Régime alimentaire pour les maladies du pancréas

Les maladies du pancréas se reflètent immédiatement dans tout le processus de digestion, car il produit des enzymes qui sont activement impliquées dans la dégradation des aliments. En règle générale, la pancréatite n'apparaît pas seule. Elle s'accompagne généralement de maladies d'autres organes du tractus gastro-intestinal: gastrite, cholécystite, gastrodudénite.

La pancréatite est une inflammation du pancréas et une perturbation de la sécrétion normale des enzymes digestives. Il peut présenter une grande variété de symptômes et son traitement nécessite une stricte adhésion à un régime..

Pourquoi la pancréatite est-elle dangereuse?

La maladie commence généralement par une pancréatite aiguë - une inflammation sévère et soudaine du pancréas. Ses causes peuvent être très diverses - de l'abus d'alcool aux conséquences de maladies antérieures. Les premiers symptômes ne sont pas toujours reconnus immédiatement - ils sont similaires à la réaction du corps à une intoxication aiguë: douleur aiguë dans le haut de l'abdomen, ballonnements, vomissements et fièvre. Par conséquent, ils essaient souvent de guérir la maladie avec des remèdes populaires, mais cela est dangereux et peut amener la maladie au stade de complications purulentes.

Seul un médecin peut diagnostiquer une pancréatite et donner des recommandations sur la façon de traiter correctement cette maladie grave. Il le fait sur la base de recherches en laboratoire..

Avec la maladie et les changements pathologiques avancés dans le pancréas, le patient passe par 4 étapes, après lesquelles très souvent la pancréatite devient chronique. Ensuite, la formation d'un kyste, des modifications diffuses de la structure de l'organe et le développement d'une maladie aussi dangereuse que le diabète sucré sont possibles. Par conséquent, il est très important de subir un examen médical et de commencer un traitement actif dans les tout premiers jours après le début de la maladie..

Régime alimentaire pour la pancréatite aiguë

Afin d'arrêter la maladie au stade aigu, une faim complète est prescrite au patient dans les 3 à 5 premiers jours. Lorsque le pancréas est gravement enflammé, le régime n'apportera aucun bénéfice, car tout repas nécessite la présence d'enzymes digestives dans l'organisme pour son assimilation, dont la production est complètement perturbée. Jusqu'à une diminution persistante de la température et la disparition de douleurs intenses et de vomissements, le patient ne reçoit que beaucoup de boisson.

Lorsque la condition s'améliore, vous pouvez vous offrir 2 à 3 verres de yogourt par jour, répartis en plusieurs doses. Un jour plus tard, 100 à 150 grammes de fromage cottage sans gras non acide (pilé à l'état de pâte) sont ajoutés au menu.

L'étape suivante est une transition graduelle vers la bouillie liquide en purée cuite dans l'eau. Et ce n'est qu'après la disparition de tous les symptômes aigus qu'il est recommandé de passer à d'autres produits bouillis et soigneusement hachés.

Pancréatite chronique

En cas de maladie pancréatique chronique, les médecins recommandent généralement un régime 5p. Il épargne au maximum tous les organes digestifs et constitue une bonne prévention pour une exacerbation répétée de la maladie. Les grands principes sur lesquels repose la table 5p sont:

  1. Élimination de tous les aliments pouvant provoquer une inflammation gastro-intestinale ou des ballonnements.
  2. Restriction maximale du sel de table, des fibres végétales grossières et d'autres produits qui irritent mécaniquement le système digestif.
  3. Les aliments doivent être riches en vitamines (en particulier les groupes B et C) et facilement absorbés par l'organisme (contenir des glucides rapides).
  4. Les portions sont très petites, mais la teneur en calories est modérée, par conséquent, les repas - au moins 6-7 par jour, de préférence après un temps égal.
  5. Les aliments contenant des purines, du cholestérol, des graisses animales et combinées sont fortement limités.
  6. Si possible, la nourriture est écrasée. Les méthodes de cuisson comprennent les produits bouillis, à la vapeur et cuits au four. Les aliments frits sont strictement interdits.
  7. Les aliments trop chauds ou trop froids ne sont pas autorisés, et en particulier les changements brusques de température. La nourriture doit être au moins à température ambiante.
  8. Les sauces et condiments chauds, les aliments acides sont de puissants irritants. Ils n'ont pas non plus de place sur la table diététique..
  9. La consommation de sucre doit également être limitée pour prévenir le diabète..
  10. La quantité de liquide que vous buvez par jour est d'environ 1,5 litre d'eau pure non gazeuse.

Aucune activité physique active n'est autorisée jusqu'à une rémission stable de la maladie. La liste des aliments interdits doit être strictement respectée.

Menu épargné

Aucune recette spéciale n'est nécessaire pour ce régime. La principale exigence est que la nourriture soit aussi fraîche et naturelle que possible. Complètement exclu du régime:

  • café, boissons gazeuses et alcoolisées;
  • pâtisseries à la crème, gâteaux, pâtisseries;
  • poissons et viandes gras, peaux de volaille;
  • pain noir et très frais, viennoiseries, pâtisseries;
  • produits semi-finis et abats;
  • bouillons riches en viande, poisson, champignons;
  • tous types de légumineuses et céréales secondaires (orge, orge perlé, etc.);
  • fruits trop sucrés: figues, raisins, dattes;
  • viandes fumées, marinades, cornichons, conserves, saucisses;
  • sauces et épices chaudes, grasses et très acides.

Mais ce que vous pouvez manger avec une pancréatite chronique:

  • poisson et viande maigres, volaille: poulet, dinde;
  • boissons au fromage cottage et à l'acide lactique (faibles en gras);
  • légumes bouillis ou cuits, purées de légumes;
  • bouillie en purée ou très bouillie dans de l'eau ou avec un petit ajout de lait;
  • soupes légères aux légumes ou en purée;

gelée, mousse, compotes, desserts de fruits et baies (sans sucre ou sur xylitol);

sauces au lait ou aux baies sans farine ajoutée.

Un exemple de menu pour une table 5p pourrait ressembler à ceci:

  1. Petit déjeuner: bouillie semi-liquide avec du lait et du beurre; bouillon d'églantier.
  2. Deuxième petit-déjeuner: omelette protéinée cuite à la vapeur; thé vert.
  3. Déjeuner: soupe de légumes en purée; escalopes de poulet ou de veau cuites à la vapeur avec purée de courgettes ou de pommes de terre; compote de baies ou de fruits secs.
  4. Collation de l'après-midi: tout dessert non sucré: gelée, mousse, soufflé; un verre de gelée ou de compote.
  5. Dîner: filet de poisson cuit à la vapeur; purée de pomme de terre; un verre de kéfir.
  6. Avant d'aller au lit - un verre de tout produit d'acide lactique faible en gras.

Sur la voie du rétablissement

Les examens et les résultats des patients atteints de pancréatite qui ont suivi le régime recommandé sont sans ambiguïté - il soulage parfaitement le système digestif, est léger, nutritif et fournit au corps toutes les substances nécessaires. Dans le même temps, la nourriture est rapidement absorbée et n'irrite pas le tube digestif.

Vous devrez respecter le régime alimentaire recommandé jusqu'à votre rétablissement complet. C'est le seul moyen d'éviter d'éventuelles rechutes de la maladie..

La pancréatite est une maladie insidieuse dont les symptômes visibles disparaissent rapidement. Mais il faut plusieurs mois pour restaurer complètement toutes les fonctions du pancréas. C'est pourquoi la décision d'annuler le régime ne peut être prise que par un médecin..

Régime alimentaire pour pancréatite aiguë et chronique: conseils du médecin sur la nutrition thérapeutique avec un exemple de menu

La pancréatite ne passe jamais inaperçue. Une fois avoir permis le développement de la maladie, le patient devra constamment adhérer à certains cadres. Mais ce n'est pas un verdict. En prenant un traitement qualifié et en suivant le régime prescrit, vous pouvez vivre une vie bien remplie et éviter les complications. Si vous commencez une pancréatite, les conséquences sont imprévisibles. Jusqu'à mortel. Quel est le régime recommandé pour la pancréatite (inflammation du pancréas)?

À la recherche d'informations sur ce sujet, les utilisateurs utilisent souvent la formulation erronée: «régime pour pancréatite pancréatique». Cependant, cela est incorrect. Le nom correct de la maladie se compose d'un mot - «pancréatite». Ce qui se traduit du latin par «inflammation du pancréas».

Le pancréas est l'un des organes digestifs. Son poids n'excède pas 80 g, mais le rôle d'assurer l'activité vitale du corps humain est incommensurable. Aucun autre organe n'est même partiellement capable de "remplacer" le pancréas.

Il peut être comparé à un laboratoire secret pour la production d'enzymes digestives et d'hormones. Et toute intrusion sur cet "objet" est lourde. Nous avons parlé plus en détail des problèmes de pancréatite avec un membre du Club international des pancréatologues, un gastro-entérologue, Andrey Naletov.

Pourquoi la pancréatite est dangereuse

Le pancréas synthétise des enzymes, sans lesquelles le corps ne peut pas digérer les aliments. En outre, le corps produit les hormones nécessaires au corps, l'insuline et le glucagon. Ils sont communément appelés hormones responsables du maintien de la concentration requise de glucose dans le sang. Mais leurs fonctions sont beaucoup plus larges: l'insuline et le glucagon ont un effet multiforme sur les processus métaboliques dans presque tous les tissus du corps humain..

Lorsque le pancréas fonctionne bien, il réagit instantanément à l'apport de nourriture dans le corps. Une personne mange et la glande se prépare à digérer les aliments consommés. Une production intensive de suc digestif commence, que le pancréas évacue par son conduit dans le duodénum.

Des problèmes surviennent s'il existe un obstacle à l'élimination des enzymes. Ensuite, l'écoulement des enzymes conçues pour décomposer les nutriments est interrompu. Quel est le résultat? Inflammation, gonflement, lésions tissulaires.

Ivresse, suralimentation et autres causes de maladie

«Vous avez déjà bu votre citerne», disent les médecins aux patients diagnostiqués avec une pancréatite, interdisant catégoriquement la moindre consommation d'alcool. Ce sont les "cent grammes" réguliers pour une collation riche en calories et grasses dans 50% des cas qui provoquent le développement de cette affection. Pourquoi?

Plus d'enzymes sont nécessaires pour digérer l'alcool. Le jus pancréatique s'avère riche, concentré et peut «agir» plus tôt, avant d'atteindre les intestins.

De plus, l'alcool lui-même provoque un spasme du sphincter d'Oddi. C'est une sorte de valve qui régule l'écoulement du suc pancréatique dans le duodénum. Dans ce cas, le suc digestif semble tomber dans un piège - il est bloqué dans les conduits. La pression augmente, à laquelle les enzymes se trouvent dans les tissus environnants et commencent à les digérer. L'intoxication du corps se développe. Une grande variété d'organes sont touchés, y compris le cerveau et le cœur.

Autres causes courantes de la maladie.

  • Pierres dans la vésicule biliaire. Chez 20% des patients, la pancréatite est diagnostiquée comme une complication après une maladie de calculs biliaires. Les calculs de la vésicule biliaire peuvent obstruer le drainage des sécrétions pancréatiques.
  • Obésité. Dans un autre 20% des patients, la pancréatite est associée à l'obésité..
  • Blessures. Environ 5% des patients atteints de pancréatite sont des personnes souffrant de traumatismes abdominaux. Par exemple, coup sévère, blessure ou chirurgie sur des organes situés dans l'abdomen.
  • Maladies du système digestif. La pancréatite peut se développer dans le contexte de la gastrite, de l'ulcère gastroduodénal, d'une maladie du foie. Par conséquent, il est si important de toujours répondre à la moindre maladie de l'abdomen et de rechercher une aide qualifiée..
  • Appétit incontrôlé. Le risque de développer une pancréatite augmente particulièrement si vous vous penchez sur les aliments gras et frits. Il en résulte le même principe de surcharge d'organes, provoquée par l'alcool. Ainsi, les changements alimentaires ne sont pas seulement importants dans le traitement de la pancréatite. Une alimentation saine est une mesure préventive importante. Ce n'est pas un hasard si les médecins notent une augmentation du nombre de patients atteints de pancréatite pendant les vacances du Nouvel An. Par tradition, les gens se rassemblent pour de somptueuses fêtes et ne peuvent s'arrêter tant qu'ils n'ont pas vidé le "bol" d'Olivier et le "seau" de champagne. Des situations encore plus dangereuses se développent les jours de Pâques. Après la fin du Carême et les longues restrictions alimentaires, il y a une pause généreuse du jeûne avec barbecue.

Certains médicaments peuvent également provoquer une pancréatite. Par exemple, les médicaments hormonaux avec une utilisation à long terme. La pancréatite se développe comme une complication après des infections virales, bactériennes, fongiques et parasitaires. L'empoisonnement peut entraîner une pancréatite - nourriture, alcool, produit chimique. Certains patients ont une prédisposition génétique à la pathologie du système digestif, y compris la pancréatite.

La nature de la maladie et ses symptômes

Dans le cas d'une pancréatite aiguë, il y a une chance que le pancréas revienne à un état fonctionnel relativement normal. Mais à condition que le patient demande de l'aide en temps opportun. Mais sous une forme chronique, la maladie entraîne une diminution progressive et irréversible de la fonction des organes. Et puis la maladie demeure pour toujours chez le patient: elle prend périodiquement un "time-out" puis revient avec des rechutes sous forme d'exacerbation. La pancréatite aiguë peut devenir chronique avec le temps.

Maladie aiguë

La pancréatite aiguë est une inflammation soudaine et en augmentation rapide du pancréas. Le patient nécessite une attention médicale immédiate. Même l'hospitalisation dans le service de soins intensifs ou de chirurgie est possible. L'automédication est inacceptable, car chez 15% des patients diagnostiqués avec une pancréatite aiguë, la maladie peut être mortelle. Dans le même temps, les symptômes sont brillants, vous ne pouvez pas les ignorer..

Qu'arrive-t-il au patient:

  • douleur dans l'abdomen, qui est localisée juste au-dessus du nombril, plus à gauche, encerclant;
  • la nausée;
  • vomissements qui n'apportent pas de soulagement;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • la faiblesse;
  • flatulences (ballonnements);
  • la diarrhée;
  • les selles deviennent grasses, la nourriture sort non digérée.

Maladie chronique

La pancréatite chronique peut rester en dehors de l'histoire du patient pendant des décennies. La maladie sous cette forme pendant la rémission (en dehors de la période d'exacerbations) ne donne pas de symptômes prononcés. Aux premiers stades, une personne avec un tel diagnostic ressent une gêne après avoir mangé, surtout si elle s'est permis quelque chose de nocif.

Des nausées, des ballonnements, de la diarrhée sont possibles. Mais le patient n'associe pas ces sensations désagréables à un dysfonctionnement du pancréas. Et après l'attaque, il continue de vivre comme il vivait et de manger comme il mangeait. Pendant ce temps, la maladie progresse et les tissus du pancréas se nécrosent progressivement et meurent. Et au lieu de tissu organique fonctionnel, le tissu conjonctif se développe.

Et ici certains symptômes cliniques apparaissent:

  • douleur abdominale, dans certains cas sans localisation claire;
  • nausées, diminution de l'appétit;
  • selles fréquentes et molles, parfois accompagnées de gouttes de graisse;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • fatigue accrue;
  • peau pâle et sèche;
  • perte de poids drastique, bien qu'une personne puisse ne pas adhérer à des restrictions alimentaires.

Régime alimentaire pour la pancréatite: 5 étapes

Le traitement de la pancréatite nécessite une approche intégrée. Et ce n'est pas seulement une question de médicaments. En cas de complications, une intervention chirurgicale est possible. Mais dans tous les cas, un patient diagnostiqué avec une pancréatite doit adhérer à un traitement nutritionnel. À propos de ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger avec la pancréatite, dit Andrey Naletov.

Andrei Vasilyevich dit que le régime thérapeutique d'un patient diagnostiqué avec une pancréatite est prescrit en fonction de la forme de la maladie et des caractéristiques de son évolution. Par exemple, un régime avec une exacerbation de la pancréatite prévoit dans un premier temps généralement un refus de nourriture. Il est important d'arrêter la synthèse intense des enzymes, de soulager l'inflammation.

Le médecin souligne qu'avec la pancréatite, il est important de supprimer les aliments qui stimulent la sécrétion des glandes alimentaires du menu. Ce sont du café, du chocolat, du thé fort, de riches bouillons de viande et de poisson, des soupes aux champignons. Les aliments riches en fibres grossières sont également exclus. Les repas gras provoqueront également la persistance des symptômes de la pancréatite et la progression de la maladie..

Le médecin identifie cinq étapes principales de modification du régime alimentaire du patient dans la pancréatite aiguë ou l'exacerbation de la pancréatite chronique.

  1. Faim. Il est indiqué chez les patients diagnostiqués avec une pancréatite aiguë en présence d'un syndrome douloureux sévère et de signes d'intoxication. La faim pour un tel patient est prescrite dans un hôpital pour une période allant jusqu'à trois jours. Toute nourriture est interdite. Seule une consommation fréquente en petites portions est acceptable. L'eau alcaline sans gaz est préférée. Mais la faim ne doit pas être prolongée. Sinon, le processus de désintégration de ses propres ressources énergétiques et tissus commence, l'immunité et la fonction du tractus gastro-intestinal diminuent.
  2. Aliments intraveineux. Dans le contexte de la restriction de la prise alimentaire par la bouche, le patient se voit prescrire une nutrition parentérale. Il est administré par voie intraveineuse. Dans ce cas, les nutriments pénètrent dans le corps en contournant le tractus gastro-intestinal..
  3. Mélanges spéciaux. Lorsque les troubles dyspeptiques disparaissent chez le patient, il est transféré à l'étape suivante du régime - la nutrition entérale. À savoir: alimentation avec des mélanges à travers un tube.
  4. Numéro de régime 5p. Il est prescrit après des mélanges pour la pancréatite aiguë et avec l'exacerbation de la pancréatite chronique. Dans la pancréatite aiguë, cela peut survenir le cinquième ou le sixième jour. Et avec une exacerbation chronique - à partir du deuxième ou du troisième jour. Le régime est spécialement conçu pour les besoins des personnes atteintes de pancréatite. Dans le régime alimentaire du tableau n ° 5p, l'accent est mis sur les aliments protéinés, mais la quantité de graisses et de glucides est minimisée. Une telle nutrition pour la pancréatite, entre autres, réduit la charge sur le foie et la vésicule biliaire. Les patients adhèrent au régime spécifié dans un délai d'une semaine.
  5. Numéro de régime 5. Le tableau numéro 5 est prescrit aux patients pendant les périodes de diminution de la pancréatite aiguë et de rémission chronique. Il est également prescrit pour la cholécystite, la gastrite et les ulcères. En ce qui concerne l'ensemble des produits, ce régime est similaire au tableau numéro 5p, mais plus de glucides apparaissent ici et vous pouvez déjà manger non seulement de la nourriture en purée. La viande hachée est fabriquée à partir de viande et de poisson. La bouillie est bouillie avec du lait. Un peu plus sucré et sucré peut être. Les médecins conseillent de respecter la recommandation de régime n ° 5 pendant au moins deux à quatre mois. Et idéalement - surtout pour ne pas aller au-delà de toute la vie. Les règles du tableau diététique n ° 5 et un menu approximatif pour une semaine sont décrits en détail dans un article séparé..

Règles diététiques n ° 5p et table alimentaire

Le cinquième tableau marqué «p», destiné à la nutrition dans la pancréatite aiguë et pendant l'exacerbation de la pancréatite chronique, propose une approche particulière de la préparation des aliments. Les produits doivent être traités thermiquement. Tous les plats sont bouillis, cuits au bain-marie ou au bain-marie. La cuisson est parfois acceptable.

Dans ce cas, la nourriture ne doit être consommée que sous forme de purée. Même les premiers cours. Pour obtenir une consistance liquide et visqueuse, les aliments sont hachés avec un mélangeur ou passés à travers un tamis à base métallique. Vous ne pouvez pas manger chaud et froid. La quantité de sel autorisée ne dépasse pas 10 g par jour. Le sucre doit être limité autant que possible - jusqu'à 30 g. Dans certains cas, il est recommandé d'utiliser un édulcorant.

Lors de la planification des repas pour la pancréatite, vous devez être guidé par la liste des produits, qui recommande et interdit catégoriquement le tableau numéro 5p. Le tableau ci-dessous décrit les «choses à faire et à ne pas faire» nutritionnelles de base pour la pancréatite.

Tableau - Comment manger avec la pancréatite: aiguë et exacerbation de la maladie chronique

PouvezC'est catégoriquement impossible
- Biscottes;
- biscuits biscuits;
- premiers plats de bouillon de légumes;
- premiers plats de céréales;
- lapin, bœuf, poulet, dinde;
- sandre, goberge, merlu;
- les produits laitiers et laitiers faibles en gras, y compris le fromage et le fromage cottage;
- protéines d'œufs de poule;
- bouillie dans l'eau ou lait dilué de céréales concassées: sarrasin, flocons d'avoine, riz, semoule;
- Pâtes;
- les légumes féculents comme les pommes de terre, les betteraves, les courgettes;
- baies et fruits mi-sucrés;
- thé léger;
- une boisson à la rose musquée;
- jus de fruits dilués dans l'eau;
- gelée
- du pain fraîchement sorti du four;
- premiers plats sur de riches bouillons de viande, volaille, poisson et champignons;
- premiers plats froids comme l'okroshka;
- lait gras et lait aigre;
- les yaourts et caillés aux saveurs sucrées;
- les qualités grasses des esclaves et de la viande;
- salé, épicé, mariné et fumé;
- aliments en conserve;
- saucisses;
- abats;
- jaunes d'œufs de poule;
- les céréales "lourdes" telles que l'orge et toutes les légumineuses;
- champignons;
- Chou blanc;
- un radis;
- oseille;
- poivre;
- oignon;
- les raisins et le jus de ses baies;
- les desserts, y compris la crème glacée, la confiture et le chocolat;
- Chocolat;
- café;
- de l'alcool;
- soda sucré

Tableau numéro 5p: 3 exemples du menu

Les recommandations du menu sont générales pour les patients adultes et les enfants ayant reçu un diagnostic de pancréatite. Sauf pour les bébés dans la première année de vie: pour les bébés, des approches spéciales pour l'organisation de la nutrition médicale sont proposées.

Le patient ne peut pas lui-même prescrire une nutrition appropriée pour la pancréatite. De plus, en milieu hospitalier, les repas sont préparés à la cantine de l'hôpital. Si le patient est traité en ambulatoire, une conversation préliminaire avec un gastro-entérologue sur la façon de manger avec une pancréatite à domicile est impérative. Après tout, une personne peut être diagnostiquée avec des problèmes de santé concomitants, ce qui nécessite une décision individuelle sur le régime alimentaire..

Le médecin ne peindra pas de recettes détaillées pour chaque jour et obligera le patient à manger strictement selon le schéma. L'essentiel est que le patient comprenne les principales dispositions du régime et que le choix des produits ne le déroute pas. Par exemple, il n'y avait pas de sandre dans le magasin. Lors d'un régime avec pancréatite, il peut être remplacé par du merlu, enfin, certainement pas par du maquereau ou du saumon fumé.

Qu'en est-il du menu pour une semaine avec des recettes diététiques pour la pancréatite aiguë et l'exacerbation de la chronique? Vous trouverez ci-dessous plusieurs options d'alimentation quotidienne sur lesquelles vous pouvez vous concentrer..

Exemple n ° 1

  • Matin. Purée de dinde bouillie. Bouillie de céréales de riz hachée. Omelette aux blancs d'œufs de poule à la vapeur. thé.
  • Renforts. Fromage cottage, fouetté au mélangeur jusqu'à l'obtention d'une pâte. thé.
  • Le déjeuner. Soupe à l'avoine passée au tamis. Pâté de boeuf cuit à la vapeur. Purée de pomme de terre. Kissel de pommes.
  • Goûter de l'après-midi. Thé aux biscuits biscuits.
  • Soirée. Purée de poulet bouilli. Porridge de sarrasin haché. Mousse aux pommes. thé.
  • Deux heures avant le coucher. Jus de fraise.

Exemple n ° 2

  • Matin. Purée de boeuf bouilli. Porridge de sarrasin haché. Pouding à la semoule. thé.
  • Renforts. Fromage cottage, fouetté au mélangeur jusqu'à l'obtention d'une pâte. thé.
  • Le déjeuner. Soupe au gruau de riz, passée au tamis. Soufflé au poulet. Porridge à base d'avoine écrasée. Jus de carotte.
  • Goûter de l'après-midi. Thé aux biscuits biscuits.
  • Soirée. Pâté de dinde bouillie. Purée de pomme de terre. Jus de fraise à la banane.
  • Deux heures avant le coucher. Boisson à la rose musquée.

Exemple n ° 3

  • Matin. Purée de poisson bouilli. Purée de pomme de terre. Chou-fleur et carottes bouillis, fouettés au mélangeur jusqu'à ce qu'ils soient réduits en purée. thé.
  • Renforts. Pommes au four. Jus de carotte.
  • Le déjeuner. Soupe de sarrasin, passée au tamis. Purée de poulet bouilli. Bouillie de céréales de riz hachée. Kissel de pommes.
  • Goûter de l'après-midi. Thé aux biscuits biscuits.
  • Soirée. Pâté de boeuf bouilli. Porridge à base d'avoine écrasée. Gelée de fraise. thé.
  • Deux heures avant le coucher. Compote de fruits séchés égouttée.

Le régime alimentaire pour la pancréatite (inflammation du pancréas) doit être suivi en même temps que des changements dans le mode de vie du patient. Andrey Naletov souligne qu'il est important d'établir un horaire de sommeil, d'observer les règles d'hygiène et de renforcer l'immunité. Votre médecin peut vous conseiller de prendre des suppléments vitaminiques. La tâche principale est maintenant de vous protéger de toute maladie. Après tout, le pancréas peut réagir douloureusement au traitement concomitant.

Il est important de comprendre que la pancréatite est plus facile à prévenir qu'à guérir. Par conséquent, les conseils d'un gastro-entérologue doivent être suivis non seulement par les patients, mais également par tous ceux qui se soucient de la santé..

Régime alimentaire pour les maladies du pancréas

Le pancréas est l'organe le plus important de notre corps. Elle est responsable de la production d'une enzyme vitale qui est directement impliquée dans les processus digestifs. En cas de processus inflammatoires dans cet organe, des complications très graves sont observées - le métabolisme naturel est perturbé et des symptômes très désagréables apparaissent - ballonnements, syndromes douloureux, diarrhée.

Afin de soulager sa propre condition pendant ces périodes, il est nécessaire de prendre tous les médicaments prescrits par le spécialiste traitant, ainsi que de suivre un régime alimentaire spécialisé pour les maladies du pancréas. Un régime alimentaire correct réduira considérablement la charge et ramènera progressivement son activité à un état normal.

Important! Bien sûr, sur Internet, il existe de nombreuses opinions différentes et des programmes de nutrition prêts à l'emploi, cependant, lors de leur utilisation, vous devez consulter votre médecin afin d'éviter une grave détérioration..

Examinons de plus près toutes les caractéristiques nutritionnelles, les produits autorisés pour de telles violations et d'autres détails tout aussi importants..

Régime alimentaire pour les pathologies du pancréas: principes et caractéristiques du régime

Des produits favorables au travail de cette glande doivent être introduits dans votre alimentation principale avant même que divers problèmes ne surviennent dans son activité. En termes simples - à des fins préventives.

Cependant, s'il n'était pas possible d'arrêter l'apparition et le développement de cette maladie, avec l'aide d'un tel système de nutrition, il est possible d'abaisser le niveau d'enzymes produites et de réanimer progressivement les processus métaboliques perturbés..

Dans des situations standard, des spécialistes proposent au patient une nutrition visant un régime doux pour les organes du tractus gastro-intestinal - y compris thermique et mécanique.

Le régime alimentaire pour les maladies du pancréas doit répondre à un certain nombre de critères de base:

  • inclure une grande quantité d'aliments protéinés;
  • ont des quantités négligeables de glucides et de lipides.

Ainsi, l'apport moyen en protéines par jour devrait être d'environ 100 à 120 grammes, en matières grasses - pas plus de 100 grammes et en glucides - environ 300 à 350 grammes. La valeur énergétique totale de ces aliments doit être d'environ 2500 à 2600 kilocalories pendant 24 heures..

Bien sûr, le régime alimentaire est ajusté par le spécialiste traitant pour chaque cas individuel séparément, en fonction de l'état actuel du corps du patient.

Examinons de plus près les règles alimentaires de base pour les maladies du pancréas:

  • tous les produits alimentaires doivent être soigneusement broyés, bouillis ou cuits à la vapeur afin d'épargner le plus possible l'estomac;
  • tous les plats doivent être consommés à l'état chaud, dans la plage de température de 20 à 50 degrés, les plats excessivement froids et chauds sont exclus;
  • vous devrez adhérer à la méthode de nutrition fractionnée - en petites portions à des intervalles de cinq à six fois au cours de la journée. Une petite quantité de nourriture prise en même temps améliore le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, et la nourriture elle-même sera absorbée par le corps beaucoup plus rapidement;
  • un rejet complet des boissons alcoolisées sera nécessaire, car dans les processus inflammatoires, toutes les boissons alcoolisées provoquent la formation de croissances protéiques sur l'organe, ce qui perturbe par la suite l'écoulement des sucs pancréatiques;
  • il est nécessaire d'arrêter de prendre des aliments qui stimulent la production d'enzymes - les aliments frits, presque toutes sortes de bonbons, les viandes fumées, les variétés grasses de fromage cottage et la crème sure sont exclus. De plus, vous devez exclure un certain nombre de légumes et de fruits..

Régime alimentaire pour les maladies du pancréas: les aliments les plus utiles

Dans les cas où une personne est confrontée aux risques d'un processus inflammatoire, il est nécessaire de comprendre quels aliments sont les plus utiles pour cet organe..

La pratique moderne implique l'utilisation d'un régime alimentaire assez strict en présence de pathologies de cette glande, cependant, dans une situation réelle, un grand nombre de plats délicieux peuvent être préparés à partir des composants autorisés qui peuvent créer une alimentation équilibrée tous les jours..

Régime standard pour les maladies du pancréas

Le but principal des régimes utilisés dans les moments de rémission est de prévenir les complications et l'éventuel passage de la maladie au stade aigu. Ces systèmes alimentaires comprennent des aliments enrichis en potassium, en phosphore, qui ont un effet antioxydant. Il est obligatoire de prescrire la consommation de viande faible en gras sous forme bouillie, en morceaux entiers, côtelettes cuites au four ou à la vapeur, produits à base de poisson de variétés faibles en gras, omelettes de protéines.

Dans le segment des produits laitiers, il est permis d'utiliser du fromage cottage ou du lait sans gras. Dans de rares cas, vous pouvez manger un petit morceau de beurre. Le reste des ingrédients n'est pas recommandé, en particulier la crème glacée et la margarine.

Parmi les ingrédients d'origine végétale, on peut distinguer les légumes et fruits suivants, dont l'ingestion est autorisée lors de l'utilisation d'un régime pour une maladie du pancréas:

  • carotte;
  • pommes de terre;
  • betterave;
  • Zucchini;
  • brocoli;
  • bananes mûres et non mûres;
  • pommes de variétés non acides.

L'utilisation de divers produits de boulangerie est également autorisée: craquelins, biscuits, ainsi que pain séché. Vous pouvez ajouter des pâtes au régime, qui ont une consistance visqueuse, ou bouillies dans du lait, des nouilles maison de haute qualité ou des nouilles. De plus, les bouillies et les soupes à base de légumes et de pâtes sont autorisées. Il est fortement déconseillé de manger des épices et une grande quantité de sel.

De nombreuses personnes ne sont pas en mesure d'abandonner complètement les bonbons pendant le traitement de cette maladie, cependant, un tel système alimentaire implique un rejet complet du chocolat et de divers gâteaux. Avec de telles pathologies, il peut être autorisé d'utiliser de la marmelade, des guimauves, ainsi que du miel. Dans certains cas, vous pouvez vous permettre de la confiture d'abricots et des gaufres sans aucune garniture..

Régime alimentaire pour une maladie pancréatique: comment manger pendant les périodes d'exacerbation et de détérioration

Pendant les périodes de stades aigus de la maladie, les patients sont exposés à des syndromes douloureux intenses, sur la base desquels, dans les deux premiers jours, ils doivent observer un jeûne complet..

Vous pouvez boire des compotes de fruits secs, des tisanes, ainsi que de l'eau minérale de haute qualité. Une quantité importante de liquide aidera à éliminer diverses toxines et à ralentir la synthèse des enzymes.

À partir du troisième jour, certains composants sont autorisés, à partir desquels il est possible de préparer un certain nombre de plats: soupes à la crème, boulettes de viande cuites à la vapeur, casseroles, purée de légumes, poires au four, ainsi que pommes, omelette protéinée.

Un tel régime doit être observé pendant cinq jours, après quoi il est permis de passer à un type de système d'alimentation standard.

Maladie pancréatique: symptômes, traitement et régime

Le pancréas est le participant le plus important du processus digestif humain. Il produit des enzymes pour le traitement et l'assimilation du BJU et aide également à la dégradation du glucose.
Les maladies du pancréas ne sont pas rares, car le mode de vie d'une personne moderne est loin d'être parfait. Comment identifier les maladies à un stade précoce et ce que le pancréas exige de nous?

Les symptômes de la maladie

Le pancréas est caractérisé par une inflammation non infectieuse (pancréatite). Avec la pancréatite, les enzymes que la glande devait envoyer dans le duodénum pour la digestion restent en place et commencent à détruire la glande.
La pancréatite est divisée en formes aiguës et chroniques. En outre, la forme aiguë est également divisée en plusieurs types. Il y a soit un gonflement de la glande, soit une hémorragie, la glande peut s'infecter ou une nécrose tissulaire commence.

Comme le pancréas est situé derrière l'estomac et est étroitement lié au processus digestif, une inflammation aiguë survient souvent après un repas copieux. La gravité 2 heures après avoir mangé peut devenir une sonnette d'alarme. Les symptômes courants au stade aigu sont:

  1. Douleur à la ceinture sous les côtes. La douleur est lancinante, douloureuse, coupante et assez forte. Parfois, la douleur peut provoquer un choc douloureux.
  2. Nausées et vomissements, et sous la forme aiguë, des vomissements sont observés immédiatement après avoir mangé. Dans la forme chronique, les vomissements sont provoqués par des aliments gras et épicés.
  3. Problèmes intestinaux. Peut se manifester par des flatulences, de la constipation ou de la diarrhée.
  4. La diarrhée et les vomissements provoquent une déshydratation, et si une personne ne reconstitue pas l'approvisionnement en liquide du corps, elle commence à perdre du poids rapidement. Il y a aussi une pâleur et une faiblesse générale..
  5. Augmentation de la température.
  6. Démangeaison de la peau.
  7. Jaunissement de la peau.
  8. Maux de tête, conséquence d'une intoxication corporelle.

Causes de la douleur

Les causes de la maladie sont nombreuses et peuvent être divisées en 3 groupes..

Le premier groupe comprend les raisons pour lesquelles la personne elle-même est responsable, à savoir:

  • Trop manger. Les aliments épicés, gras et frits contribuent à perturber le métabolisme des graisses, ce qui, dans la plupart des cas, provoque une pancréatite.
  • L'abus d'alcool et le tabagisme. Ces deux processus entraînent une production accrue d'enzymes qui, comme mentionné ci-dessus, restent dans la glande et la détruisent..
  • Médicaments incontrôlés. Certains médicaments augmentent également la production d'enzymes.


Le deuxième groupe comprend divers changements contre lesquels la pancréatite se développe, à savoir:

  • Maladies des voies biliaires.
  • Pierres ou sable dans les conduits de la glande qui bloquent le conduit et interfèrent avec la circulation normale des enzymes.
  • Maladies gastro-intestinales.
  • Troubles circulatoires: hypertension, diabète sucré, athérosclérose et même grossesse.
  • Les infections peuvent déclencher le développement de la pancréatite.

Le troisième groupe comprend les accidents et autres raisons qui ne dépendent pas d'une personne:

  • La génétique. Parfois, la pancréatite apparaît chez les enfants dès la naissance.
  • Intoxication chimique et alimentaire.
  • Blessures et traumatismes de la cavité abdominale, y compris la chirurgie.

Diagnostic de la maladie

Si vous reconnaissez au moins l'un des symptômes en vous-même, contactez immédiatement votre médecin, car lui seul peut déterminer avec précision la cause de la douleur abdominale et vous prescrire un traitement adéquat. L'enquête se déroule en plusieurs étapes:

  1. Inspection initiale.
  2. Analyses de laboratoire, à savoir une analyse sanguine qui aidera à déterminer la forme de pancréatite.
  3. Autres études, en particulier, échographie, EGD, rayons X, angiographie des vaisseaux sanguins, tomographie et laparoscopie.

Parfois, la douleur aiguë est si grave qu'une hospitalisation peut être nécessaire. L'hôpital effectuera non seulement un diagnostic complet, mais maintiendra également un niveau normal de liquide dans le corps, préviendra la déshydratation et localisera la douleur.

Inflammation: augmenter

L'élargissement du pancréas est local et total, bien que le mécanisme des deux types d'élargissement soit le même.

Si le pancréas pour une raison quelconque cesse de faire face à ses fonctions, les cellules commencent à travailler plusieurs fois plus intensément pour combler le déficit enzymatique.

  • Si le pancréas augmente de taille uniformément, cela indique une forme aiguë ou chronique de pancréatite. Le processus inflammatoire peut se propager aux organes voisins.
  • Si le pancréas a augmenté de manière inégale, il est nécessaire d'établir dans lequel des trois composants il y a une inflammation. Le pancréas se compose de trois parties: la tête, le corps et la queue. En fonction de la partie de l'inflammation, le médecin diagnostique la maladie.

Quelles maladies doivent être suspectées avec un pancréas hypertrophié?

  • Vrai ou pseudokyste.
  • Inflammation.
  • Tumeur bénigne ou maligne.
  • Pierres dans les conduits.
  • Duodénite avec inflammation de la papille intestinale.

Kyste

Les experts distinguent deux types de kystes - vrais et pseudokystes. Chaque espèce a une nature différente.

  • Les pseudokystes, contrairement aux vrais, se développent dans le contexte de l'inflammation transférée. Ils sont généralement remplis de liquide et composés de tissu conjonctif..
  • Les parois d'un vrai kyste sont composées d'épithélium. Un vrai kyste stagne lorsque le canal pancréatique n'est pas capable de faire passer la sécrétion de la glande en quantité normale. En outre, un kyste peut être une tumeur et il est nécessaire d'identifier la nature de la tumeur aux premiers stades. Les kystes parasites sont courants, lorsqu'une personne est infectée par des vers ronds et d'autres parasites.

Le kyste peut ne pas se manifester pendant une longue période, surtout s'il est petit. Dans d'autres cas, le patient se plaint généralement d'inconfort abdominal, de faiblesse, de nausées et de vomissements et de perte d'appétit sont caractéristiques de cette affection. En sondant la partie supérieure ou la plus nocive de l'abdomen, le médecin ressentira une tension.


Après le diagnostic du kyste, le médecin vous prescrira le traitement approprié. Certains types de kystes, en particulier les pseudokystes, disparaissent d'eux-mêmes après un certain temps après avoir souffert d'une pancréatite aiguë. D'autres types de kystes sont enlevés chirurgicalement.

Nutrition

Le traitement des maladies du pancréas est toujours complexe et le régime alimentaire en a toujours été et en reste une partie importante..

Dans la pancréatite aiguë dans les 2-4 premiers jours, le patient se voit prescrire un tableau diététique n ° 0. Cela signifie qu'à ce moment, toute nourriture est interdite, même la plus légère..

Aux jours 3-6 de la maladie, si la douleur a cessé, vous pouvez commencer à manger de la farine d'avoine liquide ou de la bouillie de riz sans lait, sel, sucre ou beurre.

S'il y a des améliorations, le régime comprend des soupes végétariennes, des bouillons faibles, du poisson maigre.

Dès que l'état devient stable, le patient se voit prescrire un tableau diététique numéro 5.

Ce que fournit le tableau numéro 5?

  1. Petites portions et repas 4 à 5 fois par jour. Avec un tel régime fractionné, la charge sur le tube digestif est réduite..
  2. Le régime alimentaire doit être équilibré, ce qui signifie le rapport optimal de protéines (60-120 g), de lipides (60 g) et de glucides (300-400 g). Dans ce cas, il est conseillé de passer aux graisses végétales et de réduire leur quantité dans l'alimentation dans son ensemble..
  3. La méthode de cuisson est la partie la plus importante de toute la table diététique. Le patient est autorisé à manger des aliments bouillis et cuits au four; la cuisson à la vapeur est une excellente option. Il est préférable de réduire en purée les plats préparés pour faciliter la digestion. Les aliments chauds sont préférés aux aliments chauds ou froids. Ainsi, il n'irrite pas le tube digestif..

Quels aliments sont autorisés pour les patients atteints de pancréatite?

  • Pain sec.
  • Viande maigre, poisson, poulet, dinde.
  • Pommes de terre, potiron, betteraves, carottes, courgettes, courges.
  • Riz, sarrasin, avoine.
  • Petites pâtes.
  • Omelettes aux blancs d'œufs cuits à la vapeur.
  • Fromage cottage faible en gras, yogourt, kéfir.
  • Du lait faible en gras peut être ajouté au thé.
  • Un peu de beurre ou d'huile de tournesol.
  • Pommes non acides.
  • Vous pouvez boire des thés faibles, des boissons aux fruits non acides, de l'eau plate, une décoction d'églantier, des décoctions à base de plantes comme recommandé par un médecin, des jus de fruits ou de légumes.

Quels aliments sont strictement interdits?

  • Types de viande et de poisson gras: porc, agneau, oie, canard.
  • Toutes sortes de champignons.
  • Chou frais, radis, oseille, bananes.
  • Légumineuses (haricots, lentilles, pois et autres).
  • Cornichons et marinades.
  • Café, cacao, thé fort.
  • Épices et herbes.
  • Crème glacée.

Évitez l'alcool sur le long terme..

Comment traiter avec des remèdes populaires?

Les remèdes populaires peuvent considérablement atténuer l'évolution de la maladie. Les recettes folkloriques suivantes ont été testées par de nombreuses générations et ont un effet bénéfique sur le corps..

  1. De l'eau d'aneth. Versez 1 cuillère à soupe de graines d'aneth avec 1 tasse d'eau bouillante. Insistez pendant une heure et filtrez. Buvez le verre entier en petites portions tout au long de la journée..
  2. Infusion d'avoine. 500 g de flocons d'avoine doivent être versés avec 1 litre d'eau bouillante, insister pendant une heure, filtrer, refroidir et boire un demi-verre 3 fois par jour.
  3. Collection à base de plantes. Vous devez prendre une partie de millepertuis, de l'agripaume et de la menthe poivrée et verser le mélange avec 0,5 litre d'eau bouillante. Insister pendant une demi-heure et prendre un demi-verre une demi-heure avant les repas.
  4. Gelée de lin. 1 cuillère à soupe. faire bouillir une cuillerée de graines de lin dans 200 ml d'eau pendant 10 minutes. Vous devez infuser le bouillon obtenu pendant une heure. Puis filtrer et boire chaud.

Vidéo utile

Ensuite, regardez une vidéo sur l'alimentation et la nutrition pour les maladies du pancréas:

Les maladies du pancréas sont non seulement extrêmement désagréables, mais également assez dangereuses.Par conséquent, lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, ne reportez pas la visite chez le médecin. Seul un médecin pourra choisir un traitement adéquat qui ne permettra pas à la maladie de passer d'une forme aiguë à une forme chronique..

Régime alimentaire pour les maladies du pancréas: menu pour une semaine

L'inflammation du pancréas cause des dommages importants à tout le corps. Seulement suivre les recommandations des spécialistes, y compris la nutrition diététique, empêchera le développement ultérieur de la maladie.

Aliments autorisés et interdits

Principes généraux du régime:

  • Prise de nourriture à de courts intervalles de 2,5 à 3 heures.
  • Évitez de surcharger le tractus gastro-intestinal, de trop manger, de mourir de faim.
  • Il y a plus d'aliments protéinés.
  • Évitez les aliments riches en calories.
  • Les plats préparés sont hachés.
  • Buvez suffisamment d'eau, mangez des soupes légères tous les jours.

Ce que vous pouvez manger:

  • Soupes végétariennes, aux légumes, au lait.
  • Craquelins.
  • Viande maigre, poisson maigre, poulet, dinde.
  • Kéfir non acide, fromage cottage, teneur en matières grasses 0-1%.
  • Omelettes protéinées, casseroles aux œufs, fromage cottage.
  • Gruau d'avoine, sarrasin, bouillie de riz.
  • Soufflés au caillé, puddings.
  • Pâtes bouillies, nouilles, nouilles maison.

Ce que vous ne pouvez pas manger:

  • Plats frits, marinés, épicés, épicés, fumés, salés.
  • Aliments chauds ou réfrigérés.
  • Alcool, soda, cacao, thé infusé fort.
  • Chocolats, pain frais, petits pains frais à base de farine de première qualité.
  • Substances extractives, bouillons saturés, abats, purines, graisses animales réfractaires, viande en gelée, saucisses, saucisses, bacon, saindoux.
  • Huiles essentielles, fibres grossières.
  • Légumineuses, champignons, conserves.

Régime avec exacerbation

Les troubles de l'alimentation ou les effets indésirables, le stress contribuent au fait que l'inflammation du pancréas entre dans une phase aiguë. En plus des crises de douleur sévères, le patient s'inquiète des nausées, des vomissements et parfois de la diarrhée. Le patient perd du poids de façon spectaculaire.

Cela dure de deux à cinq jours. La nourriture est interdite, le patient est autorisé à boire un verre d'eau plate tiède toutes les heures.

À la fin du jeûne, lentement et soigneusement, en observant le bien-être du patient, on lui donne de petites portions de céréales râpées et de soupes de légumes. Repas à intervalles courts, 6 à 8 fois par jour. Il est important de ne donner que des repas frais préparés juste avant la consommation. Les céréales et les légumes alternent. L'ensemble des produits recommandés du régime thérapeutique est pris comme base, tableau numéro 5.

Ensuite, après 3 jours, ajoutez les croûtons, le beurre, le kéfir, le fromage cottage 0-1% de matière grasse. Si les plats sont bien digérés, ajoutez au menu des soufflés à la viande, des boulettes de viande, des escalopes cuites à la vapeur sans épices. Après de tels soins, après 2 semaines, l'inflammation aiguë du pancréas disparaît.

Maladie pancréatique: menu diététique pour une semaine

Le menu est élaboré sur recommandation d'un médecin pendant une semaine, en tenant compte du fait qu'une semaine de nutrition diététique comprend la liste complète des aliments nécessaires. Le nombre de calories quotidiennes, l'heure du repas est pris en compte.

En règle générale, ils composent un menu pour cinq repas par jour. Le menu correctement compilé après 2 semaines soulage l'inflammation de la glande, rétablit son activité normale. Le patient ressent un soulagement significatif, la maladie recule.

  1. Premier petit-déjeuner: viande bouillie, purée de bouillie, thé.
  2. Deuxième petit-déjeuner: omelette légère, fruits bouillis ou cuits au four, un verre de bouillon aux herbes.
  3. Déjeuner: soupe végétarienne de légumes, galettes de viande cuites à la vapeur ou boulettes de viande avec garniture, gelées de fruits sucrées, gelée ou compotes.
  4. Collation de l'après-midi: un verre de thé avec de la chapelure.
  5. Dîner: soufflé au poisson ou au poulet, légumes bouillis.
  6. La nuit: kéfir

Au cours de la première semaine, les patients doivent adhérer à quelque chose comme ce menu:

  • Petit déjeuner: gruau d'avoine ou de sarrasin; escalope de viande à la vapeur; thé au lait.
  • Deuxième petit-déjeuner: fromage cottage faible en gras; gelée.
  • Déjeuner: soupe de légumes; purée de pomme de terre; soufflé à la viande; compote de pommes.
  • Collation de l'après-midi: craquelins de pain blanc; bouillon d'églantier.
  • Dîner: une omelette à la vapeur faite exclusivement de protéines; la semoule; thé.
  • La nuit: 100 g d'eau minérale.

Caractéristiques de la compilation du menu dans la deuxième semaine de traitement:

  • Petit déjeuner: bouillie de sarrasin ou d'avoine; viande bouillie maigre ou omelette vapeur à base de protéines; la vinaigrette.
  • Deuxième petit-déjeuner: fruits secs ou purée de fromage cottage faible en gras; biscuit salé; thé faible ou bouillon d'églantier.
  • Déjeuner: soupe gluante de légumes ou de riz; pommes de terre bouillies ou cuites au four en papier d'aluminium; poulet bouilli ou boulettes de viande bouillie; salade ou gelée de fruits; une pomme.
  • Collation de l'après-midi: fromage cottage ou pommes au four; compote de fruits secs.
  • Dîner: pâtes ou soufflé aux carottes; poisson bouilli ou cuit à la vapeur; thé.
  • La nuit: un verre de kéfir ou de bouillon d'églantier. La décoction de rose musquée est la meilleure boisson pour un pancréas malade.

Caractéristiques de la préparation du menu pour les maladies chroniques du pancréas:

  • Petit déjeuner: flocons d'avoine au lait; viande bouillie; thé. Aussi pour le petit-déjeuner, vous pouvez faire cuire des gâteaux au fromage, du riz, de la semoule, de la bouillie de sarrasin, de la purée de pommes de terre ou des carottes, du poisson et de la viande bouillis, des salades, des saucisses de médecin.
  • Deuxième petit-déjeuner: omelette protéinée cuite à la vapeur; bouillon d'églantier.
  • Déjeuner: soupe maigre; pommes de terre bouillies; boeuf stroganoff de viande bouillie maigre; compote de fruits secs. Vous pouvez diversifier votre repas du midi à l'aide de céréales, fruits, soupes au lait, poulet bouilli, veau, légumes et céréales sous toutes formes, gelée, fruits frais et baies
  • Collation de l'après-midi: fromage cottage; thé au lait.
  • Dîner: purée de légumes; poisson bouilli; thé. De plus, pour le dîner, vous pouvez manger de la purée de légumes, des omelettes, des céréales de diverses céréales, du fromage cottage.

Menu diététique pour la pancréatite:

  • Petit déjeuner: (7: 00-7: 30): boeuf bouilli, flocons d'avoine au lait, thé.
  • Deuxième petit-déjeuner: (9: 00-9: 30) omelette, pomme au four, bouillon d'églantier.
  • Déjeuner: (12: 00-13: 00): soupe de légumes, soufflé au bœuf, pâtes, gelée de petits fruits, compote.
  • Collation de l'après-midi: (16: 00-16: 30): fromage cottage et thé.
  • Dîner: (20: 00-20: 30): soufflé de poisson, thé.

Nutrition après la chirurgie

En cas de chirurgie, de résection d'une partie ou de la totalité du pancréas, l'adhésion au régime devient vitale. Le patient doit jeûner pendant plusieurs jours après l'opération. Il n'est permis de boire qu'un litre d'eau minérale plate par jour.

Selon l'état du patient, le médecin prescrit des plats, premières omelettes légères à la vapeur. La bouillie de sarrasin ou de riz est progressivement autorisée. Après 6-7 jours, incluez des plats de viande, des soufflés de poisson, des boulettes de viande et des escalopes cuites à la vapeur.

Après son congé, le patient doit organiser les conditions appropriées pour pouvoir manger en 2-3 heures, toujours fraîchement préparé.

De plus, une personne après résection du pancréas ne doit pas s'exposer à des essais sérieux, au stress.

Commentaires

Victoria: L'inflammation des glandes de mon fils était accompagnée de diarrhée. La douleur le suivait constamment. Nous sommes traités par un gastro-entérologue. Ce n'est qu'après avoir suivi le régime que nous nous sommes améliorés. De plus, en mangeant ensemble, elle a perdu sept kilos.

Anastasia: Mes problèmes de pancréas sont survenus récemment. Elle a perdu du poids de façon spectaculaire, bien que temporairement, le poids est revenu presque immédiatement. Mais ce problème me hante depuis la deuxième année. Je prends des pilules tout le temps. Je n’ai pas pensé au régime, je pensais que les médicaments étaient la chose la plus importante dans le traitement. Je suis au régime depuis 20 jours maintenant. Le résultat est évident. J'ai commencé à me sentir mieux, j'ai même perdu trois kilos en trop.

Marina: Je souffre de pancréatite depuis longtemps, toujours de l'obésité, hauteur 162 cm, poids 114 kg. Aucun médecin ne pouvait l'aider jusqu'à ce qu'elle fasse un régime, tableau numéro 5. La première fois était difficile, tout le temps je voulais des cornichons frits. Dès la deuxième semaine, je m'y suis habitué. Bien sûr, j'ai dû oublier le fumé, le frit, le salé et le soda. Perdu 8 kilogrammes en quatre semaines.

Questions fréquemment posées sur l'alimentation:

Quel régime doit être suivi en cas de maladie du pancréas? Quels sont les principes généraux de l'alimentation pour cette maladie?

Le régime vise à organiser un mode de fonctionnement économe de cet organe. Un tableau numéro 5 spécialement conçu, recommandé pour les problèmes gastro-intestinaux, convient. Les aliments frits, fumés, épicés, les cornichons et les boissons gazeuses, l'alcool sont exclus. Le régime est détaillé avec quelques détails, vous pouvez faire un régime quotidien varié à partir des produits disponibles.

Est-il possible de manger des abats, des crevettes, de l'ail, du miel?

Ces produits ne sont pas recommandés.

Vous pouvez boire de l'alcool?

Combien de temps devez-vous suivre le régime?

Tel que prescrit par un médecin, plusieurs mois, parfois jusqu'à un an. En outre, observez tout le temps les dispositions de base de la nutrition diététique, minimisez les aliments interdits. Il est nécessaire de respecter la règle principale, pour assurer un mode de fonctionnement doux du tube digestif.

Est-il possible de fournir au corps des vitamines avec un tel régime?

Si vous suivez les recommandations d'un spécialiste, le patient recevra tous les éléments utiles. Selon les indications, les substances manquantes peuvent être reconstituées avec des suppléments spéciaux de minéraux et de vitamines.

Les bonbons, sucreries, chocolat, biscuits, gâteaux, petits pains sont-ils autorisés??