficiles à guérir est souvent réalisée par thérapie sous vide. Cette méthode est moins traumatisante et plus facile à tolérer par les patients, vous permet de nettoyer rapidement la plaie du pus et d'améliorer la circulation sanguine.

Après avoir appliqué l'une des méthodes chirurgicales, la jambe affectée est placée dans un environnement contrôlé abactérien. Un microclimat spécial et une stérilité complète contribuent à la destruction de la microflore bactérienne, accélèrent la guérison et améliorent la circulation du sang veineux.

La prévention

La prévention des plaies trophiques sur la jambe consiste en un traitement rapide de l'insuffisance veineuse chronique et de la thrombophlébite. Les patients souffrant de ces maladies doivent éviter les blessures et les dommages à la peau dans la région des jambes, utiliser des bandages élastiques et porter des chaussures spéciales qui ne causent pas de frottements et d'érythème fessier..

L'hygiène est d'une grande importance dans la prévention des blessures aux jambes. Les membres doivent être lavés quotidiennement avec de l'eau fraîche et un détergent doux, soigneusement séchés et saupoudrés de talc.

Si vous trouvez des symptômes inquiétants, vous n'avez pas besoin de vous soigner vous-même et de recourir à des remèdes populaires. Pour les plaies profondes et non cicatrisantes, elles sont inefficaces. Si un défaut apparaît sur la jambe, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le traitement des plaies trophiques doit être très rapide, sinon les complications ne peuvent être évitées.

Auteur: Elena Medvedeva, médecin,
spécialement pour xVarikoz.ru

Vidéo utile sur les ulcères trophiques sur les jambes

Liste des sources:

  • Ulcères trophiques des membres inférieurs - un aperçu du problème / gr. auteurs // RMJ, 2009. № 25.
  • Blessure chronique: un examen des méthodes modernes de traitement / Obolensky V. N. // RMZh, 2013, n ° 5.
  • Une vision moderne de la pathogenèse et du traitement des plaies à long terme non cicatrisantes et chroniques des membres inférieurs (problèmes passés et présents et moyens de les résoudre à la lumière de l'histoire) / Tolstykh et al. // Moscow Surgical Journal, 2014- №1.
  • Ulcères trophiques des membres inférieurs: support pédagogique /
  • O. V. Popkov, S. A. Alekseev, V. A. Ginyuk. // Minsk: BSMU, 2018.

La blessure à la jambe ne guérit pas et suinte

La plupart des plaies ouvertes, y compris les plaies suintantes, sont traitées en fonction de la capacité des cellules du corps à guérir. Avant que les tissus sains de la plaie ne commencent à se rétablir progressivement, il est nécessaire de s'assurer qu'aucune zone nécrotique ne reste dans la cavité. La capacité réparatrice des tissus ne commence à se manifester que dans les zones «propres».

Les plaies pleurantes sur les jambes sont le résultat de troubles trophiques dans les varices, de thrombose et de thrombophlébite, d'érysipèle. Le diabète sucré est un facteur provoquant. Avec la maladie, des ulcères trophiques sur les jambes se forment souvent.

Ulcère trophique sur la jambe

Étapes du traitement des plaies suintantes et des ulcères

Le traitement des plaies ouvertes suintantes sur les jambes est divisé en plusieurs étapes, qui coïncident avec les étapes de l'évolution de la plaie. Le déroulement du processus de guérison physiologique de toute plaie dépend directement des réactions biologiques dans les cellules. La science chirurgicale moderne considère trois étapes principales du déroulement du processus de la plaie:

  1. Auto-nettoyage primaire de la surface de la plaie.
  2. Réaction inflammatoire des zones adjacentes.
  3. Formation de granulation.

Surtout souvent, de telles blessures apparaissent sur les jambes. Au premier stade, il y a une compression réflexe des lumières vasculaires. Cela est nécessaire pour la formation d'une accumulation de plaquettes, la formation d'un caillot sanguin, qui obstruera la lumière du vaisseau endommagé, arrêtera l'hémorragie.

Ensuite, la lumière du vaisseau se dilate, la régulation neurohumorale du tonus vasculaire est bloquée. En conséquence, le flux sanguin dans la zone blessée ralentit, la perméabilité des parois des vaisseaux augmente et la libération de fluide du lit vasculaire dans les tissus mous avec la formation d'un œdème. L'excès de liquide commence à se détacher des tissus mous, en conséquence, la plaie commence à se mouiller. Le processus décrit aide à nettoyer les zones mortes. Le traitement principal à ce stade vise à éliminer les mécanismes pathogéniques et à améliorer le nettoyage des tissus..

Traitement de l'ulcère trophique

La deuxième étape de l'évolution du processus de la plaie est caractérisée par le développement de signes cliniques et pathogéniques d'inflammation. L'œdème augmente, entraînant une augmentation du mouillage de la plaie. La zone touchée devient hyperémique, rougit, chaude au toucher. Dans les tissus lésés, il y a une accumulation intensive de produits de décomposition qui ont un environnement acide, conduisant à une acidose métabolique locale. Pour éliminer les cellules endommagées du corps, un grand nombre de leucocytes se précipitent vers la plaie et des anticorps sont libérés. A ce stade, l'accent est mis sur le traitement anti-inflammatoire.

La troisième étape coïncide généralement avec la seconde. On observe une prolifération accrue de nouvelles cellules jeunes du tissu de granulation. Il commence à remplir la cavité de la plaie. Avec la formation d'une plaie suintante, les granulations se déroulent lentement et lentement.

Traitement primaire des plaies suintantes

Souvent, des pleurs dans une plaie sont causés par l'ajout d'un processus infectieux et une inflammation accrue. Dans un tel cas, le traitement primaire au stade des premiers soins comprend un lavage en profondeur de la plaie du pus, de l'exsudat et de la contamination. Les solutions antiseptiques deviennent le moyen le plus efficace pour traiter la surface d'une plaie suintante. Choisissez une solution de peroxyde d'hydrogène, des solutions aqueuses de permanganate de potassium ou de furaciline, de chlorhexidine. La peau autour de la plaie doit être traitée avec une solution alcoolique d'iode ou de vert brillant. La plaie est recouverte d'un pansement stérile, la protégeant de la poussière et des microorganismes pathogènes.

Le traitement ultérieur dépend de la propreté de la plaie, l'élimination de l'œdème et l'élimination des particules nécrotiques devient un principe garantissant un traitement rapide et efficace

Traitement des plaies à la jambe

Si l'ulcère de jambe est profond, un traitement chirurgical est parfois utilisé sous la forme d'une excision de la zone endommagée. La méthode fournit le nettoyage le plus rapide de la plaie à partir de morceaux de tissu mort, qui, selon les chirurgiens, devient un composant intégral qui accélère le traitement..

Sous anesthésie générale ou locale, le chirurgien retire des morceaux de tissu mort, des caillots sanguins et excise le tissu affecté. Les sutures ne sont parfois pas appliquées immédiatement - la décision dépend de la nature et de l'état des tissus mous environnants. Dans certains cas, il est conseillé de laisser la plaie ouverte. La prochaine étape consiste à appliquer un pansement aseptique stérile.

Les mesures décrites permettent d'éviter de redoutables complications: septicémie, tétanos ou gangrène. Plus le traitement est effectué tôt, plus le processus est favorable en termes de pronostic..

Principes de traitement

Les plaies humides sur les jambes sont souvent causées par une libération excessive de liquide exsudatif séreux ou fibreux des tissus mous. Elle est causée par une augmentation de la pression dans les zones tissulaires touchées, une pression osmotique réduite dans le plasma sanguin. La raison de cette diminution est la faible concentration de protéines plasmatiques. Ces sécrétions ont une signification physiologique et sont nécessaires pour que les processus de guérison se déroulent plus rapidement. Cependant, un excès d'exsudat peut endommager la plaie et nécessite un retrait.

Dans une situation, l'approche la plus raisonnable serait de changer fréquemment les pansements humides. Ils doivent être changés immédiatement lorsqu'ils sont mouillés. Après chaque changement de pansement, la surface de la plaie doit être traitée avec une solution antiseptique, par exemple une solution aqueuse de Furacilin. Une solution alternative serait la miramistine, la bétadine ou les préparations d'eau à base d'iode.

Pour réduire la quantité d'exsudat, des conditions peuvent être créées pour que le fluide s'écoule le long du gradient de pression osmotique. Dans un but similaire, des pansements sont utilisés sur des lésions ouvertes, qui sont humidifiées dans une solution hypertonique..

L'effet combiné des ions dans la solution conduit à la normalisation de la pression des fluides interstitiels, aide à traiter efficacement l'œdème des tissus mous. Le pansement avec la solution est changé au moins toutes les 5 heures.

Pour réduire l'œdème et prévenir les infections, on utilise du gel Fusidin, une pommade à base de streptocide, Nitacid. Localement, il est permis de traiter avec des sulfamides.

La pommade Levomekol est considérée comme un remède indispensable pour traiter un ulcère pleureur. Populaire auprès des chirurgiens en exercice, il favorise parfaitement la déshydratation des tissus et accélère la guérison. La composition comprend une substance antibactérienne et anabolique qui favorise les processus de réparation. La pommade est généralement appliquée sur des serviettes ou injectée directement dans la cavité de la plaie.

Pour sécher l'excès de liquide, on utilise de la poudre Xeroform ou Baneocin, qui a un effet antibactérien..

Comment guérir une plaie purulente et pleurante

La tâche principale à résoudre par le traitement des plaies suintantes purulentes ouvertes est de créer les conditions d'une sortie constante de contenu purulent. S'il y a accumulation de masses purulentes, cela se traduit par la propagation de l'inflammation aux tissus voisins, la formation de processus purulents étendus ou même une septicémie. Il sera plus difficile de traiter les conditions décrites..

Les plaies purulentes et suintantes se dilatent et se drainent nécessairement. Un lavage local des cavités de la plaie avec des solutions antibactériennes est effectué. Par exemple, la dioxidine. L'ulcère pouvant être extrêmement douloureux, il est permis de le traiter avec des anesthésiques locaux: Lidocaine Spray ou Xylocaine aérosol.

Les enzymes protéolytiques sont largement utilisées pour améliorer le rejet des masses nécrotiques. Les poudres de trypsine ou de chimiotrypsine sont dissoutes dans une solution physiologique, humidifiées avec des lingettes stériles, puis appliquées sur la plaie. Pour les blessures profondes, la serviette est placée profondément dans la cavité. Le tampon est changé tous les deux jours. Il est possible de traiter les cavités profondes avec des enzymes protéolytiques sous forme sèche - elles sont versées dans la plaie sous forme de poudre.

Prévention des complications

Afin de prévenir la propagation de micro-organismes pathogènes et le développement d'une infection secondaire, un patient dans un hôpital chirurgical reçoit des antibiotiques par voie parentérale.

Une pommade combinée est injectée à l'intérieur de la plaie, qui contient des substances antibactériennes et cicatrisantes. Par exemple, Levosin tue efficacement les agents pathogènes, élimine le processus inflammatoire et a un effet analgésique. Des pansements occlusifs avec une émulsion de syntomycine ou du Levomekol sont utilisés. Pour que le traitement des plaies suintantes ouvertes soit efficace, les chirurgiens recommandent de ne pas utiliser de vaseline.

Thérapie à domicile

Si la lésion est petite et peu profonde, un traitement à domicile est possible. Il est permis de traiter avec une pommade salicylique, en appliquant l'agent sur la surface de la plaie, en la recouvrant d'un bandage stérile sur le dessus. Il est possible d'appliquer la pommade ichthyol de la même manière. Broyez un comprimé de streptocide à un état poudreux, saupoudrez la plaie jusqu'à guérison complète.

Vous pouvez utiliser le baume Lifeguard, qui contient diverses huiles essentielles, de la cire d'abeille, des vitamines. Il convient de rappeler que le baume forme un film protecteur sur la surface de la plaie. Avant l'application, il est démontré qu'il traite soigneusement la surface avec du peroxyde d'hydrogène..

La pommade Solcoseryl peut être utilisée pour traiter les plaies suintantes ouvertes sur les jambes. Il a un excellent effet régénérant, soulage bien la douleur. Le médicament appartient au groupe des stimulants de réparation.

Le traitement des plaies suintantes sur les jambes repose sur l'utilisation de médicaments capables de restaurer la régénération cellulaire dans la zone lésée. Il est nécessaire de s'assurer que les tissus endommagés ne subissent pas de nécrose.

Des formations en pleurs sur les membres inférieurs peuvent apparaître en raison de maladies telles que:

  1. Ulcères trophiques avec varices.
  2. Thrombose et thrombophlébite.
  3. Érésipèle.

Le diabète sucré agit souvent comme un provocateur pour l'apparition de plaies humides sur la jambe. C'est avec cette maladie que se forment le plus souvent les ulcères trophiques..

De plus, les plaies suintantes peuvent être de la nature suivante:

  • Eczéma.
  • Variétés de dermatite.
  • Dommages chimiques à la peau.
  • Brûlure thermique.
  • Escarres.
  • Éraflures et callosités.

De telles lésions cutanées peuvent également apparaître en raison d'une diminution de l'immunité. Par conséquent, des formations pleurantes sur le corps, y compris sur les jambes, se retrouvent souvent chez les nourrissons à l'immunité fragile. La manière de traiter ces blessures sera décrite ci-dessous..

Choix des tactiques de traitement

Pour que le traitement donne le résultat attendu, vous devez connaître la séquence des actions thérapeutiques..

  • Au début de la maladie, il est nécessaire d'assurer l'écoulement du liquide de la plaie cutanée et de sécher le site de la blessure.
  • Il est nécessaire d'appliquer régulièrement des pommades hydrosolubles sur la plaie, telles que Levomekol ou Levosin.
  • N'oubliez pas qu'une plaie ouverte est une porte d'entrée pour les bactéries pathogènes. Si cette circonstance est ignorée, la suppuration se produira sur le site de la plaie. Cela peut être évité comme suit: traiter la surface de la formation suintante avec des solutions antiseptiques et antibactériennes. Mais si l'écoulement de liquide de la plaie est abondant, le traitement doit être reporté. Comme le processus de séchage sera ralenti.

Ensuite, vous pouvez recourir à des médicaments traditionnels, qui sont très efficaces pour traiter les plaies suintantes. Il est permis d'utiliser:

  • huile d'églantier ou d'argousier;
  • écorce de saule;
  • jus d'aloès;
  • Kalanchoe.

Il est recommandé d'utiliser du chlorure de sodium lors de l'application du pansement. Le pansement est changé toutes les 4-5 heures.

Stades de développement des plaies suintantes

Une blessure à la jambe humide peut être de l'un des trois types suivants:

  1. légère forme de dommage;
  2. degré moyen;
  3. regard lourd.

Un traitement approprié est effectué en fonction de l'état de la plaie.

Si le stade est léger, le traitement est tel que décrit ci-dessus. La formation en pleurs sur la jambe doit être maintenue propre en tout temps. Le pansement se fait quotidiennement. Dans le meilleur des cas, le pansement est changé après chaque mouillage. Lors du changement de pansement, utilisez des gants stériles ou traitez vos mains avec un antiseptique. Il est permis de laver la surface de la formation douloureuse avec une solution faible de permanganate de potassium ou de peroxyde d'hydrogène.

Le degré moyen de dommage est traité avec Biaten Ar, une éponge imbibée d'ions argent. L'agent est appliqué sur la zone enflammée. L'avantage d'une éponge est que les bords de la plaie ne collent pas à sa surface. En même temps, l'éponge elle-même absorbe le liquide sans provoquer d'irritation. Les ions d'argent favorisent une guérison rapide. Le médicament est appliqué sur la plaie une fois tous les 3-7 jours..

Avec une forme sévère de pathologie, des antibiotiques sont nécessaires par voie orale. En externe, vous pouvez appliquer les remèdes naturels qui ont été décrits ci-dessus. Étant donné qu'un degré sévère peut entraîner des conséquences désagréables, tout traitement doit être effectué sous la surveillance d'un médecin..

Ce que vous devez savoir lors du traitement des abrasions

En cas de lésion cutanée ou de formation d'une plaie suintante, une grande attention est portée au traitement, car la probabilité d'infection est très élevée.

  • Avant la procédure, vous devez toujours vous laver les mains et les essuyer avec un désinfectant. La surface de la peau autour de la plaie en est également enduite.
  • Des matériaux stériles sont utilisés pour l'habillage.
  • Au moment de l'habillage, vous devez faire extrêmement attention à ne pas endommager une plaie déjà vulnérable..
  • Il arrive que le bandage colle aux bords de la formation, dans ce cas, vous ne devez pas l'arracher. Premièrement, c'est très douloureux, et deuxièmement, cela endommagera la plaie.

Le principal inconvénient des plaies suintantes est que le processus de guérison se déroule sur une longue période..

Les tactiques de traitement ultérieures dépendent du traitement correct de la plaie..

Traiter les plaies ouvertes à la maison

Si les plaies humides sont petites et peu profondes, vous pouvez essayer de les guérir à la maison. Pour cela, des moyens tels que:

  • Pommade salicylique. Il est appliqué sur les dommages avec des gouttelettes, après quoi une gaze ou un bandage est appliqué. La pommade Ichthyol est utilisée selon le même principe..
  • Streptocide. Il est écrasé et versé sur la zone endommagée..
  • La pommade au zinc est efficace pour les plaies suintantes ou la dermatite. L'exsudation excessive (libération de la partie liquide du sang) s'arrête lors de l'utilisation de ce remède.
  • La pommade Troxevasin est utilisée par les personnes pour les varices, et la pommade à l'héparine est utilisée pour la thrombophlébite des veines superficielles. L'œdème soulage un remède tel que Bodyaga.
  • Crème Eplan - tue les bactéries et désinfecte les dommages. Si vous utilisez ce remède régulièrement, le risque d'infection dans une plaie ouverte en pleurs est considérablement réduit..

Méthodes traditionnelles de traitement

Les plantes et produits suivants sont les médicaments traditionnels les plus efficaces dans le traitement des plaies suintantes ouvertes:

  • Moustache dorée.
  • Millepertuis.
  • Résine d'épicéa.
  • Huile d'olive.
  • Mon chéri.
  • Cire d'abeille.
  • Vodka.
  • Pommes de terre.
  • Oignons bulbes.

Le jus de pomme de terre tire bien le liquide de la surface endommagée. Vous devez moudre 2 pommes de terre sur une râpe et presser le jus. Humidifiez-y une compresse ou un bandage et appliquez sur la plaie. Pour éviter que la compresse ne tombe, il est nécessaire de la fixer avec un bandage. Après 5 heures, le pansement doit être changé et le nouveau doit être laissé pendant la nuit. Le jus de pomme de terre tirera tout le liquide des dommages pendant la nuit..

Nettoie, désinfecte et dessine les oignons liquides. Pour ce faire, hachez l'oignon sur une râpe et appliquez le gruau sur la plaie en pleurs. Couvrir le produit avec de la gaze. Au début, il brûlera et pincera, mais après un certain temps, la plaie commencera à guérir. En particulier, les oignons sont bons pour les inflammations purulentes..

Huile de millepertuis. Vous devez prendre 100 g de feuilles hachées et planter des fleurs. Ajoutez-y 50 g de moustache dorée. Ajoutez ensuite 250 g d'huile d'olive à la poudre obtenue. Le produit doit rester 20 jours dans un endroit sombre, il doit être constamment secoué. Après cette période, vous devez verser l'huile dans un bol et conserver au réfrigérateur..

Shilajit est utilisé sur les plaies humides et ouvertes.

La poudre d'écorce de saule est particulièrement utile en cas de dommages à la surface d'une plaie cicatrisante et de saignement qui a commencé. Mélangez la poudre avec du beurre et appliquez le médicament aussi souvent que possible.

Jus d'aloès. Une plante est prise qui a plus de trois ans. Le jus en est extrait. Ensuite, vous devez humidifier la gaze avec. L'aloès est capable d'extraire le contenu purulent d'une formation suintante.

La teinture de calamus fait référence aux médicaments anti-inflammatoires. Un verre d'eau bouillante est pris pour une cuillère à soupe de racines de plantes séchées et broyées. Après quoi, le produit est placé dans un bain de vapeur pendant 15 minutes. Le liquide est refroidi et utilisé pour laver les lésions cutanées.

Le miel, la cire et la vodka sont pris en quantités égales et placés dans un bain-marie. Lorsque la masse devient homogène, elle est retirée du feu. Ensuite, le produit est filtré à travers une couche de gaze et versé dans un bocal hermétique. Ce médicament peut être conservé au réfrigérateur pendant un an. Dans la journée, la plaie est traitée avec cette pommade sans utiliser de bandage, la nuit, la plaie peut être bandée.

Mais il arrive qu'une thérapie alternative soit impuissante. Si l'abrasion persiste pendant une longue période, une visite chez le médecin ne peut être évitée.

Lorsque vous avez besoin d'un médecin

Vous devrez consulter un médecin dans les cas suivants:

  • Douleur intense dans la zone de la plaie qui s'aggrave dans certaines circonstances.
  • La survenue d'un gonflement et d'une rougeur sévères.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Frissons.
  • Une odeur désagréable vient de la plaie.
  • Une plaie humide change de couleur.

En règle générale, les plaies suintantes de forme légère à modérée disparaissent avec un traitement approprié en 7 à 10 jours.

Une forme sévère de lésions cutanées suintantes nécessite un traitement à long terme, de 3 à 4 semaines ou plus. La physiothérapie s'ajoute aux procédures de traitement: quartz, chauffage, massage, thérapie au laser.

Comme d'autres maladies, une plaie en pleurs nécessite un traitement précoce, puis l'inflammation disparaît plus rapidement. Et si la plaie est négligée, des conséquences négatives sont possibles..

commentaires alimentés par HyperComments

Il y a assez souvent dans la vie de chaque personne des blessures soudaines, toutes sortes de dommages, à la fois superficiels sur la peau et plus profonds. C'est pourquoi chaque personne doit savoir comment faire face aux dommages cutanés à la maison. Dans le cas de la formation de plaies pleurantes, tout le monde ne sait pas quoi et comment faire pour résoudre ce problème. Comment soigner les plaies suintantes? Cet article est consacré à ce sujet..

En l'absence de traitement approprié, il existe un risque élevé d'infection par une grande variété de maladies. Il est beaucoup plus facile pour les infections de pénétrer dans le corps par une plaie suintante. Tout le monde sait comment aider avec des écorchures ou des coupures mineures, mais que faire si la plaie ne guérit pas pendant longtemps et suinte?

Que sont les plaies pleurantes?

Les blessures, les écorchures et les brûlures sont familières à chaque personne depuis la petite enfance. Avant de savoir comment traiter une plaie qui pleure, vous devez comprendre ce que c'est. Il s'agit de lésions des tissus mous qui peuvent apparaître n'importe où dans le corps. Les plaies suintantes peuvent avoir divers degrés de dommages et de profondeur, toucher la peau et les vaisseaux sanguins, les os et même les organes internes.

Les plaies suintantes qui ne guérissent pas sont un phénomène lorsque la surface de la blessure devient très humide. Quant au processus même de formation de telles blessures, il est le même que dans tous les cas ordinaires de blessure. Elle se caractérise par plusieurs phases: inflammation, régénération, formation de cicatrices. Les plaies qui pleurent doivent être soignées selon une stratégie rigoureuse. Il est nécessaire d'effectuer constamment des pansements, en utilisant des cicatrisants et des désinfectants.

Comment se manifestent les plaies humides non cicatrisantes??

Il y a des dommages aux muscles et à la peau des tissus mous. La différence entre une telle plaie d'un ulcère est qu'elle est située à l'extérieur. Et avec un ulcère, le processus se produit de l'intérieur. Lorsque les dommages ne peuvent pas sécher d'eux-mêmes, l'ichor apparaît. Dans la plupart des cas, cela se produit dans le contexte d'une infection bactérienne. Étant donné que le système immunitaire tente de se débarrasser de la pathologie, il y a une augmentation de la libération de plasma.

  1. Auto-nettoyant.
  2. Développement du processus inflammatoire autour de la plaie.
  3. Granulation.

Si les dommages ne se dessèchent pas pendant une longue période, il existe une possibilité d'infection supplémentaire et de développement d'une septicémie..

Étiologie du développement

Pour savoir quelle pommade pour les plaies suintantes fonctionne le mieux, vous devez découvrir ce qui a contribué à l'apparition du problème..

Raisons de la formation de plaies suintantes:

  • laser, brûlures électriques;
  • processus inflammatoires de la peau - eczéma, dermatite;
  • abus de bronzage;
  • dommages à la membrane muqueuse et à la peau de type fongique et bactérien;
  • la présence d'érythème fessier chez les femmes sous les seins, dans l'aine et dans les aisselles;
  • brûle par la vapeur, le feu, l'eau bouillante, les objets chauds;
  • mauvaise circulation sanguine dans les tissus;
  • irritation causée par des sous-vêtements synthétiques;
  • blessure ombilicale chez les nourrissons;
  • escarres chez les personnes malades;
  • coupures, peau pelée.

Quant aux nouveau-nés, dans leur cas, la thérapie est effectuée avec beaucoup de soin. Il est interdit de consommer de nombreux médicaments. Seuls les produits séchants et sûrs peuvent être traités..

Caractéristiques des brûlures pleurantes

Avec une lésion similaire de la peau, à savoir le deuxième et le troisième degré, une plaie apparaît. Cela s'appelle pleurer. Si la plaie devient humide après une brûlure, cela est dû au fait que lorsque la peau se décolle, des bulles apparaissent, qui éclatent presque immédiatement. C'est pourquoi les tissus en dessous restent humides. La thérapie consiste à sécher les dommages avec des médicaments qui contribuent à la formation d'un film protecteur.

Pour ce faire, un bandage de gaze stérile est appliqué sur la plaie; elle doit d'abord être soigneusement traitée avec un antiseptique. Les sprays de séchage, les onguents vendus dans n'importe quelle pharmacie sont parfaits. Après avoir traité la plaie, de la poudre de streptocide et un bandage y sont appliqués.

La deuxième méthode de thérapie est ouverte, ce qui n'implique pas de fermer la plaie. Il est effectué jusqu'à ce que l'humidité cesse d'être libérée de la plaie. La crème ou la pommade contre les brûlures est appliquée en douceur, vous n'avez pas besoin de les frotter, tout sera absorbé par lui-même. Pour renforcer l'effet antiseptique et réparateur, les tissus voisins sont également lubrifiés. La procédure doit être répétée au moins cinq fois par jour..

Spécificité du traitement initial des lésions suintantes

Comment soigner les plaies humides et comment? Pour réduire le risque de complications, ils sont soigneusement lavés. Il est nécessaire d'éliminer la poussière, la saleté, le pus. A cet effet, des agents antiseptiques peuvent être utilisés. Le peroxyde d'hydrogène aide beaucoup. S'il n'est pas disponible, de l'eau ordinaire et du savon feront l'affaire. La peau autour de la zone endommagée est lubrifiée avec une fine couche d'iode, vert brillant. Ceci est fait afin de sécher les bords de la plaie nouvellement formée et d'empêcher la croissance de bactéries..

La prochaine étape consiste à se protéger contre les micro-organismes nuisibles. Vous devrez appliquer un bandage ici. Avec des lésions profondes, le traitement médicamenteux et une éventuelle intervention chirurgicale ne peuvent être évités..

Médicaments efficaces pour le traitement des plaies suintantes

Avant d'utiliser un produit en particulier, il est conseillé de consulter un médecin. Après avoir fourni les premiers soins, vous devez envoyer une personne à l'hôpital pour éviter l'infection et le développement de complications.

Une liste de médicaments antiseptiques utiles (pommades, sprays, crèmes):

  • Unisept;
  • «Streptonol», «Streptocid»;
  • «Dioxidin»;
  • Baktosin et Miramistin;
  • "Gorosten";
  • «Povidone-iode»;
  • Chlorhexidine et octénisept;
  • «Desmistin», «Dekasan»;
  • "Ektericide" et autres.

Pour le traitement initial d'une plaie suintante, le peroxyde d'hydrogène à 3% est parfait, il nettoie et arrête le sang. La solution de furaciline préparée à partir de comprimés aide bien. Un comprimé est pris pour 100 millilitres d'eau chaude..

Comment pouvez-vous sécher les plaies humides?

Comment soigner les plaies suintantes? Compte tenu du degré d'infection, il est recommandé d'utiliser divers moyens. Avec des blessures superficielles et une guérison lente des plaies suintantes, un filet d'iode ou un vert brillant est appliqué sur leurs bords. Pour essuyer la surface avec de l'ichor, utilisez une teinture de bourgeons de bouleau ou de calendula sur de l'alcool.

Si une croûte se forme très rapidement et que l'ichor ne sort pas, il faut ramollir la plaie. Une solution saline est parfaite pour cette tâche. Les proportions d'eau et de sel sont de 10/1. La solution prête à l'emploi a un puissant effet desséchant et cicatrisant, une excellente résistance aux bactéries, qui sont généralement à l'origine de la suppuration des plaies.

  1. Vous aurez besoin d'un litre de solution saline, il est facile à préparer à la maison (les proportions sont indiquées ci-dessus).
  2. En une minute, ils doivent mouiller la plaie bandée.
  3. Répétez la manipulation toutes les quatre heures.

En raison de cette procédure, les pansements avec pommade peuvent être effectués tous les deux jours..

Pommade streptocide: mode d'emploi, comment l'utiliser correctement

C'est une préparation topique à effet antimicrobien. Convient bien aux streptocoques et autres micro-organismes nocifs. Les composants actifs de la pommade détruisent l'assimilation des micro-organismes nocifs, des souches.

Instructions pour l'utilisation de la pommade streptocide: lavez-vous soigneusement les mains avant utilisation, nettoyez le site de traitement. Évitez tout contact avec les muqueuses, les yeux. La pommade est appliquée en une couche très fine, vous ne pouvez pas la frotter. Il est autorisé à utiliser en conjonction avec un bandage de gaze. La durée et la fréquence d'utilisation de la pommade streptocide dépendent directement de la dynamique de la cicatrisation, des caractéristiques individuelles de la plaie.

N'oubliez pas les contre-indications. Bien que la pommade soit bien tolérée, certaines personnes peuvent y être allergiques. Elle est généralement causée par une intolérance individuelle aux sulfamides contenus dans la pommade streptocide. Si le patient présente des signes d'allergie, un tel traitement doit être interrompu..

Comment Streptonitol aide-t-il??

Le médicament a un effet antibactérien et a un excellent effet sur les processus inflammatoires: intestinaux et Pseudomonas aeruginosa, bactéries, streptocoques et staphylocoques, souches résistantes aux antibiotiques, Trichomonas. La pommade est réputée pour ses bonnes propriétés anti-inflammatoires, ce qui s'explique par la présence de nitazole dans sa composition. Il doit être utilisé uniquement aux fins pour lesquelles il a été conçu..

Instructions pour l'utilisation de la pommade Streptonitol: appliquer sur les brûlures et les plaies, couvrir d'un pansement stérile. Vous devez traiter la zone touchée deux fois par jour. La posologie dépend de la zone de la plaie suintante. La durée du cours thérapeutique est choisie en fonction des caractéristiques individuelles et de la dynamique du processus de guérison.

Remèdes populaires pour les plaies pleurantes

Comment traiter autrement les plaies pleurantes? S'il n'y a pas de menace pour la santé, vous pouvez même être traité à la maison, en utilisant les méthodes de la médecine traditionnelle.

Quelques recettes utiles:

  1. Oignon. Élimine le pus, soulage les poches. Faites une bouillie en râpant la tête de l'oignon, puis appliquez sur la zone endommagée. Il y aura une forte sensation de brûlure, mais vous devez la supporter.
  2. Pommes de terre. Râper et presser le jus, humidifier abondamment un pansement. Appliquer ensuite sur la plaie et envelopper. Changer le pansement toutes les quatre heures, laisser toute la nuit.
  3. Air. Favorise la guérison, combat les germes. Préparation d'une infusion cicatrisante: 1 cuillère à soupe de racine (séchée) dans un verre d'eau bouillante, faire bouillir dans un bain de vapeur. Refroidir et rincer la plaie.

Si les dommages sont peu profonds, ce traitement aidera dans environ une semaine. Si la plaie ne guérit pas pendant deux semaines ou plus, consultez un médecin..

Ainsi, en présence de plaies suintantes, non seulement le traitement avec des pommades et des crèmes, mais également un traitement initial approprié est d'une importance particulière. C'est d'elle que dépend l'évolution de la maladie. Parlez à votre médecin avant d'utiliser certains médicaments et remèdes populaires..